Brésil : les manifestations plongent à nouveau dans la violence

Rien n’a encore réellement commencé, et c’est déjà assez gratiné au niveau violences… La prochaine coupe du monde risque d’être relativement mouvementée, et les plus belles actions risquent de ne pas se trouver sur le terrain à ce rythme là…

4362667_3_4b51_le-cameraman-santiago-andrade-touche-a-la_b91fce04293abd7b7e7b60b0d09f9e3b

Deux policiers et quatre civils blessés, dont un cameraman dans un état « très grave » après avoir été touché à la tête : encore une fois, des scènes de violence ont émaillé une manifestation, jeudi 6 février à Rio, et interrogent sur la capacité des forces de l’ordre à contenir les débordements à quatre mois de la Coupe du monde au Brésil.

Ce pays avait déjà été secoué lors de la Coupe des confédérations en juin dernier par d’immenses manifestations contre la hausse des prix des transports, la corruption, les investissements publics pour les grands événements sportifs, et pour de meilleurs services publics, dans la santé et l’éducation. De nombreuses manifestations corporatistes, plus réduites mais aux affrontements radicalisés par les anarchistes du Black Block, se sont produites les mois suivants. Depuis novembre, Rio vivait une accalmie.

« LIBÉRER » LA GARE

Mais jeudi après-midi, à l’appel du mouvement « Passe Livre », plus d’un millier de manifestants contre une nouvelle hausse du prix du ticket d’autobus ont investi la principale gare de Rio,

Source et suite: lemonde.fr

3 commentaires

  • Maverick Maverick

    Le « Mondial » de quoi, déjà ? Ca promet …

  • leprixdelavie leprixdelavie

    Les riches se disent « tout va bien ils sont dans la rue mais moi je m’en fout je passe jamais dans la rue j’utilise mon hélicoptère ».

    Mais ce qu’ils n’ont pas compris c’est que si les manifestants ne sont pas venus leur demander des comptes c’est qu’ils n’ont pas encore compris ou passe l’argent du pays. Ou passe l’argent que tout citoyen devrait légitimement avoir pour subvenir à sa nourriture et à sa santé.

    Les riches devraient comprendre que leur hélicoptère ne les protègent de rien, qu’en réalité c’est l’ignorance des autres citoyens, des citoyens pauvres qui les protègent.

    En fait les riches sont aussi ignorants et s’ils ne l’étaient pas ils auraient compris que vivre en se croyant supérieur, en survolant la pauvreté et en acceptant une société qui est une jungle ce n’est pas bien vivre. Car le bonheur est dans la tranquillité d’esprit dans une société tranquille et heureuse et pas dans l’espoir de voler assez haut pour échapper à la merde que l’on fait.