Des produits toxiques dans des vêtements pour enfants

797253-ong-appele-chine-premier-producteurL’ONG a appelé la Chine, premier producteur textile et premier consommateur de produits chimiques du monde, à cesser d’utiliser des substances néfastes dans son industrie textile. Photo Digital/Thinkstock

Greenpeace a affirmé mardi à Pékin avoir détecté des substances chimiques dangereuses dans des vêtements pour enfants fabriqués par de grandes marques, parmi lesquelles Disney, Burberry ou Adidas.

L’organisation de défense de l’environnement a expliqué dans un communiqué avoir soumis 82 articles de douze marques à des analyses, et avoir retrouvé chez chacune de ces enseignes des produits chimiques nocifs.

Parmi les marques ciblées par l’ONG figuraient également Nike, American Apparel, C&A et Gap. Les articles testés ont été fabriqués dans douze régions ou pays, et pour un tiers d’entre eux en Chine.

«Les parents soucieux d’acheter à leurs enfants des vêtements qui ne contiennent pas de produits chimiques dangereux font face à un véritable cauchemar», a commenté Chih An Lee, de Greenpeace.

L’ONG a appelé la Chine, premier producteur textile et premier consommateur de produits chimiques du monde, à cesser d’utiliser des substances néfastes dans son industrie textile.

Ce n’est pas la première fois que Greenpeace met en cause de grands fabricants de vêtements.

Ces deux dernières années, l’ONG a publié plusieurs études montrant la présence de substances chimiques susceptibles de provoquer des cancers et des désordres hormonaux dans des produits de marques telles que Zara, Calvin Klein, Levi’s et Li Ning.

Et en 2011, Greenpeace avait publié «Dirty Laundry» et «Dirty Laundry 2», deux rapports qui montraient comment les fournisseurs de grands groupes textiles empoisonnaient l’eau de certains fleuves chinois avec leurs rejets, ces substances chimiques se retrouvant également dans les fibres des produits vendus.

Source: lapresse.ca

8 commentaires

  • Nevenoe Nevenoe

    Il faut savoir que concernant les vêtement aucune analyse n’est réalisée.

    Les responsabilités de l’importateur sont nulles dès lors qu’il peut produire produit une attestation du fabricant comme quoi aucun produit interdit par l’UE n’a été utilisé.
    Il s’agit bien d’une simple attestation et non pas d’analyses, juste du déclaratif.

  • Maverick Maverick

    Pfff… Fukushima, les sables bitumineux, le Motilium, les fringues toxiques … Vivement Dimanche :’-(

  • Natacha Natacha

    L’industrie textile chinoise utilise des produits toxiques depuis au moins 40 ans !!

  • disconforme disconforme

    Bonsoir. Ma fille est polyallergique ( pollens, acariens,aliments, animaux, latex ), avec des réactions aux produits chimiques ou additifs dans les savons, médicaments, vêtements… ça va de l’eczéma à l’asthme en passant par le risque d’oedème de quincke ! Une vraie Galère à gérer !!!
    Pour les fringues bah je prends de l’occaz car pas trop les moyens pour du neuf et moins de chimique car déjà servi !!

    Si on prend du neuf, de toute manière, il faudrait laver 2 ou 3 fois, pour se débarrasser des produits chimiques…en sachant que ces produits se retrouvent ensuite dans les égouts et les fleuves de notre belle France et, après.. dans l’eau du robinet que ma fille boit ??? La boucle est bouclée ??!!! Misère…

    • laspirateur

      Et tous les produits chimiques contenus dans beaucoup de lessives…
      Ceux présents dans les vêtements importés d’Asie ont pollués les rivières et fait disparaître quelques espèces de poissons à leur fabrication, et quand ils sont lavés en Europe ils polluent les cours d’eau et pénètrent dans nos poumons ou dégradent nos peaux.

  • rouletabille rouletabille

    Ils vont arrivés à dire que c’est les enfants qui sont toxiques …

  • guilforce

    les gens sont tellement fainéant qu’ils préfèrent acheter des produits toxiques pour leur enfants que de travailler et produire des matière biologiques