Attentat de Paris: « Six militaires en armes devant le Bataclan ne sont pas intervenus »

Voilà qui risque de relancer certaines polémiques autour de cet attentat puisque selon député cdH Georges Dallemagne sur RTL version belge, il y avait de part le « plan sentinelle » 6 militaires sur places, et pire, toujours selon ses propos: « Ils ont estimé qu’ils ne devaient pas intervenir car leurs règles d’engagement ne prévoyaient pas qu’ils devaient intervenir. Leurs règles prévoyaient qu’ils ne pouvaient que se protéger eux-mêmes. C’est tout-à-fait incroyable, hallucinant. »

Il y aurait donc eu 130 morts et de 413 car 6 militaires ont considéré qu’ils ne devaient pas intervenir???

13th_November_2015_Attacks_in_Paris_-_montage

Six militaires de la force sentinelle française se trouvaient devant le Bataclan le soir des attentats de Paris, le 13 novembre 2015, mais ils ne sont pas intervenus car leurs règles d’engagement ne le prévoyaient pas, a affirmé mardi matin le député cdH Georges Dallemagne sur Bel RTL, quelques heures avant la présentation du rapport de la commission d’enquête française sur les attentats.

Le rapport et les recommandations de la commission d’enquête française arrivent alors que les travaux de la commission d’enquête parlementaire belge sont toujours en cours. « Ils ont commencé quatre mois avant nous », souligne Georges Dallemagne. Si le rapport français risque de pointer du doigt les manquements belges, « chacun doit balayer devant sa porte », car « en France aussi il y a eu de grosses difficultés ».

« On sait que la gendarmerie n’est pas intervenue alors qu’elle était présente sur place. On sait que la force sentinelle, qui avait six militaires en armes devant le Bataclan n’est pas intervenue au moment où le carnage se produisait au Bataclan », a affirmé le député. « Ils ont estimé qu’ils ne devaient pas intervenir car leurs règles d’engagement ne prévoyaient pas qu’ils devaient intervenir. Leurs règles prévoyaient qu’ils ne pouvaient que se protéger eux-mêmes. C’est tout-à-fait incroyable, hallucinant. »

 

Source et fin sur 7sur7.be

Dormez tranquilles braves gens, nous sommes en sécurité…

65 commentaires

  • engel

    C’est à confirmer, mais tout à fait plausible.

    De plus, qu’y a-t-il « d’ incroyable, d’hallucinant » là dedans ?
    …Si vous vous étonnez, c’est que vous ne devez pas lire souvent mes coms basées sur une expérience de la chose militaire.

    Et oui, la réalité c’est pas la télé…

    • boco

      Article L324-1

      Le fait pour tout militaire de violer une consigne générale donnée à la troupe ou une consigne qu’il a personnellement reçu mission de faire exécuter ou de forcer une consigne donnée à un autre militaire est puni d’un emprisonnement de deux ans.

      La peine d’emprisonnement peut être portée à cinq ans si le fait a été commis en temps de guerre ou sur un territoire en état de siège ou d’urgence

      donc ils n’avaient pas le choix !
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

      • engel

        Tout à fait…., mais pas si simple.

        Obéir à une consigne que l’on sait contraire à la loi, vous rend juridiquement et directement responsable des conséquences, de l’application de cette ordre.

        Donc d’un autre coté, on a :

        – Article 122-5

        N’est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d’elle-même ou d’autrui, sauf s’il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l’atteinte.

        N’est pas pénalement responsable la personne qui, pour interrompre l’exécution d’un crime ou d’un délit contre un bien, accomplit un acte de défense, autre qu’un homicide volontaire, lorsque cet acte est strictement nécessaire au but poursuivi dès lors que les moyens employés sont proportionnés à la gravité de l’infraction.

        et

        – Article 122-4-1
        Créé par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 – art. 51

        N’est pas pénalement responsable le fonctionnaire de la police nationale, le militaire de la gendarmerie nationale, le militaire déployé sur le territoire national dans le cadre des réquisitions prévues à l’article L. 1321-1 du code de la défense ou l’agent des douanes qui fait un usage absolument nécessaire et strictement proportionné de son arme dans le but exclusif d’empêcher la réitération, dans un temps rapproché, d’un ou plusieurs meurtres ou tentatives de meurtre venant d’être commis, lorsque l’agent a des raisons réelles et objectives d’estimer que cette réitération est probable au regard des informations dont il dispose au moment où il fait usage de son arme.

        • Le Gaulois libre

          C’est aussi oublier un peu vite que tout citoyen doit porter assistance à personne en danger, et les militaires sont d’abord des citoyens, ou alors ce ne sont que de vils mercenaires à la solde de forces occultes.

          Enfin, il serait bon de rappeler que si un militaire doit obéir aux ordres, ça ne l’empêche pas d’avoir un cerveau et un minimum d’humanité.

