Fraises chinoises contaminées : la Sodexo Allemagne s’excuse

Voilà! Maintenant on sait pourquoi des milliers d’enfants allemands ont été contaminés dans des cantines scolaires, un souci d’économie en achetant moins cher en Chine un produit qui est pourtant disponible en Europe…

Des fraises chinoises pourraient être à l'origine de l'épidémie de gastro-entérite constatée en septembre dans des cantines scolaires berlinoises.

Des fraises chinoises pourraient être à l’origine de l’épidémie de gastro-entérite constatée en septembre dans des cantines scolaires berlinoises. | DR

La filiale allemande du groupe français Sodexo a présenté ses excuses vendredi soir pour avoir livré les fraises de Chine soupçonnées d’avoir déclenché l’épidémie de gastro-entérite qui a frappé quelque 10.000 écoliers allemands dans des cantines scolaires.

«Nous nous excusons auprès des enfants touchés et des familles, et espérons que les enfants vont mieux», écrit la Sodexo Allemagne.

La société envisage de «dédommager les familles touchées pour les désagréments occasionnés» et a promis de procéder à une sélection «plus rigoureuse» de ses fournisseurs.

«Le fait que nous connaissions à présent la cause présumée (de l’épidémie) nous permet de prendre les mesures appropriées.»

Des fraises de Chine sont soupçonnées d’avoir déclenché l’épidémie de gastro-entérite qui a frappé quelque 10.000 écoliers allemands d’intoxication alimentaire après un repas pris en cantine scolaire.

Plus de 8.000 enfants ont été intoxiqués à Berlin, mais aussi dans trois régions de l’ex-RDA, fin septembre par des repas livrés à des cantines scolaires et des crèches par un fournisseur commun.

Un porte-parole du ministère allemand de l’Alimentation et de la protection des consommateurs indique «qu’un faisceau d’indices porte à croire que des fraises surgelées ont été le déclencheur de l’épidémie». Le ministère espère «être bientôt en possession d’une preuve indiscutable»

Plusieurs pistes mènent à un fournisseur de Saxe (est) qui avait livré la filiale de Sodexo à Russelsheim (ouest), ainsi que deux autres fournisseurs, avec des fraises surgelées en provenance de Chine. Les deux autres fournisseurs ont également fait part de cas d’intoxication alimentaire chez certains de leurs clients. Un rappel des marchandises incriminées a été lancé dans toute l’Allemagne.

La Sodexo Allemagne, qui dans un premier temps avait nié toute responsabilité, affirme avoir supprimé «immédiatement à titre préventif» les fraises surgelées de ses cuisines quand les premiers cas ont été signalés il y a 10 jours.

Source: Le Parisien

29 commentaires

  • fotoulavé

    Des fraises de Chine en Allemagne ! Rien que ça nous montre que l’on marche à l’envers. Rien ne peut fonctionner de cette façon.

  • silex

    Le problème est Sodexho. La bouffe scolaire est privatisée et faite à l’extérieur avec on ne sait quoi au lieu d’être faite par les cuisiniers des établissements. ça a déjà commencé en France et on a de plus en plus d’épidémies de gastros dès la rentrée scolaire, ce qui n’était pas le cas il y a 20 ans.

    http://gestionnaires.actifforum.com/t6618-privatisation-restauration-scolaire-dans-les-hauts-de-seine

    le 93 aussi et d’autres conseils généraux d’autres départements aussi font sous-traiter les cantines par des sociétés privées.

  • endehors

    La société a promis de procéder à une sélection «plus rigoureuse» de ses fournisseurs…
    FOUTAGE DE GUEULE INTEGRAL !!! Ils font profil bas car ils se sont fait prendre la min dans le sac, je suis certain qu’ils auraient continué d’acheter au moins cher pour faire du profit. Les bons fournisseurs ils les connaissent sans aucun doute, en Allemagne ou en France, mais c’est beaucoup plus cher.

  • endehors

    oups, la mAin :)

  • stepharcel

    Le coupable (sodexm…) devrait rembourser la sécu allemande. Sûr qu’après avoir débourser cet argent, il regarderait plus la m… nourriture qu’il vend.

