Bilderberg 2012, la liste des participants (MàJ)

Le site Agoravox a publié une liste qui serait celle des personnes participant au sommet de Bildeberg édition 2012, je transmet donc, sait-on jamais…

http://solari.com/blog/wp-content/uploads/2012/05/Bilderberg-2012-May-31st-to-June-3rd_290x298.jpg

Voici la liste complète des participants au Bilderberg 2012 qui se déroule cette année à Chantilly, Virginie (USA) du 31 Mai 2012 au 3 Juin 2012.

Chairman

FRA Castries, Henri de Chairman and CEO, AXA Group
DEU Ackermann, Josef Chairman of the Management Board and the Group Executive Committee, Deutsche Bank AG
GBR Agius, Marcus Chairman, Barclays plc
USA Ajami, Fouad Senior Fellow, The Hoover Institution, Stanford University
USA Alexander, Keith B. Commander, US Cyber Command ; Director, National Security Agency
INT Almunia, Joaquín Vice-President – Commissioner for Competition, European Commission
USA Altman, Roger C. Chairman, Evercore Partners
PRT Amado, Luís Chairman, Banco Internacional do Funchal (BANIF)
NOR Andresen, Johan H. Owner and CEO, FERD
FIN Apunen, Matti Director, Finnish Business and Policy Forum EVA
TUR Babacan, Ali Deputy Prime Minister for Economic and Financial Affairs
PRT Balsemão, Francisco Pinto President and CEO, Impresa ; Former Prime Minister
FRA Baverez, Nicolas Partner, Gibson, Dunn & Crutcher LLP
FRA Béchu, Christophe Senator, and Chairman, General Council of Maine-et-Loire
BEL Belgium, H.R.H. Prince Philippe of
TUR Berberoğlu, Enis Editor-in-Chief, Hürriyet Newspaper
ITA Bernabè, Franco Chairman and CEO, Telecom Italia
GBR Boles, Nick Member of Parliament
SWE Bonnier, Jonas President and CEO, Bonnier AB
NOR Brandtzæg, Svein Richard President and CEO, Norsk Hydro ASA
AUT Bronner, Oscar Publisher, Der Standard Medienwelt
SWE Carlsson, Gunilla Minister for International Development Cooperation
CAN Carney, Mark J. Governor, Bank of Canada
ESP Cebrián, Juan Luis CEO, PRISA ; Chairman, El País
AUT Cernko, Willibald CEO, UniCredit Bank Austria AG
FRA Chalendar, Pierre André de Chairman and CEO, Saint-Gobain
DNK Christiansen, Jeppe CEO, Maj Invest
RUS Chubais, Anatoly B. CEO, OJSC RUSNANO
CAN Clark, W. Edmund Group President and CEO, TD Bank Group
GBR Clarke, Kenneth Member of Parliament, Lord Chancellor and Secretary of Justice
USA Collins, Timothy C. CEO and Senior Managing Director, Ripplewood Holdings, LLC
ITA Conti, Fulvio CEO and General Manager, Enel S.p.A.
USA Daniels, Jr., Mitchell E. Governor of Indiana
USA DeMuth, Christopher Distinguished Fellow, Hudson Institute
USA Donilon, Thomas E. National Security Advisor, The White House
GBR Dudley, Robert Group Chief Executive, BP plc
ITA Elkann, John Chairman, Fiat S.p.A.
DEU Enders, Thomas CEO, Airbus
USA Evans, J. Michael Vice Chairman, Global Head of Growth Markets, Goldman Sachs & Co.
AUT Faymann, Werner Federal Chancellor
DNK Federspiel, Ulrik Executive Vice President, Haldor Topsøe A/S
USA Ferguson, Niall Laurence A. Tisch Professor of History, Harvard University
GBR Flint, Douglas J. Group Chairman, HSBC Holdings plc
CHN Fu, Ying Vice Minister of Foreign Affairs
IRL Gallagher, Paul Former Attorney General ; Senior Counsel
USA Gephardt, Richard A. President and CEO, Gephardt Group
GRC Giannitsis, Anastasios Former Minister of Interior ; Professor of Development and International Economics, University of Athens
USA Goolsbee, Austan D. Professor of Economics, University of Chicago Booth School of Business
USA Graham, Donald E. Chairman and CEO, The Washington Post Company
ITA Gruber, Lilli Journalist – Anchorwoman, La 7 TV
INT Gucht, Karel de Commissioner for Trade, European Commission
NLD Halberstadt, Victor Professor of Economics, Leiden University ; Former Honorary Secretary  General of Bilderberg Meetings
USA Harris, Britt CIO, Teacher Retirement System of Texas
USA Hoffman, Reid Co-founder and Executive Chairman, LinkedIn
