Si les entreprises de proximité s’éteignent, tout le monde sera touché!!!

C’est la catastrophe annoncée et une des morts qui aura le plus gros impact sur nos vies dans l’avenir! Maintenant, l’UPA vous invite à les soutenir dans leur combat. Depuis Novembre 2013, ce sont près de 12 3000 entreprises de proximité qui ont mis la clé sous la porte, avec le nombre de chômeurs que cela entraine, pourtant, vous avez vu des politiques s’occuper du problème?

photos_de_couverture

Nous sommes 1,3 million d’artisans et commerçants de proximité.

Le gouvernement a choisi de nous sacrifier en nous asphyxiant lentement mais sûrement par le poids croissant des prélèvements obligatoires.

Il nous a choisis car il fait le pari que nos entreprises (qui représentent 380 milliards d’euros dans l’économie de la France) ne réagiront pas compte tenu de leur dispersion sur tout le territoire et de leur taille réduite. A l’inverse, il ne cesse de ménager les intérêts des grosses entreprises.

En nous soutenant, vous contribuez à sauver :

  • la création de 65.000 emplois supplémentaires par an
  • la formation chaque année de 280.000 jeunes, soit 70% des apprentis du pays
  • l’animation et la sécurité des quartiers, des centres villes et des villages
  • la qualité de nos produits et de nos services reconnue dans le monde entier
  • un tiers des entreprises exportatrices
  • 75% du tissu industriel français.

Toutes les infos et la pétition se trouvent sur sauvonslaproximite.com

23 commentaires

  • steeve

    si seulement signez une pétition pourrait faire changer quelque chose mais malheureusement ces politichiens comprendront que quand le peuple les auront pendu en haut d’un arbre

  • Fenrir

    C’est assez marrant qu’ils se réveillent seulement depuis quelques mois, car le problème est structurel depuis plus de trente ans.
    Depuis l’essor de la « Grande Distribution », des centaines de milliers d’emplois, salariés ou indépendants, ont disparus.
    Pour mémoire, il y a encore 25 ans, vous aviez quasiment dans chaque commune rurale, une station-service, une épicerie, un bistroquet, un boucher-charcutier, des artisans, et prestataires de services (coiffeur,…)
    Actuellement, dans ma petite commune, il ne reste plus que l’épicerie…
    La question n’est pas en l’occurrence de signer ou non cette pétition, mais de se poser les vrais questions concernant nos comportements d’achats.
    Belle conscience que de signer, mais si vous ne changez pas dans votre consommation, à quoi cela servira-t-il ?
    Nous avons plus de pouvoir dans notre porte-monnaie quotidien que dans nos bulletins de vote.
    Tout le monde, en tant que consommateur, a profité des bas prix proposés par la Grande Distribution, sans que soit jamais compris le surcoût social et sociétal provoqué par la disparition de ces millions d’emplois directs et indirects.
    Nous payons notre boite de conserve peut-être un peu moins cher que dans l’épicerie de proximité, mais nous payons bien plus de charges directes et indirectes afin de pallier la mise au chômage de centaines de milliers de ménages.
    Commençons donc par acheter local, et à penser global…
    Pour cela, nous n’avons pas besoin d’attendre l’autorisation de nos politiques professionnels de l’oligarchie financière qui possèdent des actions ou des intérêts dans la Grande distribution…
    CQFD

    • Maverick Maverick

      Les PC Vaïo devraient être repris par Lenovo, qui n’est pas complètement débutant; la nouvelle ne deviendra mauvaise que si Vaïo devient une marque de tablettes i-Pad (Stratégie : Attaquer Apple sur son marché avec une marque déjà connue, bien établie et positionnée sur des prix un peu élevés), ou que Lenovo fait des configs toutes pourries … En attendant, il y aura peut-être des occases à saisir sur les fins de séries Sony ? On peut toujours rêver de bons ordis vendus avec Linux de série, mais mes lettres au Père Noël reviennent « N.P.A.I. », depuis quelque temps ;-)

      (N.P.A.I. = N’habite Pas à l’Adresse Indiquée)

      Pour Disneyland Paris ; 8 000 embauches, mais 6 à 7000 CDD et 25 seniors minimum ; Probablement du renouvellement, donc pas d’emplois « nets » en plus … C’est un article de Michel Sapin ? MDRRR

  • Nous allons crever, c’est sûr !

