Ce que nous sommes, ce que nous savons, ce que nous voulons!

Un petit rappel pour donner un peu de vigueur à ceux qui liront ces lignes, car vous comme moi, avons parfois tendance à oublier les réponses à trois questions essentielles à l’heure actuelle: ce que nous sommes, ce que nous savons, ce que nous voulons!

Il peut nous arriver d’oublier ces 3 réponses qui peuvent nous aider à avancer, à croire, à nous battre, à ne pas nous sentir dépassés ni par les événements ni par les prévisions.

question2

Ce que nous sommes:

Nous sommes tout et rien, nous sommes des anonymes, des internautes comme il y en a des millions, sauf que nous, nous nous informons, ce qui fait une grande différence. Est-ce du courage pour affronter ainsi la réalité ou de la curiosité? Est-ce pour savoir ou pour prévoir? Quelle que soit la réponse, nous fouillons le web, surveillons chaque actualité, pour tenter de comprendre quel lien relie tout cela, et ce vers quoi cela nous mène. Que cela soit sur ce blog comme sur des centaines d’autres, nous scrutons l’information pour échapper à cette ignorance plus ou moins avouée que certains aimeraient nous imposer. Ce qui nous unit se trouve là, dans l’information, car sans elle, nous ne lirions pas ces lignes, nous n’aurions pas les mêmes espoirs ni les mêmes désillusions.

Ce que nous sommes également? Un pouvoir silencieux, une foule d’anonymes perdus dans ce qui est le plus gros et le plus puissant des lobbys: les 99%. Nous pourrions bouger, mais cela s’avère être impossible sans le bon discours sur le bon support, impossible sans que le reste ne suive, sans que ceux qui ont choisi la télévision comme berger changent pour rejoindre ceux qui ont décidé de voir ce qui se cache derrière la fumée. Vont-ils suivre un jour, nous ne le savons pas précisément tant que cela n’arrivera pas, nous entendons la colère gronder chaque jour, mais cela reste juste de la colère, le geste ne suit pas, il suit juste l’écran de télévision. En attendant, ce qui nous unit reste notre principale force, et c’est en allant plus loin encore que nous pourrons faire plus, il suffit du bon discours sur le bon support…

Funny-Wolf-And-Sheep-Wallpaper2-2

Ce que nous savons:

Nous savons que la réalité n’est pas celle qui nous est présentée, que cela soit pour Fukushima, pour la finance en général, pour l’état des banques, pour la légitimité de l’Union Européenne comme pour les véritables raisons des guerres, tout n’est qu’écran de fumée que les blogs de réinformation aident à dissiper chaque jour. Plus c’est gros, plus ça passe dit-on… Nous savons que l’avenir ne se trouve pas dans une promesse électorale ni dans un discours politique, que l’avenir n’est pas inscrit en petits caractères au bas d’un contrat ni sur le bureau d’un rond de cuir qui décide pour le reste de la planète. Nous savons également que rien n’est figé, rien n’est tracé et que l’histoire s’écrit chaque jour. Nous avons les grandes lignes? Alors à nous d’écrire ce qui peut l’être entre celles-ci, le savoir n’est pas un fléau, c’est une force qui utilisée à bon escient peut changer le monde, sinon, pourquoi les dirigeants aidés des médias tenteraient-ils de maintenir de gros de la masse dans cette même ignorance?

Ce que nous savons également, c’est que nos vies dépendent de la planète, de ses ressources, de ses miracles, de ses colères, et que nous devons faire avec. Alors à nous de la protéger, mais pas uniquement, à nous de tenter de la comprendre, de communiquer avec elle et de l’aider à ne plus être autant victime de ceux qui ont préféré l’argent à cette même planète sans laquelle aucune fortune ne serait possible.

savoir

Ce que nous voulons:

Ce que nous voulons est relativement simple, vous comme moi, le plus riche comme le plus pauvre, le triste comme l’imbécile heureux, l’ignorant comme le savant: un avenir et une possibilité de profiter de celui-ci. Et quel sera notre avenir au rythme où vont les choses? Dans le chaos? Vous y tenez réellement? Dans une ville ou dans une prairie? Dans une usine ou dans un potager? Nous voulons tous la même chose, un avenir, que pour l’instant, nous avons malgré nous plus ou moins confié à des dirigeants et des financiers qui décident de tout, lorsqu’ils en ont réellement le pouvoir…

À nous de choisir nos options, de tendre la main et nos espoir vers celles-ci, à nous de nous en donner les moyens, à nous de bouger car personne ne le fera à notre place, et si nous savons pas comment faire, nous le trouverons, quel que soit le temps qu’il faudra pour cela, les réponses s’imposeront de toute manière d’elles-mêmes, cela sera alors à nous de savoir si nous voulons les entendre ou non.

