Il invente un détecteur de pesticides pour tester nos aliments !

Je ne connais pas le prix, mais son produit risque de cartonner, et en plus, il est français!!!

De plus en plus de consommateurs se méfient des pesticides, mais il n’existait jusqu’ici aucun moyen de les éviter puisqu’ils sont pratiquement partout. Grâce à l’invention d’un étudiant originaire…
green-tech-ensm-scan-eat

De plus en plus de consommateurs se méfient des pesticides, mais il n’existait jusqu’ici aucun moyen de les éviter puisqu’ils sont pratiquement partout. Grâce à l’invention d’un étudiant originaire du Havre, il sera possible de déceler la présence de ces produits chimiques dans les aliments, et ce tout simplement en les scannant !

Simon Bernard étudie actuellement à l’Ecole nationale supérieure maritime du Havre. (ENSM).

Les pesticides ne sont pas son domaine de prédilection, mais l’étudiant se pose des questions et s’intéresse à de nombreux sujets différents. Sa curiosité l’a poussé à élaborer un appareil qui peut s’avérer très utile et précieux.

« J’ai entendu parler d’une technologie, commercialisée l’an dernier, de spectromètre infrarouge miniaturisé à la taille d’une petite clef USB (…) Je me suis rendu compte qu’elle pouvait être utilisée pour détecter la présence et le taux acceptable ou non de pesticides dans les aliments de type fruits et légumes », indique Simon Bernard au journal Paris-Normandie.

L’appareil mis au point par l’étudiant normand, baptisé Scan Eat, n’est pas plus imposant qu’une clé USB. Ce dernier permet de tester directement les produits sur les étals des supermarchés et autres, afin de déceler toute trace de pesticides et d’en mesurer la quantité.

 

« Par exemple, il est possible de retrouver des traces de pesticides jugés dangereux et interdits depuis longtemps en France. L’appareil pourrait les détecter et donner une indication du taux acceptable ou non », poursuit l’étudiant.

Mais ce n’est pas tout, puisque le Scan Eat sera également capable de mesurer la pollution de l’air et de l’eau, ce qui ajoute encore plus d’intérêt à cet appareil qui tient dans une poche.

Source et suite sur Sciencepost.fr

 

7 commentaires

  • SANTE

    Est-il dèjà commercialisé.Où peut-on le trouver.
    Fau-il se préinscrire?
    En tout cas, tout le monde devrait en avoir un.En effet, les petits artisans(pâtissier, bouloanger, bouchers,etc), les petits producteurs et les industriels sont peu locaces sur l’origine précise de leurs ingrédients, produits, alimentation des animaux et encore moins sur les résultats des analyses qu’ils prétendent faire.
    Dans le cadre de mon projet de marché virtuelle de qualité, je pose de nombreuses questions et j’ ai seulement quelques réponses!

    Pour le pain, j’ ai trouvé une nouvelle adresse:http://www.farinesdemeule.com/. Il paraît que je pourrai avoir plus d’explication après ma première commande.
    Pour les pâtes pour lapâtisserie et les quiches, je pense avoir trouver une bonne adresse.En tout cas, ils ont bien voulu répondre à mes questions.
    http://www.patefeuilleteefrancois.com/

  • So So

    « indication du taux acceptable ou non »

    Y a-t-il vraiment un taux acceptable ?

  • YESauFrexit

    < < mais il n’existait jusqu’ici aucun moyen de les éviter puisqu’ils sont pratiquement partout >>

    Ce n’est pas entièrement vrai. Depuis quelques années une entreprise russe a commercialisé un produit de ce genre. Voir le Nitrate Testeur à http://www.derobe.fr. Perso, j’ai la version EcoTesteur qui relève les taux de radioactivité aussi.

    Je pense que ce nouveau produit peut connaître beaucoup de succès si jamais il sera commercialisé, notamment à cause de sa petite taille. Je me demande comment voir les résultats d’ailleurs car je ne vois aucun écran ?

  • Graine de piaf

    Nous ne sommes pas à la veille de ne plus trouver de pesticides ! j’ai lu ceci hier :  » les derniers chiffres rendus publics par le minist* de l’Agriculture sont décevants : la France continue d’acheter et d’utiliser toujours plus de pesticides dans l’agriculture ! uniquement sur la vente brute de produits chimiques, la hausse est de 16% pour les agriculteurs et de 10% pour les jardiniers amateurs et municipaux  » ! *

    Ils doivent faire des réserves !
    * source : sesoignernaturellement (journal gratuit)

  • kalon kalon

    génial, ce truc !
    Il devrait être disponible à l’entrée de chaque grande surface se déclarant « propre » !
    Bon, là je rêve un peu ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • Vraiment intéressant. A voir ce qu’il teste réellement car il existe tellement de molécules différentes ! Il faudrait en savoir plus…

    A ce sujet, grosse pollution dans mon village. Je vois de temps à autre un cosmonaute asperger copieusement les murs pour tuer la moindre petite plante qui aura eu le culot de s’y implanter.
    Ça me fiche dans une colère noire !
    Je me bats déjà contre le Linky, le maire va finir par me fuir quand il m’apercevra de loin. Non que je cherche son approbation pour ma personne, mais c’est surtout la question: comment doser pour lui faire admettre un point, puis l’autre. Sa petite tête (ou probablement plus ses intérêts…) ne pourra pas supporter une telle trouble-fête !