Une ville fantôme de 500 000 habitants construite par la Chine en plein cœur de l’Angola

Construire à outrance alors que personne n’a les moyens d’habiter les-dites constructions… Ne connaissent-ils pas les études e marché avant de passer à l’attaque? Reste à savoir si c’est de l’insouciance, de l’incompétence ou tout simplement de la connerie…

Une ville fantôme de 500000 habitants construite par la Chine en plein cœur de l’Angola

En échange d’un accès aux ressources de l’Angola, la Chine construit une ville… fantôme. Les prix des appartements sont cependant  inabordables pour la population.

Nova Cidade de Kilamba est une ville flambant neuve, faites de bâtiments aux couleurs vives et impeccables, construite en moins de trois ans à une trentaine de kilomètres de Luanda, capitale de l’Angola. Nova Cidade de Kilamba est également à peu près vide, une ville fantôme bâtie par une compagnie d’État chinoise – China International Trust and Investment Corporation (Citic) – pour la modique somme de 3,5 milliards de dollars. Où sont passés les 500 000 personnes que peut accueillir ce complexe urbain qui dénote tant aux alentours de la capitale angolaise ?

Nova Cidade de Kilamba est une ville flambant neuve ... mais vide.

Une journaliste de la BCC a visité Nova Cidade de Kilamba, décrivant une endroit “étonnamment silencieux, les voix rebondissant sur les murs de béton tout frais et les routes vides. Il n’y a guère de voitures et encore moins de personnes, juste des dizaines de rangées d’appartements colorés se répétant à l’infini, les volets fermés et les balcons vides. Après avoir conduit pendant quinze minutes, nous n’avons rien vu à part des ouvriers chinois, dont beaucoup vivaient dans des préfabriqués autour du site”.

La ville nouvelle déserte est l’œuvre de l’Etat chinois qui, en contrepartie, a été payé, comme c’est souvent le cas en Afrique, par un accès prioritaire aux ressources naturelles du pays, le pétrole dans le cas de l’Angola. Techniquement, le projet pharaonique a donc été amorti par le gouvernement angolais. Le problème, c’est que personne ne vient. Sur les 2 800 appartements disponibles dans les 750 bâtiments de huit étages, seuls 220 ont été vendus. Sur la dizaine d’écoles du complexe, seules une poignées fonctionnent.

 

La ville nouvelle déserte contre un accès prioritaire au pétrole de l'Angola

Le projet est défendu becs et ongles par le gouvernement du président José Eduardo dos Santos, qui avant le début de son mandat avait promis de construire un million de maisons en quatre ans. Le problème actuel étant que les résidences de Nova Cidade de Kilamba – dont le prix oscille entre 120 000 et 200 000 dollars – sont inaccessibles pour la grande majorité de la population, dont les deux tiers vivent avec moins de 2 dollars par jours, selon les estimations des organisations internationales.

“Il n’y a tout simplement pas de classe moyenne en Angola, uniquement les très pauvres et les très riches. Et donc il n’y a personne pour acheter ce type de logement”, résume Elias Isaac, membre de l’Open Society Initiative of Southern Africa (OSISA), cité par la BBC. Le gouvernement angolais promet de faciliter les emprunts-logements et de prévoir une part de logements sociaux dans le parc immobilier. Ses détracteurs estiment qu’il a surtout voulu se précipiter en vue de l’élection présidentielle, qui a lieu le 31 août 2012.

Plus de photos ici

Source : BigBrowser

Lejournaldusiecle

Trouvé sur Realinfos

26 commentaires

  • chris

    ou ils prevoient de reloger des personnes…ok, je sors ;)

  • Wam

    pour qu’il y ait 500 000 habitants, faudrait qu’ils soient 178 en moyenne par appart si les chiffres donnés sont juste.. çà fait sardine là quand même..

  • EGO

    il non plus qu a diminuer le pris pour rendre les appartement accessible a tous .

  • ratgana

    La Chine s’en fout, elle a rempli son contrat et obtenu ses matières premières.
    l’Angola a tenu ses promesses.
    il ne reste que des angolais qui n’osent pas aller SQUATTER .

