PSA-Renault: y’a quelques ratés dans le moteur…

On commence par Renault qui supprime 300 employés dans une de ses entreprises en France, « petit score » me serai-je écrié si ce n’était aussi tragique car à l’heure actuelle, chaque emploi de perdu est une mauvaise nouvelle!

Renault a déclaré jeudi prévoir de supprimer 300 postes sur les deux prochaines années sur son site de Flins (Yvelines), confirmant des informations de presse.

Ces suppressions de postes se feront sans licenciement, par le biais de départs en retraite anticipés et de départs volontaires, a précisé une porte-parole.

Le site de Flins, l’un des plus anciens du groupe automobile, assemble aujourd’hui la Clio 3 et se prépare à produire la Clio 4, attendue au second semestre, ainsi que le modèle électrique Zoé.

Source: Reuters

Et on continue avec PSA qui y va fort, à se demander s’ils veulent battre un record ou sauver la boite! Score de 6000 emplois en moins, tout de suite, ça fait très très mal!!! Et cela risque d’être encore pire dans l’avenir… On en revient encore une fois à Sarkozy qui avait bloqué les plans sociaux jusqu’à après les présidentielles pour laisser la patate chaude à Hollande, et là, c’est carrément la récolte de patates que Hollande se prend dans la tête…

PARIS (Reuters) – PSA Peugeot Citroën annoncera en juillet de nouvelles mesures d’économies qui, selon les syndicats du constructeur automobile, prendront la forme d’une vaste restructuration des usines et des sites tertiaires du groupe.

Confronté depuis l’an dernier à une chute de ses ventes en Europe, notamment en Europe du Sud, PSA a déjà annoncé 6.000 suppressions d’emplois en Europe et un vaste plan d’économies d’un milliard d’euros.

Il compte maintenant aller plus loin pour réduire ses coûts et les surcapacités dont souffrent ses usines, françaises notamment, ce qui le conduira à convoquer dans les prochains jours un comité central d’entreprise prévu avant la fin juillet.

sic… »On nous dit que les nouvelles mesures demanderont des efforts aux salariés, on en déduit qu’elles auront un impact sur l’emploi, que la fermeture d’Aulnay va être annoncée, mais qu’il y aura aussi des annonces sur d’autres sites industriels et tertiaires », a-t-il ajouté.

AULNAY N’EST PAS LE SEUL PROBLÈME

Prié de dire si les nouvelles réductions de coûts viendraient s’ajouter à l’objectif d’un milliard d’euros ou si elles sont nécessaires pour l’atteindre, Denis Martin s’est refusé à tout commentaire.

« L’engagement de toute l’équipe est de tenir l’objectif du milliard cette année, et nous le tiendrons », a-t-il simplement répondu.

sic…

« Ce qui nous inquiète, c’est que la restructuration qui s’annonce est en fait indépendante de l’alliance avec GM », poursuit Xavier Lellasseux (CFDT). « On peut craindre une deuxième vague pour l’emploi lorsque les groupes de travail rendront en octobre leurs conclusions sur les projets communs en cours. »

Article complet sur Reuters

10 commentaires

  • vanvoght

    et la deuxieme usine renault qui vas etre construite en algerie ?????
    si ont ne rapatrie pas TOUTES nos usines en france il n’y auras plus que des chaumeurs dans notre pays .
    nos politiques sont tous complices des lobby quels qu’ils soient .

    • Diazen

      Malheureusement, l’Union Européenne interdit de telle décision. Elle interdit que les Etats membres empêchent les délocalisations.

      Article 63 du TFUE
      (ex-article 56 TCE)
      1. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux mouvements de
      capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.
      2. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux paiements entre
      les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.

      Et elle empêche que les Etats demandent à ses entreprises de revenir, sauf si c’est pour la rendre plus concurrente.

      Article 32 du TFUE.
      (ex-article 27 TCE)
      Dans l’exercice des missions qui lui sont confiées au titre du présent chapitre, la Commission
      s’inspire:
      a) de la nécessité de promouvoir les échanges commerciaux entre les États membres et les pays tiers,
      b) de l’évolution des conditions de concurrence à l’intérieur de l’Union, dans la mesure où cette
      évolution aura pour effet d’accroître la force compétitive des entreprises,
      c) des nécessités d’approvisionnement de l’Union en matières premières et demi-produits, tout en
      veillant à ne pas fausser entre les États membres les conditions de concurrence sur les produits
      finis,
      d) de la nécessité d’éviter des troubles sérieux dans la vie économique des États membres et d’assurer
      un développement rationnel de la production et une expansion de la consommation dans l’Union.

      Ces textes existent depuis au moins, le Traité de Maastricht.

  • domdom26

    oh que oui BENJI , ce n’est pas fini , j’ai entendu que CARREFOUR allais en licencier 2000 , des station services vont également fermée , si ont rajoute également les plans sociaux au sein des banques comme BNP , CRÉDIT AGRICOLE , SOCIETEE GÉNÉRAL , CAISSE D’EPARGNE , LA BANQUE POSTALE ……… AVEC TOUT CELA ONT VA ARRIVER A PLUS DE 10 000 EMPLOIS DE SUPPRIME ……

    MERCI SARKO

  • domdom26

    désolé BENJI je l’ai posté en double ……….

  • alpha

    C’est clair que les politiques ont une responsabilité très lourde. Il ne faut pas s’y tromper : ces suppressions de postes ou fermetures d’usines ne sont pas vraiment liées aux méventes des modèles PSA et Renault, mais plutôt à l’ouverture ces dernières années de nombreuses usines en Europe de l’Est et au Maghreb. Merci l’UE sans frontières, merci le libre-échange non faussé ! Et après, il y a encore des gens, même à gauche, qui osent défendre cette UE là !

    Renault a même bénéficié de la complicité de l’Etat, qui est pourtant actionnaire du groupe. Quant à PSA, il a tenté de résister plus longtemps, mais avec son alliance avec GM il se retrouve contraint de suivre la même logique.

  • pikpuss

    C’est la mise en concurrence de tous les travailleurs du monde entier… Nos politiciens doivent avoir des comptes bien pleins dans les paradis fiscaux car ils ont sagement votés toutes les lois dont avaient besoin les grandes compagnies pour briser les frontières… Pendant ce temps l’immigration massive mettait en concurrence les salariés à l’intérieur même de nos frontières…

  • Petite critique

    Une mauvaise nouvelle, pour qui ? La perte d’emplois n’est pas une fatalité. A moins que vous vouliez éternellement vivre dans un système qui n’a pas de sens ?

    Oui, parmi les travailleurs, beaucoup vont mal le vivre, parce qu’éduqués de sorte à servir ce système, à être dépendant des petites tutures et compagnie, à ête con-sot-mateur.

    Oui, comme le disent certains commentaires, tout ça est sûrement le résultat d’une politique qui a visé à mettre en concurrence les travailleurs du monde entier etc. Mais avant ça, n’oubliez pas qu’on a fait des guerres etc. Avant de vouloir faire marche arrière, pas d’autre choix que de réparer nos erreurs, améliorer le système mondialement.

    Et non, si la manière est regrettable, ce n’est pas une mauvaise nouvelle, ça permettra ptêtre à certains de se réveiller.

    • kalliia

      Je ne pense pas que les gens vont se réveiller parce que nos politiciens font la même chose qu’au temps des romains…Du pain et des jeux pour museler la contestation. Et là actuellement nos gouvernants font la même chose en abrutissant les gens.