Nous voulons la possibilité de manger, de boire, sans nous rendre malade. Nous voulons le droit de respirer et de regarder le monde sans avoir à détourner le regard à chaque horreur qui aurait été provoquée par autrui. Nous voulons pouvoir sourire et rire, et profiter de chaque instant avec nos proches sans avoir à nous inquiéter pour le lendemain, et c’est justement ce désir qui devrait nous aider à espérer, sans espoir, jamais nos buts ne seront atteints.

Certains diront que vouloir c’est bien, pouvoir c’est mieux, et que ce pouvoir nous a souvent été enlevé par la société. Alors qu’attendez-vous? Arrêtez de croire en cette même société et cherchez les réponses. Soyez le mouvement que vous voulez voir dans votre vie, changez votre vision des choses, ne voyez plus les obstacles en tant que tels mais comme des étapes à franchir, et tentez de voir ce qui se trouve derrière eux: vos espoirs à atteindre!

Le souci, c’est que tous, ou pratiquement tous, avons des chaines qui justement limitent notre pouvoir cité plus haut, même de manière inconsciente, et la grande difficulté outre le fait de les avoir identifiées, est de savoir s’en débarrasser. Quelles sont vos chaines? Qu’est-ce qui vous entrave réellement chaque jour et qui vous ôte une part de liberté? La cigarette? Autre chose? Dites-vous que ces entraves vous seront retirées de gré ou de force un jour, soit de manière financière, soit d’une autre manière. Peut-être est-ce le moment pour songer à vous débarrasser de quelques unes non?

Vous avez besoin d’un canalisateur? La religion? La terre? Les prophéties? Autre chose? Alors utilisez celui-ci, tant que vos espoirs et vos buts soient atteints!

407-mas-coquelicots

Et la dernière question alors?

Il reste pourtant une question qui n’a pas été posée ici, car sans celle-ci, beaucoup ne se trouveront pas contentés pas les lignes précédentes: CE QUE NOUS POUVONS FAIRE?

Nous pouvons continuer à nous informer afin de pouvoir se faire sa propre opinion sur ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas, en multipliant les sources, une seule ne suffit pas, une seule et unique source ne peut se prétendre vecteur absolu de vérité et d’information.

Nous pouvons observer et trouver les failles chez autrui afin de pouvoir poser la bonne question au moment opportun, la question qui posera un doute, le doute qui ouvrira la voie à d’autres questions, et à une multitude de vérités. Nous pouvons profiter de la faiblesse de la fumée pour la disperser, suffit de trouver LA bonne question au bon moment, ce qui est généralement le plus dur.

Nous pouvons faire autre chose qu’attendre, en participant activement, à des idées, à des projets, à des concepts, à des associations. Trouvez quelle voie vous sera utile et vous permettra de répandre la principale idée dont nous avons parlé ici: l’importance de s’informer.

Et surtout, surtout, préparons-nous. Pensez aux autres, à l’éveil en général, à l’actu, c’est une chose, mais le faire sans penser à se préparer, ne serait-ce qu’un minimum, relève de la folie douce… La préparation n’est pas indissociable des finances, pour ceux qui pensent qu’il faut une fortune pour cela, la préparation peut se faire grâce à l’outil le plus exceptionnel dont vous disposez: internet. Apprenez, les techniques d’antan, les méthodes de culture, les astuces pour palier certaines situations, que cela soit via des articles, des vidéos, des témoignages, mais ne vous contentez pas de vos acquis, tentez d’aller toujours plus loin!

partage

Et finalement…

Finalement? Nous sommes tous plus ou moins pareils, même si certaines de nos idées divergent, nous sommes tous là à lire ces lignes, à nous informer, à chercher comment mieux vivre demain, et surtout, nous avons tous les mêmes buts: pouvoir vivre dans la sérénité avec nos proches.

Il y a des combats à mener, il y en aura dans l’avenir comme il y en a eu dans le passé, à nous de savoir comment les mener, pourquoi les mener, et à nous de changer le regard sur notre monde. « Sois le changement que tu aimerais voir sur la planète« , vous connaissez non?