  • domdom26

    RIEN A VOIR AVEC L’ARTICLE MAIS VOICI UN ARTICLE QUE JE VIENT DE RELEVER A CET INSTANT

    Grandes banques « testaments de vie » d’artisanat au cas où ils ne parviennent pas

    dansPartager
    19
    Partager cette

    Email
    Imprimer
    Nouvelles connexes
    Downgrade de Moody donne bord à refuges banques
    Fri, 22 juin 2012
    Moody fixée pour la notation des banques coupe Jeudi: sources
    Thu, 21 juin 2012
    Espagne paie nouveau record pour la dette à moyen terme
    Thu, 21 juin 2012
    Dimon dit JPMorgan était honnête avec les actionnaires
    Tue, 19 juin 2012
    Les banques centrales se préparer pour tourmente après le vote grec
    Sun, 17 juin 2012
    Analyse & Opinion
    Pourquoi les régulateurs doivent avoir les gestionnaires des risques de JPMorgan
    Johnson MIT prend anti-Dimon lutte aux portes de la Fed

    Par David Henry et Dave Clarke
    NEW YORK / WASHINGTON | Mer 27 juin 2012 04:29 HAE
    (Reuters) – Cinq des plus grandes banques des États-Unis mettent la touche finale sur les plans pour sortir de l’entreprise dans le cadre du gouvernement mandaté par la planification d’urgence qui pourraient les pousser à démêler leurs opérations complexes.

    Les plans, connus sous le nom testaments de vie, sont dus aux organismes de réglementation au plus tard le Juillet 1 sous les dispositions de la loi Dodd-Frank de réforme financière destinée à mettre fin à trop grande pour faire faillite renflouement par le gouvernement. Les testaments de vie pourrait être aussi longue que 4000 pages.

    Depuis la loi permet aux régulateurs d’aller aussi loin que d’ordonner une banque de céder des filiales si elle ne peut pas planifier une résolution ordonnée en cas de faillite, la date limite est poussée même des institutions saines pour démarrer un processus pluriannuel de démêler la complexité de leurs opérations mondiales, selon consultants de l’industrie.

    « Le processus de résolution va maintenant faire partie de l’analyse coûts-avantages de l’endroit où les banques font des affaires», a déclaré Dan Ryan, chef de file de la pratique réglementaire des services financiers chez PricewaterhouseCoopers à New York. « La complexité des organisations vont se réduire. »

    JPMorgan Chase & Co ( JPM.N ), Bank of America Corp ( BAC.N ), Citigroup Inc ( CN ), Goldman Sachs & Co ( GS.N ) et Morgan Stanley ( MS.N ) sont parmi ceux qui ont présenté la liquidation premier scénarios aux organismes de réglementation à la Réserve fédérale et la Federal Deposit Insurance Corp, selon des personnes familières avec le sujet.

    Les cinq entreprises, qui ont refusé de discuter de leurs plans pour cette histoire, ont quelques-uns des plus grands feuilles de solde, les pupitres de négociation et les portefeuilles de dérivés des institutions financières aux États-Unis.

    Grande-Bretagne et d’autres grands pays imposent des exigences semblables pour « résolution » des plans sur leurs grandes banques, aussi.

    Les plans de liquidation sont à venir au milieu des questions renouvelées sur la sécurité des grandes banques suite à l’annonce étonnante de JPMorgan le mois dernier que la débâcle de négociation a coûté plus de 2 milliards $ – une somme bien trop petit pour mettre en danger la banque, mais assez choquant pour ramener des souvenirs de la crise financière.

    Un clin d’œil à Glass-Steagall

    Si la planification vaste processus d’examen et travaille en tant que promoteurs de l’espérons, les grandes banques deviendront moins dangereux pour le public et les régulateurs devront être plus convaincus qu’ils peuvent laisser des institutions blessés meurent sans ruiner l’économie.

    Au cours des audiences du Congrès plus tôt ce mois-ci, JPMorgan PDG Jamie Dimon a déclaré que le plan d’urgence de la banque pour sortir de l’entreprise serait la laisser faire faillite sans coût pour les contribuables. Testaments de vie réduire le risque systémique d’une grande banque à défaut, Dimon a dit.

    Le testament de vie exigence pourrait effectivement donner des résultats similaires à la restauration de Glass-Steagall, sans reconstitution effective des lois Dépression séparant la banque commerciale de la banque d’investissement, l’ancien président FDIC Sheila Bair a déclaré à Reuters TV tôt ce mois-ci.

    Bair a déclaré régulateurs peut déterminer que pour un plan de liquidation de travailler, une banque doit séparer les services bancaires traditionnels et les dépôts assurés dans des filiales établies en dehors de la négociation des valeurs mobilières volatile et souscription de valeurs mobilières.

