Biocarburant: les entreprises britanniques se ruent sur les terres africaines

Vider les ventres pour remplir les réservoirs! Avec les milliards à leur disposition, ces entreprises feraient mieux d’investir dans la recherche sur les énergies alternatives, il y a des pistes sérieuses pourquoi les ignorer? Pas assez rentables sans doute, il vaut mieux aller affamer un peu plus, des peuples qui ne verront pas la couleur de l’argent que ça va rapporter….Les bio-carburants (qui n’ont rien de bio à mon avis) sont une erreur monumentale!

Une plantation de jatropha au Mozambique, appartenant à une société britannique, en mai 2010. NICHOLLS/THE TIMES/SIPA

Une enquête publiée par le Guardian révèle qu’un grand nombre d’entreprises britanniques convoitent les terres cultivables en Afrique…

Le marché des biocarburants pourrait bien avoir de lourdes conséquences sur l’indépendance alimentaire de l’Afrique. Les entreprises britanniques se ruent sur les terres africaines cultivables pour les produire, selon une enquête publiée mercredi à Londres par le Guardian, qui démontre l’importance croissante du phénomène. Sur les 3,2 millions d’hectares destinés à la production de biocarburants recensés par le quotidien dans les pays d’Afrique subsaharienne, plus de la moitié «sont liés à onze sociétés britanniques», loin devant les entreprises d’autres pays, assure le quotidien.


Cent projets dans vingt pays d’Afrique

Le journal dit avoir identifié en tout plus de 100 projets de production de biocarburants dans une vingtaine de pays du continent, émanant de 50 entreprises étrangères. Le champion en la matière est le groupe britannique Crest Global Green Energy, qui détiendrait à lui seul 900.000 hectares au Mali, en Guinée et au Sénégal. Le Guardian rappelle que l’utilisation croissante des terres agricoles à des fins de production d’énergie est de plus en plus contestée dans le monde: elle est accusée de menacer les écosystèmes et d’alimenter la flambée des prix des produits alimentaires, en réduisant les surfaces consacrées à leur culture.

De plus, alors que les biocarburants sont présentés par leur partisans comme moins polluants que le pétrole, certains experts contestent leur bilan en matière d’émissions de gaz à effet de serre. La ruée sur cette forme d’énergie a été encouragée par la décision de l’Union européenne de pourvoir 10% de l’énergie nécessaire aux transports par des énergies renouvelables en 2020, souligne aussi le Guardian. «Ce qui nous attire en premier, c’est d’exporter vers l’Europe», a ainsi déclaré au journal un responsable d’une des sociétés britanniques impliquées, Sun Biofuels, qui exploite 8.000 hectares en Tanzanie.

© 2011 AFP

source 20minutes

Voir aussi:
Le jatropha, un fiasco parmi les agro-carburants

Dans la course aux agro-carburants, le jatropha pourrait bien être l’exemple à ne pas suivre. Cette plante de l’hémisphère Sud, qui produit une huile ressemblant au diesel, a été massivement plantée au Brésil et à Madagascar dans l’espoir de produire le carburant du futur. Mais les investissements se sont avérés désastreux, selon le rapport des Amis de la Terre: les groupes qui se sont lancés dans cette production ont des résultats catastrophiques, voire ont fait faillite. Les Amis de la Terre rappellent également que les dommages collatéraux du jatropha sont nombreux: expropriation de paysans locaux et compétition avec les cultures alimentaires, entre autres.
Faillites et projets abandonnés […]
lire la suite de l’article 20minutes

  • nucleargarden

    Tout à fait d’accord avec voltigeur, les biocarburants sont la honte une fois de plus, alors que l’on reconnait de plus en plus que le CO2 n’est pas la cause du réchauffement mais bien l’effet du réchauffement surtout des mers, cette manipulation ne sert qu’a nous imposer le nucléaire et autres saletés et bien sûr, nous taxer à volonté, affaire à suivre !
    Pour revenir aux carburants « verts », c’est aberrant, on préfère gaspiller des terres pour de l’énergie plutôt que pour l’alimentation alors que les 2/3 de l’humanité crèvent de faim, c’est le délire, nous sommes dirigés par le mal, c’est le démon qui tire les cartes, ce n’est vraiment pas possible autrement !!

  • inkadom

    Et encore une preuve que les gouvernants de toutes les nations et l’ensemble des industriels de la planète s’acharnent à vouloir continuer désespérément les mêmes erreurs et le même pillage de la terre au détriment de l’Humanité.

    Le biocarburant n’a rien de bio du tout !!!

    Je désespère de voir enfin l’incommensurable bêtise humaine qui s’obstine à précipiter l’ensemble de la communauté humaine dans le mur, stoppée net pour passer à un autre fonctionnement de société respectueuse de l’humain et de la Terre !!!

  • candide

    C’est effectivement un problème. Nos haricots verts sont importés d’Afrique. Avec le projet du Grand Paris, les terres cultivables du bassin parisien, d’excellente qualité, vont être transformées en champs d’immeubles. Que vont manger nos enfants ?

  • candide

    J’ajoute : sur les prospectus publicitaires distribués en vue des élections, le seul parti politique à parler de l’autonomie alimentaire est le FN. Les verts ne disent rien. Vous savez pourquoi ?

  • fabien d.

    CANDIDE jai bien peur que les verts fasent parties des alternatives qui nen sont pas. ils ont soutenus le nucléaire et ont changé de position sur ce sujet après fukushima, lorsque lopinion public sur le sujet sest inversée. vert=collabo du système, il ne faut rien attendre deux.
    le FN a au moins le mérite de dire quelque vérité, notamment sur le sionisme que lon pourrait aussi nommé « la défécation du 20ème siècle » ou encore « lassociation des nazis nostalgiques ». le problème du FN vient de sa propension à attirer les racistes primaires qui se délectent de préjugés et de la peur de lautre. malheureusement, ce parti dune certaine façon ne vaut pas mieux que les autres car bien trop enclin à satisfaire ses électeurs souvent atrophiés cérébralement.

  • fabien d.

    pour finir, jai presque envie de voir ces entreprises aller voler les terres africaines. à force de voir débarquer des multinational qui les pillent, les africains finiront bien par oublier les conflits tribaux pour sunir contre un ennemie commun. un grand ménage à coup de machette et d’AK cest tout ce que je leurs souhaite !!! sans compter qu’un déchet de lhumanité supprimé là-bas, cest un déchet de lhumanité qui ne revient pas ici. voilà un jolie slogan pour une humanité solidaire non ? 😀