Nouveaux anticancéreux: Les prix donnent la nausée

C’est bien un sujet dont nous avons parlé ici à plusieurs reprises, le prix des médicaments peuvent atteindre des niveaux hallucinants, et le scandale éphémère du moment tourne autour des anti-cancéreux. Il est indéniable que le cancer fait vivre beaucoup de monde, plus qu’il ne tue, c’est un jackpot qui ne verra jamais son chiffre d’affaire baisser au vu du nombre de personnes atteintes toujours croissant. Mais c’est un double problème que nous avons ici en fait, le premier étant le prix des médicaments anti-cancéreux qui d’ailleurs ne sont pas toujours la solution optimale pour luttercancer-lambert_2469736b réellement contre cette maladie, mais également le fait que ces « produits fragiles » ne sont pas systématiquement utilisés, et qu’ils finissent par être jetés sans avoir été utilisés, autant de millions partis en fumée…De milliards plutôt, rien que le stock de produits de jetés, cela représenterait une manne de 1,8 milliard!

La ligue contre le cancer emboite le pas des médecins qui réclament une régulation des prix, surtout que le prix de certains sont totalement injustifiés, bien supérieurs au prix de fabrication. Pour soigner un patient, c’est de sommes colossales dont nous parlons, rien qu’en traitement pharmaceutique, on parle de 40 000e, voire 75 000 euros, le prix de la vie? Non, le prix du profit pour des laboratoires privés qui créent une potentielle solution sans garantie qu’elle soit LA  solution. Au final, le cancer est un jackpot à 100 milliards de dollars/an, voilà à quoi cela se résume…

« Il faut chercher à vaincre le cancer« , on le sait, on nous l’a répété durant des décennies sans cri de victoire, juste des appels aux dons incessants sans parler même en susurrant le nom de certaines alternatives, en parlant du cannabis, ou du jeûne, il faut donc donner, et  faire confiance aux labos….

Car le pire, c’est que ces médicaments ne coûtent pas très cher que cela soit pour les découvrir comme pour la production suivant l’article sur Quechoisir.org,  le prix est juste démesuré, complètement déconnecté de la réalité, certains prix devraient même baisser puisque les investissements initiaux ont été amortis, mais au contraire, les prix montent, encore et encore…surtout que certaines de ces molécules ne sont même pas innovantes… Du coup, une centaine d’oncologues américains ont lancé une pétition pour qu’une baisse des prix soit exigée, redoutable comme méthode, pas certain que cela fonctionne… Et la Ligue contre le cancer française vient de demander une « régulation immédiate », mais de manière moins « explicite », cela veut tout dire….

Il faut dire également que le prix est fixé en fonction de ce que le système est prêt à payer et non en fonction du cout réel, une arnaque?

La Ligue contre le cancer affirme que le coût des médicaments pourrait être largement réduit. Et Emmanuel Jammes de citer « les disparités de prix entre les différents pays où ces traitements sont vendus ». Le Glivec, utilisé dans la prise en charge de la leucémie, coûte ainsi 95 000 dollars par an et par patient aux Etats-Unis, contre 40 000 dollars en France, selon l’association.

« Un exemple encore plus frappant est celui du Sofosbuvir, qui guérit de nombreux malades de l’hépatite C et permet donc d’éviter certains cancers du foie, ajoute Emmanuel Jammes, citant un rapport (PDF) de l’association. La cure coûte 67 000 euros aux Etats-Unis, 41 000 euros en France, 4 000 euros en Thaïlande et 700 euros en Egypte ». Le coût de revient du Sofosbuvir est pourtant estimé à 150 euros, selon le responsable de la Ligue contre le cancer.

Le prix des médicaments serait donc fixé « par rapport à ce que les malades sont prêts à payer, en fonction de leurs pays », et non par rapport au coût réel de fabrication, dénonce Emmanuel Jammes.

Article complet sur FranceTVinfo

 

5 commentaires

  • Maverick Maverick

    A ce propos d’anti-cancer de luxe, je me suis demandé si David Bowie et Lemmy Kilmister (Motorhead) n’ont pas été tous les deux victimes du même dernier médicament miracle en vogue chez les stars … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Pazoozoo

    Le Cancer est probablement un produit (hum, un pléonasme) de l’homme.
    Un peu comme les virus informatique, ce sont les mêmes qui font les maladies et les remèdes ou qui fabriquent les munitions et les bandages…
    En plus, un cancer, ça a du bon, surtout pour les parasites qui en vivent. On ne parle pas des malheureux qui seront de plus en plus nombreux. Ben oui, faut dépeupler la planète.
    LE VRAI poison est le POGNON détenu par quelques personnes. Et ces quelques personnes sont des profiteurs.
    J’espère que pour ces quelques personnes, elles seront très loin des sans dents le jour où ça pètera.

  • Creeks Creeks

    Salut à tous http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    Je post pas souvent de com… (presque jamais, sinon on se fait descendre par la horde, si on est pas d’accord)

    Juste je voie un article, je suis un traitement qui se nomme « imbruvica » une boite de 90 gélules,
    a prendre 3 chaque soir avant le repas elle coûte a la sécu (sur mon relevé) 6225 €
    cela donne une idée a l’année du prix du traitement (74 700€)

    Toute façon nous somme du bétail, ont et juste la pour nourrir toutes ses Pu…

  • gerard51

    Il n’y a pas que les médicaments qui sont fixés en fonction du niveau de vie du pays. Quid du prix d’un billet d’avion* (sur un même trajet), d’un portable, d’une voiture, d’un vin etc…etc…
    *Vu : « prix pour les locaux et prix pour les étrangers » pour tel ou tel transport (bateau, avion etc…).

  • dereco

    Avec le TAFTA, on ne saura pas tous les poisons cachés, nouveaux OGM, herbicides, Roundup, pesticides, hormones, perturbateurs endocriniens, nanoparticules, additifs, rayonnements radioactifs appliqués, aussi très bien cachés, avec interdiction aux journalistes de nous les révéler ( sinon procès très cher et prison, par les multinationales criminelles ) que nous mangeons, buvons et respirons qui nous donnent plein de cancers lentement sur des décennies, parfait pour enrichir les mêmes firmes qui produisent ces anticancéreux, au prix calculé au maximum que nous pouvons payer, en espérant survivre un peu plus !!
    Mangez bio, simple local non industriel et évitez 90% des rayons des magasins, faites de l’exercice intense, et diminuez vos risques par deux voire par quatre !!
    Si tous ensemble nous faisons cela, tout changera, dans ce qu’on nous vend, par faillite des multinationales criminelles !!