    Les règles pousser les banques à démêler leurs structures complexes, qui peuvent inclure des milliers de personnes morales, et qui, de l’avis de Bair, ont effectivement bloqué les propositions pour briser les sociétés.

    Que la Fed et la FDIC aurait effectivement forcer les banques à vendre des entreprises ou délimiter les dépôts assurés reste à voir, une mise en garde de Richard Herring, professeur bancaire à l’Université de Pennsylvanie.

    « Nous ne savons pas s’ils auront le courage de le faire, mais les outils sont là», a déclaré le hareng, un promoteur de premier plan de testaments de vie pour plus d’une décennie, qui a été nommé à un comité consultatif sur la FDIC les plans.

    Soucis de hareng, aussi, que les plans seront donc long et complexe qui ils accablent le personnel des agences.

    Pourtant, que les plans sont en cours d’écriture à tous les progrès, le hareng a dit.

    PLAN POUR DEUX façons de mourir

    En vertu de la Loi Dodd-Frank, les banques et les régulateurs doivent imaginer des liquidations de deux manières différentes. La première est par les tribunaux de faillite des banques de négocier avec leurs créanciers. C’est la méthode va-out-of-business prévues dans les testaments de vie en raison Juillet 1. Les testaments de vie doit inclure la manière dont les filiales dans les pays étrangers seront liquidés.

    La deuxième façon est à travers un nouveau type de processus de liquidation dans laquelle la FDIC prend le contrôle de mettre un géant financier vers le bas. Cette méthode offre plus de souplesse que ce qui est autorisé dans les tribunaux de faillite, mais utilise toujours des informations essentielles recueillies dans les testaments de vie des banques, comme exactement où trouver des garanties.

    Les nouvelles règles échelonner les dates limites pour les banques de déposer des plans, en fonction de leur taille et la complexité. Neuf banques déposer d’abord, dont cinq en fonction aux États-Unis et quatre appartiennent à l’étranger. Les régulateurs ont refusé de nommer les neuf banques incluses dans le premier tour.

    Autres grandes banques auront jusqu’au Juillet et Décembre de l’année prochaine à la main dans leurs plans, en fonction de la FDIC. Finalement, environ 124 banques devraient présenter des plans, selon la FDIC. Il ya environ 7.300 banques aux États-Unis.

    Les régulateurs et les grandes banques ont été réunis depuis Janvier sur ce que les plans devraient inclure. Responsables de la Fed et la FDIC ont dit qu’ils s’attendent à l’arrière-et-vient pour continuer une fois que les plans ont été soumis.

    Les règles donnent aux banques une série de chances pour affiner leurs plans.

    Mais si les banques ne peuvent pas venir avec des plans de liquidation possibles, les régulateurs pourraient ordonner aux banques de se débarrasser des entreprises.

    L’intervention du gouvernement est un dernier recours, a déclaré John Simonson, directeur adjoint de la FDIC de la planification de résolution systémique et mise en œuvre au sein du Bureau de complexes institutions financières.

    «Je pense que beaucoup de progrès peuvent être réalisés en ayant ces entreprises se rendre plus résolu avant d’arriver à ce point de fait d’imposer ces mesures sévères », a déclaré Simonson.

    Les régulateurs veulent voir des preuves que les banques peuvent en toute sécurité à résoudre leurs dettes et de transférer les services clients et les actifs vitaux pour des institutions saines.

    Les plans pourraient facilement être 2.000 ou 4.000 pages, en fonction de la complexité des banques, a déclaré Ryan de PricewaterhouseCoopers. Les plans comprennent « des détails très granulaire» sur les opérations bancaires, il a noté, ajoutant que « dans de nombreux cas, il s’agit d’un exercice de documentation importante. »

    Par exemple, les banques doivent préciser les plans de l’embauche d’avocats et de contact avec les régulateurs dans les pays clés.

    Les règles de l’artisanat des testaments de vie sont 74 pages de long, y compris un supplément explicatif. Les plans pourrait même y inclure les projets de communiqués de presse, montrant comment les banques annoncent qu’elles sortent de l’entreprise, a déclaré le hareng.

    Les plans doivent comprendre des résumés pour le grand public, mais la plupart des données seront tenues confidentielles à la demande des banques concernées sur les secrets commerciaux révélateurs, selon les règles.

    La FDIC n’a pas indiqué quand les résumés seraient libérés.

