Rosneft, le nouveau géant de l’or noir…

Ceux qui auront le contrôle de l’énergie, de l’argent, de la santé et de l’alimentation seront……….

Le pétrolier russe Rosneft a annoncé lundi 22 octobre la reprise de son compatriote TNK-BP. Le nouvel ensemble, qui sera contrôlé par l’État russe, va devenir la plus grande compagnie pétrolière au monde cotée en Bourse.

Avec cette opération, le Kremlin renforce son emprise sur le secteur énergétique.

Le Britannique BP va détenir près de 20 % du capital de l’ensemble.

Rosneft, le numéro un russe du pétrole a annoncé lundi 22 octobre qu’il allait racheter la totalité de TNK-BP, une entreprise créée en 2003 par le Britannique British Petroleum (BP) et des oligarques russes réunis dans le consortium Alfa Access Renova (AAR), devenue le numéro trois du secteur en Russie.

Une opération énorme et stratégique à plus d’un titre. Elle est évaluée à 61 milliards de dollars (46,67 milliards d’euros), selon le président de Rosneft, Igor Setchine, qui a présenté le projet en compagnie du président russe, Vladimir Poutine, dont il fut le directeur de cabinet adjoint et dont il est resté très proche.

Le nouvel ensemble, dont 75 % du capital restera détenu par l’État russe, contrôlera un peu plus de 40 % de la production russe d’hydrocarbures, avec plus de quatre millions de barils équivalents pétrole par jour, et deviendra le premier producteur d’or noir coté en Bourse dans le monde, devant l’Américain ExxonMobil ou le Chinois Petrochina.

Selon le dirigeant de Rosneft, il s’agit de la troisième plus grosse fusion-acquisition dans le secteur énergétique, après les rapprochements entre les Américains Exxon et Mobil et l’absorption d’Elf par Total.

Emprise du Kremlin

Avec Gazprom dans le gaz et Rosneft dans le pétrole, le Kremlin accroît son emprise sur l’ensemble du secteur énergétique russe, qui représente une part importante des exportations du pays et assure environ 40 % de ses ressources budgétaires.

(…)

Bonne opération pour BP

(…)

L’arme politique du pétrole

(…)

 

Pour lire la totalité de l’article, cliquer ICI

Auteur : Jean-Claude Bourbon

Source : www.la-croix.com

Article relayé par : Fred

 

Voir aussi:

La Russie met en exploitation un gisement géant de gaz dans l’Arctique

Un commentaire