Moody’s abaisse la note des hôpitaux publics français

Mauvaise nouvelle pour les hôpitaux français, si vous devez vous faire opérer, dépêchez-vous, je ne garanti pas qu’ils tiennent encore longtemps! Non seulement certains souhaitent la privatisation de tout et n’importe quoi dont des soins de santé, ce qui signifie que les hôpitaux sont dans le collimateur, mais en plus une récente information signalait que d’ici quelques temps, les 2/3 des hôpitaux français se retrouveraient en cessation de paiement. La dégradation des notes par Moody’s ne peut donc qu’accélérer le tout, très mauvais signe donc…

L’hôpital Pierre-Zobda-Quitman, partie principale du CHU de Fort-de-France le 17 avril 2008

L’agence de notation Moody’s a abaissé de « Aaa » à « Baa1 » la note des Centres Hospitaliers Régionaux Universitaires (CHRU) de France, qui sont mis sous « surveillance négative », en raison de la situation financière de certains établissements, notamment de l’outre-mer.

Les Centres Hospitaliers Universitaires (CHU) voient également leur note rétrogradée de « Aaa » à « A1 » et sont eux aussi placés sous « surveillance négative ». La mise sous surveillance négative signifie que Moody’s peut abaisser à nouveau cette note dans les trois mois qui viennent.

L’agence souligne d’abord la « détérioration rapide de la situation financière de certains hôpitaux » français, en citant notamment le CHU de Fort-de-France en Martinique.

Les difficultés de cet établissement pointé du doigt ont eu un « impact négatif » sur l’évaluation des autres, note Moody’s.

Plus généralement, cette situation s’explique par « un contrôle du gouvernement sur les hôpitaux publics moins efficace que ce qui avait été anticipé initialement », et une « pression particulièrement forte sur la trésorerie des hôpitaux publics », selon l’agence.

En outre, l’objectif de retour à l’équilibre en 2017 que s’est fixé la France va accentuer cette pression financière, en imposant de nouvelles « contraintes budgétaires sur les transferts de fonds publics » vers le secteur hospitalier, estime également Moody’s.

Source: Boursorama

12 commentaires

  • domdom26

    et bien ça y est sa commence BENJI , je pense que là nous allons avoir une fin d’été et un début de rentrée TRÈS AGITER

  • fotoulavé fotoulavé

    La soupape de la cocotte minute commence à tourner et l’eau viendra à manquer…

  • Art-tisan

    J’aime bien les systèmes de notations… le malade y va pas bien alors on lui met un coup de plus sur la tête… comme ça il ira encore moins bien, jusqu’a ce qu’il trepasse comme ça on peut ensuite venir le guérir avec un euro symbolique…

  • Bouffon

    Il manque 1.2 milliards dans les caisses avec pour échéance septembre.
    Parce que ses messieurs comme il ont mal gérer leur truc, il en était à demander des avances aux baques sur l’argent des nos cotisations et comme Dexia est mort, il essaie de demander aux autres banques qui n’ont pas les moyens et qui se méfie des produits des États.

  • fotoulavé fotoulavé

    Pchiit, pchiit, pchiit, pchiit, pchiit, pchiit, pchiit…

  • antinukciv

    C’EST DE L’INGERANCE !!!

  • pierre

    On s’en bat les cacahuètes des notations de « Maudite », ça n’apporte rien à ce qu’on sait déjà, une preuve de plus de la connerie humaine

  • vanvoght

    de quel droit ces putains d’agence se permettent elles de noter nos hopitaux ????? c’est a l’etat de regler ce probleme , merde , pas a des conards de banquier etranger ;
    sory mais je commence a sortir de mes gonds .

  • ertalif ertalif

    Et quand est-ce que l’on note ces p*****s d’agences, et qu’on leur met une note éliminatoire…GRRRR!!!!

  • romain

    Je vous suis tout les jours depuis maintenant quelques mois mais je n’avais jamais commenté mais là sa me met hors de moi. J’aime vraiment se système ou des agences privées de permettent déjà de noter nos pays mais encore mieux maintenant, il s’agit de nos services publics ! Peut être que bientôt elles nous abaisseront nos notes personnelles

    Marre, marre, marre !! De toute façon se ne durera pas !!