Mais que s’est-il réellement passé à Fort McMurray?

Que s’est-il réellement passé à Fort McMurray? Car la catastrophe est toujours en cours, et si une partie du territoire n’a plus rien à brûler, le feu couvre toujours une superficie de 580 000 hectares dans le nord de l’Alberta, une catastrophe de grande ampleur qui ne fait plus beaucoup de bruit dans les médias… Et si quelques rares chanceux ont pu retrouver leur maison si celle-ci n’a pas été détruite, ce n’est pas pour autant le cas du plus grand nombre qui n’a toujours pas accès à la zone sinistrée, et qui doit compter sur l’équipe Rubicon pour tenter de retrouver quelques traces de leur vie d’avant. Pour l’heure, seule l’équipe Rubicon peut intervenir réellement dans le secteur.

Mais voilà, pour fouiller certains sujets, nous avons aussi Isabelle du blog Conscience du peuple qui apporte quelques informations intéressantes mais également inquiétantes sur le sujet, reste à en savoir  plus… Personnellement je suis très intrigué par ces « ententes de non-divulgation »…

a-welcome-to-fort-mcmurray-sign-stands-on-the-side-of-highwa

Les habitants des villages avoisinants de Fort McMurray ne peuvent toujours pas visiter leur domicile touché par l’incendie puisqu’une clôture de 30 kilomètres a été érigée pour empêcher l’accès à la « zone interdite »: des centaines d’habitants de Fort McMurray ont eu le droit de visiter certaines parties il y a quelques semaines (accompagnés d’autorités), mais ils ont été obligés de signer des ententes de non-divulgation et les médias n’ont eu accès aux sites que via une visite guidée par autobus

* Des habitants ont été autorisés à visiter leur demeure, sous la surveillance des autorités, mais ils ont été contraints de signer une entente de non-divulgation de ce qu’ils allaient voir et constater une fois sur place.

Des pompiers ont aussi, selon la vidéo ici-bas, été contraints au silence. Des journalistes ont eu droit à une visite guidée en autobus pour couvrir une partie du territoire brûlé par l’incendie. Ceci a été dévoilé par le réseau Global News le 9 mai dernier.

http://globalnews.ca/video/2690545/fort-mcmurray-wildfire-first-views-of-devastated-neighbourhoods

Une clôture de 30 km a été érigée pour boucler les zones dévastées par le feu dans Fort McMurray en attendant que les services habilités retirent les décombres et sécurisent les quartiers.
Dans les logements où tout a brûlé autour, une épaisse couche de cendres risque de dégager des émanations de dioxine ou d’arsenic, ont estimé les services sanitaires de la province.

Source: http://www.journaldemontreal.com/2016/05/30/feu-de-fort-mcmurray-environ-9-000-habitants-devront-patienter-avant-leur-retour

Ceux dont la résidence ou ce qu’il en reste est situé dans la zone interdite pourront pour leur part visiter leur propriété pour récupérer des objets personnels à compter du 8 juin. Ils devront être accompagnés d’équipes spécialisées et devront porter de l’équipement de protection puisque le secteur n’est pas sécuritaire, souligne Bob Couture, directeur de la gestion des urgences de Wood Buffalo.
Source: http://ici.radio-canada.ca/regions/alberta/2016/06/03/002-fort-mcmurray-retour-evacues.shtml

 

5 commentaires

  • Grognard

    Je questionne un pote canadien pour savoir s’il en sait un peu plus.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif Voilà peut-être une piste sur la raison du pourquoi de l’entente de non-divulgation: http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2016/06/souriez-il-pleut-du-cesium.html http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • dereco

      Les infos, les télés, les journaux nous ont caché systématiquement avec cette loi du silence des lobbys nucléaires mondiaux et prison si on parle, que :

      à McMurray il se trouve un dépotoir de vieux déchets et minerais radioactifs plus ou moins concentrés variés enfouis légèrement depuis la dernière guerre mondiale, pour la réalisation de la bombe atomique américaine autour de port radium (sic !! ) !!
      et le feu en ravageant ce dépotoir nucléaire a dispersé partout les saletés radioactives tout autour et dans le reste du monde, Césium même en Suisse, ( mais pas de danger en France comme par le passé de Tchernobyl ), ce qui rend toute la région inhabitable pour fort longtemps, avec les habitants condamnés au silence nucléaire.

