Sécurité nucléaire et drones inconnus…

Qui sont ceux qui pilotent à distance ces drones? Il n’y a pas de réponse pour le moment, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les responsables de la sécurité des centrales sont bien discrets. Dans la situation où nous sommes, il n’y a pas à tergiverser!! On doit abattre ces engins point barre. Nous avons des questions  qui concernent l’intrusion revendiquée par les activistes de GreenPeace, pour justement dénoncer les failles de sécurité des centrales, et toujours pas de réponses. Le contexte politique ne se prête pas à prendre à la légère ce genre « d’incidents », même si on nous rabâche à l’envie, que ces engins sont trop « légers »pour causer des dégâts. Doit on penser que pour CA AUSSI les responsables ont baissé les bras? Avec 19 centrales et 58 réacteurs, il n’y a pas de droit à l’erreur. (Sur l’image d’illustration, il me parait bien « gros » le drone à côté du rafale!)

Un Parrot AR.Drone à côté d’un Rafale Dassault. Wikipedia

Golfech et Penly ont eu la visite de drones dans la nuit de jeudi à vendredi. Les deux centrales succèdent ainsi à Creys-Malville, Blayais, Nogent-sur-Seine, Cattenom, Chooz, Gravelines, Le Bugey et le Commissariat à l’énergie atomque (CEA) de Saclay: depuis le 5 octobre, les sites nucléaires français sont la cible de drones qui survolent les lieux de nuit ou très tôt le matin. Ces petits engins sans pilote, de plusieurs types et de tailles différentes, ont poussé EDF et le CEA à porter plainte. Mais alors que tous les regards se tournaient vers Greenpeace, coutumier des intrusions sur les sites nucléaires, l’ONG a démenti formellement avoir envoyé ces drones dans l’espace aérien protégé au-dessus des centrales. Qui a bien pu envoyer ces drones?

Les ONG démentent mais en profitent

Habituellement, les associations qui militent contre le nucléaire revendiquent leurs actions contre les centrales. Greenpeace n’a jamais laissé planer le doute sur l’identité des personnes qui s’infiltraient dans les centrales pour démontrer le manque de sécurité des lieux. «Ne pas revendiquer l’action, ce n’est pas dans les pratiques du mouvement écologiste», note Charlotte Mijeon, chargée de communication pour le réseau Sortir du nucléaire.

«Pour chacune de ces actions, Greenpeace agit à visage découvert et revendique ses actes», rappelait Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire pour Greenpeace France, ce mercredi….

[…]

Le scénario du pire: Le terrorisme

Le contexte international fait évidemment craindre des repérages en vue d’une attaque terroriste. A l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), on relativise: «Ces drones sont de petits appareils qui ont un faible poids et qui n’auraient donc aucun impact sur la sécurité des centrales», nous explique une représentante de l’ASN. Lors d’une conférence de presse, Jean-Pascal Breton, porte-parole de l’armée de l’air, a rappelé que «vu la taille des drones il n’y a pas de menace avérée contre les installations en elles-mêmes». Mais «il est possible d’équipe un drone pour y fixer une caméra, peut-être une petite bombe artisanale», s’inquiète Charlotte Mijeon.

Canular, anti-drones, journalistes…

Parmi les hypothèses, les drones pourraient être simplement l’œuvre de petits plaisantins, néanmoins bien organisés, puisque plusieurs drones ont survolé simultanément des centrales éloignées géographiquement….

[…]

Lire l’article de A.Ch. pour 20Minutes

Et ça continue…

Nouveau survol de centrales nucléaires par des drones

La série continue. Les centrales de Penly (Seine-Maritime), Flamanville (Manche), Saint-Laurent-des-eaux (Loir-et-Cher), Dampierre-en-Burly (Loiret) et Fessenheim (Haut-Rhin) ont chacune été survolées vendredi soir, entre 19 heures et minuit, par des drones, ont indiqué samedi matin à l’AFP deux sources concordantes.

«Pas de menace directe»

Jeudi soir déjà, Penly ainsi qu’une autre centrale en Tarn-et-Garonne avaient été survolées vers 21 heures par des drones qui n’avaient pas été neutralisés, «car ils ne représentaient pas de menace directe» pour la sécurité des installations, avait assuré un porte-parole de la gendarmerie.

EDF avait affirmé dans la semaine prévoir de porter plainte pour chacun de ces survols.

Sept centrales nucléaires françaises avaient déjà été survolées par des drones au cours du mois d’octobre, des incidents «sans conséquences» selon EDF, mais qui ont soulevé à nouveau la question de la sécurité des sites liés à l’atome.

