Green pass nucléaire: en mai sort la Bombe pour l’Italie

Par Manlio Dinucci pour ilmanifesto.it via Mondialisation.ca

La NNSA communique que “toute la production nécessaire de B61-12” sera achevée dans l’année fiscale 2026. Le programme prévoit la construction de 500 bombes, avec un coût d’environ 10 milliards de dollars (chacune se trouvant ainsi coûter le double de ce qu’elle coûterait si elle était construite entièrement en or). Leur nombre effectif reste cependant secret, comme reste en grande partie secret leur déploiement géographique. Cela constitue le facteur déterminant de la capacité offensive des bombes nucléaires B61-12. Si elles étaient toutes déployées en territoire étasunien, prêtes à être transportées avec les bombardiers stratégiques, cela ne constituerait pas une modification substantielle des dispositifs stratégiques actuels. Les B61-12 seront par contre déployées dans d’autres pays au bord surtout de la Russie, prêtes à être transportées et lancées par les F-35 et d’autres chasseurs. 

Les bases d’Aviano et Ghedi ont été restructurées pour accueillir les chasseurs F-35 armés des nouvelles bombes nucléaires. À Ghedi peuvent être déployés 30 chasseurs italiens F-35A, prêts à l’attaque sous commandement USA avec 60 bombes nucléaires B61-12. Il n’est pas exclus qu’elles soient déployées aussi dans d’autres bases sur le territoire italien. Il n’est pas exclus que, en plus d’être déployées en Allemagne, Belgique et Pays-Bas, elles soient aussi déployées en Pologne, dont les forces aériennes participent depuis des années aux manoeuvres OTAN de guerre nucléaire, et dans d’autres pays de l’Est. Les chasseurs OTAN déployés dans les républiques baltes, au bord de la Russie, peuvent être eux aussi armés des B61-12. Il n’est pas exclus que les nouvelles bombes nucléaires puissent être déployées aussi en Asie et Moyen-Orient contre la Chine et l’Iran. Bien qu’elles soient classées comme “armes nucléaires non-stratégiques”, les B61-12, rapprochées des objectifs, ont des capacités offensives analogues à celles des armes stratégiques (comme les têtes nucléaires des missiles balistiques intercontinentaux). Elles sont ainsi des armes déstabilisantes, qui provoqueront une réaction en chaîne accélérant la course aux armements nucléaires.

Les 5 puissances nucléaires membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies -États-Unis, Russie, Chine, France et Royaume-Uni- affirment, dans une déclaration conjointe (3 janvier), qu’“une guerre nucléaire ne peut être gagnée et ne doit jamais être menée” et : “Nous demeurons déterminés [… à] poursuivre de bonne foi des négociations sur des mesures efficaces relatives à la cessation de la course aux armements nucléaires à une date rapprochée et au désarmement nucléaire”. Que les USA s’engagent alors à ne pas déployer dans d’autres pays, et mieux encore à ne pas produire, les nouvelles bombes nucléaires B61-12.

Manlio Dinucci

Article original en italien :

Green pass nucleare: esce a maggio la Bomba per l’ItaliaBy Manlio Dinucci, January 11, 2022

Édition de mardi 11 janvier 2022 d’il manifesto

https://ilmanifesto.it/green-pass-nucleare-esce-a-maggio-la-bomba-per-litalia/

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

La source originale de cet article est ilmanifesto.it

Copyright © Manlio Dinucci, ilmanifesto.it, 2022

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

4 commentaires

Laisser un commentaire