CHN Huang, Yiping Professor of Economics, China Center for Economic Research, Peking University
USA Huntsman, Jr., Jon M. Chairman, Huntsman Cancer Foundation
DEU Ischinger, Wolfgang Chairman, Munich Security Conference ; Global Head Government Relations, Allianz SE
RUS Ivanov, Igor S. Associate member, Russian Academy of Science ; President, Russian International Affairs Council
FRA Izraelewicz, Erik CEO, Le Monde
USA Jacobs, Kenneth M. Chairman and CEO, Lazard
USA Johnson, James A. Vice Chairman, Perseus, LLC
USA Jordan, Jr., Vernon E. Senior Managing Director, Lazard
USA Karp, Alexander CEO, Palantir Technologies
USA Karsner, Alexander Executive Chairman, Manifest Energy, Inc
FRA Karvar, Anousheh Inspector, Inter-ministerial Audit and Evaluation Office for Social, Health, Employment and Labor Policies
RUS Kasparov, Garry Chairman, United Civil Front (of Russia)
GBR Kerr, John Independent Member, House of Lords
USA Kerry, John Senator for Massachusetts
TUR Keyman, E. Fuat Director, Istanbul Policy Center and Professor of International Relations, Sabanci University
USA Kissinger, Henry A. Chairman, Kissinger Associates, Inc.
USA Kleinfeld, Klaus Chairman and CEO, Alcoa
TUR Koç, Mustafa Chairman, Koç Holding A.Ş.
DEU Koch, Roland CEO, Bilfinger Berger SE
INT Kodmani, Bassma Member of the Executive Bureau and Head of Foreign Affairs, Syrian National Council
USA Kravis, Henry R. Co-Chairman and Co-CEO, Kohlberg Kravis Roberts & Co.
USA Kravis, Marie-Josée Senior Fellow, Hudson Institute
INT Kroes, Neelie Vice President, European Commission ; Commissioner for Digital Agenda
USA Krupp, Fred President, Environmental Defense Fund
INT Lamy, Pascal Director-General, World Trade Organization
ITA Letta, Enrico Deputy Leader, Democratic Party (PD)
ISR Levite, Ariel E. Nonresident Senior Associate, Carnegie Endowment for International Peace
USA Li, Cheng Director of Research and Senior Fellow, John L. Thornton China Center, Brookings Institution
USA Lipsky, John Distinguished Visiting Scholar, Johns Hopkins University
USA Liveris, Andrew N. President, Chairman and CEO, The Dow Chemical Company
DEU Löscher, Peter President and CEO, Siemens AG
USA Lynn, William J. Chairman and CEO, DRS Technologies, Inc.
GBR Mandelson, Peter Member, House of Lords ; Chairman, Global Counsel
USA Mathews, Jessica T. President, Carnegie Endowment for International Peace
DEN Mchangama, Jacob Director of Legal Affairs, Center for Political Studies (CEPOS)
CAN McKenna, Frank Deputy Chair, TD Bank Group
USA Mehlman, Kenneth B. Partner, Kohlberg Kravis Roberts & Co.
GBR Micklethwait, John Editor-in-Chief, The Economist
FRA Montbrial, Thierry de President, French Institute for International Relations
PRT Moreira da Silva, Jorge First Vice-President, Partido Social Democrata (PSD)
USA Mundie, Craig J. Chief Research and Strategy Officer, Microsoft Corporation
DEU Nass, Matthias Chief International Correspondent, Die Zeit
NLD Netherlands, H.M. the Queen of the
ESP Nin Génova, Juan María Deputy Chairman and CEO, Caixabank
IRL Noonan, Michael Minister for Finance
USA Noonan, Peggy Author, Columnist, The Wall Street Journal
FIN Ollila, Jorma Chairman, Royal Dutch Shell, plc
USA Orszag, Peter R. Vice Chairman, Citigroup
GRC Papalexopoulos, Dimitri Managing Director, Titan Cement Co.
NLD Pechtold, Alexander Parliamentary Leader, Democrats ’66 (D66)
USA Perle, Richard N. Resident Fellow, American Enterprise Institute
NLD Polman, Paul CEO, Unilever PLC
CAN Prichard, J. Robert S. Chair, Torys LLP
ISR Rabinovich, Itamar Global Distinguished Professor, New York University
GBR Rachman, Gideon Chief Foreign Affairs Commentator, The Financial Times
USA Rattner, Steven Chairman, Willett Advisors LLC
CAN Redford, Alison M. Premier of Alberta
CAN Reisman, Heather M. CEO, Indigo Books & Music Inc.
