Ce que l’industrie du cancer ne veut pas que vous sachiez sur la chimiothérapie et les rayons

Traduit par le BBB

Ils nous disent que la chimiothérapie sauve des vies, augmente le taux de survie à long terme et n’endommage pas les cellules saines. Toutes ces affirmations de l’industrie du cancer sont fausses. Un poison tue sans discrimination – il l’a toujours fait et le fera toujours. Tout en endommageant les cellules saines, la chimiothérapie y déclenche la sécrétion d’une protéine qui entretient la croissance de la tumeur et sa résistance à un traitement ultérieur. C’est exact… la chimiothérapie va en fait stimuler la croissance cancéreuse et le traitement des cancers est la cause majeure des cancers secondaires.

Derrière les vaccins, médicaments, diagnostics et thérapies, soins dentaires, psychiatrie et pratiquement toute la recherche médicale, existe une industrie et une source de profit pour les sociétés. L’industrie du cancer fait preuve d’une ironie particulière car les produits cancérigènes sont fabriqués par des divisions des mêmes corporations multinationales dont les filiales construisent les scanners et l’équipement utilisé pour diagnostiquer les cancers, mettent au point les médicaments dont on se sert en chimiothérapie et ceux qu’on donne pour prévenir les récidives. Dans quelle réalité vivons-nous où les seuls moyens acceptables de traiter le cancer sont de trancher, empoisonner et irradier ?

L’industrie du cancer détruit ou marginalise les remèdes sans danger et efficaces tout en encourageant ses propres remèdes brevetés, coûteux et toxiques qui font plus de mal que de bien.

Aucun produit de chimiothérapie n’a jamais réellement guéri ou résolu les causes sous-jacentes du cancer.

Les traitements par chimiothérapie considérés par la médecine dominante comme une « réussite » ne font que gérer les symptômes, au prix habituellement d’interférences avec les autres fonctions physiologiques précieuses qui engendreront tôt ou tard des effets secondaires. Il n’existe aucun médicament qui n’ait aucun effet secondaire.

La chimiothérapie et les rayons peuvent tuer le cancer, mais ils vous tuent aussi

La chimiothérapie regorge d’effets négatifs après traitement. Une majorité d’agents contenus dans les produits de chimiothérapie pénètrent dans le cerveau et peuvent directement ou indirectement induire un certain nombre de changements aigus ou retardés du système nerveux central. Ces effets peuvent durer des années avant de se dissiper, ou bien, dans le cas de jeunes enfants, se perpétuer à l’âge adulte.

Le taux de survie à long terme des patients de chimiothérapie sont grandement exagérés parce que la plupart de ces patients finissent par mourir de maladies sans relation avec le cancer d’origine, mais liés au traitement.

Les produits de chimiothérapie (surtout les agents d’alkylation) sont réputés pour occasionner d’autres cancers dont la leucémie, et nombre de ces médicaments tombent dans cette catégorie. Les agents d’alkylation endommagent directement l’ADN de toutes les cellules. Ces agents ne sont pas spécifiques à une phase ; en d’autres mots, ils sont actifs dans toutes les phases du cycle cellulaire. Comme ces drogues endommagent l’ADN, ils peuvent nuire à long terme à la moelle osseuse et par conséquent affecter l’immunité future. Avec ces produits existe le risque de développer un cancer secondaire à bas bruit mais son diagnostic est inévitable. Des études ont indiqué que le risque commence à augmenter environ deux ans après le traitement, qu’il est le plus élevé entre 5 et 10 ans. C’est la raison des décès de patients par chimiothérapie entre 10 et 15 ans après le traitement.

La radiothérapie peut également accroître le risque de développement d’un cancer chez la plupart des gens. Les variétés de cancers secondaires à une radiothérapie sont vastes, mais consistent principalement en leucémies et sarcomes. Ces cas se révèlent habituellement après exposition aux rayons avec un pic de risque cinq à dix ans environ après. De nouveau, la plupart des patients qui suivent une radiothérapie développent des cancers secondaires en lien avec le traitement et non comme la conséquence du cancer d’origine. Les cancers radio-induits ont explosé ces vingt dernières années car il y a eu une recrudescence de traitements de ce genre, souvent suite à une chimiothérapie.