          • rouletabille rouletabille

            Salut Le Gaulois libre
            Quand tu vois leur généraux assez cons pour se mettre au garde à vous devant des CRS ,hahahaah.
            http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

          • engel

            C’est toi qui ne comprends rien à mes écrits.
            J’ai rien oublié…. et c’est même tout l’inverse!

            Mais bon…

            • PoPuluS

              Lol

              Qui a précisé ici au avant ces attentats armes déchargée et cinq cartouche par militaires avec obligation de demander autorisation intervenir au PC?

              Cinq cartouches… Bon après daesh nous envoi ses pires gogols… Peut être cela aurait marché…

              Quoique 5000 tirs des brigades elites Vs l appart a jaouad….

            • engel

              A ma connaissance(sous-réserve de l’évolution de la chose), c’est 2 chargeurs de FAMAS par individu.
              Soit: 2×25 = 50 cartouches .

      • Ils n’avaient pas le choix ? C’est à dire ?

        Où se trouvaient les prétendus djihadistes ce soir là ?
        A l’intérieur de la salle de spectacle, armes sous le manteau ?
        A l’extérieur du Bataclan ?
        Les militaires ne les auraient donc pas remarqué arriver ?
        Une fois la tuerie engagée, les militaires n’auraient rien entendu ?
        Et quant bien même ils seraient restés à l’extérieur par discipline ?
        Mais alors à quoi peuvent ils bien servir ?
        Et à la fin de la tuerie, les militaires n’ont vu personne sortir par la porte d’entrée de la salle ?
        Et quant bien même ils auraient aperçu les assaillants armés, ils ne seraient tout de même pas intervenus ?
        Nan mais je crois que je rêve !

        Indépendamment de tout ordre donné, n’est il pas question dans l’affaire du 13 novembre de secourir ?
        N’est ce pas initialement la mission de l’armée justement ?
        Défendre la population de son pays ?
        Et n’était ce pas l’objet de sa présence ce soir là, devant le Bataclan ?

        Ou alors il nous faut admettre que la présence militaire n’a servi qu’à assurer la bonne marche de cet attentat, en manière de false flag ordinaire ! Mais là …

    • Nevenoe Nevenoe

      Je me souviens de l’interview d’un policier de la BAC qui était intervenu et avait essuyé des tirs des terroristes.
      Il avait demandé à 2 militaires d’intervenir et devant leur refus il leur avait demandé leurs FAMAS : refus également.
      J’ai fais mon service militaire et monté des gardes dans des zones mixtes militaires / civiles, et je ne m’imagine pas rester spectateur tandis que les flics sous armés risquent leurs vies face à des terroristes équipés de fusils d’assaut.
      Plutôt le blâme que le déshonneur.

  • Miguel San

    Hierarchie de m***** …
    Anecdote ( pour que vous voyez un peu dans quoi évoluent les militaires ) : lors d’une certaine guerre , dans un certain pays , un soldat francais meurt dans un éboulement de gravats, car il était chargé de construire un chemin dans la caserne pour que ces messieurs les officiers ne se salissent pas les bottes … histoire racontée par le meilleur ami du défunt …. ( c’est vague , c’est fait expres , zet pas obligés de me croire )

  • Quand je vous disait que « Vigie-pirate et Opération Sentinelle  » étaient des campagnes publicitaires Institutionnelles mensongères.

  • Tyr

    Qui est coupable?
    Le pioupiou qui respecte les ordres ou les hommes politiques du gouvernement qui ont décidé des règles d’engagement dudit pioupiou?

    Le coupable est encore une fois le gouvernement socialiste.
    Cependant, il faut diffuser au maximum cette information qui prouve l’inutilité des mesures vigitrucs et la responsabilité du gouvernement.

    • engel

      Est-ce bien normal de parler de « pioupiou »…pour des professionnels ?

      …Là est peut-être le véritable problème !

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      « Il faut diffuser au maximum cette information qui prouve l’inutilité des mesures vigitrucs et la responsabilité du gouvernement »
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Pas sûr que ce soit l’idée de l’année Tyr, car comme maintenant qu’elle est sortie au grand jour cette affaire va faire le buzz, et automatiquement ils vont vouloir s’en servir ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif…comment ? …ben ce sera l’occasion idéale pour eux de nous vendre une genre de police militaire d’état (un truc unique, du genre 2en1 quoi) pour notre sécurité bien entendu, « la preuve qu’en c’est nécessaire » …vous voyez bien !!! …et comme c’est ce qu’ils essaient de nous vendre de plus en plus, ben voilà c’est le moment parfait pour nous la vendre ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • engel

    Sans compter qu’il a fallu plus de 2heures pour donner l’assaut…

  • pegpe

    Difficile de condamner les exécutants, les ordres sont fait de manière à protéger les hautes sphères, et mettre en doutes les capacités des sous fifres, qui doivent dans un temps record relire de mémoire les textes incompréhensible au commun des mortels les textes sont de la responsabilité des politiques, droite-gauche; mais leur interprétations sont du ressort des dirigeants , en l’occurrence des socialistes dans ce cas

    • engel

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif Oui, tout est fait pour !

