Et maintenant l’essence…? Les banques et les compagnies pétrolières ont-elles manipulé le prix du pétrole comme elles l’ont fait avec le taux bancaire du Libor ?

Mauvaise foi quand tu nous tiens! Cela fait combien de temps que Pierre Jovanovic nous explique cette histoire dans sa revue de presse? Des banques qui achètent du pétrole et qui font tourner les bateaux inlassablement jusqu’à ce que le cout de l’or noir leur convienne pour la vente… Quoiqu’on en dise, cela remue pas mal du côté des banques en ce moment, et pas à leur avantage du tout…

Un rapport réalisé pour le G20 révèle que le prix du brut aurait pu être manipulé par les banques, les traders et les compagnies pétrolières. Comme cela a été le cas avec le Libor, taux de référence pour les prêts entre banques.

Nouveau scandale ?

Après l’affaire du Libor, beaucoup se demandent si les établissement bancaires n’ont pas également manipulé les prix de l’essence.Après l’affaire du Libor, beaucoup se demandent si les établissement bancaires n’ont pas également manipulé les prix de l’essence. Crédit Reuters

Nouveau scandale pour les banques ? Après l’affaire du Libor, certains s’interrogent sur les établissements bancaires qui auraient pu également manipuler le prix de l’essence. C’est en tout cas ce qu’affirme un rapport préparé pour le G20 et publié en juin par l’Organisation internationale des commissions de valeurs irrévocables (OICVI).

Le rapport explique ainsi que le marché du brut est sujet à « manipulation et falsification », ajoutant que les traders, les banques mais aussi les compagnies pétrolières ont des « motivations » pour manipuler le marché, et qu’il existe donc de grandes chances pour qu’ils donnent des prix erronés.

Les hommes politiques anglais ont déjà pris les devants. En effet, Robert Halfon, à la tête d’un groupe de 100 parlementaires britanniques réclamant une baisse des prix à la pompe, a déclaré que le problème « doit être étudié par la Banque d’Angleterre de toute urgence », ajoutant qu’ « il est crucial de savoir si les prix de l’essence ont été manipulés comme ça a été le cas pour le Libor, puisque cela a un impact sur des millions de personnes ».

Si les cours du pétrole ont chuté ces dernières semaines, ils avaient atteint des sommets il y a deux mois, à 127 dollars le prix du Brent.

Mais comment les banques, traders et autres compagnies pétrolières auraient pu manipuler le prix de l’essence ? En pratique, le taux est calculé via des données fournies par diverses entreprises. Celles-ci fondent leurs informations sur celles provenant de sociétés qui gèrent le commerce du pétrole quotidiennement. Parmi elles : les banques, ou les compagnies pétrolières.

Ce processus pose problème. En effet, le marché n’est pas vraiment régulé et dépend de l’honnêteté des entreprises à fournir des données précises, et surtout réelles, sur leurs transactions. Selon le rapport de l’OICVI, ce mode de fonctionnement « donne la possibilité aux traders de montrer une vision partiale dans le but d’influencer le prix à leurs propres avantages ». Des experts, comme Raymond Learsy, ajoutent par ailleurs que « le prix du brut n’est pas vraiment une réflexion de l’offre et de la demande », et que « les prix se prêtent donc à la manipulation ».

Les agences de cotation du prix du brut, Platts et Argus, restent toutefois sceptiques vis-à-vis de ce rapport. Elles rappellent en effet qu’elles emploient des journalistes, justement pour éliminer les fausses données que pourraient soumettre les négociants.

Platts ajoute par ailleurs qu’il existe des différences importantes entre les prix du brut et le Libor : la qualité des données, l’indépendance, et la compétition entre les agences de cotation et la transparence sur les méthodes.

Des justifications qui n’empêchent toutefois pas les Britanniques, mais aussi les Américains, de s’inquiéter et de demander d’enquêter plus grandement sur le prix du brut et ses possibles manipulations.

