Accueil » Actualité générale » A Rome, des « scènes de guérilla urbaine » (Rectification)

A Rome, des « scènes de guérilla urbaine » (Rectification)

C’est arrivé aujourd’hui, et les manifestants s’organisent pour résister aux forces de l’ordre: des boucliers de fortune entre autres protections. C’est d’ailleurs une proposition qui m’avait été faite, lancer l’idée de bouclier réalisés à partir de plaques de plexiglas munis d’une poignée…

Image de prévisualisation YouTube

Des dizaines de milliers de personnes, travailleurs et étudiants, ont manifesté dans toute l’Italie mercredi 14 novembre contre l’austérité et la précarité. Des « épisodes de guérilla urbaine ont été enregistrés à Rome, Turin, Milan et Padoue », annonce La Stampa.

C’est à Rome que les affrontements ont été les plus violents avec des jets de pierres et de bouteilles. Une dizaine d’agents des forces de l’ordre ont été blessés et plus de 50 personnes parmi les manifestants ont été arrêtées.

Source: Courrier international

Malgré la source reconnue et réputée pour son sérieux, il semblerait que la scène se déroule en Espagne et non en Italie comme l’explique l’article. Merci de me l’avoir signalé.

16 réponses à A Rome, des « scènes de guérilla urbaine » (Rectification)

  1. bouclier contre bouclier, on se croirait au moyen age, il manque juste les épées !

    la révolution est proche, le peuple s’organise, les crs ne pourront pas etre partout, faut mettre le feu à leurs casernes à ces pourris qui sont contre le peuple.

  2. et ce dimanche à Paris

    Les FEMEN agressent les manifestants contre le mariage pour tous

    Ce dimanche 18 novembre 2012, l’association catholique CIVITAS appelait à manifester, au lendemain de la grande manifestation unitaire du 17 novembre, contre le « mariage pour tous ». A mi-parcours un groupe de FEMEN grimées en nonnes mais arborant leurs seins nus et une petite culotte peu décente ont délibérément agressé par leur comportement blessant et hystérique les manifestants jusqu’alors pacifiques.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=vqUbPAmFPKg

    et ça aussi…. FEMEN, révélations scandaleuses

    La journaliste d’une chaîne de télévision ayant infiltré l’organisation féministe ukrainienne a découvert des détails intéressants concernant le fonctionnement de l’organisation. Sa conclusion : les militantes ont pour objectif de se faire de la publicité et sont financées par des représentants des milieux d’affaires européens et américains.
    Pour comprendre le fonctionnement de l’association FEMEN, une jeune journaliste de la télévision ukrainienne a intégré l’organisation et a participé à ses actions « seins nus » en filmant ce qui se produisait avec une caméra cachée. Elle a suivi pendant plusieurs semaines une initiation professionnelle à l’art de la scène et aux relations publiques, apprenant à se comporter agressivement pour attirer l’attention des journalistes et se présenter comme une victime innocente. Le plus important – c’est d’être à l’aise en montrant ses seins au public lors des manifestations.

    http://french.ruvr.ru/2012_09_22/femen/

  3. Les moutons reprennent un article du Courrier International qui l’a repris de la Stampa,…, la Stampa journal appartenant au groupe FIAT,dont le PDG John Elkan ….

    Bref on nous parle donc de guérilla urbaine,hum !

    Je pense que l’emploi du mot « guérilla urbaine » est inapproprié ici,ça peut paraitre un détail mais l’emploi de ce terme sous entend un tas de choses.

    Je n’aime pas beaucoup l’attitude de cette presse qui gonfle l’information avec des mots vidés de leurs sens.

    Donc chers amis moutons rabiques, entendez plutôt qu’il y a eu une manifestation à Rome, une bonne grosse manif mais pas bien chaude en vérité,… Car toujours selon le canard de ce brave John, il y a seulement une petite dizaine de flic qui s’en sont pris sur la tronche.

    La guérilla urbaine c’est autre chose bien entendu, pour vous en rendre compte je vous invite à jeter un rapide coup d’œil sur le manuel de guérilla urbaine de Carlos Marighella:

    http://etoilerouge.chez-alice.fr/docrevinter/bresil1.html

    Émancipons notre esprit de l’esclavage mental.

    • en accord avec toi YAPADCHEF ! c’est une manifestation où quelques « gamins » veulent jouer à la guéguerre avec les flics :boucliers en plexiglass et je vois une grande « lance » pour tous face à des flics « normalement » harnachés : DE LA RIGOLADE !!! une fois encore il faut appeler un chat un chat !…bien à vous tous PaT

  4. Le retour des gladiateurs ! Spartacus,à nous..

    • plus que d’accord Niakine de plus je voudrais ajouter que les manifs en Italie et Grece sont souvent asser démonstrative et violente mais bon on ne peux pas encore parles de guerrila urbaine.

  5. y a une ROME en espagne, parceque je connais l’italien, et ces gens là parlent espagnol et les boucliers sont écris en espagnol!
    Attention a vos sources s’il vous plait!

    • Depuis hier j’essaye de répondre que ça parait être en Espagne mais…
      ma connexion ne veut rien savoir :( Merci Matmatol!