D’autres cancers sont liés aussi à une radiothérapie. Des tumeurs peuvent se développer à l’endroit de la zone exposée aux rayons ou tout près, même dix ans ou plus après le traitement. Ces risques semblent être plus élevés dans certaines zones du corps, comme les seins et la thyroïde. Dans certains cas, l’âge au moment de la radiothérapie va jouer un rôle. Par exemple des patientes jeunes atteintes de cancer du sein sont plus susceptibles de développer un cancer secondaire par une thérapie par les rayons que des patientes âgées.

Des médecins dénoncent l’industrie du cancer

Le Dr Robert Atkins raconta un jour qu’il existe plusieurs traitements pour le cancer, mais qu’il n’y a pas d’argent à gagner. Ils sont naturels, efficaces et bon marché, ils ne contiennent aucun produit coûteux mais nécessitent une grande auto-discipline de la part des malades. Il faut des millions pour financer les essais en laboratoire et cliniques nécessaires pour fabriquer un nouveau médicament anticancéreux qui pourra être breveté et vendu. Il a été dit que la clé de la réussite dans le commerce de la santé est de sortir un truc génial qui donnera des gens des malades à vie. Pensez à tous ces gens dont les analyses de sang étaient mauvaises, qui sont restés sous médicaments jusqu’à les tuer, alors qu’une prise brève de médicaments avec à côté des changements majeurs de régime alimentaire et de mode de vie, les auraient ramené à une santé sans médication.

Selon le Dr John Diamond,

« Une étude sur plus de 10.000 patients montre clairement que les soi-disant excellents antécédents de chimio sur maladie de Hodgkin (cancer des globules blancs ou lymphome) sont mensongers. Les malades qui ont subi de la chimio ont été 14 fois plus sujets à développer une leucémie et 6 fois plus enclins à développer un cancer des os, des articulations, des tissus mous que les patients n’ayant pas subi de chimio. »

Le Dr Glenn Warner, décédé en 2000, fut l’un des plus grands spécialistes du cancer aux États-Unis. Il utilisait des traitements alternatifs avec grand succès. Parlant du traitement du cancer dans ce pays, il disait :

« Nous avons une industrie à plusieurs milliards de dollars qui tue les gens juste pour un gain financier. Leur idée de recherche est de voir si deux doses de ce poison valent mieux que trois doses de ce poison ».

Le Dr Alan C. Nixon, ancien président de la Société de Chimie américaine écrit,

« En tant que chimiste formé pour interpréter les données, je trouve incompréhensible que des médecins puissent ignorer l’évidence, que la chimiothérapie fait beaucoup, beaucoup plus de mal que de bien ».

Et selon le Dr Charles Mathé, spécialiste français du cancer,

« …si j’avais un cancer, je n’irai jamais dans un centre anticancéreux classique. Seules les victimes du cancer qui vivent loin de ces centres ont une chance. »

Le Dr Allen Levin déclarait :

« Une majorité de malades du cancer de ce pays meurent par la chimiothérapie. La chimiothérapie n’élimine pas les cancers du sein, du colon ou du poumon. Ce fait est documenté depuis plus de dix ans, pourtant les médecins utilisent toujours la chimiothérapie pour ces tumeurs. »

Dans son livre, « Le Topic du cancer : quand on doit en finir avec la tuerie », Dick Richards cite plusieurs études d’autopsie montrant que les patients cancéreux sont morts en fait à cause des traitements conventionnels avant que la tumeur n’ait eu une chance de les tuer.

Comment la chimiothérapie stimule la croissance du cancer

Des chercheurs ont testé les effets d’un type de chimiothérapie sur des tissus prélevés sur des hommes avec un cancer de la prostate et ont découvert « une preuve de dommages de l’ADN » sur les cellules saines après traitement, ont écrit des scientifiques dans Nature Medecine.

La chimiothérapie fonctionne en inhibant la reproduction des cellules à division rapide du type de celles trouvées dans les tumeurs.

Les scientifiques ont découvert que les cellules saines endommagées par la chimiothérapie sécrétaient davantage une protéine appelée WNT16B qui stimule la survie de la cellule cancéreuse (voir article ICI du BBB sur ce sujet).

« L’augmentation de WNT16B était complètement inattendue », a dit à l’AFP le co-auteur de l’étude Peter Nelson du centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson à Seattle.

