Aux États-Unis 49,7 millions de personnes sont maintenant pauvres, et 80% de la population totale est proche de la pauvreté

Les chiffres paraissent hallucinants, et seraient pourtant ceux se rapprochant le plus de la réalité actuelle aux Etats-Unis. Est-ce réellement ce modèle américain que certains souhaiteraient voir en Europe avec le traité transatlantique? Car généralement, si on parle de pauvre, l’on parle de ceux n’ayant pas d’emploi, c’est oublié le nombre de travailleurs dont le salaire est indécent et insuffisant, de ceux qui se privent pour pouvoir travailler ou encore se soigner… Et dans votre pays, où en sommes-nous de la pauvreté?

SDF américain usa

Si vous vivez aux États-Unis, il y a une bonne chance que vous viviez maintenant dans la pauvreté ou presque. Près de 50 millions d’Américains (49,7 millions) vivent sous le seuil de pauvreté, avec 80% de l’ensemble de la population américaine vivant à un niveau proche de la pauvreté voire en dessous .

Cette statistique sur la pauvreté est peut-être plus surprenante encore que le fait qu’il y ait 50 millions d’Américains vivant sous le seuil de pauvreté, car elle se résume à cela: 80% de la population est confrontée au chômage, à la pauvreté ou la quasi-dépendance à l’aide du gouvernement pour aider à joindre les deux bouts.

En Septembre, l’Associated Press a fournit les données d’enquête qui montre qu’un fossé se creuse de plus en plus entre les riches et les pauvres, ainsi que la réduction des emplois « bien rémunérés » qui limite les possibilités de la «classe ouvrière», pour expliquer le nombre croissant de pauvres aux États-Unis

Mais le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté ne reflète pas seulement le nombre d’Américains sans emploi. Il faut ajouter à cela, selon une mesure de recensement révisée publiée mercredi, le nombre

(3 millions de plus que ce que les chiffres officiels du gouvernement estimaient) de personnes devenues pauvres en raison des frais médicaux non-remboursés et des dépenses liées au travail.

La nouvelle mesure est généralement «considérée comme plus fiable par les sociologues, car elle tient compte des frais de subsistance ainsi que des effets de l’aide du gouvernement, tels que les bons d’alimentation et des crédits d’impôt», selon le rapport de l’Associated Press.

D’autres résultats ont révélé que les coupons alimentaires ont aidé 5 millions de personnes qui vivent à peine au-dessus du seuil de pauvreté. Cela signifie que le taux de pauvreté réel est encore plus élevé, car sans cette aide, le taux de pauvreté passerait de 16% à 17,6%.

Source: countercurrentnews.com

Lien trouvé sur Conscience du peuple

Traduction: les moutons enragés

 

10 commentaires