Le ministère de l’Intérieur a estimé jeudi que ces survols, «tous détectés», ne représentaient «aucun danger pour la sécurité des installations survolées, qui sont censées résister à des secousses sismiques de forte magnitude ou à des crashs d’avions de ligne».

Survol interdit

Le survol des centrales nucléaires est interdit dans un périmètre de cinq kilomètres et de 1.000 mètres d’altitude autour des sites. Il est passible d’une peine d’un an d’emprisonnement et de 75.000 euros d’amende.

[…]

Lire l’article de 20Minutes

Note: Et personne n’a voulu s’exprimer sur le sujet!! Alloooooo! y a t-il un pilote dans l’avion?

33 commentaires

  • rmusic

    C’est bientôt Noël, pourquoi pas un coup de pub de la part des vendeurs de drones?

    • voltigeur voltigeur

      Peut être, mais la plaisanterie serait plus que douteuse,
      vu le contexte.. :)

    • Nevenoe Nevenoe

      Pour info , les drones joujou à 500 euros , n’ ont qu’ une portée de quelques centaines de mètre , et leur autonomie maximum de vol est de 20 minutes . Cette autonomie maximum correspond à la durée maximum pendant laquelle le drone peut voler en stationnaire à 2 m du sol , en absence de vent ( consommation minimum ) . Ce qui signifie que l’ autonomie maximum en vol réel ( non stationnaire ) est inférieure à cette durée . De plus , pour ce type de drone ,  » le pilote  » ne peut pas se trouver à plus d’ 1 km du point de survol . Ainsi , il est difficile d’ imaginer comment un expérimentateur oserait s’ approcher si proche d’ une centrale pour faire voler son  » joujou  » . A noter que pour ce type de drone la charge utile transportable est inférieur à 1 kg .
      En revanche , il existe aussi des drones plus gros et plus performant conçus pour des usages professionnels . Ces derniers ont une autonomie souvent supérieure à 1h , et peuvent parcourir en un vol , plus de 20 km . Dans ce cas ,  » le pilote  » peut tout à fait se situer à plus de 10 km , d’ un point de survol . Il existe , bien sur , l’ option vol automatique sur ce type de drone , où ce dernier peut suivre automatiquement une trajectoire prédéfinis guidés par GPS . Cette catégorie de drone peut transporter une charge utile supérieur à 5 kg .Tout en faisant encore partie de la catégorie Mini-drone , La taille de ces drones varient le plus souvent de 80 cm à 1. 5 m , et leur prix n’ est bien sur pas le même que celui des drone joujou ( prix d’ une voiture neuve , au moins ) .

      Source: http://www.forum-ovni-ufologie.com/t19297p200-survols-de-plusieurs-centrales-nucleaires-francaises-par-des-engins-non-identifies#ixzz3Hth83FZn

      • Grand marabout Grand marabout

        et il y a la fréquence radio,qui doit être assez puissante,par rapport à l’éloignement de l’engin

        on prend les gens pour des cons,et ça marche

        dans le survol de site sensible ou militaire,n’y a t il
        pas de procédures légales pour intervenir sans sommations?
        bien sur que si ,ceux qui ont fait l’armée ,le savent.
        on est bien en alerte attentat..?
        la cerise sur le gâteau..!

      • jerry99

        Vous avez tout à fait raison, mais moi se qui m’étonne, c’est que les gendarmes ne soient pas capable de suivre le drone sur son trajet de retour pour trouver les pilotes, voir de suivre le drone avec un autre drone…
        Ils manquent de moyens ou de neurones? (ou alors ils ont des ordres contraires)

  • Hal Bundy

    Bonjour,

    Vous trouvez des photos/videos de ces survols ? Je n’en trouve aucune. C’est plutôt curieux.

    Bon dimanche

    Hal.

  • kalon kalon

    C’est à cela qu’on voit que le terrorisme est une création de l’état car de vrais terroristes n’auraient aucun mal à faire autant d’attentats qu’ils le souhaitent avec les possibilités existant aujourd’hui !
    Le terrorisme, c’est de la manipulation comme le reste ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • RDeckard74

    Aucune menace mon oeil, un drone avec un pain de C4 dans une centrale ça serait pas rien !

    • eructite eructite

      1 kg de C4 n’entamerait même pas le sarcophage extérieur…..

      Ce qui est beaucoup plus préoccupant ce n’est pas que ces drones puissent transporter des bombes mais qu’ils servent à repérer les lieux pour une action ultérieure.

      • Maverick Maverick

        Perso, pour un repérage, je prendrais exemple sur les forces spéciales, et je me mettrais en planque plusieurs jours d’affilée, je chercherais des photos aériennes de la région à l’IGN, sur Gogol Earth … Le drone c’est carrément pas discret, autant prévenir qu’on arrive.