La protéine était absorbée par les cellules tumorales voisines des cellules endommagées.

« WNT16B, quand elle est sécrétée, interagirait avec les cellules tumorales proches et les ferait grossir, devenir envahissantes et le plus important, les rendrait par la suite résistantes à la thérapie, » a expliqué Nelson.

Dans le traitement du cancer, les tumeurs répondent souvent bien au départ, puis s’ensuit une rapide prolifération et enfin une résistance à la chimiothérapie suivante.

On a démontré que le rythme de reproduction des cellules cancéreuses s’accélérait entre les traitements.

« Nos résultats indiquent que les réponses aux dommages des cellules bénignes…peuvent directement contribuer à accélérer l’activité de croissance des tumeurs », écrivait l’équipe.

Les chercheurs ont dit qu’ils ont confirmé leurs découvertes sur des tumeurs cancéreuses du sein et des ovaires.

Les malades avec un cancer incurable sont promis à accéder plus facilement aux toute dernières drogues qui pourraient leur offrir quelques mois ou quelques années de vie supplémentaire, pourtant de nombreux médecins ont été poussés à devenir plus prudents pour présenter un traitement à ces patients en phase terminale car la chimiothérapie peut souvent faire plus de mal que de bien, conseil soutenu par l’étude de Nelson.

90 % des patients qui reçoivent de la chimiothérapie souffrent d’effets fatals

Le NCEPOD ( National Confidential Enquiry into Patient Outcome and Death) a déclaré que plus de 4 patients sur 10 ayant reçu de la chimiothérapie vers la fin de leur vie ont souffert d’effets fatals par les médicaments et que le traitement était « inapproprié » dans presque un cinquième des cas.

Globalement, presque 90 % des malades à qui on a administré de la chimiothérapie meurent dans les 15 ans, soit de cancers secondaires ou d’une immunité compromise, conséquence directe du traitement. Chimiothérapie et rayons combinés sont les causes principales des cancers secondaires de par le monde.

Il y a eu une augmentation de 68 % dans l’usage de produits de chimiothérapie depuis 2003 et malgré l’augmentation massive de l’incidence des cancers depuis, les facteurs de risque (selon l’industrie du cancer) pour des cancers primitifs et secondaires sont toujours dus au tabac, à l’alcool, aux expositions professionnelles et aux déterminants génétiques. Le traitement ou le diagnostic du cancer n’est jamais mentionné comme la cause de cancers primitifs ou secondaires.

Le cancer est la cause principale des maladies et si on regarde pour l’avenir les récentes tendances au plan mondial des cancers majeurs, le fardeau du cancer s’augmentera de 22 millions de nouveaux cas chaque année d’ici 2030. Ce qui représente une hausse de 75 % comparé à 2008.

Plus de la moitié de tous les malades du cancer souffrent d’une toxicité notable en lien avec le traitement. Ce dernier peut aussi engendrer des infections graves ou les malades peuvent simplement mourir de leur cancer.

Quand on lui a demandé comment améliorer la réponse et le résultat du patient, Nelson a répondu « en alternance, il peut être possible d’utiliser des doses plus faibles, moins toxiques dans la thérapie ».

En résumé, la chimiothérapie détruit virtuellement toutes les cellules et l’organisme avant de s’occuper du vrai cancer. Ce qui veut dire que votre système nerveux central, les organes et le système immunitaire (pour n’en nommer que quelques-uns) sont tous compromis même des années après l’arrêt du traitement. Oubliez ce qui a été dit sur la chimiothérapie qui fait un meilleur travail sur le long terme en tuant le cancer.

La chimiothérapie cause la mort des cellules cérébrales longtemps après la fin du traitement et pourrait être l’une des causes biologiques sous-jacentes des effets cognitifs collatéraux – ou « cerveau chimiqué » – qu’expérimentent de nombreux malades cancéreux.

Le traitement conventionnel du cancer est une énorme et coûteuse tromperie – un non-traitement qui rend malade et tue plus de gens qu’ils ne les « guérissent ». Il ne peut jamais guérir quoi que ce soit car il empoisonne le corps, ce qui ne fait qu’entraîner plus tard d’autres maladies.