  • MouteMoute

    Comme si en Espagne ils n’étaient pas capable de produire des fraises à très bas coût, surtout en ce moment…

    A mon avis les allemands ont accepté quelques contre partie avec le gouvernement chinois pour continuer à pouvoir exporter des machines outils en Chine, sinon c’est juste absurde.

  • frisquette

    c’est bien la peine de nous pomper l’air avec l’europe , et sa solidarité entre pays européen si c’est pour acheter des produits en chine alors qu’ils sont disponibles en europe ; ha ouiche ! elle est belle l’europe ;

  • terrataire

    les chinois empoisonne rapidement toute la planète! les nouveaux jeunes riches chinois achète nos produits européen de belle qualité, et nous refourguent quotidiennement leur cochonnerie empoisonnées ( viande de porc, volailles, lait, miel, textile, hygiène et nouvellement les médicaments; Ils pourvoient à tous nos besoins et plus… )interdit le protectionnisme au nom du libre échange, Nos élus ne servent plus à rien du tout, autant se passer d’eux des maintenant. soyez vigilants achetez intelligemment, car sinon le tiers monde ce sera bientôt…Nous!

    • FLOX

      Lu,

      Tu penses que le jeunes riche européen mange
       » ( viande de porc, volailles, lait, miel, textile, hygiène et nouvellement les médicaments; Ils pourvoient à tous nos besoins et plus… ) » chinois?

      Malheuresement il n’y a que les pauvres qui mangent ça! ou du moins ceux qui ne font pas le choix d’une alimentation Bio et locale.

  • dupontg

    Apres le coup des courgettes espagnoles,vaudrait mieux attendre des vraies preuves .

  • plop

    on parle beaucoup d’éviter les surcoût et le coût en pétrole des aliments venant a l’autre bout de la planète. forcé de constater que les fraise ca se trouve pas en europe vu l’importation.
    encore mieux si on veut manger local c’est pour éviter les coût en pétrole mais aussi pour manger « mieux » pour notre santé.
    la santé des nouvelles générations osef

    • kalon

      La délocalisation profite justement aux sociétés pétroliéres.
      un transfert de la masse salariale vers la consommation de pétrole, la raison est simple, ils savent mieux manipuler le prix du pétrole que le coût de la masse salariale syndiquée ! :-)

  • kalon

    J’ai, récemment lu un fait divers assez cocasse:
    deux camions transportant des tomates avaient fait un « frontal » sur une départementale française.
    Le premier transportait des tomates hollandaises en Espagne et l’autre, des tomates espagnoles en Hollande ! fait divers véridique !

  • el'sharon

    ce n’est pas l’epoque des fraises ici en Europe,donc c’est de la connerie d’acheter des fraises actuellement,meme si elles proviennent d’Espagne,elles n’ont aucun gout,elles sont pleines de pesticides et pour les arroser,vu le manque d’eau,ils utilisent parfois des eaux polluees par des matieres fecales.De plus ils exploitent leur main d’oeuvre a outrance et ne se genent pas pour prendre des terrains d’une reserve naturelle…J’en sais quelque chose,je vis dans la peninsule et n’en bouffe jamais,j’achete quand c’est la saison des fraises a un paysan d’ici et la oui elles sont succulentes!!!

  • SHERAB-GYATSO

    Dans tous les pays producteurs de fraises, la cueillette est assurée par l’exploitation outrancière d’une main d’oeuvre bon marché provenant d’un pays voisin. Cette grande chaîne prend naissance en Espagne avec les cueilleurs africains et nord-africains, et ainsi de suite, de la Belgique aux Pays-Bas qui emploient des Polonais, à la Pologne qui emploie des Biélorusses, nous arrivons à la Chine qui emploie gratuitement des prisonniers politiques. (émission « le dessous des cartes » sur ARTE TV). Il serait peut-être temps d’oublier les fraises partout où elles se trouvent, elles ont le goût de la sueur et des larmes.

    • Moaa

      +10000 exactement!!! Et malheureusement il n’y a pas que les fraises qui ont le goût de la sueur et des larmes voir du sang…triste monde oligarchique…

  • hopix

    Prochain épisode gastronomique à sodhexoLand : le riz et les champignons, avec un peu de poisson aussi.
    « Bon, ben … on s’excuse hein ! »

  • narzionalist

    anti chinois primaire ! des fruits chinois j’en mange tous les jours, moi je les lave ! sodome xho eco et gros profits