Italie: ce séisme n’était rien, le pire serait à venir suivant le directeur du National Geophysical Research Institute d’Hyderabad

En Italie, le bilan du séisme se monte pour l’instant à 247 personnes décédées, 360 de blessées, et de nombreuses sans logement. Mais ce séisme ne serait qu’anecdotique face à ce qui risquerait de se produire dans l’avenir, puisque suivant le directeur du National Geophysical Research Institute d’Hyderabad, le risque d’un méga-séisme dans l’avenir n’est pas anecdotique, bien au contraire, reste à savoir quand….

Depuis des décennies, les séismesismologues mettent en garde contre un méga-séisme. « Nous savons qu’un nombre important d’énergies terrestres se sont accumulées à cause des frictions entre deux plaques. Celles-ci pourraient provoquer, en se libérant, un terrible tremblement de terre ou une série de tremblements de terre », prévient Harsh K. Gupta, directeur du National Geophysical Research Institute d’Hyderabad. « La question n’est pas de savoir s’il aura lieu mais quand il aura lieu », ajoute son collègue James Dolan ‘Université de Southern California).

Ce mardi, le centre de l’Italie a été touché par un terrible tremblement de terre (6.2). Il a fait (au moins) 247 morts et des dizaines de villages ont tout simplement été détruits. Même pas douze heures plus tard, un puissant séisme a été enregistré au centre du Myanmar (6.8), endommageant un site historique et provoquant la mort de trois personnes.

« La ceinture de feu du Pacifique »
Il y a dix mois, on se souvient que le Japon (6.4) et l’Équateur avaient aussi été frappés par deux tremblements de terre. Ces deux pays se trouvent sur ce qu’on appelle « la ceinture de feu du Pacifique », un croissant qui s’étire autour de l’océan Pacifique et où le risque de tremblement de terre est plus élevé qu’ailleurs, car la plaque australienne bouge chaque année de 6 centimètres sous la plaque eurasienne. Près de 90 % des tremblements de terre ont lieu dans cette région.

Risque
Depuis des décennies, les sismologues mettent en garde contre un méga-séisme. « Nous savons qu’un nombre important d’énergies terrestres se sont accumulées dans cette région à cause des frictions entre deux plaques. Celles-ci pourraient provoquer, en se libérant, un terrible tremblement de terre ou une série de tremblements de terre », prévient Harsh K. Gupta, directeur du National Geophysical Research Institute d’Hyderabad.

La « faille de San Andreas », la faille de Cascadia »
Si ces « énergies » cherchent à s’échapper, il pourrait en résulter un tremblement de terre 32 fois supérieur à celui qui a eu lieu au Népal. Il y a aussi la Californie et la « faille de San Andreas ». Elle est longue de 1.300 kilomètres et divisée en plusieurs secteurs. La section nord a déjà été touchée par un séisme d’une magnitude de 8,2 en 1906, détruisant au passage la ville de San Francisco. « Il pourrait avoir lieu au cours de la prochaine décennie », a déjà prévenu le sismologue américain James Dolan de The University of Southern California.

Des prédictions peu rassurantes
Récemment, des experts ont découvert également « la faille de Cascadia ». Selon The New Yorker, elle se situe entre la Californie du Nord et Vancouver et est aussi dangereuse que la « faille de San Andreas ». Le risque d’un méga-séisme, baptisé « The Really Big One » selon la presse américaine, pourrait faire 13.000 morts et 27.000 blessés, ainsi que des milliers de réfugiés. Un tel événement se produit en moyenne tous les 230 ans. Le dernier en date remonte il y a 311 ans: le fameux « tremblement de terre de Cascadia ». Il avait provoqué un tsunami de 10 mètres de haut et fait baisser la ligne côtière de 1 à 2 mètres. « La question n’est pas de savoir s’il aura lieu mais quand il aura lieu », ajoute le sismologue James Dolan de l’Université de Southern California.

Source: 7sur7.be

affichette_sac_en_cas_de_seisme-2

17 commentaires

  • Passetec Passetec

    Il y a des prophéties qui disent que l’Italie (Centrale et du Sud) va disparaitre dans la Méditerranée suite à des séismes importants. Et cela va générer des tsunamis qui vont ravager les côtes de la Méditerranée !!!!
    Hier il y a eu 196 séismes en Italie Centrale, aujourd’hui on en est à 42.

  • Arkadia62

    Ne le prenez pas mal, mais c’est un peu léger comme publication, non ?
    Ces risques sur San andreas/cascadia et le Yellowstone n’a rien de nouveaux, peut-être que la situation à évoluée ?http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

  • Oui rouletabille,
    les scènes seront naturelles……en version originale, pas besoin de truquage, et autre plan tournés en intérieur..Ce sera plus chaud, et ce sera l’avantage du « Direct »..Le poids des mots et le choc des photos…

  • Pinpin

    Benji,

    Je ne suis pas partisan de ce genre d’article qui ne font qu’entretenir le catastrophisme ambiant..