La question [de savoir si la chimiothérapie prolonge réellement ou non la vie, note de l’éditeur] ne peut probablement plus recevoir de réponse. Dans les études cliniques, les fabricants comparent toujours leurs nouveaux produits avec les précédents poisons cellulaires. Il n’y a pas de groupes de contrôle n’ayant reçu aucun traitement.

Pour qu’ils soient autorisés sur le marché, il suffit d’obtenir un avantage « statistiquement significatif » dans un petit groupe de sujets- tests soigneusement sélectionnés comparé aux malades traités avec un poison cellulaire approuvé.

Via sott.net

33 commentaires

  • Bonjour
    On m’a diagnostiqué un lymphome en février 2010 et évidemment on m’a « proposé » un traitement par chimiothérapie, 8 séances espacées de 3 semaines. Mon coup de génie en toute modestie a été de demander le nom des médicaments que l’on allait injecter et d’aller vérifier sur Internet les véritables effets secondaires. Mon médecin m’avait bien sûr donné la perte des cheveux comme effet secondaire principal, mais c’est encore un bon foutage de gueule, parce que lorsque l’on voit que l’un des médicaments, le cyclophosphamide a été officiellement reconnu cancérigène par l’OMS, les médecins nous prennent vraiment pour des cons. Pour faire court, sur les 8 séances prévues, j’en ai fait une, puis j’ai réfusé les autres et je me suis tourné vers un traitement alternatif. Les médecins en choeur m’ont dit que sans chimio il me restait max 6 mois à vivre, bon faut pas être grand mathématicien pour faire le compte. Après bien sûr mon médecin traitant en me voyant entrer dans son cabinet était tellement confiant dans cette unique chimio qui avait dû être tellement efficace… alors qu’avant avec seulement une chimio c’était sûr j’étais bon pour le cimetière! Bref je suis l’exemple vivant sans mauvais jeu de mots qu’on peut se passer de chimio. Mais comme il est écrit ici ou ailleurs le slogan est « faire peur pour vendre » et ça marche évidemment. Parce que il y a un truc qui ne revient jamais dans tous ces articles qui blâment la chimio et autres traitements destructeurs, c’est l’état d’esprit dans lequel nous patients nous nous trouvons. Moi ça allait j’ai toujours été un peu fou donc lorsque le pneumologue m’a dit vous avez une tumeur de 9cm dans le médiastin, à la limite j’ai trouvé ça assez rigolo, oui je sais ça va choquer certaines personnes, mais c’est comme ça. Je m’en foutais carrément, d’ailleurs sur mon blog http://www.moncancer.info, pour qui a la patience de tout lire, ça se ressent assez. Mais pour la plupart des personnes avec lesquelles j’ai parlé le cancer reste une maladie grave, donc ça fait peur, donc on suit les recommandations du médecin. D’ailleurs dans le monde francophone, je n’ai trouvé personne qui ait suivi une traitement alternatif comme moi et qui l’ai relaté de manière aussi précise. J’ai même scanné les documents que les médecins ont rédigé suite à ma décision de refuser le traitement:
    http://moncancer.info/divers/tout-ce-quil-y-a-sur-ce-blog-est-vrai/
    Voilà je remercie les moutons enragés pour continuer à taper sur la médecine pour le tort qu’elle fait. Oui la médecine sauve des vies, mais oui elle en élimine, et beaucoup. Marre de ces conversations de famille où l’on parle de la médecine avec un m majuscule comme si c’est elle qui avait sauvé le genre humain. Je les appelle les prêtres du dieu médecine lol.

    • Je le dit en toute sincérité Patrick, je suis très honoré de vous avoir ici! Cela fait très longtemps que je connais votre blog, je l’ai déjà conseillé et relayé à plusieurs reprises. Bravo à vous, et ne laissez jamais tomber :)

