MAM qui démissionne, juste une arnaque!

Comment ce gouvernement peut-il penser nous faire avaler une couleuvre comme cela, MAM qui démissionne suite au scandale des vacances au frais de la princesse…tunisienne! Mais ne mangez pas de cette herbe là les moutons, ils ont mit du Round-up dessus, car cette démission est une fausse nouvelle, un faux débat et chaque membre de ce gouvernement se devrait de démissionner, Sarkozy en première position. Chacun a son lot de casseroles, chacun ayant ses histoires pas très nettes, juste un petit tour d’horizon suffira, mais commençons par cette démission:

http://www.hector-bd.com/blogs/public/images-oscar/sarkozy-et-fillon-IV-gd.jpg

Dessin: hector-bd.com

Michèle Alliot-Marie a présenté dimanche sa démission du ministère des Affaires étrangères dans une lettre adressée à Nicolas Sarkozy.  Elle invoque notamment une campagne d' »attaques politiques et médiatiques » véhiculant « contre-vérités et amalgames » sur son compte. « Je vous demande donc de bien vouloir accepter ma démission », indique Michèle Alliot-Marie, au coeur d’une polémique sur ses vacances et ses amitiés tunisiennes.

Source et article entier: lefigaro.fr

Elle a démissionné alors qu’elle n’a pas voyagé avec nos sous? Et Fillon reste en place alors qu’il a dépensé 27 000 euros pour rejoindre sa maison de campagne à deux pas de Paris en jet privé? Mais attention, ceci n’est qu’une petite mise en bouche, c’est une jolie casserole, on va attaquer les batteries de cuisine:

Selon nos informations, la composition de la nouvelle équipe gouvernementale est bouclée.
Alain Juppé arrive sans surprise au ministère des Affaires étrangères. Il prend la succession de Michèle Alliot-Marie, évincée du Quai d’Orsay après avoir résisté jusqu’à la dernière minute.

L’ancien ministre de l’Industrie et actuel patron des sénateurs UMP, Gérard Longuet, devient ministre de la Défense. Il signe ainsi son grand retour aux affaires, lui qui n’avait plus occupé de fauteuil ministériel depuis 1994.

Le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, devient ministre de l’Intérieur. Une consécration pour ce préfet de carrière et ancien directeur général de la police nationale, homme de confiance du président. Lors de son allocution, où il sera beaucoup question d’immigration, le chef de l’Etat devrait d’ailleurs justifier son arrivée place Beauvau par le risque d’un renforcement de la pression migratoire après les révolutions dans le monde arabe. Brice Hortefeux quitte donc le ministère de l’Intérieur après deux ans. La grande question est de savoir ce qu’il va obtenir en échange. On a évoqué pour lui un fauteuil de conseiller spécial à l’Elysée où il préparerait la présidentielle. Cette hypothèse était toutefois remise en cause peu avant 19 heures.

Patrick Ollier, enfin, reste ministre des Relations avec le Parlement: MAM a obtenu pour lui la clémence.

Source: leparisien.fr

http://a35.idata.over-blog.com/434x600/0/27/19/75/alain-juppe.jpg

Alain Juppé donc prend la place de Michelle Alliot Marie et devient de ce fait Ministre des affaires étrangères, mais Alain est un coquin, il a planqué pas mal de poussière sous le coin du tapis, et personnellement j’aime bien la poussière:

  • 29 juin 1995 : Le fils du premier ministre bénéficie d’un appartement de la Ville de Paris. Alain Juppé avait obtenu une baisse du loyer de ce logement
  • 6 juillet 1995 : Plusieurs membres de la famille de M. Juppé bénéficient de logements de la Ville de Paris.
  • 12 Juillet 1995 : Le parquet refuse d’ouvrir une enquête sur l’appartement du fils d’Alain Juppé.
  • 22 Septembre 1995 : Affaire Juppé : la justice entravée.
  • 8 Octobre 1995 : Juppé “J’ai décidé d’aller habiter ailleurs”.
  • 10 Janvier 1996 : Le tribunal administratif refuse d’autoriser des poursuites contre Alain Juppé
  • 25 février 2002: Le journal le monde fait un petit retour sur l’histoire de Tchernobyl, Alain Juppé est le porte-parole de l’Elysée mais n’a pas soufflé le moindre mot quand chiffres sur l’état de contamination de la France par le nuage radioactif.
  • 11 fév 2005: L’Association étudiante de l’Ecole nationale d’administration publique (AEENAP) à Montréal refuse Alain Juppé comme enseignant à cause de son casier judiciaire. L’AEENAP croit que la crédibilité de l’ENAP, qui enseigne l’éthique de la gestion sans en appliquer les préceptes, en serait durement touchée.
  • 11 janvier 2005: Alain Juppé est radié de la liste électorale de Bordeaux
  • 01/12/2004: les chefs d’inculpation d’abus de confiance aggravé, détournement de fonds publics correspondant aux salaires d’agents, au préjudice de la Ville de Paris, commis en votre qualité d’adjoint aux finances” et “recel d’abus de biens sociaux et d’abus de confiance ont été annulés, ils sera légèrement condamné pour « prise illégale d’intérêt »

Et ce ne sont ici que quelques petits infos, vous en saurez plus sur ce site qui a défaut d’être joli a le mérite d’être instructif, je ne pense pas que cela soit un grand fan d’Alain l’auteur du site…Quand est-il pour les autres? Allez, on jette un petit œil…