      • En espagne, celui qui voit des forces de la police nationale contre-manifestation avec des jolis casques blues , je lui donne un award…casque noir en espagne.
        Là ces des carrabiniers .exemple http://youtu.be/ahJj0gQnoJ0 là il y a plus de confusion si le casque et noir ou bleu.Donc cène italiene même si il y a des boucliers des manifestant écrit en plusieurs langues dont l’espagnol.

  6. Sans entrer dans les détails du où et quand , ce qui me désole c’est que les psychopathes robotcops n’ont pas encore compris que leurs familles et eux même feront partie des immolés sur l’autel du mondialisme . Il faut être tout de même particulièrement stupide pour continuer à matraquer des gens qui en manifestant défendent aussi leurs intérêts( des flics). Et je sais de quoi je parle. Ceci étant dit en voyant ces images on comprends que les choses se radicalisent petit à petit. Et on peut imaginer que tôt au tard certains manifestants viendront armés . Côté organisation,je ne comprend pas pourquoi les manifestants se laissent embarquer dans des scenarii qui te terminent à leur désavantage de façon systématique. Blouson contre cuirasse c’est perdu d’avance. Si je devais manifester mon mécontentement je choisirai plutôt de m’en prendre directement à ceux qui votent ces lois scélérates , de les attendre à la sortie de leurs lieux de travail et de leur expliquer de façon ferme et virile que je ne suis pas d’accord . Mais bon, ce que j’en dis…

    • c’est difficile, il y a un moment, quand on manifeste, où on aimerai qu’il n’y ai personne en face.
      Mais y a un moment où si il y a vraiment personne, bhein c’est la guerre civile et sans lois, là, ça va devenir difficile!

      là seule solution c’est bien de les chopper ces responsables de toutes nos misères!Ca va arriver un jour!

    • Il est évident que pour entrer dans la police , et particulièrement dans la police antiémeute il faut une psychologie particulière. Ce n’est pas l’intelligence qui prime, bien que de temps en temps, contre toute attente, on y rencontre des gens sur-diplômés. Je pense que ces gens n’en n’ont absolument rien à foutre de sur qui et pourquoi ils frappent. Ce qu’il aime c’est le contact , la charge , et la castagne, l’adrénaline. Peu importe le flacon tant qu’on a l’ivresse!
      On a tendance à occulter ce fait de nos jours mais l’homme est toujours un animal,doué de raison certes, mais il reste un animal.Et bien qu’il n’évolue plus dans un environnement naturel, sa nature profonde et son instinct n’a pas évolué beaucoup depuis l’époque des chasseurs cueilleurs il y plus de 10000 ans. La guerre fait partie de l’homme, il aime ça et se réalise en combattant. Le nier c’est être en dehors de la réalité.
      Et pour avoir beaucoup participer à des actions sociales collectives durant mes vertes années je vous assure qu’il est tout aussi grisant d’être du coté des anarchistes lanceurs de pierre. Évidement que oui , le combat est perdu d’avance . Bien que de temps en temps l’avantage passe du coté du peuple… Ça, je ne l’ai jamais vécu , mais ça doit être l’extase !
      Avec le temps je ne suis pas sur que cette stratégie soit la meilleure pour reconquérir nos droits, mais que faire d’autre?
      La pression monte, c’est mécanique, si la situation sociale empire, les actes de subversions vont se multiplier. Comme je dis, la nature de l’homme ne change pas ou très peu, regardez le passé et vous verrez l’avenir.

      • +1000 un monde en paix c’est bon pour les miss et encore la aussi c’est la guerre……………..

      • Alors voilà ,il y a des gens que tout en étant médecin ou tout autre diplôme bien vue dans le civil ne trouvent pas de place (pas de parrain franc-mac ou piston 5000 cm cube)pour être fonctionaire..alors ils rentrent dans la police, servent quelques années ( une experience comme une autre )et après se servent des promotions internes pour travailler de ce qu’ils ont étudier dans leurs états.Après on a beaucoup de jeunes anciens militaires , revenues d’afganistan ou de tout autre pays en conflit qui après leurs services rendues , deviennent des policiers.Dans le formatage qu’ils ont subies , il est nécessaire de comprendre que dans leurs tête ce n’est plus l’énemi d’avant ,mais le citoyen.Drole de vie…

  7. c’est vrai qu’encore une foix le titre tire vers le sensationnalisme…une manif tendu n’a rien à voir avec une guérilla urbaine……
    concernant la video j’ai bien aimé la formation de la tortue au début (culture asterix quand tu nous tiens)….mais personne pour prendre les chtroumfs violents à revers et là je dit faute stratégique grave

    • Moi je vois là le début d’une organisation anti-anti émeute. Ils étaient peut être une centaine à s’être ramenés avec des boucliers, c’est donc qu’il y avait des gens qui ont organisés ça. Là ils sont pas nombreux, mais ça donne des idées aux autres. Ils prennent conscience que si ils s’arment ils ont une force. la prochaine fois ils seront plus nombreux, et si ils sont plus nombreux la répression utilisera des armes plus puissantes, puis les manifestants, puis la répression etc… L’escalade quoi. On verra qui en sortira vainqueur. L’état sur armé en petit nombre ou la rue sous armée mais en grand nombre…. Bah