      • engel

        Ah j’oubliai, les textes ne leurs sont même pas communiqués. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
        D’autant plus, que la majorité des exécutants se pensent couverts et irréprochables; vu qu’ils ne font qu’obéir aux ordres. ….Ce qui, juridiquement, est faux.
        Mais ça, la hiérarchie se garde bien de leurs dire. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • voltigeur voltigeur

        Je ne sais plus où j’ai lu que, seul le GIPN et le RAID sont habilités à intervenir, nous ne sommes pas sous loi martiale, mais sous commandement policier, via les préfets.

  • Simsi

    Selon moi, vu les moyens que les militaires ont, ce doit être classé comme ‘non assistance à personne en danger’ vu que la prise de danger fait partie de leur métier !!

    A moins que leur pétoire soit dépourvue de cartouche et qu’ils n’étaient là que pour la galerie. Va savoir.

  • Simsi

    L’histoire se répète.
    Confère les 10 casques bleus belges au Rwanda qui se sont fait dégommer parce qu’ils n’avaient l’autorisation de se défendre.
    Strange world que le nôtre.

  • Maverick Maverick

    Est-ce aussi ubuesque que ce qui commence à se dire sur la fusillade dans la boîte gay à Orlando (USA) ?

    http://www.globalresearch.ca/the-orlando-shootings-police-swat-team-involved-in-the-killings/5533620

    La police US plus dangereuse que Daesh ? Je me disais, aussi qu’un seul zigoto avec un AR-15 et un Glock, tuer à lui tout seul une cinquantaine de personnes et en blesser encore autant … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Soit de député est ignorant soit il est de mauvaise foi et cherche à nuire.
    Comme je ne peux croire que même en Belgique, le peuple souverain puisse élire des imbéciles, force est de constater que c’est un malfaisant.
    Ceci étant posé, la vérité, en tout cas celle du gouvernement français oblige à dire que les militiares se sont portés volontaires auprès des policiers présents, lesquels en ont référé à leur commandement qui a refusé la participation des militaires.
    Voilà déjà évacuée la « passivité » des militaires qui devraient avant tout se protéger.
    Pourquoi la police a-t-elle refusé la participation des militaires ? Tout simplement à cause du fameux état de droit qui fait que les militaires font la guerre et la police le maintien de l’ordre.
    La seule exception notable de l’après guerre a été la bataille d’Alger où les militaires ont reçu les pleins pouvoirs de la part d’un pouvoir politique complètement débordé et incapable et on n’a toujours pas fini d’en entendre parler.
    Même pendant la fameuse guerre d’Algérie où les militaires étaient engagés et pas qu’un peu, chaque mort de rebelle était traitée par la gendarmerie, ce qui n’est pas le cas pendant une « vraie » guerre.

    Si les Français feignent d’ignorer que la présence de militaires dans les rues et les gares n’est là que pour les (faussement) rassurer, eh bien ils vont le découvrir.
    Patrouiller dans les rues pour faire du maintien de l’ordre n’est absolument pas du rôle de l’armée. C’est le rôle de la police, de la gendarmerie et ce serait peut-être du ressort d’une Garde Nationale si elle existait, ce qui n’est pas le cas.
    La manœuvre de ce député est claire, il s’agit de rappeler au gouvernement français qu’il a aussi ses casseroles au c-l . Ces remarques venant d’un parti centriste, ventre mou de la démocratie, ni mâle ni femelle, ne sont pas sans sel parce que ce genre de parti ne vote pas les crédits de défense, est très frileux quant au respect des droits de l’homme, toujours à fustiger ceux qui voudraient en ces temps troublés un régime plus autoritaire (pas autoritariste comme le Français) .
    En clair monsieur Dallemagne aurait mieux fait de rester chez lui ce jour là plutôt que d’accorder cette interview.

  • Graine de piaf

    Si c’est exact, ce qui reste à confirmer car tant de fausses nouvelles courent sur le Net, ce serait absolument abject.

  • rouletabille rouletabille

    6 Militaires et même pas un GÉNÉRAL.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Rethy

    Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique : ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement

    • Mata Hari Mata Hari

      Mais il y en a tellement qui marchent en rang sur une musique !
      – les Cliques
      – les Fanfares
      – les Majorettes
      – les Militaires
      et
      – une grande partie des Moutons non éveillés qui marchent au pas et en rang serré vers l’abattoir au son de la douce musique des paroles fielleuse de la grande armée hypocrite des politiques et de son Général sans étoiles dans son cantonnement de l’Elysée http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

      Mais ceci dit, je soutiens l’Armée de mon Pays !