      • jerry99

        tout à fait, il en faudrait bien plus pour atteindre le coeur du réacteur. D’ailleurs c’est un mauvaise cible, car comme nous l’a montré Fukushima, le centre de fragilité est le refroidissement et son alimentation (une centrale consomme 15% de sa propre production) : il suffirait donc de cibler les transformateurs pour foutre le bazar à mon avis.

        Mais le repérage est bien trop visible pour que se soit l’oeuvre de terroristes, sauf en cas d’opération sous fausse bannière (le repérage visible n’étant que de la communication politique, le vrai repérage étant déjà fait par de vrais professionnels).

        Je penche plutot sur un groupe de « militants » n’appartenant pas à une organisation.

  • kalon kalon

    je cite: « Parmi les hypothèses, les drones pourraient être simplement l’œuvre de « petits plaisantins, néanmoins bien organisés », puisque plusieurs drones ont survolé simultanément des centrales éloignées géographiquement…. »
    Ou trouvent ‘on des « (petits plaisantins) bien organisés et bien équipés » ?
    Sinon dans les forces spéciales ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • Maverick Maverick

      Les nôtres ou les leurs ? Sinon, on trouve aussi des réseaux de petits malins sur Internet, et c’est pour ça qu’il faut le surveiller et le censurer … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • kalon kalon

        Ce genre d’exercice est courant dans les forces spéciales, ils servent, notamment, à déceler les failles de sécurité dans les endroits stratégiques.
        Faut bien qu’ils ‘entrainent un peu ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • Maverick Maverick

        A ce moment-là, il suffit de dire que ces survols font partie de l’entraînement … Même si ce n’est pas le cas. Au lieu de ça, c’est un boulevard pour une PsyOps, qu’elle vienne de chez nous ou d’ailleurs :
        – nous vendre des systèmes de défense anti-drones
        – nous imposer de nouvelles lois liberticides (les « écolo-anar-geeko-comploto-terroristes », ça vient de sortir)
        – juste faire diversion
        – créer de l’agitation pour embêter Hollande (C’est quoi cette facture Bygmalion pour des drones ?)

        Ou bien … Une opération spéciale d’un pays étranger qui possède éventuellement des drones EMP, et qui veut nous intimider ? Du genre de ceci :

        http://lesmoutonsenrages.fr/2012/12/17/quand-boeing-teste-un-canon-a-impulsion-electromagnetique/

        Sauf que les vrais drones IEM ne seront utilisés que le jour J, ce serait bête d’en faire cadeau acccidentellement aux « Fromages Qui Puent » ?

  • La parrot est tout petit il a juste été pris en photo plus près que la Rafale …

    Les terroriste font du repérage donc ?

  • Nevenoe Nevenoe

    Mouais, des plaisantins qui survolent des centrales très éloignées dans le même créneau horaire ?

    Drones ou autre chose ?

    Ce qui est curieux c’est que aucune image de ces engins n’a filtrée.

    « Nous venons de recevoir de nouveaux éléments (engin triangulaire gigantesque, alertes quotidiennes dans les centrales, témoins qui affirment que ce ne sont pas des drones, témoignages à l’étude en privé…) qui nous permettent de penser qu’il n’y a pas que des drones qui survolent les centrales nucléaires. Nous sommes peut être devant une nouvelle vague d’ovnis.
    Etant donné que ce genre d’évènement est de plus en plus rare nous avons envie de réagir. Ainsi nous demandons à tous les membres qui le souhaitent de se munir de jumelles, appareil photo avec zoom, bonnettes à réseau, caméscope … et de se rendre aux alentours des centrales pour obtenir des éléments de preuve indiscutables.
    Il y a fort à parier que si des ovnis comme lors de la vague belge sont en cause les autorités ne communiqueront pas.

    Si vous voyez quelque chose ou si vous connaissez un témoin voici un formulaire anonyme: http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni »

    Source: http://www.forum-ovni-ufologie.com/t19338-surveillance-des-centrales-nucleaires-et-des-alentours#ixzz3HtfcVYu8

  • PhildeFer

    Lu sur le blog « Islamic Intelligence »:

