Grand Var : près de 190.000 euros d’amende pour être resté fermé le 14 juillet

Les commerces français ont de plus en plus de difficultés à affronter le climat économique, les chiffres d’affaires dans certaines zones fondent comme neige au soleil, et il n’est plus vraiment rare de voir des commerces vides dans les galeries marchandes et les centres commerciaux, et ce phénomène n’est pas vraiment nouveau, et une recherche rapide sur un moteur dédié permet de faire ressortir nombre d’articles étayant le fait.

Mais lorsqu’un magasin fonctionne, a-t-il la possibilité de choisir ses jours de fermeture? Pas au centre commercial Grand-Var semble-t-il qui a condamné des magasins de sa galerie marchande à verser de très fortes amendes pour ne pas avoir ouvert le 14 Juillet. Pathétique…

1379944321var1Source de l’image: Marketvalue.fr

Des dizaines de milliers d’euros d’amende pour être restés portes closes le 14 juillet. Plusieurs commerçants du centre commercial Grand Var ont reçu un courrier leur indiquant le montant astronomique de l’amende qui leur est infligé. Plusieurs dizaines de milliers d’euros et même jusqu’à 186.624 euros pour un restaurateur. Le montant est fixé à 10 euros HT par mètre carré.


Leur tord, être restés fermés le 14 juillet dernier. Ils ont contrevenu au cadre fixé par le règlement du centre commercial. En effet, les commerçants du centre sont censés ouvrir six jours fériés et sept dimanches par an. Mais pour les commerçants du centre, la fête nationale est un jour où la fréquentation est très faible d’où leur décision de rester fermés.
Les contrevenants n’ont pas l’intention de payer cette amende colossale, ils pourraient se constituer en collectif afin de la faire annuler. La direction quant à elle a annoncé que les sommes à payer seraient revues à la baisse.

Source: France3-regions.francetvinfo.fr

 

3 commentaires

  • rhubarbe

    Belle occasion de regarder ce petit dossier sur les centres commerciaux :
    http://www.bastamag.net/Toujours-plus-pourquoi-les-centres
    ou de le relire car les ME c’est déja une grosse encyclopédie
    Mais au sujet de cet article je pense que les petits commerçants (c’est à dire pas les gros rapaces du marché) ont tort de s’installer dans ces usines à consommation ou ils ne sont pas de taille à lutter et ou il faut côtoyer les monstres de la camelote; il y a un regain de désir de proximité chaleureuse à dynamiser de la part des commerçants et des consommateurs,dans les centre-villes et villages ;donc déja de notre côté boycottons ces centres commerciaux infâmes tous pareils avec les mêmes enseignes et favorisons les marchés et petits commerces;c’est ce que nous faisons à la maison et ça nous coûte moins cher car il n’y a pas la même came(bio de pref) et pas l’incitation à acheter,acheter acheter !
    désolé pour ces commerçants mais qu »est ce qu’ils sont allé foutre dans cette galère ?

  • rouletabille rouletabille

    le sénat et le Parlement surtout en période de congés et de fêtes ne ferment PAS et VOTENT encore + des Lois (voter est un grand mot depuis le 39.40 etc)et les commerçants ferment ,c’est dégelasse.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • FIFI1664

    Bonsoir , Moi ça ma fait mal au C*L de découvrir cela , Mais la Loi qui s’applique dans une galerie
    commerciale N’est le code du commerce , les conditions de location sont limites « légales » , faut choisir ,
    ça apporte beaucoup de clients la proximité d’une grande surface , mais ça oblige à certaines choses pas géniales , type rétrocession à la grande surface d’une partie du chiffre d’affaire ou participer à certaines
    animations  » BIDONS » pour le bien de l’association des commerçants de la galerie , Je leurs souhaite du courage ET de prendre un avocat !! Merci la grande distribution .
    Salutations distinguées à Édouard L , Escroc notoire.

Laisser un commentaire