Moody’s s’apprête à baisser la note de 21 banques espagnoles….

Le jeu de massacre continue, et c’est Moody’s qui en remet une couche avec l’Espagne. Question: qui va empêcher Moody’s de faire de même à la France? Sarkozy avait empêché la baisse de la note de la France en donnant la légion d’honneur au président de la boite, mais maintenant, que peut réellement faire notre président tout terrain? (Il ne craint rien, ni la pluie, ni la droite, ni la foudre, ni Angela, c’est un fou, un casse-cou, c’est François Hollande! MDR)

L’agence de notation Moody’s s’apprête à baisser de manière significative les notes de 21 banques espagnoles, après le coup de massue infligé lundi aux banques italiennes, selon l’édition de mercredi du quotidien économique espagnol Expansion.

Des sources du secteur financier espagnol sont convaincues que l’agence baissera de manière significative la note de plusieurs institutions, écrit le quotidien.

L’annonce pourrait tomber avant une semaine, selon des sources du marché, précise Expansion, qui affirme que 21 banques seront concernées.

A la mi-février, Moody’s avait annoncé qu’elle envisageait d’abaisser à court terme les notes de 114 banques européennes, en raison de la crise dans la zone euro et de la baisse de la note de plusieurs Etats du Vieux continent.

Puis l’agence avait reporté sa décision à début mai.

Cette possible dégradation compliquerait encore la situation des banques espagnoles, qui peinent déjà à se financer sur les marchés. Signe de ces difficultés, en avril, les emprunts contractés par les établissements financiers espagnols auprès de la Banque centrale européenne (BCE) ont atteint un niveau historique.

Pour tenter d’assainir le secteur bancaire, très exposé au secteur immobilier sinistré, le nouveau gouvernement conservateur vient d’annoncer une nouvelle réforme qui forcera les banques à provisionner 30 milliards d’euros supplémentaires dans leurs comptes en 2012.

Déjà en février, une précédente réforme leur avait ordonné de passer 53,8 milliards d’euros de provisions de plus.

Le 30 avril, l’agence Standard & Poor’s avait dégradé les notes de neuf banques espagnoles, dont Santander et BBVA, peu après avoir abaissé la note souveraine de l’Espagne de deux crans.

Moody’s a abaissé lundi soir la note de solidité financière de 26 banques italiennes, dont les deux fleurons UniCredit et Intesa Sanpaolo.

Source: Afp via Realinfos

25 commentaires