    Les régulateurs estimé qu’il faudrait prendre toutes les 124 banques combinées d’environ 1,3 millions d’heures de travail pour écrire leurs plans initiaux, et chaque année par la suite, 267,544 heures pour les tenir à jour. Une semaine de travail de 40 heures pour un seul employé est égal à 2080 heures par an.

    (Reporting par David Henry à New York, Dave Clarke et Karey Wutkowski à Washington et Rick

  • domdom26

    TOUJOURS RIEN A VOIR AVEC L’ARTICLE MAIS AVEC LA BANQUE NATIXIS

    La banque Natixis se prépare à l’explosion de l’euro.

    Même la banque Natixis commence à comprendre ce qui se passe !

    Lisez cette étude de la Recherche Natixis, page 17 :

    QUID DE L’EVOLUTION DES MARCHES ?

    QUEL AJUSTEMENT DES TAUX DE CHANGE SI L’EURO EXPLOSE ?

    PLUS OU MOINS VALUES EN CAPITAL EN CAS D’EXPLOSION DE L’EURO.

    La taille des actifs et des dettes extérieures des pays de la zone euro a considérablement augmenté depuis la création de l’euro. Il faut regarder les actifs et les dettes extérieurs bruts, qui représentent bien la détention croisée d’actifs entre les pays.

    A titre d’illustration, les graphiques 1 a/b/c montrent les dettes extérieures brutes des pays de la zone euro, y compris pour les pays qui ont un actif extérieur net positif (Allemagne, Pays-Bas…).

    Lors de l’explosion du Système Monétaire Européen en 1992-1993 (graphique 2), les actifs et les dettes extérieurs étaient de très petite taille, et les effets patrimoniaux des variations des taux de change étaient très petits.

    SYNTHESE : QUELLE STRUCTURE DE DEFORMATION DES TAUX DE CHANGE DES PAYS DE LA ZONE EURO SI L’EURO EXPLOSE ?

    Partant de ce qui précède, nous estimons la structure de déformation des taux de change en cas d’explosion de l’euro. Le taux de change de référence est le taux de change de chaque pays vis-à-vis de l’euro juste avant l’explosion.

    Calibrons le calcul sur une dépréciation de 20% de l’Espagne vis-à-vis de l’ancien euro. On aurait alors, toujours par rapport à la parité antérieure à l’explosion vis-à-vis de l’euro :

    Espagne – 20%

    France – 2%

    Italie – 12%

    Pays-Bas + 16%

    Belgique – 6%

    Autriche – 8%

    Finlande + 20%

    Grèce – 30%

    Portugal – 28%

    Irlande – 49%

    Les Pays-Bas, l’Allemagne et la Finlande auraient une appréciation de 20% environ vis-à-vis de l’euro antérieur ; la Grèce, le Portugal et l’Irlande une dépréciation de 30% ou plus, l’Italie de 12%.

    http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=64945

  • rico du bato

    hé les blaireaux enragés, une simple multiplication de 750 immeubles X 8 étages vous montre qu’il y aurait 6000 appartements si l’on en compte un par étage. Vu la tronche des immeubles il y a au moins quatre appartements par étage voire plus. donc info soumise à caution
    Et derrière l’info il y a la guerre USA/chine pour l’énergie (gaz pétrole) comme en Syrie. Et comme en Libye où 30000 chinois s’activaient avant la guerre impérialiste que l’on connaît.
    Benji, plus cela va plus je trouve que cela pue tes accroches et autres surtitres, tu roules pour qui ?????

    • Pour commencer il est inutile d’insulter l’ensemble des internautes qui visitent le blog, donc, merci de moderer tes propos. Ensuite, pour qui roule-je? Pour moi avant tout, si je roulais pour quelqu’un en particulier, mon compte bancaire ne serait pas dans un etat si catastrophique. Maintenant, mon boulot, tu aimes ou tu aimes pas, que veux-tu que j’y fasse? Je fais ce que je peux avec les moyens et surtout le temps que j’ai de disponible.

      • Mustapha Meunier

        Même avis que rico du bato !

        Vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez,
        sa critique tout et n’importe quoi, le niveau de réflexion et aux raz des pâquerette, juste un parallèle les occidentaux qui ont profité a profusion des ressources de l’Afrique on construit quoi eux !? à part des dettes…

        Les vilains chinois communiste serait-ils plus
        généreux/juste/honnête que les gentils occidentaux libéral !?

