11 septembre : le congrès américain rend publiques 28 pages d’informations secrètes

twitpic-35C’est sous la pression des familles des victimes des attentats du World Trade Center que le congrès a déclassifié 28 pages d’une enquête parlementaire qui pourraient prouver que les terroristes auraient été en contact avec des agents saoudiens.

C’est une victoire pour les familles des victimes des attentats du 11 septembre 2011, alors que la CIA était vent debout contre la révélation du contenu de l’enquête secrète.

«La déclassification de ces pages va permettre de répondre à certaines questions en suspens», s’est félicité Stephen Lynch, un représentant démocrate américain, qui militait depuis longtemps pour la publication du rapport, avant de préciser : «On pourra au moins savoir qui est responsable».

La première page du rapport :

57892ebec46188fc168b46da

Le rapport étaye la thèse d’une implication de l’Arabie saoudite, jusqu’à présent une thèse disqualifiée comme «complotiste», et détaille les liens entre terroristes du 11 septembre 2001 et agents des services secrets américains ainsi que des transferts de fonds présumés.

Les 28 pages étaient inaccessibles au public depuis que George W. Bush, alors président les avaient fait classer au motif de protéger les services secrets américains et leurs sources.

En savoir plus : Le sénat américain autorise les victimes du 9/11 à poursuivre l’Arabie saoudite en justice

Source: Russia Today

 

3 commentaires

  • suzanna

    Du spectacle, rien ne les empêche de bidouiller les documents et faire porter le chapeau aux Saoudiens, et uniquement à eux.
    On sait tous qui sont les cerveaux, le congrès en est plein, et c’est pas des marsiens. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • Tyr

      D’un autre coté, si on prend pour vraie la version officielle, il n’est pas illogique de regarder du coté de l’Arabie Saoudite puisqu’une majorité des terroristes en étaient issus, tout le comme le donneur d’ordres/organisateur présumé.

      D’où la stupidité d’attaquer l’Irak.

  • Graine de piaf

    Les saoudiens ont peut-être fait exécuter des ordres venus d’ailleurs en contre partie d’autres « services » ou « d’yeux fermés » sur certaines pratiques ?
    Et comme l’écrit Suzanne, les documents ont bien pu être bidouillés afin de tourner l’ire, justifiée, des familles vers d’autres endroits !

Laisser un commentaire