      http://aipri.blogspot.fr/2016/05/mon-cesium-au-canada.html

      http://www.watershedsentinel.ca/content/historic-radioactive-waste-stored-near-fort-mcmurray
       » En Alberta autour de 200 mille hectares (2000 km2) de biomasse ont semble-t-il déjà été calcinés. Marquée aujourd’hui à 8,74 MBq/ha en césium 137 (236,22 μCi/ha) pour un total de 1,75 TBq la combustion de cette biomasse a fatalement déjà entraîné la remise en suspension atmosphérique d’environ 1,05 TBq (1,05E12 Bq ou 28,35 Ci) soit 60% de la radioactivité contenue dans les végétaux. (Vu l’intensité des incendies il est tristement raisonnable d’estimer que 60% de l’inventaire prenne la poudre d’escampette.) 40% (699 GBq) de la radioactivité est par contre accumulée dans les restes calcinés sur une terre maintenant contaminée avec un dépôt supplémentaire moyen de 350 Bq/m2; une partie de la radioactivité « démobilisée » dans la végétation se voit remobilisée au sol. Si 2 millions d’hectares brûleront à terme, ce que nous ne souhaitons bien entendu pas mais c’est un scénario qui presse, alors 10,49 TBq (283 Ci) prendront le chemin des airs et des appareils pulmonaires. Traduit en dose létales aigües potentielles (convertir l’activité en Sievert d’après le facteur de dose ICRP et diviser par 5) il y aurait alors là en vadrouille aérienne, selon la très officielle ICRP, un équivalent de 10000 Ld par inhalation et 27500 Ld par ingestion rien qu’en Césium 137.  »

      « The bulky radioactive wastes (43,000 cubic metres = one-and-a-half million cubic feet) stored near Fort McMurray are radium-contaminated materials (contaminated soil and sediment along with contaminated docks and building materials for example) from the Northern Transportation Route. This is the route that Eldorado Mining and Refining, Ltd. used to carry radium ore and concentrates from the Port Radium mine (on the eastern arm of the Great Bear Lake) to the refinery in Port Hope, Ontario from 1931 to 1940, and then – after nuclear fission was discovered and the A-Bomb program began – uranium concentrates from 1944 onwards.  »

      « extensive contamination of docks and soil and buildings all along the Northern Transportation Route. Much of the contaminated material – at least the material that was on the surface and easily collected – was packaged and transported to the Fort McMurray area where it has been stored right up to the present time ».

      Le jour où google censurera comme en Chine on ne saura plus rien sur notre empoisonnement mondial bien réel !!

      Comparez à Tchernobyl !!

      Et comme en 1986, pas de danger, même si cela a brulé, sauf en Suisse fort loin :
      http://ici.radio-canada.ca/regions/alberta/2016/05/08/004-dechets-radioactifs-faible-activite-fort-mcmurray-beacon-hill-energie-atomique-nucleaire.shtml

  • Tiens donc, Conscience, voilà quelque chose d’intéressant. Mais dis-moi… entre le Canada et la Suisse, il y a la France, non ? Et il est passé où, ce nuage ? Il a contourné le pays, bien entendu !
    Coquin de sort !!!

  • dereco

    En regardant le Canada, je tombe sur :

    « L’Université de Calgary a payé une rançon de 20 000 $ à des pirates informatiques après une cyberattaque le 2 juin, a déclaré l’établissement dans un communiqué »

    en effet ils n’étaient pas passé assez vite à WIN10 lui protégé de ce virus qui rançonne en cryptant tous les fichiers USB, et il faut payer pour pouvoir les lire de nouveau !! !!!..

    Faites gaffe à vos email ( simples fichiers doc, etc. joints.) et dépêchez vous de passer à WIN10 selon Microsoft !!!

    http://www.theregister.co.uk/2016/06/01/microsoft_warns_of_worm_ransomware_finds_fix_in_windows_10_upgrade/

    Méthode très efficace pour faire passer à WIN10 les récalcitrants qui n’ont pas compris !!

    et win10 vous piège comme un vrai virus, en fermant la fenêtre sur le X rouge, il le charge au milieu de votre travail, alors que vous croyez l’avoir refusé !!
    https://support.microsoft.com/en-us/kb/3095675

    http://www.theregister.co.uk/2016/05/26/microsoft_clarifies_upgrade_trick/

    et les updates automatiques vont mettre des incompatibilités dans vos ordinateurs sauf à acheter de nouveau éléments :
    http://www.theregister.co.uk/2016/05/17/the_windows_10_future_imagine_a_boot_stamping_an_upgrade_treadmill_forever/