    • boco

      C’est du Albert Einstein ?

  • HommeDesCavernes

    ATENTATS PARIS Stade de France

    Aucun des terroristes n a eu la bonte d intervenir.
    Pourtant le Gouverneur Hollande sevissait.
    Degoute l un d entre eux, touche par le syndrome de Bruxelle a prefere rentrer au pays en commettant l innomable: Pris de remord cet ancien eleve de SEGPA a raqqa a prefere desobeir aux ordres.

    Ps le syndrome de BXL est le meme que celui de Stockholm sauf qu en plus la victime est particulierement … Belgehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    EDIT: ARRRRRRRRRRRRRRRRRRGH c est qui hommes des cavernes?

    PoPuluS

  • Grognard

    Pour commencer de quelle arme étaient ces soldats: transmission, infanterie, artillerie?
    Engager des types armés dans un espace clos avec un FAMAS même en mode coup par coup ne s’improvise pas.

    Ensuite on ne se sépare pas de son arme.
    Si un policier avait dégommé un civil, le soldat était très très mal.

    A l’armée quand tu prends des responsabilités qui sortent du cadre réglementaire ; tant que ça se passe bien, la hiérarchie se fait mousser.
    Le jour ou ça part en sucette cette même hiérarchie te casse les reins.

    C’est comme ça que tu prends 60 jours d’arrêts de rigueur par le ministre et
    que pendant que tu es au trou on vient te proposer d’intégrer la DGSE.

    Si tu as le malheur de refuser parce que tu ne comprends pas pourquoi au même motif tu prends des arrêts de rigueur et qu’on te propose une affectation que tu n’aurais pas osé demander tu es au minimum cassé de ton grade et muté disciplinaire.
    A partir de là les militaires en opposition aux soldats a part quelques rares exceptions te font toutes les saloperies possible et inimaginable.

    Fermez le ban.

  • kalon kalon

    Ouais, pour bombarder des civils et violer des gosses aux quatre coin du monde, l’armée française est au top, tout comme l’armée belge du reste ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • PoPuluS

    Putain d antimilitarismes…

    Si vous étiez parti en Opex, votre antimilitarisme…

    Pourquoi la France essuie t elle le moins de pertes en Afrique/orient proportionnellement que les Yankees?

    A oui camps français au milieu des civils, partage de ration, école, soins, tournoi de foot…

    Et si j’ai viole une poule et que je commente ici, tout les moutons enrages violent des poules?

    Pas d amalgames mêmes si depuis chirac la trahison est terrible pour l esprit français.

  • PoPuluS

    @engel

    Un des HDP est au RPIMA. Il a eu le déshonneur de patrouiller avec cinq cartouches…
    Après est ce une généralité?

  • Pour les militaires, faut quand même comprendre que le Famas est pas un jouet. Si ma mémoire est bonne, ses balles sont aussi rapides que celles d’une 12,7 (960 m/s). C’est un fusil qui a une portée efficace de 300m, et une portée maximale de 3200m. Ca veut dire qu’a 3 km de distance, une balle de Famas tue encore celui qu’elle touche. Vous imaginez utiliser une arme pareille ailleurs que sur un champ de bataille ? Vous imaginez utiliser ça dans une pièce close remplie de gens ?

    Je me souviens d’une histoire qui disait que certains pistolets avaient été retiré à la police, parce que trop puissants. Ils traversaient leur cible et allaient blesser ou tuer ceux qui étaient derrière, sur le trajet de la balle. Imaginez avec un Famas, quasiment à bout portant (pour une arme de ce genre).

    Et puis un militaire n’a pas la formation pour faire de la police. Il y a une grosse différence entre tirer sur une zone de guerre, et tirer dans une salle ou une poignée de personnes sont la cible, et des centaines de personnes sont les civils que tu es censé protéger. Je ne crois pas que le fait qu’ils aient refusé d’intervenir (si c’est leur décision personnelle) soit une erreur, bien au contraire. Et je ne crois pas non plus que leur avoir donné l’ordre de ne pas intervenir (si ils ont reçu un tel ordre) ait été une erreur. En transformant le bataclan en zone de guerre, le résultat aurait, j’en suis convaincu, été encore pire.

    Par contre, il est dit aussi que des gendarmes étaient sur place. Eux ont la formation et l’équipement adapté pour pouvoir se permettre d’intervenir dans une situation de ce genre. On se focalise sur les militaires alors que c’est sur les gendarmes qu’il faudrait porter notre attention. Combien étaient ils ? Qu’avaient-ils comme équipement ? Pourquoi ils n’ont rien fait ?