Un quart des universités en faillite virtuelle….

J’ai déjà parlé ici des hôpitaux français qui pour la plupart allaient bientôt être en cessation de paiement, aujourd’hui c’est l’alerte au niveau des universités françaises qui sont pour 1/4 d’entre elles en faillite virtuelle.

La Cour des comptes pointe un manque de 120 millions d'euros dans le budget de l'enseignement supérieur, dont 88 millions d'euros pour financer les bourses aux étudiants. La faculté de Luminy, à Marseille.

Selon nos informations, près d’un quart des universités pourraient se trouver en grave déficit en 2012, suivant la tendance déjà enregistrée en 2011. La Cour des comptes estime qu’il manque 120 millions d’euros dans le budget de l’enseignement supérieur. La trésorerie des établissements est particulièrement tendue, souvent inférieure à un mois de fonctionnement. Les investissements ont été sérieusement revus à la baisse, y compris les crédits de mise en sécurité des bâtiments.

Même les universités les plus prestigieuses doivent diminuer leurs dépenses. “Nous sommes obligés de retarder certains investissements, notamment des innovations pédagogiques, ce qui est très dommageable”, explique Jean Chambaz, le président de l’université parisienne Pierre-et-Marie-Curie. “2012 est difficile, mais 2013 sera terrible”, prédit Denis Varaschin, le président de l’université de Savoie.

La Conférence des présidents d’université a alerté la ministre de l’enseignement supérieur : “Il serait impensable qu’un gouvernement de gauche mette les universités à la diète budgétaire”, avertit Jean-Loup Salzmann, alors que le gouvernement travaille sur le budget 2013.

Source: Le monde via Realinfos

6 commentaires

  • benji, benji, benji… que les imbéciles de journalistes utilisent le mot virtuel pour minorer l’impacte de l’information c’est une chose mais que tu reprennes cette expression qui ne veut rien dire… ou on est fauché ou on ne l’est pas ! y’a pas de place pour le virtuel la dedans!

  • MouteMoute

    120 millions ?

    Alors qu’on a trouvé le moyen de donné des centaines de milliards pour sauver les bankster ? cherchez l’erreur.

  • fotoulavé fotoulavé

    Faire disparaitre une institition/entreprise pour 150/200 millions c’est un cadeau du NWO car au bout c’est toujours le peuple qui paye…

  • den

    Tant ques les portes monnaies et privilèges des plus favorisés ne seront pas touchés, pas de révolution.

  • silex

    ça été un des chantiers mis en place de Sarkobank et dénoncé par les présidents d’université eux-même. Il s’agit de la loi sur l’autonomie des universités, qui de ce fait se sont retrouvées en grande difficulté financière ce qui a été calculé par les mafieux pour que d’une part elles fassent appel à des fonds privés dont les dirigeants style Nestlé-Danone le trust de la viande, Sanofi, Bayer glaxco Verichip et Co, et que d’autre part elles augmentent considérablement les frais d’inscription Universitaires. Voir ce qui se passe au Quebec d’ailleurs. L’un des buts de cette loi est de faire entrer les jeunes Français dans le cercle vicieux de la dette dès 16-17 ans.

    http://www.liberation.fr/economie/0101319949-autonomie-des-universites-l-imposture

    on n’entend pas s’exprimer les fameuses fédérations de parents, ni les parents sur la question dommage ! il est encore temps de se réveiller.