Entre 250 et 300 tombes profanées dans le Tarn, nombre réduit à 213, puis à 80, et pas de scandale ni de Une dans les JT?

Cherchez la logique, la première alerte annonçait entre 250 et 300 tombes de profanées, selon BFMtv c’était 213 tombes, pour M. Bugis, accompagné lors de sa visite par le préfet Thierry Gentilhomme, ce sont 216 tombes dégradées qui ont été comptabilisées, et la procureure adjointe de Castres, Charlotte Beluet n’a retenu finalement que le nombre de 80 tombes de dégradées. Parmi les dégradations, on peut noter: Des éléments posés sur des sépultures ont été arrachés, renversés et deux croix ont été descellées. Une statue d’une vierge a aussi été arrachée. Dans la majorité des articles, il n’est par contre pas expliqué comment il est possible de passer de 300 tombes suivant les constatations du maire UDI de la ville de Castres à 80 tombes… Seul le quotidien « La nouvelle république » nous explique le pourquoi du comment:

cimetière-cathoImage d’illustration. Source: Lagauchematuer.fr

Un chiffre toutefois remis en cause dans la soirée par une source proche du dossier estimant que « lors du premier décompte, on a pu avoir une impression de désordre et donc d’un chiffre impressionnant, mais une fois le travail de reconstitution et de réattribution, on a pu constater qu’on était sur plusieurs dizaines de tombes, aux alentours de la centaine ».

Entre 250 et 300 sépultures ont été dégradées mercredi dans le cimetière chrétien Saint-Roch de Castres (Midi-Pyrénées) sans profanation ni inscription, a annoncé la mairie de Castres.

« C’est une manifestation de grande ampleur puisque 250 tombes environ ont été touchées », a indiqué le maire de Castres, Pascal Bugis, cité par l’agence AFP. 

Les agents municipaux ont retrouvé des crucifix arrachés, des bases et stèles cassés et des statues de la Vierge brisées, mais aucune tombe n’a été ouverte et profanée, rapportent les médias. Le site français Metronews précise que le carré juif aurait lui été épargné.

Ces dégradations sont « intolérables par leur ampleur, mais aussi parce que le ou les casseurs s’en sont pris aux symboles de la religion chrétienne », a ajouté M.Bugis à la chaîne de télévision France 3.

Le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve se rendra sur place le 16 avril.

CCpRPThUgAEfkkY.jpg large

Source+Vidéo sur Fr.sputniknews.com

Autres sources utilisées: Le Figaro (1) et (2), RTL, le JDD, La nouvelle république

Bernard Cazeneuve qui passait à proximité se rendra au cimetière, le chef de l’état quand à lui a condamné les actes…sur Twitter! Suivant un communiqué: «Ces actes indignes portent atteinte aux valeurs de notre République. […] Tout sera mis en oeuvre pour que leurs auteurs soient rapidement identifiés et punis». C’est bien sympathique de condamner cela, mais lorsque ce fut le cimetière juif de Sarre-Union, il fut l’auteur de grandes déclarations pour rassurer les juifs de France, il s’est également déplacé en personne sur le lieu des profanations. Là…. On peut se demander si les chrétiens de France n’auraient pas besoin d’être un peu rassurés eux aussi…Car le problème est récurent, et comme nous le rappelle cet article du Figaro, tous les deux jours, une profanation de cimetière chrétien a lieu en France:

Les cimetières et lieux de culte catholiques demeurent les plus visés.

Croix renversées et souillées de symboles nazis au sanctuaire dédié à la Vierge Marie à Saint-Loup (Jura), tombes et chapelle vandalisée au cimetière d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), statues arrachées dans l’église Saint-Géry de Valenciennes (Nord), lustres réduits en miettes et chemin de croix incendié à Saint-Pierre de Pouan-les-Vallées (Aube), classé et datant du XIIIe siècle… Dans l’indifférence, la France est le théâtre d’une profanation tous les deux jours. Selon une note de la direction générale de la gendarmerie nationale, que s’est procurée Le Figaro, pas moins de 184 dégradations de sépultures ont été recensées l’année dernière, soit à peine dix-neuf de moins qu’en 2008.

Depuis 2005, un lieu sacré est violé tous les deux jours. «Les faits perpétrés dans les cimetières sont pour l’essentiel des dégradations de stèles, d’ornementations et des inscriptions» , note le rapport, qui précise que les profanations recensées par les gendarmes – qui couvrent 95 % du territoire – touchent «très majoritairement des tombes chrétiennes ou des églises ». Dans les campagnes et en zones périurbaines, quelque 122 cimetières communaux et 34 lieux de culte catholique et 18 monuments aux morts ont été visés en 2009. Pas moins de cinq violations de tombeaux, dont deux exhumations ont été à déplorer.

Source et article complet sur Le Figaro via La gauche m’a tué

4 commentaires

  • moutonnade

    Faut leur dire que c’est pas facile de courir avec des talons ou talonnettes.
    Je viens de voir ce qui se passe en Italie.
    C’est ça de jamais sortir de son bureau ;) un mouchoir rose c’était quoi un suicide ?
    Quand vous allez voir la tête des français en colère aie aie aie.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Il n’y a pas de quoi s’en étonner quand on voit où conduit la déchristianisation de la France. Cherchez les coupables, non seulement ceux qui ont agi avec leurs mains, mais ceux qui les ont poussés, qui ont été les cerveaux…
    Alors il est bien temps de pousser des cris de vierges effarouchées…pour avoir l’air de « faire quelque chose » !

  • Planete bleu Planete bleu

    Sur BFMTV l’un des commentateurs à dit d’un air embarrassé qu’aucune tombe juive n’avait été saccagé comme si c’était le plus important et le reste pas grave. Pour moi les morts sont parti depuis longtemps et sont passé à autre chose. Les cimetières ne sont utile que pour les familles qui ont besoin de se recueillir à l’endroit où le corps a été enterré, dans 1000 ans plus personnes ne se souviendra de ces endroits. Ont mets des sommes folles dans des pierres tombales et le reste je trouve ça aberrant.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Je suis de ton avis. Ce que je trouve le plus idiot, c’est la profusion de fleurs à la Toussaint, alors que bien souvent, de leur vivant, les morts n’étaient pas aussi gâtés par leurs proches !
    pour moi, c’est incinération, c’est tout !