DEU Reitzle, Wolfgang CEO & President, Linde AG
USA Rogoff, Kenneth S. Professor of Economics, Harvard University
USA Rose, Charlie Executive Editor and Anchor, Charlie Rose
USA Ross, Dennis B. Counselor, Washington Institute for Near East Policy
POL Rostowski, Jacek Minister of Finance
USA Rubin, Robert E. Co-Chair, Council on Foreign Relations ; Former Secretary of the Treasury
NLD Rutte, Mark Prime Minister
ESP Sáenz de Santamaría Antón, Soraya Vice President and Minister for the Presidency
NLD Scheffer, Paul Professor of European Studies, Tilburg University
USA Schmidt, Eric E. Executive Chairman, Google Inc.
AUT Scholten, Rudolf Member of the Board of Executive Directors, Oesterreichische Kontrollbank AG
FRA Senard, Jean-Dominique CEO, Michelin Group
USA Shambaugh, David Director, China Policy Program, George Washington University
INT Sheeran, Josette Vice Chairman, World Economic Forum
FIN Siilasmaa, Risto Chairman of the Board of Directors, Nokia Corporation
USA Speyer, Jerry I. Chairman and Co-CEO, Tishman Speyer
CHE Supino, Pietro Chairman and Publisher, Tamedia AG
IRL Sutherland, Peter D. Chairman, Goldman Sachs International
USA Thiel, Peter A. President, Clarium Capital / Thiel Capital
TUR Timuray, Serpil CEO, Vodafone Turkey
DEU Trittin, Jürgen Parliamentary Leader, Alliance 90/The Greens
GRC Tsoukalis, Loukas President, Hellenic Foundation for European and Foreign Policy
FIN Urpilainen, Jutta Minister of Finance
CHE Vasella, Daniel L. Chairman, Novartis AG
INT Vimont, Pierre Executive Secretary General, European External Action Service
GBR Voser, Peter CEO, Royal Dutch Shell plc
SWE Wallenberg, Jacob Chairman, Investor AB
USA Warsh, Kevin Distinguished Visiting Fellow, The Hoover Institution, Stanford University
GBR Wolf, Martin H. Chief Economics Commentator, The Financial Times
USA Wolfensohn, James D. Chairman and CEO, Wolfensohn and Company
CAN Wright, Nigel S. Chief of Staff, Office of the Prime Minister
USA Yergin, Daniel Chairman, IHS Cambridge Energy Research Associates
INT Zoellick, Robert B. President, The World Bank Group
Rapporteurs
GBR Bredow, Vendeline von Business Correspondent, The Economist
GBR Wooldridge, Adrian D. Foreign Correspondent, The Economist
 Source:  Agoravox.tv
Pour en savoir un peu plus donc puisque la liste à elle seule nous laisse sur notre faim:
troisième jour de la rencontre de Bilderberg de 2012 qui se tient à Chantilly, dans l’Etat de Virginie aux Etats-Unis, le silence médiatique français reste étrangement « exemplaire ». Pourtant, dans d’autres pays, les journalistes restent moins silencieux. Un article du 2 juin dans The Washington Post interroge « Is Bilderberg a conference on world affairs or a powerful global cabal ? Depends on who you ask ». Le lecteur est donc censé connaître les rencontres de Bilderberg, et on ne peut pas nier que la presse anglophone en parle. The Guardian rapporte « Protest groups converge to denounce secretive Bilderberg conference ». La Pravda en anglais publie un article intitulé « Bilderberg meeting 2012: Everyone not invited ». En Espagne, La Vanguardia n’hésite pas à évoquer explicitement l’agenda de la vice-présidente du gouvernement Soraya Saénz de Santamaría : « Sáenz de Santamaría cierra su viaje a EE.UU. en el influyente Club Bilderberg ». De son côté, ABC écrit « Club Bilderberg: más de medio siglo reuniendo a la élite de Occidente ». Curieuse « exception française », que cet assourdissant silence médiatique que dévoile une simple recherche…Il est vrai que l’actuel président des rencontres de Bilderberg, le PDG d’AXA Henri de Castries, est un proche de François Hollande. Et que nombre de commissaires européens participent au Bilderberg 2012. De même que le directeur général de l’OMC, le « socialiste » français Pascal Lamy. Ou encore, une représentante de l’opposition syrienne, des représentants des médias français…

