En bref: Alarme au réacteur 2 : la radioactivité ambiante multipliée par plus de 2 200

L’histoire ne s’arrêtera jamais du côté de Fukushima puisque depuis longtemps déjà, la situation est complètement incontrôlable et que la finalité ne peut être heureuse! Et le 20 mars, une alarme s’est enclenchée au niveau du réacteur n°2, ce qui n’augure rien de bon…

Le 20 mars, une alarme de surveillance du réacteur 2 s’est déclenchée le 20 mars 2014. C’est celle du système de surveillance des poussières. Elle s’est arrêtée 2 minutes plus tard mais elle indiquait que la radioactivité des poussières marquait un pic plus de 2 200 fois au-dessus du niveau habituel.

Un autre système de surveillance des poussières a également présenté ce pic de radioactivité à un autre moment.
Ces systèmes surveillent la radioactivité de l’air qui sort du bâtiment du réacteur 2. Tepco n’en a pas établi la cause.

Le lien vers la page Tepco

Source: Hillion-fukushima.blogspot.fr

3 commentaires