Alors, au final, à nous de nous entraider pour mieux avancer, si les idées manquent à certains, n’hésitez pas à les partager, si l’espoir manque à d’autres, aidons-les à espérer, les commentaires sont là pour cela!

12 commentaires

  • gentil bombus

    Bravo.! et bonne journée aux moutons afin qu’ils deviennent libre, respectueux, et heureux

  • Bonjour les moutons. Trois questions, trois raison de choper la migraine dès potron-minet !!!
    Caillasse du Jour : Rwanda. Que pouvait la France ? Que peuvent les morts ?

  • ROL39

    Bonjour,

    De bonnes questions mais pas vraiment de bonnes réponses.
    Que veulent les moutons enragés ou pas ? un peu plus de bonheur et aujourd’hui ceci pour la plupart se traduit par un peu plus ou beaucoup plus d’argent, eh oui nous sommes dans une société engluée dans le fric.
    Votre révolution ne remet en cause que la façon dont l’argent est répartis, ça on l’a déjà fait et pour en arriver à nouveau a une société pourrie par l’argent.
    La prochaine révolution sera humaniste ou ne sera pas.

  • vivrelibre

    perso depuis de nombreuses années j’ai conscience de tous ces maux qui nous rongent des mensonges et des trahisons
    et depuis toutes ces années je me fais devoir de « rectifier »les propos mensongers des merdias auprès de mes proches et je dois bien admettre que je passe pour une « originale »voir une conspirationniste
    comment leur ouvrir les yeux?? en attendant je me suis mise au vert potager volailles réserves en tout genre
    ce qui les fait sourire
    et avec le sourire je les attend car le jour viendra ou ma maison sera le refuge pour ces aveugles et sourds

    • nomdemon

      Si ça peux te consoler, moi aussi je passe pour une vieille emmerdeuse illuminée.
      Je ne sais pas trop ce qu’il faudrait pour qu’ils ouvrent leurs yeux. C’est ça le plus difficile à gérer même preuves en main rien y fait.

  • lahdo49

    bonjour à tous,

     » libre, respectueux, et heureux » est-ce ironique????
    Libre peut-être dans notre tête et dans notre cœur et encore pas pour tout le monde, tous les formatés du système ne sont même pas libre de leur pensée!!! « métro boulot dodo » ou « métro pas de boulot, et pas de dodo »
    Respectueux de la nature et de notre terre je l’espère, respectueux de tous ces pourris qui nous gouvernent, qui s’en mettent pleins les poches (garder en tête que les millionnaires de part le monde ont augmenté de 650%) qui font la pluie et le beau temps, la guerre, la paix, les génocides, les magouilles, qui adorent vendre des armes de plus en plus puissantes, qui adorent mettre du béton à la place d’un champs de blé ou d’une réserve naturelle, qui se soucient peu de la mort des abeilles, de la disparition des bourdons et autres espèces.
    Respectueux de nos lois, celle là même qui nous asservissent de plus en plus, qu’il faut pondre une loi parce que nous ne sommes pas capable de bien agir par nous même, de réfléchir par nous même…. permettez que je n’accepte pas d’être respectueux envers toutes celles-ci! et encore moins envers oligarchie qui nous gouverne.
    Heureux, comment être heureux lorsque nous sommes informés, qu’on voit la montagne de mensonges qu’on essaie de nous faire avaler, des ravages humains qui détruit la terre de plus en plus, des guerres, des tortures, des idioties des programmes tv qui formatent nos enfants, et je crois que je vais m’arrêter là, parce qu’il fait beau et que j’ai envie d’être heureuse aujourd’hui en regardant à l’extérieur un couple d’oiseaux troglodyte faire leur nid, vivre l’instant présent et savourer chaque instant qui passe permet de trouver une certaine sérénité et d’être heureux.
    Mais regarder autour de soi et surtout « voir » le passé, le présent et l’avenir, savoir ce qui se passe et ne rien dire, ne rien faire et seulement accepter ne nous permet pas d’être heureux.

  • Mouton Resistant Mouton Resistant

    La plume du Benji est formidable !

    Un peu plus et j’allais passer à côté de cet article…

    Des mouvements sont en marche partout dans le monde…

    Des garnisons se rassemblent, discutent et entreprennent…

    On va leur botter le cul mon ami…