Polémique du moment: le «dérapage» de Jean-Pierre Pernaut sur les migrants

HAAAAAAAAAAAAA!!! Infamie, horreur, terrible dérapage inacceptable dans le pays des droits de l’homme, un journaliste a osé émettre une opinion en osant une transition plus qu’inacceptable entre deux reportages! En effet, le journaliste en question qui n’est autre que Jean-Pierre Pernaut, a osé faire une transition inqualifiable entre deux reportages, le premier sur les SDF, le second sur les migrants: « Voilà, plus de place pour les sans-abris, mais en même temps les centres pour migrants continuent d’ouvrir partout en France« .

Les réactions ne se sont donc pas faites attendre, qualifié d’extrême-droitiste, de raciste, le journaliste-pépère se voit maintenant insulté, attaqué, et visé par diverses associations qui n’acceptent pas que le journaliste mettent en opposition la situation des sans-abris à celle des migrants.

Mais est-ce réellement un dérapage? Y’a-t-il réellement avec ce propos un scandale? Ou n’est-ce qu’une vérité (ou un semblant de vérité) qui ne devrait pas être dite tout haut? Ou au final tout ceci n’est qu’enfumage, un de plus, pour faire oublier aux téléspectateurs qu’il y a des scandales bien plus grands en France, mais qu’il vaudrait mieux oublier….

Commentant un reportage sur les sans-abris qui peinent à trouver un hébergement à l’approche de l’hiver, le présentateur vedette du JT de 13h de TF1 a enchaîné sur l’ouverture de centres pour migrants partout en France. Depuis, c’est la pagaille.

En plein journal de 13h, Jean-Pierre Pernaut, l’air un brin agacé et le regard froid a lancé une remarque qui n’a pas plu à tout le monde

:

«Voilà, plus de place pour les sans-abris, mais en même temps les centres pour migrants continuent d’ouvrir partout en France. Ouverture aujourd’hui d’un centre humanitaire pour héberger quelque 400 personnes à la Porte de la Chapelle à Paris», a déclaré le présentateur à la suite d’un reportage sur les SDF qui ont toujours du mal à trouver un toit alors que l’hiver approche et que ce début de mois de novembre est inhabituellement froid cette année dans la capitale.

Immédiatement, une pluie de critiques s’est abattue sur la toile, internautes et organisations antiracistes et de gauche y voyant un éclair de racisme de la part de Jean-Pierre Pernaut. Ainsi, la LICRA (Ligue Contre le Racisme et l’Antisémitisme) a posté un tweet à l’adresse de JPP pour lui demander dans quel but il opposait la situation des sans-abris à celle des migrants.

«Jean-Pierre Pernaut dérape en plein JT» titre Le Point, reprochant là aussi au présentateur de donner un point de vue trop subjectif sur la crise migratoire.

Des utilisateurs de Twitter ont renchérit, condamnant un «discours raciste dégoûtant» qu’ils lient aux propos d’Eric Zemmour.

D’autres ont qualifié Jean-Pierre Pernaut de «propagandiste»

La journaliste Nassira el-Moadem a accusé le présentateur de reprendre ouvertement «les propos de l’extrême droite».

Mais le présentateur du 13h de TF1 a aussi reçu beaucoup de soutiens, de nombreuses internautes saluant le courage d’un journaliste qui serait «le seul à dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas».

Source+ensemble des tweets sur Russia Today

 

 

23 commentaires

Laisser un commentaire