    . »On sait que ca arrivera mais on ne sais pas quand.. ». C’est applicable a beaucoup de chose et a la mort en particulier… Et alors.. On en fait quoi… C’est un peu comme si tu fesais un article sur les différentrs facon dont on POURRAIT mourir…! A part entretenir le stress populaire permanant, cela n’apporte rien…

    Ps : propose le sujet a BFMTV, ils vont adorer…

    Ceci étant dit, ce n’est pas grave… Ca permet de ne pas étre d’accord sur tout…. C’est ca la richesse !!!

    • dereco

      « On en fait quoi… »?

      construire antisismique aussi efficace qu’au Japon est à faire d’urgence partout en Europe sérieusement, et consolider les vieilles maisons fragiles avec des renforts !!

      En France on a une fausse impression de moins de risques alors que seuls les séismes très forts ( force 7 et plus ) se produisent très rarement (milliers d’années ) vu le blocage des montagnes élevées qui ne craquent que très fort, comme « la faille de Cascadia » autour de Vancouver qui semblait inerte sans petits séismes, mais qui a des séismes plus rares très forts avec tsunami !!

  • dereco

    Regardez le passé des séismes passés catastrophiques proches de cent mille morts à chaque fois, sur des millénaires et on voit de suite les risques réels, trop vite oubliés persistants depuis des dizaines de milliers d’années :

    Entre Calabre, Sicile et Malte environ un énorme séisme tous les 120 ans, qui donc va arriver dans moins de 30 ans comme pour Istanboul, certain tôt ou tard et horrible autant que par le passé !!

    En France c’est plus rare, mais encore pire en force, avec une période de quelques millénaires (au lieu du siècle et donc qui nous donne une fausse impression de sécurité ) ) très sous estimé, car les Alpes ne sont pas là sans séismes énormes qui libèrent rarement toute l’énergie nécessaire pour former les Alpes et Pyrénées !!

    1915 30000 morts

    28 décembre 1908, sur le détroit de Messine (sud), environ entre 95 000 morts et 200000 morts entre les villes de Messine et Reggio de Calabre avec tsunami .

    1783 : en Calabre, 50 000 morts

    27 mars et 8 juin 1638 en Calabre pareil en morts double séisme avec tsunami

    1693 11 janvier 60000 morts en Calabre
    1693 : à Raguse (Sicile), 60 000 morts et à Naples, 93 000 morts

    1626 70000 morts Naples

    Ce siècle 1600 a été épouvantable en Italie !!

    1511 26 mars au moins 10000 morts avec Tsunami en met adriatique

    1456 30000 morts Naples

    1348 10000 morts

    1169 Sicile 20000 morts

    1117 30000 morts nord Italie Vérone

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_s%C3%A9ismes_en_Italie

    http://it.wikipedia.org/wiki/Terremoti_in_Italia

    http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_earthquakes_in_Italy

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Bonjour.

      A l’adresse de Pinpin et tous ceux ayant la même réflexion, pour vous, parler continuellement de terrorisme, de crash boursier imminent, de la violence quotidienne, des lois scélérates qui nuisent aux populations etc … n’est-ce pas du catastrophisme, au même titre que le sujet présent ?? Un peu d’objectivité svp !

      Il est vrai que certains scientifiques semblent ressasser les mêmes sujets, mais il faut être vigilant car souvent ils apportent quelques éléments nouvellement découverts à la suite d’études récemment terminées ! C’est ainsi qu’une étude non dirigée par la NASA, mais dont les conclusions ont été spoliées par elle, et ont fait l’objet de déclarations en comité très restreint (gouvernement US et quelques sommités spécialisées dans le domaine). Il n’empêche que des fuites se sont produites dans la Presse, et très très vite enrayées pour ne pas ébruiter ce qui semble bien être la « vérité » sur l’exacte origine du réchauffement de notre planète. En effet, une étude internationale s’étalant sur 4 ans, vient de mettre en évidence que le noyau terrestre est en surchauffe !
      Eh oui, j’en avais déjà des doutes avec certains points déjà développés dans quelques uns de mes commentaires :
      – les calottes glaciaires fondent par en-dessous, et ce malgré l’isolation que devrait offrir la glace de surface.
      – justement, les couches de surface ne sont suffisamment pas affectées par rapport aux températures déclarées.
      – qu’il s’agisse du Nord ou du sud, il est de plus en plus observé de nouvelles rivières sous-glaciaires.
      – enfin et là c’est mon domaine, il est recensé une hausse sensible de l’activité géologique, séismes, et éruptions volcanique.
      – mieux encore, il est de plus en plus observé des anomalies thermiques en milieux océanique à des profondeurs dépassant largement les 5 m, certaines encore plus profondes, traduisant une élévation de la températures du plancher et une activité volcanique accrue sur cette croûte plus fine que celles continentales.

      Informer n’est pas du catastrophisme !