Lu sur The Telegraph

Via Atlantico.fr

17 commentaires

  • c’est clair, avec un baril à 85$ mais pas de changement à la pompe, même pas besoin de savoir compter pour avoir mal aux fesses.

  • BigBro

    ils ont mis le temps… (ils se foutent de nous…)
    même les compagnies pétrolières font de même

    Semi-Hs

    http://www.m6bonus.fr/actualites-2238/video-total_arnaque_a_la_pompe_-58322.html

    Acte isolé ?

    Il faut savoir que les pompes(le distributeur)ont une marge d’erreur autorisé « légal » 5% je crois comme dans la vidéo c’est marrant la vie…
    Sans compter l’éthanol, avec lequel, ils coupent… ça fais de grosses marges

  • kikaha

    De toutes façons, le mal est fait. La manipulation est là. Les banques sont méchantes, elles se font ‘prendre’ elles reste en place et recommencent….

  • dudul

    avec un peu de chance, ils nous parleront peut-être des matières premières dans un ans ou deux… (céréales, sucre, café, chocolat…)

    • fotoulavé fotoulavé

      Tu veux dire dans 1 mois ou deux…

    • BLEU CERISE

      – Pas mieux …Je pensais justement la meme chose ! Ils ne se calmeront QUE lorsque quelques spécimens y auront laissé leur peau . Il faut relire la fin tragique et parfaitement injustifiée du gouverneur de la Bastille ou de la princesse de LAMBALLE , dépecée en pleine rue…Il y a à peine deux siècles, ou de la fin de certains (nes) collabos en EUROPE en 45: il faudra en passer par là pour que le pouvoir soit rendu au peuple .

      • morphéus morphéus

        Cerise, tu ne te rends pas compte de ce que tu dis, tu as déjà vu une révolution? J’ai connu une guerre civile, au Surinam dans les années 90; et ben je peux t’assurer que j’ai pas du tout, mais alors pas du tout envie de revivre ça! C’est le sommet de l’horreur, l’homme est capable du pire dans ce contexte là… je suis aussi révolté que toi de cette situation de merde dans laquelle on est, mais faut éviter d’en arriver là, crois moi! Parce que ceux qui payent ne sont pas forcement les vrais coupables, qui ont plus souvent les moyens de fuir avant qu’on ne les pende!

      • observateur

        d’accord avec toi morphéus,et c’est bien la dessus que compte les pourris qui gouvernent le monde.Le fait d’un déchainement de violence contre quelques uns,leur permettra encore d’imposer leur pouvoir,car ils intallent une situation pour que nous leur donnont notre aval et donc après font ce qu’ils veulent.Tant que la population consomera à outrance,ils ont encore de beaux jours devant eux ,avec ou sans guerre.Si demain tout le monde reste chez lui,pendant une dizaine de jours,sans bouger ou un minimum,là ,il risque d’y avoir un changement.On peut en tuer 10 voir 100,voir 1000,il y en auras toujours autant pour les remplacer.Il est dit: »ce que l’on ne fait pas par choix,nous sera imposé »=spiritualité.

      • hopix

        D’accord avec toi Morphéus. Avec 1000 raisons que d’aucuns ne voudront pas comprendre ni réaliser avant que …

  • Cassandre

    Salut les moutons. Ci-joint un lien pour une pétition en faveur de la pénalisation des banques. Pétition avaaz. A vos claviers…
    http://www.avaaz.org/fr/la_fin_de_limpunite_des_banquiers_fr/?fbb

  • JP31

    T(as une allumette,stp)…?

  • yannick

    Je vous recommande chaudement le livre d’Eric Laurent « La face cachée du pétrole », qui vous expliquera comment ça fonctionne depuis plus d’un siècle.
    Notamment le fait que le prix du baril de brut soit fixé en fonction du coût d’extraction en mer du nord (là où c’est le plus compliqué à extraire) alors qu’au moyen orient il est presque à fleur de sol.