Gérard Longuet maintenant Ministre de la défense n’est pas vraiment mieux, il a également un joli palmarès…

http://s.tf1.fr/mmdia/i/26/7/gerard-longuet-4241267akovq_1713.jpg?v=3

  • Il a fait partie du mouvement Occident, un parti d’extrême droite qui n’a pas grand chose à envier à Jean-Marie…
  • le 12 juillet 1967 il est condamné à 1 000 francs d’amende pour complicité de « violence et voies de fait avec armes et préméditation », en même temps que douze autres militants d’extrême droite, dont Alain Madelin et Patrick Devedjian. Il était soupçonné en sa qualité de dirigeant du mouvement d’avoir été co-instigateur d’une expédition violente menée par Occident contre des étudiants d’extrême gauche à l’université de Rouen (l’un de ces derniers étant laissé dans le coma après l’attaque)
  • Il est « inquiété » pour le financement du Parti républicain et la construction de sa villa, il doit démissionner du gouvernement Édouard Balladur en octobre1994.
  • Il est mis en examen en 1995 dans l’enquête sur le financement occulte du Parti républicain[7]. Il bénéficie d’un non-lieu le 8mars2010, en partie grâce à la loi d’amnistie de 1990 sur les financements politiques, certains faits reprochés représentant un financement illégal de parti politique, mais la loi d’amnistie ne permettant des poursuites que pour des faits d’enrichissement personnel
  • Renvoyé devant le tribunal correctionnel pour « recel d’abus de crédit » dans une affaire concernant la construction de sa villa de Saint-Tropez (Var), il est relaxé en première instance, puis par la cour d’appel de Paris, en novembre 1998.

Claude Guéant fait partie de la cuisine politique mais n’a pas de casseroles http://simca80.typepad.fr/.a/6a00d83454579d69e201347fb4ec29970c-800wijudiciaires, c’est mieux pour un ministre de l’intérieur. Il est toutefois un proche conseiller de Sarkozy et est surnommé « cardinal », « Premier ministre bis » ou « vice-président ».  Quelques scandales montrent quand même qu’il n’est pas le conseiller de Nico pour rien, en fait, lorsqu’il s’exprime, on a l’impression que c’est pour rajouter de l’huile sur le feu comme ses propos sur l’affaire Karachi, ses propos au sujet de l’affaire Clearstream, ses propos au sujet des journalistes enlevés en Afghanistan, ou encore au sujet des sondages de l’Elysée…Avec lui au ministère de l’intérieur, ça promet d’être gratiné!

Quand à Patrick Ollier, pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est le mari d’Alliot Marie (j’en reste mari si je puis dire…). Alors, qu’avons nous sur lui:

  • Patrick Ollier est le fondateur en 2003 du groupe d’amitié France-Libye, dont il est http://www.imaniye.net/wp-content/gallery/image-in-2/patrick_ollier.jpgprésident jusqu’en 2010.En 2007, il déclare au Journal du dimanche que Mouammar Kadhafi, « un homme surprenant », a « totalement renoncé » à l’action violente et au terrorisme : « Il n’y a plus rien à lui reprocher aujourd’hui », tout au plus « quelques reliquats de pratiques anciennes comme la torture dans les prisons»
  • Lors de la formation du troisième gouvernement François Fillon, le 14 novembre 2010, il est nommé ministre auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement. Ce gouvernement est le premier qui, en son sein, comporte deux conjoints, son épouse Michèle Alliot-Marie étant ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes (ce qui fait qu’on comprend mieux comment il a obtenu ce job…).
  • Il est à la tête du groupe d’amitié France-Libye de l’Assemblée nationale[12]. Il a effectué de nombreuses visites dans ce pays[13], parfois pour le compte de l’Élysée ou du quai d’Orsay. Il a en particulier appuyé des discussions commerciales, concernant des projets d’achat par la Libye d’avions Rafale et d’hélicoptères Tigre. Il a également effectué des visites dans d’autres pays arabes, comme la Tunisie. (Au moins on sait grâce à qui le peuple libyen s’est fait tirer dessus depuis les airs…).
  • Patrick Ollier présenta, lors du débat de lois d’orientation sur les énergies en 2005, un amendement sur les énergies éoliennes, dit « amendement Ollier », visant à hausser le plancher d’achat obligatoire par EDF de l’électricité produite par les parcs éoliens à plus de 30 MW (contre moins de 12 MW précédemment), ce qui provoqua une levée de boucliers de la part des milieux associatifs et des organisations de défense de l’environnement et de promotion des énergies renouvelables. Face à la mobilisation engendrée, l’amendement fut finalement retiré par le Sénat. (Pas trop écolo Patou…)
  • Patrick Ollier a demandé plusieurs fois l’amendement de la loi SRU (solidarité et renouvellement urbains) de décembre 2000, et en particulier amender le quota de 20 % logements sociaux imposé aux communes françaises mais finalement…Le 30 mai 2006, à l’Assemblée nationale, lors de l’examen en deuxième lecture du projet de loi portant engagement national pour le logement (ENL), Patrick Ollier a déposé à nouveau un amendement contre le quota de 20 % logements sociaux imposé à 740 communes.

A cela on doit ajouter ceux qui ont résisté comme Frédéric Mitterand, Roselyne Bachelot, et tous les autres qui sont non seulement très nombreux mais qui en pus coutent une fortune! Bref, ce n’est que la réitération du remaniement qui doit tout changer mais qui finalement ne changera pas grand chose, en attendant 2012…

5 commentaires