Pourtant, informer sur Bilderberg n’est pas une tâche bien difficile. C’est sans doute la pression de l’opinion publique, qui a fait qu’il y ait à présent moins de « mystères qu’il y a encore quelques années, même si sur le fond le contenu n’a pas changé.

La liste « officielle » des participants à la rencontre de Bilderberg de 2012 n’est pas secrète. Elle est notamment accessible à l’adresse http://www.bilderbergmeetings.org/participants2012.html sur le site « officiel » de ces rencontres, http://www.bilderbergmeetings.org/ , dont la création est relativement récente. Le communiqué de presse de 2012 est à son tour disponible sur le lien http://www.bilderbergmeetings.org/meeting_2012.html .

Voir également, sur le blog La Science au XXI Siècle, notre article du jeudi 31 mai, date à laquelle la rencontre de Bilderberg de 2012 a commencé :

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2012/05/31/bilderberg-2012-quels-objectifs-i.html

Bilderberg 2012 : quels objectifs ? (I)

Le 31 mai 2012 commence à Chantilly (Virginie, Etats-Unis), à une quarantaine de kilomètres de la Maison Blanche, la rencontre de Bilderberg de cette année. Le cercle de Bilderberg se définit lui-même toujours comme un « forum Européen – Américain », et c’est sans doute sa principale spécificité par rapport à la Commission Trilatérale dont la réunion annuelle a eu lieu à Tokyo il y a un peu plus d’un mois. Sous la présidence du PDG d’Axa Henri de Castries, environ 145 participants sont annoncés au Bilderberg de 2012 dont la durée est prévue jusqu’à dimanche. Un article du 31 mai du Huffington Post porte le titre « Bilderberg 2012 : Global Leaders Gather For Shadowy Conference At Virginia Hotel », évoquant des mesures sécuritaires sans précédent alors que The Guardian écrit « Bilderberg 2012 : the technocrats are rising at this year’s annual conference » et mentionne en même temps l’activité de la CIA devant la création d’un collectif Occupy Bilderberg. Le 31 mai également, le site de Daniel Estulin diffuse une note intitulée « Bilderberg is ’a conspiracy reality’ » qui renvoie à son tour à une interview de cet auteur avec WND. Au même moment, les médias français restent fort silencieux sur cette rencontre que préside pourtant un influent PDG français ami personnel de François Hollande et à laquelle participe, en tant que directeur général de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le « socialiste » français Pascal Lamy. Ou encore, Anoushesh Karvar (CFDT, Terra Nova…). Au même moment, la Commission Européenne vient de mettre en ligne ses «  Recommandations pour la stabilité, la croissance et l’emploi » pour la période 2012-2013. Parmi les membres d’instances de l’Union Européenne participant à la rencontre de Bilderberg de 2012, on trouve : le vice-président de la Commission Européenne et Commisssaire Européen à la Concurrence Joaquín Almunia, le Commissaire Européen au Commerce Karel de Gucht, la Commissaire Européenne chargée de la Société Numérique Neelie Kroes et le Secrétaire général exécutif du Service Européen pour l’Action Extérieure Pierre Vimont. De quoi, concrètement, discutera-t-on à Bilderberg en rapport avec la situation des pays de l’Union Européenne ? Quels intérêts guideront ce débat ?

