George Clooney utilise les images satellites pour prouver les génocides

Quand Big Brother sert à la justice, ce sont de bonnes nouvelles qui en ressortent, et c’est ici Batman qui passe à l’attaque via Google Earth, plus connu sous le petit nom de Georges Clooney (what else?). En effet, l’outil sert à son organisation pour prouver les génocides au Darfour.

George Clooney est à la fois ex-Batman, buveur de café rémunéré et activiste bénévole pour le Darfour.

Il a lancé l’an dernier le Projet Satellite Sentinelle pour analyser l’imagerie satellite à la recherche d’exactions et de charniers. Et L’organisation vient d’en découvrir un:

Même si la toute récente indépendance du Sud Soudan est une énorme victoire pour les Soudanais, cela ne signifie pas pour autant que le conflit au Darfour est terminé. Loin de là même, puisque le Projet Satellite Sentinelle de George Clooney a découvert la preuve d’un charnier récent à Kadugli. Les photos montrent trois fosses communes avec des centaines de corps enveloppés dans des sacs.

D’après l’Atlantic Wire, l’organisation conclut d’après l’analyse des photos que les militaires soudanais « se sont apparemment engagés dans une campagne d’assassinats en masse de civils à Kadugli ». L’avantage des satellites est qu’ils permettent de voir ce qui se passe dans les endroits où les journalistes ou les troupes des Nations Unies ne sont pas les bienvenues. La technologie a parfois du bon. [Satellite Sentinel Project via The Atlantic Wire]

Source: gizmodo.fr

Un commentaire

  • Fred

    Si seulement quelqu’un pouvait faire la même chose sur un sujet d’actualité. Celà sauverait des vies et casserait quelques carrières et VITE.

    Google Earth, le Karsher à vermines !