      • Tex

        Y a pas pis que les occidentaux Mustapha…
        Puf, caca,les occidentaux !!

      • lilith lilith

        ben oui tout ce les méchants occidentaux ont construient les gentils africains l’ont détruit ou très mal entretenu je ne suis pas pour le colonialisme mais la population est dans misère bien plus terrible q’avant alors dis nous tout les dictateurs corrompu qu’ont’ils faits pour leur peuples……….
        permet de te dire que le bout de ton nez est très éloigné tes mirettes ne regarde pas le monde à travers un meurtrière

    • damon

      Eh ricoco, si tu veux prouver tes talents de matheux faudrait observer les photos avant de faire des calculs qui mène à rien!!!
      Les immeubles vont jusqu’à 13 étages sur les photos et faire des calculs avec un appart par étage ??!!?? tu vit dans quel monde???
      Bref va prendre l’aire, le réservoir à connerie déborde!

      • damon

        Je précise la réflexion: on ne loge pas 500000 personnes dans 2800 appartements!! Et 750 bâtiment à 8 étages ça fait plus que 6000 appart!!! Ces des chiffres de journaliste!!! Il y a certainement 750 bâtiments et pourquoi pas 2400 appartement dans des immeubles de 8 étages dont 220 sont vendu!!!
        Faut arrêter de jouer au con!! Merde!

      • damon

        c’est deux fois 2800 pardon!

  • fotoulavé fotoulavé

    Et puis les logements à la chinoise avec 1 robinet et une cuisine par étage…

    Je me souvient qu’en 1968 on livrait des chasses neige au Sénégal pour se foutre de leur gueule. Et aussi des cargots plein de sable.
    Les responsables du port faisaient payer les bateaux qui apportaient des aides alimentaires au pays.
    J’ai vu des bateaux vider des millier de tonnes de céréales en face du port.

  • lopak99

    pour info, luanda la capital peut accueillir 2 millions de personnes et il y en 4 millions, a cause de la guerre, les gens villes dans les bibons villes dans et au tour de la capital au abord des routes, l’État veut déloger ces gens, c pour ça que l’etat a construit ces immeubles en pertodollar, ces immeubles ont été construit par des prisonnier chinois qui sont venu purger leur peine (mains œuvre gratuite)ces appartement leur seront quasiment donné. Des building de grande société se construisent dans la capital,cette capital va devenir très riche ce n’est que le début. pour le moment l’angola utilise que son petrole, l’exploitation du diamant c’est l’argent de poche de la femme du president et sans compter les autres minerais. le Portugal n’a pas fait encore faillite grace a l’angola qui injecte des millions dans l’économie portugaise …

  • Bouffon

    Je cite:
    dont le prix oscille entre 120 000 et 200 000 dollars – sont inaccessibles pour la grande majorité de la population.

    3’500’000’000 : 500’000 = 7’000

    120’000 – 7’000 = 113’000$ de Bénéfice.
    Soit 113’000 : (7000:100) = 1614 % de Bénéfice.

    Et après y’en a qui s’étonnent, qu’il arrive pas à vendre…
    et d’autre qui accepte 2% sur leur livret d’épargne…

    Donc inaccessible parce que je le veux bien !

  • Tex

    Ca vole les insultes!!Mdrrrrr !

  • k66

    A benji, merci a toi pour les infos , on se fait notre idée sur les différents sujets que tu apporte, si certains se permettent des commentaires « hors sujet » c’est leur problème……les chiffres du texte ne sont peut-etre pas exact mais on se demande surtout se que cette ville vient faire là..;et pourquoi???? un ami qui voyage beaucoup me disait que les asiatiques preferent placé leurs personne agés dans d’autres pays ..;sa leur coutent moins chères…que de les garder

    • Wam

      Ton ami qui voyage bcp se tromperait pas? Les asiatiques vivent en famille, ils gardent leurs parents, grands parents chez eux, ou plutôt, ils vivent toujours chez eux, surtout en chine… Et puis pour l’immense majorité des chinois, avec quel argent envoient-ils leurs parents à l’étranger?? Sinon j’ai juste fait remarquer le prob de chiffre, j’attaquais donc le « journaliste », pas la chine ou l’angola, qui font bien ce qu’ils veulent d’ailleurs..

  • guelop

    un probleme dans les chiffres 2800 apparts sur 750 batiment ca fait 3.73 appart par batiment sur 8 niveaux y a probleme