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2012/05/31/bilderb erg-2012-quels-objectifs-i.html  ]
Cordialement

Le Collectif Indépendance des Chercheurs
http://science21.blogs.courrierinternational.com/
http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia

 

Via Mediapart

19 commentaires

  • Maverick Maverick

    Même que d’après Captain Anderson, le David Rockefeller n’y était pas ? Enfin débarassés ?

  • KD.2-mésou-6

    Y en a deux qui en France ne m’inspirent vraiment pas du tout du tout!!!

    FRA Karvar, Anousheh Inspector, Inter-ministerial Audit and Evaluation Office for Social, Health, Employment and Labor Policies

    FRA Montbrial, Thierry de President, French Institute for International Relations

    Biiiiirrkkkkkk!!!!!!!!!!

    • Maverick Maverick

      Pour le premier, c’est vrai qu’il y a de quoi se demander. L’autre, directeur de l’IFRI, pourquoi pas ? A la différence du CFR, l’IFRI est une école pour les hauts fonctionnaires (non ?)

      • KD.2-mésou-6

        L’Institut français des relations internationales (IFRI) est en France le principal centre de recherche et de débat indépendant consacré à l’analyse des questions internationales.
        En 2011, pour la quatrième année consécutive, l’Ifri est le seul institut de recherche français classé parmi les 50 premiers « think tanks » les plus influents dans le monde, hors États-Unis, et occupe le 3e rang en Europe selon le dernier « Global Go-To Think Tanks » de l’Université de Pennsylvanie qui porte sur 6 480 instituts implantés dans 169 pays.
        Inspiré du modèle anglo-saxon, l’Ifri, premier think-tank ou « laboratoire d’idées » français,s’est affirmé dans la durée, depuis sa création en 1979 par Thierry de Montbrial. Part intégrante du réseau des plus grands think-tanks internationaux, l’Ifri a pour mission de réunir acteurs et analystes de la vie internationale et de mener une réflexion libre et approfondie sur les grands enjeux contemporains.
        Il a ainsi vocation à :
        développer la recherche appliquée dans le domaine des politiques publiques à dimension internationale ;
        favoriser le dialogue et une interaction constructive entre chercheurs, praticiens et leaders d’opinion.
        Indépendant de toute tutelle administrative, l’Ifri n’est affilié à aucun parti politique. Attaché à son indépendance politique et intellectuelle, l’institut a opté pour une diversification de ses sources de financements publics et privés. Avec un budget de l’ordre de 6,5 millions d’euros dont environ 70 % d’origine privée, l’Ifri a pu, malgré les contraintes imposées par la crise économique mondiale, rester fidèle à son indépendance et à sa vocation.
        l’Ifri réunit environ 60 personnes dont une trentaine de chercheurs français et étrangers de multiples horizons. Plus de la moitié d’entre eux ont moins de 40 ans. Les pôles de recherche se structurent en axes régionaux ( Europe, Russie,Nei, Asie, Moyen-Orient, Afrique, Etats-Unis) et en axes transversaux ( Sécurité et questions stratégiques, Energie, Espace, Economie internationale, Migrations, les questions de Santé et d’Environnement) travaillant en synergie et en transversalité.
        Outre ses travaux de recherche, L’Ifri réunit chaque année des conférenciers de renom du monde entier qui apportent, dans un cadre informel et non partisan un décryptage précieux et riche des questions internationales. L’institut organise en moyenne 150 conférences par an à Paris et environ 50 manifestations à Bruxelles. Ainsi, l’Ifri accueille chaque année plus de 10 000 participants à ses manifestations.
        Parmi ses invités ces dernières années, on citera notamment Nicolas Sarkozy, Dmitri Medvedev, Hu Jintao, Jalal Talabani, Hamid Karzaï, Vladimir Poutine, Mikhaïl Saakachvili, Abdoulaye Wade, Vaclav Klaus, Pervez Musharraf, Abdullah Gül, Boris Tadic, Viktor Ianoukovitch, Paul Kagamé, Herman Van Rompuy, José Manuel Barroso, Anders Fogh Rasmussen…

