Ukraine : le gouvernement putschiste de Kiev est aux ordres de la CIA

Plusieurs sources confirment aujourd’hui que le gouvernement néo-nazi qui s’est emparé du pouvoir à Kiev agit sous la direction de la CIA. Ceci explique la visite du directeur de l’agence américaine dans la capitale Ukrainienne. Selon La Voix de la Russie, le chef du service de sécurité Ukrainien serait lui aussi un agent américain, recruté alors qu’il était en poste à Washington. Cette dernière version des « révolutions colorées » aurait pour but de provoquer une guerre civile en Ukraine, ce qui forcerait Moscou à réagir militairement. Toutefois, le gouvernement putschiste ne peut pas compter sur les forces de l’ordre Ukrainiennes qui refusent de lui obéir et préfèrent se ranger du côté des indépendantistes, d’où le recours aux mercenaires de Blackwater et aux milices de Praviy Sektor. Dans les faits, les putschistes paraissent de plus en plus contestés, y compris dans l’ouest de l’Ukraine, et sans  moyens militaires suffisants pour mater l’insurrection populaire…

Depuis fin février on voyait dans les reportages télévisés de l’Euromaïdan à Kiev des jeunes gens en uniforme inconnue en Ukraine couleur de sable, équipés de fusils d’assaut qui ne ressemblaient pas aux « kalachnikovs » avec leurs grands sacs. Ils figuraient parmi les rebelles du Pravy sector. Ils ne parlaient ni russe ni ukrainien. Les experts supposaient que c’étaient des mercenaires étrangers. Ils ont eu raison. En effet, près de 300 soldats de la société militaire privée « Greystone Limited », filiale du « Xe Services LLC », ex « Blackwater USA », participent aux opérations dans les points les plus chauds en Ukraine. « Qui a appelé ces entreprises en Ukraine et qui paye leurs services ? » Nous vous proposons d’écouter l’interview du géopoliticien français Luc Michel, administrateur général de l’ONG « Observation eurasienne pour la démocratie et les élections » (OEDE), recueillie par notre observateur Igor Yazon.

Ecouter l’interview sur le site source : La Voix de la Russie

9 commentaires

  • kalon kalon

    Ce qui dit Luc Michel dans cet interview est tout à fait exacte.
    Le plus étonnant est le curriculum de Luc Michel qui n’est pas français mais Belge. « son accent le prouve à suffisance ! »
    « Luc Michel, né en 1958, est un militant politique belge, ancien membre du mouvement néo-nazi FANE et fondateur du PCN-NCP en 1984. » « Wikipédia »
    A cet égard, il a été membre de différentes organisation d’extrême droite belges largement subsidiées par la C.I.A.
    Aurait ‘il « retourné sa veste » ?

  • kalon kalon

    Et, à mon avis, il a très bien connu, personnellement, les anciens « mercenaires Belges » qui ont œuvrés au Katanga dans les années 60.
    Certains d’entre eux, recrutés à Bruxelles, étaient d’ancien militaires belges revenant de la guerre de Corée ou ils avaient été distingués par l’armée américaine pour leur pugnacité au combat.
    Anecdoctiquement, lors de la guerre Franco-Britannique du Nigéria contre le Biafra, ils recrutaient des « droopers » à Bruxelles. (largages en raz motte de matériel militaire et ravitaillement sans atterrissage).
    Ainsi, des avions, officiellement affrétés par la « croix rouge » larguaient de l’assistance médicale aux Biafrais et, avec le même transport aérien, larguaient du coté Nigérian, des armes pour combattre les Biafrais !
    Il n’y a pas de petites économies chez ces gens là ! :-)

    • Maverick Maverick

      « Pour vivre heureux, vivons cachés » … Un largage humanitaire, c’est surtout une bonne couverture … Et puis avoir des contacts chez les humanitaires, c’est toujours pratique dans ce genre de mérier où les choses peuvent devenir « compliquées », non ?

      • kalon kalon

        Ca, tu dois le demander au « French doctor » , il en connait un bout sur les « humanitaires » à « double détente » ! lol

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Pire la CIA occupent un étage entier du bâtiment du service de sécurité Ukrainien : http://www.alterinfo.net/notes/Un-etage-entier-du-batiment-du-Service-de-securite-de-l-Ukraine-occupe-par-les-services-de-renseignement-USA-Tsarev_b6522883.html
    …carrément du sans-gêne les mecs !

  • gerard.gutknecht

    D’après un contributeur du blog d’Allain Jules

    http://allainjules.com/2014/04/15/ukraine-limpossible-equation-americaine-et-la-reticence-de-lunion-europeenne/

    http://www.youtube.com/watch?v=cQjJ5rWzlSY

    Ils arrivent de Crimée pour prêter main forte aux Pro Russes de Slaviansk !
    Ce sont des Cosaques Tatars.
    Ces diables de Cosaques sont de redoutables combattants, célèbres pour leur courage et leur détermination face à l’ennemi.
    Reste à savoir comment cet évènement nouveau sera interprété par l’Occident, puisque la Crimée est maintenant partie intégrante de la Russie. Bien que ces soldats ne soient que des volontaires civils, leur armement relativement lourd et leur véhicule de transport revêtent un aspect bien militaire. Mais ils sont aussi Ukrainiens puisque la Russie ne leur a pas supprimé leur ancienne citoyenneté ukrainienne.
    A suivre…