Calais et migrants: les commerçants et les routiers annoncent une opération coup de poing

La situation est belle et bien devenue incontrôlable, puisque le cap de 10 000 migrants a été dépassé à Calais, et que la situation dans la région est de plus en plus problématique. Les conséquences sont nombreuses, économiques dans un premier temps puisque le tourisme en pâti fortement, mais également au niveau de la sécurité étant donné que la délinquance explose, de l’agriculture étant donné que des cultures sont ravagées par les-dits migrants, les transporteurs routiers craignent également de se rendre dans cette zone.

Calais2015aIl faut bien reconnaître que si les médias se montrent frileux dès qu’il s’agit d’aborder le sujet, il ne faut pas pour autant en oublier l’importance, puisqu’une guerre civile n’est pas loin dans ce secteur comme l’a évoqué un article récent dans le Figaro.

Ce sont donc des représentants de la Fédération nationale des transports routiers (FNTR), de la CGT des agriculteurs, des opérateurs transmanche ainsi que des travailleurs portuaires qui ont annoncé via une conférence commune une opération coup de poing. Celle-ci consistera à mener une double opération escargot le 5 septembre à 07H00 au départ de Boulogne-sur-Mer et de Dunkerque avec comme destination Calais, afin que la jungle soit démantelée. Mais pour les caser où exactement?

Ce qui n’arrange rien, une vidéo de migrants à Calais réalisée par un journaliste de la BBC, tout simplement hallucinante:

Dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 4 heures du matin, un journaliste de la BBC se trouvait sur la rocade portuaire de Calais avec son cameraman quand ils ont dû s’arrêter « face à un barrage mis en place par des passeurs », affirme l’article, mis en ligne le jeudi 25 août. Celui-ci était composé de plusieurs branches d’arbres empilées.

Source:Nordlittoral.fr

 

13 commentaires

Laisser un commentaire