  • PhildeFer

    @Fenrir
    Le problème n’est pas notre comportement d’achat mais la mafia qui détient les rênes de la distribution des marchandises!
    Les petits commerces disparaissent car la grande distribution s’est sournoisement organisée pour les faire disparaître, en contrôlant les lois du commerce via de puissants lobbies.
    Concernant votre exemple de la petite épicerie: la grande distribution utilise la gamme des produits de grande consommation (produits de base dont tout le monde a régulièrement besoin) comme d’un appât pour attirer le « gogo consommateur » dans ses rayons et lui « fourguer » toute une gamme de produits dont il n’a pas besoin , qu’il n’avait bien souvent même pas songé à se procurer et sur lesquels la grande distribution réalise des marges colossales.
    Pour ce faire, il y a un véritable « monopole » qui a complètement verrouillé l’accès aux petits commerçants à des fournisseurs susceptibles de leur vendre des marchandises à des prix de nature à les rendre assez compétitifs vis a vis des supermarchés!
    Prenez le cas des épiceries « VIVAL », le n°1 français du petit commerce de proximité… C’est une filiale du groupe CASINO.. Mais les pauvres épiciers VIVAL doivent passer par des centrales d’achats locales qui leur vendent à eux, épiciers, des produits de marque Casino, à la base 20 à 30% plus cher que le prix auquel ils sont proposés à la vente dans le supermarché casino voisin… Ainsi, lorsque le petit épicier rajoute sa propre marge, nécessairement plus forte que celle d’une grande surface car la répartition de ses charges fixes doit se faire sur un très petit volume de vente, le petit épicier se retrouve être 50-70% plus cher que la grande surface sur un même produit Casino…
    Le groupe Casino sait ainsi pertinemment que les consommateurs ne déserteront pas ses grandes surfaces bourrées de « pièges »…
    Le groupe Carrefour lui, contrôle selon le même principe et dans le même but inavoué, le réseau des petits commerces 8à8, Spar, Proxi selon le même principe…
    Si vous voulez être « indépendant », il vous reste Promocash (oops, groupe Carrefour…) ou Métro… ou alors le réseau VIVECO qui travaille là encore à partir de produits vendus aux petits commerçants bien plus cher qu’ils ne le sont proposés en grande surface aux particuliers…
    Alors me direz vous, pourquoi ne pas se fournir directement dans les grandes surfaces? C’est théoriquement possible sur les produits de grandes marques.. mais cela vous sera interdit sur les produits « marque distributeur » (le coeur du segment) car on vous opposera le fait de ne pas être « affilié » à tel ou tel réseau agréé… Les lobbies de la grande distribution ont en effet fait passer une loi sur la « propriété commerciale » qui interdit à quiconque non dûment accrédité de vendre les produits de leurs marques… Ce n’était sans doute pas pour se prémunir contre l’éventualité que Carrefour essaye par exemple de vendre des produits Casino… ^^
    Comme l’a dit quelqu’un avant moi, le libéralisme c’est un renard en liberté dans un poulailler en liberté… ;-)
    Le jour où « un prix unique » quel que soit son lieu de vente sera imposé sur chaque produit, les petits commerces refleuriront… et les grandes surfaces disparaîtront…
    donc… ce n’est pas près de se produire…

    • engel

      Très bonne analyse.

      « Le jour où « un prix unique » quel que soit son lieu de vente sera imposé sur chaque produit,..

      Certains criront à l’hérésie!
      En oubliant un peu vite la chasse gardée presse/édition à prix fixe.
      Qui elle, n’hésite pas à graver le prix dans le livre, de façon totalement indélébile.

      Mais C’est bien connu, la culture est au-dessus de tout..

    • Fenrir

      Je te rejoins totalement sur la problématique des quasi-monopoles qu’a su développer et imposer les centrales d’achats de la Grande Distribution, ainsi que sur les plates-formes de distribution.
      Je connais bien le sujet pour avoir bosser durant un temps pour un groupement d’anciens des établissements Escoulan qui s’approvisionnait auprès de la centrale de Système U afin d’approvisionner un réseau de petites épiceries de campagne ou de quartier.
      Mais nous pouvons encore intervenir par notre comportement de consommateur.
      N’y a-t-il pas une AMAP près de chez vous ? Ou des petits producteurs locaux regroupés dans un espace collectif de vente ?
      Je sais bien que cela n’est pas si simple, ni évident en fonction de la situation de chacun.
      Mais la moindre avancée que chacun peut faire en ce sens, peut complétement bouleverser la donne.
      Là aussi, à chacun de tendre à faire sa part…
      Vous n’imaginez même pas l’impact phénoménal que cela peut avoir à très court terme.
      Pensez y, et surtout, remettez en cause votre comportement d’acheteur et de consommateur.
      C’est la même chose si vous vous décidez à devenir client d’Enercoop au lieu d’EDF…
      Vous avez le pouvoir de votre porte-monnaie…
      Choisissez bien Citoyennes et Citoyens…
      ;0D

