Noire finance

« Télévision, boite à cons » ai-je pu entendre par moment, reste une chaine qui étrangement propose des reportages qui sortent réellement du lot pour notre plus grand bonheur! « Noire finance » s’annonce serait donc à voir absolument, pour ceux qui n’auraient pas été informés de sa diffusion. Merci à Natacha pour l’info et le lien.

ARTE diffuse, mardi 02 octobre 2012 à 20 heures 50, une THEMA « Noire finance ».

Noire-finance.jpgARTE/YLE
Peut-on encore arrêter la finance folle ? Une enquête magistrale au coeur d’un capitalisme financier que plus personne ne maîtrise, et qui a plongé le monde dans de graves turbulences.

A 20 heures 50 : La grande pompe à phynances (réalisé par Jean-Michel Meurice et Fabrizio Calvi)
Dans ce premier volet, les auteurs remontent au fameux jeudi noir d’octobre 1929 à Wall Street, pour montrer comment une crise boursière se transforme en crise bancaire, qui elle-même se développe en crise économique mondiale. Des « barons voleurs » d’hier aux golden boys des années Tapie, des accords de Bretton Woods à la création de l’euro, il retrace ensuite les différentes étapes qui ont conduit à la libéralisation des flux financiers. Assurances, produits dérivés, fonds spéculatifs (hedge funds)… : les dispositifs techniques se succèdent pour accroître les profits, augmentant toujours plus le risque et la fraude systémiques.


A 22 heures 05 : Le bal des vautours (réalisé par Jean-Michel Meurice et Fabrizio Calvi)
Le second volet montre comment, à travers l’éclatement de la bulle immobilière et la crise des subprimes des années 2000, le « piège à pauvres » s’est refermé. Il décortique les rouages de la « machine à dette » et expose avec clarté les logiques boursières qui ont mené à la crise mondiale actuelle. Dénonçant l’impunité des « banksters » et leur emprise sur la classe politique occidentale (aux États-Unis, on parle même d’un « gouvernement Goldman Sachs »), les réalisateurs concluent leur enquête sur un chiffre éloquent : les principaux dirigeants financiers mondiaux totalisent 95 milliards de dollars de salaire alors qu’ils ont accumulé 1 000 milliards de perte…

Pourquoi faut-il donner de l’argent public aux banques privées en faillite ? C’est par cette question sans ambiguïté que s’ouvre ce passionnant documentaire qui, pendant plus de deux heures, nous entraîne dans les arcanes d’un système financier devenu incontrôlable. Y répondre n’était pas gagné d’avance, tant est opaque l’univers de la finance. Mais Jean-Michel Meurice et Fabrizio Calvi (déjà coauteurs pour ARTE de Série noire au Crédit Lyonnais et de ELF : les chasses au trésor) nous ont habitués depuis longtemps à traiter sous une forme accessible des dossiers complexes. Noire finance s’inscrit dans cette veine : un montage très éclairant de propos de spécialistes, émaillé de scènes d’animation, retrace l’histoire politique des déréglementations qui ont abouti à la financiarisation de l’économie mondiale, au profit d’une spéculation criminelle.

Source: telleestmatele.com

12 commentaires

  • fotoulavé

    Cela va rassurer le Français moyen abrutis par TF1. Juste le temps qu’il faut pour qu’il s’aperçoive que son bas de laine est percé. Et qu’il est maintenant tout seul face à la rue pour trouver à bouffer.
    A la télé des émissions comme celle là il y en a tous les jours mais absolument rien n’est fait pour améliorer les choses, bien au contraire.

  • plasmanu

    J’ai toujours pensé que seul arte est vraiment libre.
    Le berceau de la democratie serait donc allemand.
    Il nous reste france5 mais sous la coupe de l’etat le debat y est moins libre.
    Longue vie à Arte.
    Emission à ne rater sous aucun pretexte.

  • fotoulavé

    Ils sont franchement pro-Europe et ils font bien attention de ne pas impliquer les téléspectateur dans leurs « révélations ».
    Il ne faut pas réveiller le mouton dodu !
    Ils savent bien que les gens pensent que les problèmes dénoncés à la télé seront changés.
    Alors que au contraire ces fonctionnements pervers sont toujours exploité afin de nuire et faire de la devise au maximum.

  • Vif argent

    Crise en Grèce – censure sur Arte
    http://www.acrimed.org/article3829.html
    .
    La chaîne bloquait depuis trois ans la diffusion du “Sytème Octogon », un documentaire qui s’attaquait au délicat sujet du financement des partis politiques en Allemagne après-guerre. Elle a finalement décidé de le diffuser le 1er juin après avoir trouvé un accord avec son réalisateur, Jean-Michel Meurice.
    http://television.telerama.fr/television/quand-arte-renonce-a-censurer-un-documentaire,66359.php
    .
    Auto-censure d’Arte qui refuse de diffuser « Jenine-Jenine »
    … etc…
    .
    BHL – président du conseil de surveillance d’Arte depuis juillet 1993
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Arte_France#Dirigeants

    • Natacha Natacha

      Tout à fait.
      Je signale que ce n’est pas moi qui ai fait passer cette info. Je ne regarde pas la TV.

    • zozefine cigale

      merci vif argent pour cette information concernant la censure opérée sur les propos de la journaliste stroumbi concernant la grèce. votre lien m’a permis d’apprécier à la fois ce qu’elle écrit et ce qui n’a pas été entendu, suite aux coups de ciseaux. vu depuis la grèce, et en pensant à la nature même d’arte, cela ne m’étonne guère, même si cela me consterne beaucoup. espérons que l’émission traitant du « piège à pauvres » sauve l’honneur.

  • Mustapha Meunier

    En effet il ne faut pas oublier de garder son esprit critique devant Arte, et ne pas tout avaler d’un coup, prenez le temps de digérer l’info…

    Malgrès tout Arte reste pour moi l’une sinon la chaine la plus intéressante bien que je ne regarde pas vraiment la Télé.

  • Sekhmetamon

    Je comprends que vous soyez un peu furax contre les journalistes qui filtrent les infos mais néanmoins il est sur qu’Arté malgré ses défauts reste sur le petit écran la chaîne avec le ton le plus libre. Quand à ce documentaire, « noire finance », même si il ne résoud rien et que d’autres émissions comme ça existent déjà, il a le mérite d’être une vulgarisation à peu près accessible pour des gens qui ne s’y retrouvent pas juste en regardant les infos de 20h. Il suffit d’une personne instruite pour que l’effet boule de neige ait lieu. Donc je suis pour la multiplication de ce genre de doc!