Le niveau de rayonnement proche de Fukushima a atteint un niveau qui tue en 20 minutes

Et après ils nous laissent entendre que tout va bien, ben voyons! Il ne faut pas inquiéter les populations, ni même le business du nucléaire français qui est encore très présent puisque le pays espère vendre deux nouvelles tranches de son EPR à la Chine! Quand aux déclarations de Tepco sur les risques pour son équipe, comment y croire?

fukushima-le-14-mars-10422148rwhei_1713

Les niveaux de rayonnement à l’extérieur de la zone de la centrale nucléaire japonaise sinistrée de Fukushima ont tellement augmenté qu’elles peuvent tuer une personne en 20 minutes.

L’info à été rapportée  par le site australien news.com.au citant un médias japonais. L’opérateur de la centrale, Tepco, a mesure à huit points différents situés autour d’un tuyau d’acier reliant les bâtiments des réacteurs avec tuyau d’évacuation de 120 mètres de haut situés à l’extérieur et qui sert à empêcher l’échauffement des barres de combustible nucléaire. Le rayonnement mesuré à huit points autour de la conduite montrent que les deux taux les plus élevés atteignent entre 15 et 25 sieverts par heure.

C’est le plus haut niveau de rayonnement jamais enregistré. Plus tôt, Tepco n’a signalé que 10 sieverts par heure dans le pipeline. Aujourd’hui, un total de 400 tonnes d’eau radioactive sont produites pendant le nettoyage sur le site chaque jours et vont dans l’océan Pacifique.

Des ingénieurs ont admis à plusieurs reprises la défaillance du système de purification de l’eau radioactive utilisée dans l’usine.

La société a commencé il ya deux semaines le retrait des barres de combustible d’uranium et de plutonium de la piscine où ils sont conservés à basse température, un processus qui durera environ un an, ce qui est une des phases initiales de la mise hors service de la centrale. Au même moment, Tepco explique avoir tout préparé pour minimiser les risques pour son équipe qui effectuera la mission sans aucun contrôle externe.

Source: actualidad.rt.com

Traduction: Les moutons enragés
Après avoir lu cela, comment être optimiste pour la suite pour l’ensemble des japonais? Il n’y a pas que leur économie qui soit devenue apocalyptique à première vue…

26 commentaires

  • robertespierre

    Moi qui venais de le copier pour le faire suivre
    Bienvenu à cet article et merci

    Merci à conxientia
    pour les infos qu’il relaie
    Très souvent en pointe
    amicalement

  • robertespierre

    Le problème de la traçabilité est résolu au Japon!

  • yann

    On s’en fou pffff !!

    Y a plus important que ca , Mandela est mort et ont fait la guerre en Centrafrique .

    Heureusement que vous ne bossez pas aux journaux télévisés , vous nous mettrez n’importe quoi pour vous faire remarquer et surtout affoler la population .

    Dans quel monde vivons-nous , je vous le dit .

  • valerie

    Regardez encore une fois les photos des « soit disant » enlevement des barres de combustible ! Ca aussi c’est un mensonge ! Ces photos proviennent d’ailleurs, d’une autre centrale « clean », mais certainement pas des reacteurs qui ont ete totalement detruits ! Le titre de cet article suffit amplement a justifier ces propos, qui ne sont pas les miens, mais ceux de Hatrick Penry
    http://hatrickpenryunbound.com/

  • rouletabille rouletabille

    RIEN aux infos comme d’habitude….

  • Fenrir

    Il n’y a rien à craindre.

    Nous allons sortir de l’Europe, mettre en place des frontières intérieures autour de chaque régions qui deviendront autonomes.

    Fermer nos frontières aux étrangers et à tous leurs produits pollués par la radioactivité.

    Et tout ira bien.

    Vous savez bien que nous sommes sur une autre planète de ce coté de nos frontières.

    Rien à craindre, vous dis-je.

    Tout va bien. Regardez TF1…

    C’est vrai, je l’ai vu à la télé.

    • rouletabille rouletabille

      Pas de danger,c’est eux qui le disent,ce réacteur date de 1974,il pourra encore servir 50 Ans au moins..

    • valerie

      L’article ne fait pas mention d’une explosion, ici des temoins confirment qu’il y a eu une explosion avant le feu =

      Juste avant 8 heures, lundi matin, 9 décembre, des rapports d’une explosion a la centrale nucléaire One en Arkansas ont été faits au 911 dans le comté de Pope. A cette époque, les détails n’ont pas été libérés dans l’explosion. Les pompiers sont sur place en train de combattre l’incendie.

      Un résident qui vit à proximité de la centrale nucléaire a rapporté une « forte secousse due a une explosion et vu de la fumée. » On pense qu’un transformateur sur le site a explosé, mais le rapport n’est toujours pas confirmé à ce moment avec les fonctionnaires de Entergy et Arkansas Nuclear One.

      http://beforeitsnews.com/energy/2013/12/explosion-at-arkansas-nuke-plant-2452422.html

  • valerie

    Avec le virus Stuxnet ils pourront mettre a mal n’importe quelle centrale dans le monde, a distance.

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Hello,

    Je profite de cet article sur Fukushima pour donné des nouvelles sur le plan sismique.

    Avec des collègues on s’est amusé (;D), à passer en revue toutes les profondeurs des séismes jusque avant celui du 11 mars. Chacun fut localisé en 3D(pfiou sacré boulot). Et tenez-vous bien la modélisation ainsi obtenue, montre 4 lignes de faille principale et cinq secondaires. Mais en ce qui concerne les 4, 3 suivent la courbe de subduction de la plaque océanique (celle d’en dessous (Pacifique)).

    Les deux premières, une juste au devant du prisme d’accrétion à +/- 25km de profondeur, l’autre juste après ce prisme aussi à 25km et une troisième plus profonde, +/- 40km est quasi à la verticale de la côte. et enfin la quatrième, part de la troisième au environ du cap d’Onagawa vers la première dans sa courbe la plus avancée vers l’océan.

    Cela démontre bien que ce pan de plaque océanique atteint progressivement son point de rupture, vu qu’elle s’enfonce vers le manteau supérieur. Assez bizarrement l’entièreté des failles secondaires se situent toutes sur la plaque continentale (celle au-dessus). Il se peut mais n’ayant pas assez de données pour la confirmer une faille primaire émerge au sud de la baie de Sagami et se scinde en deux, une pour former le canyon de Suruga et l’autre le canyon de Sagami et passerait sous le Mont Fuji, vers le nord.

  • leprixdelavie leprixdelavie

    La situation est hors contrôle.

    Les cœurs fondus sont dans la nappe phréatique depuis longtemps. Pour l’instant ils ne contrôlent rien et la seul idée qu’ils ont eu c’est de faire un mur sous terrain ou de geler le sol pour isoler le cœur fondu qui pollue la nappe phréatique et donc l’océan qui est à coté.

    En fait sans arrêt le cœur qui est hors d’accès rentre en criticité et ça fait des vapeurs hautement mortelles qui partent dans l’atmosphère.

    Fukushima c’est un tchernobyl mais en pire, les russes avaient réussis à arrêter le corium.

  • gentil bombus

    fin de civilisation….homosapiens destructor va s’éteindre tout doucement…. tout doucement….. tout doucement…. et peut être plus rapidement que prévu……

  • force verte force verte

    Le nucléaire est une aberration totale les scientifiques dignes de ce nom le savent parfaitement et le poids du fric est encore l’unique importance dans leur balance truquée ! …les solutions existent !!! http://www.youtube.com/watch?v=TKRx2OrrQUY