  • Maverick Maverick

    Sous une forme ou une autre, il y aura toujours une économie locale; elle prendra simplement les formes qui lui permettent de fonctionner avec le moins d’entraves : monnaies locales, troc, prêts, achats groupés, travail au noir … Du moment qu’on arrive à échapper à une comptabilité informatisée (argent électronique, comptes bancaires, sites Internet trop « institutionnels », logiciel comptable « pro », etc), il sera possible d’échapper aux contraintes qui empêchent l’activité de se développer. Ca veut dire de nouvelles habitudes de consommation, et de production : On retombe sur les sujets souvent abordés ici ; l’autonomie, le recyclage, la coopération, l’auto-production … En gros, la réappropriation de l’économie. Mais cette réappropriation passera par la maîtrise technique (jardinage, etc), de préférence via l’Open Source, et avec l’aide de technologies comme l’impression 3D.
    Ce qui m’amène à la question suivante : Le « Fab Lab » local va-t-il progressivement devenir une usine universelle, avec zéro stock de produits finis, et production à la demande ? Les Hackers ont encore un bel avenir, il reste beaucoup à inventer, et ça bouleverserait carrément les circuits de production et de distribution ;-)

  • PhildeFer

    @Fenri @ Mavrick

    Vos idées sont généreuses mais vous ne semblez pas réaliser qu’elles ne sont accessibles qu’à… 5% de nos con-citoyens… seul un grand « reset » général permettra de les mettre en pratique.. mais, je ne suis pas le seul à penser que ce « reset » pourrait bien advenir bien plus vite que beaucoup ne le pensent…
    Intéressante interview de Pierre Hillard, malheureusement réalisée par des « amateurs » d’où une bande sonore affreuse… (Asselineau a souvent le même problème… sans parler que cette manie qu’il a de souvent se faire interviewer dans des cafés/brasseries lui donne, à mon avis, une image de « pilier de bistrot » avec l’image de rhétorique de comptoir qui va avec…) Ce n’est pas un lieu valorisant pour y diffuser des idées et des programmes politiques de portées nationales

    http://www.youtube.com/watch?v=V_0ed7N-9kk

    • derdesders

      avec la rhétorique de comptoir qui va avec

      Au sens propre la rhétorique est une technique de persuasion avec une pincée de sophisme; C’est pas très gentil …

      Là ou ça deviens vraiment méchant , c’est l’association de comptoir à rhétorique !

      Je balancerais bien une vane du meme acabi du genre « on est sali que par …. » mais le coeur n’y est pas …..
      Cordialement

      • PhildeFer

        Je m’aperçois que je me suis mal exprimé. Je voulais parler de « l’image » de pilier de bistrot et de conversations de comptoir qu’induisent ces interviews dans ce type de lieux!
        Bien évidemment, Asselineau dit des choses fort justes! Mais il fait lamentablement « amateur »…Il manque cruellement d’un bon conseiller en image et en com’..
        De toute façon, je partage à 100% l’analyse de Pierre Hillard: il ne pourra pas y avoir de solution « politique » car le problème n’est pas et n’a jamais été politique!
        IL EST SPIRITUEL… et la preuve, nous l’avons depuis plus de 2 siècles: l’assassinat de Louis XVI qui n’avait AUCUNE nécessité politique!!!

    • Fenrir

      5 % de nos concitoyens ?????

      Pourquoi donc ?

      Les 95 % restant ne consomment-ils pas ?

      La véritable problématique est plutôt de faire circuler cette notion économique et son impact social et sociétal.

      Puis de se prendre en main et de se l’appliquer à soi-même ensuite et d’abord.

      N’as-tu pas connu l’époque du boycott du veau aux hormones ?

      C’est la parfaite illustration de notre pouvoir, et c’est bien pour cela qu' »ils » envisagent d’interdire précisément l’utilisation de l’appel au boycott.

      Quand au grand « reset » que tu sembles espérer, je suis convaincu que s’il se produit dans les conditions actuelles, nous ne connaitrons que le Chaos, et que celui-ci nous conduira à une dictature et non pas à progresser vers l’Anarchie.