      Petit mot pour Dereco, en effet et paradoxalement, il y a un retard croissant sur les calendriers tant dans les éruptions que dans les séismes, exception faite pour la Ceinture de feu qui, elle ça s’accélère !

      • dereco

        Catastrophisme imaginaire déformant des études scientifiques précises complexes !!

        Le flux thermique du sol est très faible, par rapport à celui du soleil, sauf sous les volcans et donc pas de changement réel par rapport au passé du volcanisme intermittent !!!

        Il y a eu des éruptions volcaniques énormes passées il y a 250 millions d’années (Sibérie avec extinctions de beaucoup d’espèces animales qui a permis les dinosaures), et il y a 60millions d’années (Dekan en Indes et fin des dinosaures ) !!
        Mais rien n’indique un tel changement dramatique futur sur des centaines de milliers d’années !!

        Mais sans un retard anormal, à part les fluctuations statistiques, entre Calabre, Sicile et Malte environ, un énorme séisme qui se produit environ tous les 120 ans, va arriver dans moins de 30 ans environ, comme pour Istanboul, certain tôt ou tard et horrible autant que par le passé, avec celui de 1908 à Messine plus de 100000 morts avec tsunami !!

        • Eaglefeather Eaglefeather

          Il y a un point dont personne ne veut en débattre et pourtant, il est une des donnes pour le futur. Notre science dans ce domaine a fait au fur et à mesure que le temps soit passé, abstraction de biens des détails. Dans mes échanges de conversation avec des collègues, il est souvent question de séismes se produisant pour ainsi dire en surface. Pourquoi que ceux-là ? Tout simplement parce que sont plus médiatisés. En revanche personne ne prête plus attention à ce qui se passe plus en profondeur, là où se situe pourtant le berceau de ce qui se produit en surface de nos jours. Pour faire court, la carte des plaques tectoniques communément utilisée est une simplification de ce qui est réellement, un tramage de plus de 700 plaques de tailles et de déplacements divers !! Sans parler des couches de strates qui constituent notre lithosphère, les dernières estimations compteraient jusqu’à plus d’une centaines sous les continents et une soixantaine sous les océans où elle est la plus compacte (donc plus fine).
          Pour ce qui est des évènements plus antérieurs biens des intervenants nous sont totalement inconnus, oui quelques indices ci et là, mais que des soupçons. les plus populaires restent toutefois des cataclysmes ou activités dans l’espace. Ces derniers pourraient bien être comme tout dans l’univers, cycliques. Le dernier aurait dû se produire bien avant l’apparition de l’homme.

          Bonne soirée, à bientôt

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Pour ce qui est de la région Alpes(toutes)/Méditerranée, à lire l’article suivant du CNRS :

    http://www.insu.cnrs.fr/terre-solide/dynamique-interne/noyau-manteau/l-anisotropie-sismique-revele-un-fluage-du-manteau-auto

    Bien que l’article date de 2011, les différentes informations qui l’étaye remontent de 2008 à 2009.

    • dereco

      La Méditerrannée, les Alpes, les Pyrénées, etc… sont dues à un très très grand nombre de séismes sur plus de 40 millions d’années passées, des mouvements très très complexes avec au sommet du mont Cervin une portion de l’Afrique, la Corse et la Sardaigne détachée de l’Espagne et des Pyrénees, avec des fermetures et réouvertures répétées de Gibraltar et la Méditerranée une mer de sel il y a 6 millions d’années, etc.. !!

      Cette étude en référence se résume à
      « Ce fluage …. représente……l’intégration de la déformation associée aux grands mouvements qui ont eu lieu depuis 15 millions d’années et qui ont accompagné les collisions et les subductions des Alpes et des Apennins ainsi que les ouvertures de micro-océans (mer Ligure, mer Tyrrhénienne, bassin algéro-provençal) dans la Méditerranée occidentale. »

      Donc rien ne change par rapport au passé, des séismes sans cesse, mais pas plus qu’autrefois sur des millions d’années !!!

      Pas besoin de catastrophisme imaginaire, les catastrophes passées et futures trop réelles suffisent pour faire peur et construire antisismique aussi efficace qu’au Japon !!

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Tout n’est qu’appréciation, x/ des millions d’années et x/ deux décennies, c’est là que le bât blesse !

    Que tu parles de parasismique, mis à part les bâtiments publics et les centrales nucléaires, connais-tu au moins « un » architecte qui l’inclut pour le privé voire même pour bien d’autres constructions accueillant la population ?? Malgré le nouveau zonage que l’UE a ordonné aux pays membres, aucun d’entre eux ne l’a imposé aux professionnels.
    Quant au Japon, le parasismique a de moins en moins la cote, de un parce qu’il est onéreux, de deux le pays est assis sur un jeu de dominos « flottant ». Pourquoi flottant ? Simplement dû au phénomène de liquéfaction et l’instabilité qu’engendre à terme la mise en place de pilotis, quant au recours à la selle sur rouleaux elle s’avère inefficace au delà de 5.0 dans ce pays !! ;)

Laisser un commentaire