      • Maverick Maverick

        Oups. En effet :(

      • Axel

        Ok mais qui finance cet institut ?
        Êtes vous sûr qu’il est réellement indépendant et non au service d’une certaine vision du monde. On peut demander les comptes de l’ifri au ministère des affaires étrangères qui le subventionne en partie.

        Liste des mécène en 2010 (sur leur site)
        http://www.ifri.org/?page=les-soutiens-de-programmes-et-d_evenements:
        AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS
        AMERICAN CHAMBER OF COMMERCE IN FRANCE
        BUREAU DE REPRÉSENTATION DE TAIPEI EN FRANCE
        DAVIS POLK & WARDWELL
        FONDATION CLARENCE WESTBURY
        FRENCH-AMERICAN FOUNDATION FRANCE
        STANDARD & POOR’S

      • Chapes

        Plongez dans la présentation seulement, par le membre Bilderberg, le sieur de Montbrial, du document économique et politique qui paraît annuellement : Ramsès 2012, et vous comprendrez vite que ce putain d’IFRI s’inscrit dans la ligne pourrie des Bilderberg, Trilatérale Gn, etc. Et que les peuples n’ont moins que rien de bon à en attendre mes frères, et sœurs bien sûr.
        Debout les damnés d la terre !

      • gnox

        on l’invite pas Hugo Chavez ou Hamadinedjad?
        pas cool

  • Delaude

    Plus économique et financière que politique cette réunion, non ?

    • Maverick Maverick

      Les cons ! Ils n’ont même pas invité Olivier Delamarche :)

      • Chapes

        Olivier Delamarche n’est pas non plus ma tasse de thé, il appelle la croissance, en disant qu’elle ne peut venir certes.
        Un autre personnage est nettement plus clair, dommage qu’il ne soit plus là. C’est Auguste Blanqui, qui a dit avec raison que  » Le capital c’est du travail volé  » A l’époque il ne pouvait pas savoir que le travail ne correspond en rien aux besoin de l’humanité, de la vie en général, l’activité humaine sous l’égide capitaliste ce traduit par l’exploitation destruction, de la vie, de l’atmosphère, des eaux, des terres…. Ce système est anachronique, il principe de déchéance et de destruction de la vie, il a plus dépassé son temps…

    • anyv

      politique , finance, économie et religion = idem
      ils font ensemble leurs petites affaires !
      je n’en suis plus victime , je ne crois plus dans ces systèmes et personne ne nous sauvera !
      je ne leur donne plus mon pouvoir !
      le pouvoir est en chacun d’agir selon sa conscience qui ne demande qu’à avancer malgré les obstacles ou grâce à eux …
      merci à ce site

  • silex

    Senard, forcément impliqué dans les secteurs militaires avec les pneus.
    Quand on voit que Tatcher a été propulsée à la tête de l’Angleterre à la suite de ses brillantes idées exposée à une réunion du Bildeberg, aucune de ces personnes ne peut m’inspirer confiance.

  • Nova

    Bad boys bad boys !!! Whatcha gonna do !! Watcha gonna do when we COME FOR YOU !

    Tremblez bilderberg ! Tremblez ! Sur la vidéo live d’Alex Jones il y avait plus de 8000 viewers hier, comparé à 600-1000 l’année dernière ! TREMBLEZ ! On sait.

