L'inversion des pôles magnétiques de la planète prouvée?

J’ai tendance à me méfier des informations et suivant les sources, je préfère faire l’impasse plutôt que de de désinformer moi-même, mais ce qui suit a pour source des sites plus qu’officiels et sérieux dont le célèbre  « National geographic ». Je vous laisse découvrir cette histoire d’inversion des pôles qui pourrait peut être expliquer les récents événements quand aux poissons et aux oiseaux retrouvés morts, reste que d’autres espèces dépendent elles-aussi des champs magnétiques comme les tortues ou des dauphins, et pour l’instant, rien à déclarer de ce côté…

Richard A. Lovett à San Francisco
Les Nouvelles de National Geographic

24 décembre 2009

Cet article montre que des changements au niveau du champ magnétique sont observés depuis quelques années déjà.  Ce qui est important de retenir, c’est que l’équilibre est fragile et qu’un changement au niveau du noyau de la Terre peut provoquer une escalade de changements à la surface de la Terre.  Les récents atterrissages d’avions obligés à cause de décharges électriques importantes (voir article précédent), montrent qu’une augmentation de l’activité électrique est à l’oeuvre présentement et qu’elle pourrait causer de très graves conséquences au niveau de la grille électromagnétique qui alimente tous les systèmes de communication, de navigation et tous les systèmes qui maintiennent nos sociétés dans un certain équilibre,et au niveau géo-climatique…

Voir ce reportage, traduit en français, qui explique le mécanisme du magnétisme terrestre et de la fragilité de l’équilibre électromagnétique de la terre.  (très instructif)


Article du National Geographic

Le pôle nord magnétique de la Terre est en course vers la Russie à près de 40 miles (64km) par année et ce, en raison de changements magnétiques, disent les nouvelles recherches.

Le noyau est trop profond pour que les scientifiques puissent détecter directement son champ magnétique.  Toutefois, les chercheurs peuvent en déduire les mouvements par le suivi de comment le champ magnétique terrestre a évolué à la surface de la Terre et dans l’espace.

Maintenant, de nouvelles données ont été analysées et elles suggèrent qu’il y a une région où des changements rapides s’effectuent au niveau du magnétisme de surface, probablement créés par une « colonne » de magnétisme au profond de la Terre.

C’est cette région qui pourrait tirer sur le pole magnétique en dehors de son emplacement, au Nord du Canada, a déclaré Arnaud Chulliat, géophysicien à l’Institut de Physique du Globe de Paris en France.

Trouver le Nord

Le Nord magnétique, l’endroit où les aiguilles des boussoles pointent, est proche du Pôle Nord magnétique, mais pas tout à fait au même endroit.  À l’heure actuelle, le Nord magnétique se trouve à proximité de l’île d’Ellesmere au Canada.

Les navigateurs ont utilisé le Nord magnétique depuis des siècles pour s’orienter, quand ils étaient loin des repères reconnaissables.

Bien que les systèmes de positionnement mondiaux ont largement remplacé les techniques tradionnelles, de nombreuses personnes trouvent encore le compas utile pour se déplacer sous l’eau et sous terre, là où les satellites GPS ne peuvent pas communiquer.

Le pôle Nord magnétique a un peu bougé depuis le moment
où les scientifiques l’ont localisé en 1831.  Puis, en 1904, le pôle a commencé à se déplacer vers le nord à un rythme soutenu d’environ 9 miles (15km) par an.

En 1989, il a accéléré à nouveau et en 2007, les scientifiques ont confirmé que le pôle court désormais vers la Sibérie et ce, de 34 à 37 miles (55 à 60km) par an.

L’évolution rapide du pôle magnétique signifie que les cartes doivent être mises à jours plus souvent afin de permettre aux utilisateurs de boussole d’effectuer le réglage du Nord magnétique vers le vrai Nord.

Pôle errant

Les géologues pensent que la Terre possède un champ magnétique car le noyau est constitué d’un centre de fer solide entouré de métal liquide en rotation rapide.  Cela crée un « dynamo » qui anime notre champ magnétique.

Plus de faits sur la Terre intérieure…

Les scientiques ont longtemps soupçonné que, depuis que le noyau en fusion est constamment en mouvement, des changements dans son magnétisme pourraient avoir une incidence sur l’emplacement du Nord magnétique.

Bien que les nouvelles recherches semblent étayer cette idée, Chulliat n’est pas prêt à dire si le Nord magnétique finira par passer en Russie.

« Il est trop difficile à prévoir », a déclaré Chulliat.

Aussi, personne ne sait quand un autre changement dans le noyau pourrait apparaître ailleurs, envoyant le Nord magnétique errant dans une autre direction.

Chulliat a présenté ses travaux cette semaine lors d’une réuion de l’American Geophysical Union à San Francisco.

Source:

http://news.nationalgeographic.com/news/2009/12/091224-north-pole-magnetic-russia-earth-core.html

Article trouvé sur le site consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com

  • merci pour la vidéo très bien expliquée, et pour les articles, en espérant que le champs magnétique de la terre ne va pas disparaître, ce n’est pas rassurant.