      • PhildeFer

        les 95% sont des pauvres mougeons : ce nouvel animal moitié mouton moitié pigeon…
        Je partage l’idée que nous sommes arrivés dans l’allégorie de la caverne de Platon… 5% ont réussi à sortir de la caverne… mais 95% n’en seront jamais capables.. car en plus, ils s’y trouvent très bien…
        jusqu’au jour où leur monde s’écroulera… et ça va arriver très bientôt…
        Ce que j’appelle « le grand reset », certains pensent qu’il proviendra de Nibiru et du killshot, d’autres qu’il sera organisé par les Illuminatis et enfin, un petit nombre, dont je fais désormais partie, qu’il correspond à ce qu’a annoncé l’Apocalypse de St Jean…et que Pierre Jovanovic a assez bien analysé.. Par contre, venant d’un juif, ce qu’il dit doit être pris comme une information donnée par Satan. Or, c’est Dieu qui garde la main… donc il se pourrait que Satan soit pris de court dans son plan…
        Non, je n’ai rien fumé… ;-)

      • Fenrir

        Je te laisse à tes pourcentages qui pour moi, ne repose que sur ta perception des choses et de la situation.

        Je n’ai pas pour ma part l’impression que la majorité de la population s’y trouve très bien… Il suffit de voir le mal être général qui sape cette société.

        A te lire, ils nous faut se contenter d’attendre Ragnarök…

        Pour ma part, je préfère m’employer à le différer et si possible à l’éviter.

        Nous pouvons changer de paradigme sans passer par la phase chaos.

        Nous n’y arriverons peut-être pas, mais nous nous y serons au moins employés.

      • PhildeFer

        Cher Fenrir, tu soulèves exactement le problème: les 95% ne veulent pas sortir du système, en fait de la vie satanique car c’est cela dont il s’agit!
        Ces gens veulent juste une meilleure part du gâteau… ils adorent le veau d’or et veulent juste qu’il soit plus généreux pour eux…
        Si tu sors de l’optique simplement matérialiste (Satan est le prince de ce monde et il a tous pouvoirs conférés par Dieu pour nous séduire par nos 5 sens: la vue, le goût, l’odorat, le toucher et l’ouie… réfléchis y: le sexe, la gourmandise, la musique qu’on écoute presque 24/24 avec nos smartphones, etc…) pour te placer sur le plan spirituel et que tu réalises que la seule chose qui intéresse Satan, ce sont nos âmes, alors tu comprends ce qui se passe depuis des siècles et qu’il ne s’agit pas d’une histoire de lutte des classes ou du capitalisme vs royalisme vs communisme…
        Tu espères obtenir des petits aménagements de confort pour ta vie terrestre dont Satan, via ses sbires franc maç et autres ont fini par persuader les générations actuelles qu’elle était la seule réalité… mais lorsque le rideau va tomber tu découvriras peut être qu’il y a autre chose après la mort et que ceux qui parlaient d’enfer de purgatoire et de paradis (choses oubliées ou ringardisées de nos jours…) n’avaient peut être pas tort….
        Si tu ne crois ni en Dieu ni en l’au-delà, alors à quoi bon vivre si l’on ne peut être Justin Bieber?… :-)

      • engel

        Phildefer,

        tu sembles reprocher à Pierre Jovanovic d’être juif.
        Et donc, dixit: « venant d’un juif, ce qu’il dit doit être pris comme une information donnée par Satan ».

        Mais sais-tu que Jésus était juif?

        Et avant tu cites : »l’Apocalypse de St Jean ».
        Mais le gars St Jean, il adorait aussi ce juif nommé Jésus!

        Merde, l’histoire devient vraiment compliquée…

        Et si tout simplement, on commencer par juger les hommes à travers ce qu’ils font, plutôt qu’à travers a ce qu’ils sont!

  • la.vie.en.roze la.vie.en.roze

    Comparez bien les prix : les petits distributeurs ont fait des efforts et les prix ne sont pas tout !
    Dans un huit à huit, j’achète mes fruits et légumes : ils se conservent beaucoup plus longtemps que ceux achetés chez super u et consorts ! Résultat : pas de gachis et tous les fruits et légumes consommés. En plus, ils sont meilleurs… A n’y rien y comprendre : je pensais que c’était les mêmes qu’en supermarché. Coté viande : j’achète chez mon boucher des cuisses de poulet des landes et ben, on est rassasié avec une demi cuisse alors que les poulets du supermarché, tu peux en manger deux, tu as encore faim ! Ya que de l’eau dedans ! et en plus, c’est pas du tout le meme gout ! Résultat : ce que je mange est meilleur et mon budget n’explose pas contrairement à ce qu’on peut croire !
    Perso : je ne vais plus en hypermarché et quand j’y vais je trouve les prix incroyablement chers… La réputation des super et des hypers est surfaite ! Vous etes leur pigeon favori. SAvez-vous qu’il resquille sur les pleins d’essence ?