  • Arlette

    WIKISTRIKE.com – Samedi, 2 Juin 2012 – BILDERBERG 2012.
    – Challenges 2012 :
    A priori, l’un des Points cruciaux sera de « SAUVER l’EURO » encore une année de plus, ce qui passera très
    probablement par une belle dévaluation –
    ça, c’était le But du BILDERBERG 2010 en ESPAGNE :
    – Faire chuter l’EURO, parce-que le DOLLAR était très mal en point (il l’est toujours mais comme la planche à billets tourne à fond chez les U.S., ça ne se voit pas vraiment). Pourquoi faut-il sauver l’EURO, malgré tout ?
    Parce-que l’EURO, comme la monnaie Unique d’Amérique Latine ou des Pays Asiatiques, ne sont qu’une Etape vers une Monnaie Mondiale, encore plus branlante que l’EURO ou le DOLLAR.
    D’après le Communiqué de Presse Officiel de la Réunion, les Débats porteront (comme d’habitude) sur les
    « relations transatlantiques », c’est-à-dire l’alignement de l’EUROPE sur les ETATS-UNIS, mais aussi
    « l’Evolution du paysage Politique en EUROPE et aux ETATS-UNIS »,
    « l’austérité et la croissance dans les Economies développées »,
    la « cyber Sécurité » (ou comment censurer Internet),
    les « Challenges énergétiques »,
    « les futures Démocraties : RUSSIE, CHINE et MOYEN-ORIENT ».
    En 2008, le Meeting du BILDERBERG s’était déjà tenu à CHANTILLY, et c’est à cette occasion que les Membres ont décidé que Barack OBAMA serait le Candidat Démocrate à la place d’Hillary CLINTON. En effet, deux jours après la Réunion, on apprenait qu’Hillary CLINTON laissait sa place. D’après certains, dont La Pravda, OBAMA et CLINTON sont passés discrètement à la Réunion de CHANTILLY en 2008, très exactement le 6 Juin. Dans le même genre, le « Président de l’EUROPE », Herrman VAN ROMPUY, a été nommé deux jours après avoir rencontré une Délégation du BILDERBERG.
    Un Journaliste, Ken VOGEL, a dit que le BILDERBERG allait coller un Vice-Président à Mitt ROMNEY, à savoir Marco RUBIO.
    Rien d’étonnant : L’Administration OBAMA, après celles de BUSH et CLINTON, est vérolée par les gugusses du BILDERBERG, de la Trilatérale ou du C.F.R.
    En 2004 à la Réunion de STRESA (ITALIE), John EDWARDS s’est installé en pôle position pour devenir Vice-Président de John KERRY, qui l’a donc désigné en Juillet, deux mois après la Réunion du BILDERBERG. Mais, KERRY a perdu contre BUSH.
    De fait, vu la LISTE des Invités, on comprend que la crise en EUROPE va être en bonne place dans les Débats. La présence de deux CHINOIS, ancien Ministre des Affaires Etrangères et Professeur d’Economie, de même que la présence de KASPAROV, laissent penser à une future Offensive « Démocratique » dans ces Pays.
    Pour savoir ce qui y a été dit, il faudra écouter les Sorties Médiatiques des Invités dans les Semaines à venir.
    Source : Donde Vamos.
    LIEN WIKISTRIKE : http://0z.fr/yWBK4

    • Maverick Maverick

      Sauver L’Euro ? Probablement, vu que la situation du Dollar ne permettra probablement pas de créer l’AMERO à court ou moyen terme. Et il faudra se méfier du Yuan chinois qui sort du bois à pas de loup … Mais pour sauver l’Euro, il faut faire sauter le verrou allemand.
      D’un autre côté, comme l’a montré Soros, avoir plein de monnaies différentes en Europe, c’est aussi favorable à la réalisation de profits très, très juteux.

  • Rochat

    Une petite correction dans la liste. Peter Voser, CEO de Royal Dutch n’est pas britannique, mais Suisse. Il est également membre du conseil du Groupe pharmaceutique Roche Holding.Il est membre du conseil du Peterson Institute et de la Table Ronde des industriels européens. Dans le passé il a aussi été Président d’ABB Asea Brown Boveri Ltd de 2002 à 2004 (ABB a eu plusieurs représentants au meetings des Bilderberg), membre du Conseil de surveillance d’Aegon NV (2004-06), membre du Comité d’Audit d’UBS SA (2005-10).
    Pour la première fois David Rockefeller n’est pasdans la liste. Est-il malade ? Qui le remplace ? ou bien a-t-il créé une autre réunion annuelle vu que le Bilderberg est de plus en plus dévoilé ?