    – Pax talmudica: 11 septembre nucleaire-chimique francais: Selon nos informations, des equipes americaines specialisees dans la detection de signaux radio-nucleaires sont en position en France, au Maroc, en Mauritanie et en Algerie, a la recherche de tete tetes nucleaires americaines volees par les israeliens via la famille Bush, Charles Pasqua et Victor Bout. L’essentielle des tetes nucleaires, environ 300 ont ete acheminees dans l’entite sioniste. Le survol des drones ultra-perfectionnes sont destines selon les equipes americaines a detecter la presence de bombes sous les reacteurs. Comme a Tchernobyl, les bombes sont placees sous les reacteurs, par les services franco-israeliens. Nous avons revele que le Tricastin etait la cible israelienne en France. Suite a ces revelations, et celles sur l’attaque d’Ottawa, entierement pilotee par les commanditaires du meurtres des moines de Tibhirines, tous sont lies a Tel Aviv, ont provoque un seisme. Nous avons ete contacte par des sources, ayant travaille pour le ministere de la defense, a un tres haut niveau, nous confirmant la presence de tetes nucleaires US sur le sol francais, transportees par les reseaux mafieux proches de Tel Aviv, au sein de l’etat francais. Nous avons expose les calculs et les trajets qu’un avion similaire au MH370 aurait pu prendre depuis le Sud-Ouest vers Marseille ou une cible nucleaire, petro-chimique. Nos calculs de trajectoire se sont reveles exacts selon les plans de defense formules dans les annees 1990 dans cette zone. Nous revelons que ces drones survolent l’Allemagne et l’Angleterre egalement car ces pays sont sous controle de Netanyahu, comme l’Elysee. Nous avons encore frappe lourdement nos ennemis a Paris, cette frappe doit normalement aboutir a la fin du reigne du CRIF-likud. Lire ici

    – 11 septembre nucleaire-chimique francais: Nouveaux survols de centrales nucleaires francaises. Cukierman, Hollande, Valls, Cazeneuve et le ‘grand israel’ en mode silence complet! Le gouvernement francais aux mains de Netanyahu est renverse… Rappelons que ces drones peuvent porter des charges explosives. Contrairement a ce que les mythomanes de la gendarmerie affirment et que les systemes satellites de toute la planete scrutent les signaux radio-nucleaires en Mediterranee, en Corse ou le ‘grand israel’ issu de l’Algerie coloniale, a le controle de toute l’ile, dans le sud de la France, et une partie de l’Europe de l’Ouest sous controle de l’entite sioniste. Lire ici

    • Nevenoe Nevenoe

      Venant du site Islamic Intelligence ça ne vaut rien du tout

    • voltigeur voltigeur

      Propagande quand tu nous tient….

    • eructite eructite

      Des entités sionistes qui ont volé des bombes atomiques américaines pour les mettre sous les centrales nucléaires françaises avec l’aide de Bush et Pasqua….
      Mais oui bien sûr. Et la marmotte ?

      • PhildeFer

        C’est vrai que c’est « gros »… mais franchement, plus rien ne saurait m’étonner avec la « clique » qui dirige ce monde… je ne sais pas dire « clique » en hébreux… ^^
        Et quand on suit le fil des actualités… ça ne ma paraît pas si invraisemblable que cela… entre les B777 qui disparaissent ou tombent comme des mouches, les chasse-neiges abandonnés sur les pistes d’aéroport le temps sans doute de soulager une envie naturelle… les groupes islamiques dont on sait tous qui est derrière… les vrais commendataires des attentats du 11/9… je continue?

      • Maverick Maverick

        La marmotte faisait le guet, comme d’hab ;-)

  • Le Sudiste

    Bonjour Voltigeur
    « Et personne n’a voulu s’exprimer sur le sujet!! Alloooooo! y a t-il un pilote dans l’avion? » Non, c’est des drones!

    Google Earth est déjà bien suffisant pour du repérage. Quant à utiliser un drone pour trimbaler du TNT, je rappelle qu’il existe d’autres moyens « légers » permettant de faire aussi des dégâts.
    Vous avez ça par exemple: http://www.youtube.com/watch?v=cxIsuY_wnQ0

    Dans tous les cas, le nucléaire c’est un peu comme le loto. Tous les gagnants ont tenté leur chance. Les américains ont gagné à Three Miles Island, les japonnais à Fukushima, les russes (deux fois! quelle chance!) à Tchernobyl et Maïak et nous alors?
    Nous on est les plus forts du monde. Ca ne nous arrivera jamais. Et quand bien même cela nous arriverait ce ne serait pas grave. Ce sera un accident nucléaire propre, sans aucunes retombées ou alors avec des retombées de particules radioactives bio.
    En plus, comme dirait pour justifier son salaire n’importe quelle merde de chez Areva, il y a la radioactivité naturelle… presque bio donc…
    A laquelle tout de même on pourra ajouter celle des 500 bombes nucléaires explosées dans le monde à l’air libre (si si, 500) et un petit peu aussi celles des accidents déjà cités.
    Et quoi de plus beau que la dispersion d’un nuage?
    Fukushima: http://www.dailymotion.com/video/xhsr3f_progression-du-nuage-radioactif-depuis-fukushima_news
    Tchernobyl: http://www.youtube.com/watch?v=UuWpothCf9Y
    Version française pour Tchernobyl: http://www.youtube.com/watch?v=MXHEYEBPZ1g

    Bon, c’est pas tout mais j’ai une quiche à faire pour le petit barbeuc de midi. Putain! Faut pas que j’oublie les boules et le rosé!
    Bon dimanche.

