La Grèce s’engage à faciliter la privatisation des entreprises publiques

Certains vont considérer cela comme la mise en place du nouvel ordre mondial, la privatisation à outrance pour garantir le contrôle total par une élite qui nous pisse dessus sans même chercher à nous faire croire qu’il pleut! Car c’est là le danger au final, la privatisation de tout ce qui est publique, et plus nous avançons dans le temps, plus cela s’aggrave, ce qui entraine à la clé encore plus de chômage puisque le maitre-mot est « profit ». Mais c’est en Grèce me diront certains, pourquoi? La France va y échapper? Vous y croyez encore???

Des passagers à l’aéroport d’Athènes le 5 octobre 2011

La Grèce va adopter une loi visant à lever les obstacles actuels qui entravent la privatisation des entreprises publiques, a annoncé lundi le ministre des Finances Yannis Stournaras.

Le Premier ministre conservateur Antonis Samaras à la tête d’un gouvernement de coalition droite-gauche « a demandé au secrétaire général du gouvernement d’élaborer un projet de loi qui comprendra 77 actes administratifs visant à faciliter les privatisations », a dit M. Stournaras.

A l’issue d’une réunion de M. Samaras avec les chefs des deux autres partis de la coalition, Evangélos Vénizélos, chef des socialistes Pasok, et Fotis Kouvelis de la Gauche démocratique sur les privatisations, M. Stournaras a indiqué que cette loi devrait faciliter les cessions au privé des entreprises qui sont sous la responsabilité des ministères des Finances, des Infrastructures et de l’Energie.

Selon l’Agence de presse grecque (Ana, semi-officielle) parmi les dix premières entreprises à privatiser figurent l’ancien aéroport d’Athènes (Hellinikon), la loterie publique, les paris sportifs (Opap), la société de distribution et de gestion du gaz naturel (Depa et Desfa respectivement), l’ex-site olympique de presse (IBC) et 48 biens immobiliers.

Sous pression des créanciers, UE et FMI, dont les experts ont quitté dimanche Athènes après un contrôle des finances publiques, la Grèce est contrainte d’accélérer les privatisations qui doivent apporter à l’Etat 19 milliards d’euros d’ici 2015 pour accélérer son désendettement.

Les créanciers ont à plusieurs reprises noté les retards pris dans le vaste programme de privatisations.

Outre la banque agricole ATEbank, scindée récemment en deux et dont la partie saine a été reprise par la Banque du Pirée au prix de 95 millions d’euros, la Grèce doit également céder au privé les chemins de fer, la société d’électricité DEI, et la caisse d’épargne.

« Le choix de brader la richesse publique, comme le gouvernement a fait avec l’ATEbank, prive l’économie grecque des outils nécessaires pour la reconstruction du pays, et constitue un crime plus important que celui des coupes horribles dans les salaires », a indiqué la Gauche radicale Syriza, principal parti d’opposition.

Source: boursorama.com

2 commentaires

  • Michèle DRAYE

    Trop , c’est trop !! J’accuse .

    23 juin 2012
    http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-caroline-porteu/230612/trop-cest-trop-jaccuse

    Extrait de l’article :

    La Grèce a visiblement dans ses eaux maritimes des gisements pétroliers et gaziers d’une importance et d’une richesse exceptionnelles.

    Cette nouvelle devrait faire la une de tous les journaux et un article remarquablement détaillé a été écrit sur le sujet par F. William Engdahl en Mars 2012, journaliste américain, spécialiste des questions énergétiques et géopolitiques.

    Depuis des millénaires, les richesses d’un sous sol ou des eaux territoriales d’un pays appartiennent au pays lui-même et à son peuple . Il n’y a même pas besoin de se référer à une quelconque doctrine idéologique pour le savoir et le constater

    ..Ces gisements seraient visiblement totalement suffisants pour permettre à la Grèce de se désendetter .

    Foskolos déclare qu’ il y aurait 22 milliards de barils de pétrole au sud de la Crète; il estime les perspectives de développement en la matière à 2016-2017, et déclare que le sud de la Crète est aussi riche que l’Iran.

    La Grèce est le pays le plus riche de toute l’Europe !!! Ses taux d’emprunt d’état devraient être inférieurs à ceux de l’Allemagne !!!!

  • Pikpuss

    La mer Méditerranée regorge de gaz et de pétrole et c’est aussi pour cela que la Syrie est attaquée… Les élites grecques ont donc endetté la population afin que le moment venu, les actifs du pays tombent dans la poche de quelques familles, pour trois Francs six sous… C’est le principe même de l’usurier qui rusé, met la main sur des biens qu’il aura acquis pour presque rien et qui lui rapporteront énormément… Et dire que nous votons pour leurs complices !