  • Nevenoe Nevenoe

    Ovni et le Nucléaire une corrélation

    Pourquoi un crash mystérieux s’est-il produit précisément à Roswell au Nouveau-Mexique, lieu du premier essai atomique de l’histoire? Pourquoi ces engins sont observés principalement aux USA? L’étude de la relation apparitions d’ovnis, essais atomiques et développement du nucléaire nous apporte la réponse. Les explosions atomiques sont bien évidemment visibles de l’espace et ont des conséquences sur l’environnement, il n’en fallait pas plus pour attirer l’attention des ovnis et lancer les premières vagues d’observation de l’ère moderne dans le monde…

    http://fr.scribd.com/doc/245204989/Ovni-Et-Le-Nucleaire-Une-Correlation

  • engel

    De toutes façons,
    il est de notoriété publique que nos centrales atomiques sont des véritables passoires sécuritaires depuis toujours!

    …Et que dans les faits, nos gouvernements successifs sans foutent totalement!!!

    …Jusqu’au jour où!
    Mais ce jour là, ils nous diront une fois de plus, qu’ils ne pouvaient pas savoir!… Puisque cela n’était point imaginable.

    • kalon kalon

      en outre, avec un virus israélien tel que « stuxnet » n’importe qui peut faire sauter une centrale atomique, aujourd’hui, rien qu’avec une clé USB !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
      Et comme la facilité d’accès à ces centrales est comparable à l’accès à un centre commercial, cela peut vraiment être n’importe qui !

  • ROY

    Personnellement je suis très étonné que ces drones n’aient pas été photographiés, ni interceptés.
    Les centrales nucléaires sont surveillées par des gendarmes et des caméras de surveillance existent à tous les endroits, même à l’extérieur des centrales.
    Des membres de l’Association pour la Protection contre les rayonnements Ionisants (APRI) -fondée en 1962- ont été arrêtés à plusieurs reprises alors qu’ils ne prenaient que des photos de centrales nucléaires…
    GreenPeace a toutefois démontré qu’il était possible de rentrer dans une centrale nucléaire mais dans tous les cas, les militants ne peuvent accéder aux réacteurs (sic).
    Alors je me pose bien des questions en l’absence de photos, et compte tenu du laxisme notoire à ce sujet des forces spéciales de gendarmerie.
    Certes il y a un mobile, mais lequel?
    C’est encore une grosse manipulation, la question est aussi de s’interroger sur le fait que ces survols de drones pourraient être le prétexte, dans le cadre de la lutte antiterroriste, (et des lois sécuritaires) à une surveillance de la mouvance écologiste (1) et anti-nucléaire un peu plus rapprochée…

    1) Par mouvance écologiste je ne parle pas des écopolitiques qui ne sont que des opportunistes, mais bien de ceux qui se battent pour la défense de la nature et de notre planète, dont les écologistes antiproductivistes.
    EELV est loin de l’écologie traditionnelle par exemple en privilégiant la voiture électrique (qui a beaucoup de défauts) et qui entrainerait de 6 à 18 réacteurs nucléaires supplémentaires (pour le moment il est difficile de quantifier les besoins supplémentaires en MW).
    Et puis quand l’on parle de pollution atmosphérique il serait de bon ton de ne pas parler que de la pollution des voitures particulières mais encore de celle des camions, des véhicules des gros chantiers, des tracteurs agricoles et autres…
    Le pire est qu’ils oublient la pollution créée par les avions qui est considérable et dont les particules retombent sur la surface de la terre, c’est un peu comme la pollution nucléaire, on évite d’aborder le sujet.
    La pollution nucléaire c’est aussi l’U238 utilisé notamment au Kosovo et dont la durée de vie est de plus 4.400.000 d’années, c’est le temps qui reste au soleil avant de s’éteindre à jamais…mais on vous dira que l’U238 est faiblement radioactif…ceci explique le pourquoi des cancers des enfants irakiens qui jouaient avec les bouts de métaux de la dernière guerre…on est loin des drones, et bien plus près de la réalité de chaque jour.