      • Natacha Natacha

        Benji : Merci de remonter cet article passé inaperçu le 26/10 à 16h36. :)
        Patrick : Le chlorure de magnésium est moins mauvais si vous le consommez froid ou avec une jus de citron pressé.
        La banane peut remplacer le fromage blanc dan la crème Budwig (une moitié suffit).
        Avez-vous essayé les jus de légumes pour détoxiner votre corps et réamorcer vos capacités d’autoguérison ?
        Le kéfir, le kombucha peuvent aider votre système enzymatique et donc votre système immunitaire.
        Pourquoi, si vous consommez des sucres choisir la stevia, le sirop d’agave et pas le miel ( local), excellent antioxydant donc favorable à la désactivation des molécules oxydées impliquées dans la croissance des cellules cancéreuses ?
        J’imagine que vous pratiquez aussi des activités physiques et spirituelles qui vous rapprochent de votre être intérieur, de l’intelligence de votre corps.
        Nous avons en nous les clefs de la guérison.
        C’est parfois un chemin étroit mais, en gardant le cap, on se rend compte qu’il est parsemé de petits cailloux de découvertes, d’évolution, de rémissions jusqu’à ceux de la guérison.
        Je vous souhaite une belle journée. :-)

      • fotoulaver fotoulaver

        je me suis mis à consommer du chlorumagène (vendu en pharmacie) pas de goût. Trop bien !

      • Natacha Natacha

        Pas en continu quand même. :)

    • k.oan

      merci Patrick pour votre témoignage et votre rigueur à avoir garder les traces de ce que vous avez fait ! je regrette de ne pas l’avoir fait pour ma mère… mais ce qui compte c’est qu’elle en soit sortie finalement en un temps record….

    • patator patator

      merci patrick !
      c’est à cause des gens bien pensant et de la pression dans mon entourage (hors famille) que j’ai du arrêter mon activité de magnétiseur !! pour les personnes qui me croisaient aux alentours de mon cabinet j’étais le gourou, le sorcier !! j’entendais : il se prend pour qui !! c’est pas un Médecin ! ou les plus courageux venaient me demander si j’avais fait des études !!!
      Quand on touche au domaine de la santé c’est très dure !!
      surtout quand à côté de chez vous on construit un grand complexe hospitaler dédié entièrement au cancer !!

      • k.oan

        @patator : et qu’avez vous fait de votre savoir et de votre sensibilité depuis ?

      • patator patator

        je « donne » mon « savoir » à qui me le demande !! je partage !!! je transmets !! mais franchement ce n’est pas simple de vivre avec un « don » !! surtout avec toutes les énergies négatives et les tensions diverses qui courent à travers la planète !!
        c’est pour ça si vous avez le temps d’aller voire le « coeur d’uruguay » !!

      • k.oan

        le coeur d ‘agathe ? il passe pas trop loin de chez moi le 10 novembre…. je vais m’y intéresser , merci !
        Sinon, serait-il possible de se contacter au-delà des commentaires ? mon mail : k.oan@sfr.fr

      • k.oan

        je viens de « voir » … merci , j’y vais !

      • patator patator

        bonsoir !! pas de soucis pour se contacter au-delà des commentaires !!!
        J’ai la chance de connaître Michel Almeras le chauffeur et gardien de la pierre !! franchement que ça fait du bien d’être en présence de cette agathe !!! elle vient chez moi le 19 novembre !! je vais l’héberger pour la nuit !!!

  • chente

    cure contre le cancer,
    une alternative avec la cure de rudolph breuss.

    http://l.follet.free.fr/La%20cure%20de%20Breuss.htm

  • polemile

    Vous êtes complètement fous de publier de telles conneries.
    Déjà, c’est très peu cavalier d’annoncer aux personnes ayant été traitées pour un cancer, qu’elles n’ont plus longtemps à vivre. D’autant que les arguments alternatifs que je lis dans les liens des réponses s’appuient sur des cures de soupe de légumes pour guérir du cancer.
    Vous êtes des fous pour publier de tels articles.
    Il y a quelques années, le cancer n’étant pas encore guérissable, c’était alors un fléau épouvantable et redoutable. Aujourd’hui, avec les progrès de la médecine, il y a de la rémission et même d la guérison. Globalement, c’est toujours mieux que d’être condamné sans espoir. Et c’est justement sur ce désespoir que s’appuient les charlatans pour affirmer leurs campagnes anti médecine et leurs remèdes de sorcières.

    J’encourage tout le monde à ne pas écouter tous ces soi-disants savants . Si leurs méthodes étaient efficace, ça se saurait. Mais comme ils arrivent à duper les gens, les pauvres victimes ne sont plus de ce monde pour pouvoir les dénoncer.
    Pensez, des chercheurs de haut niveau qui rassemblent leurs connaissances et découvertes dans le but d’offrir plus de vie en combattant les effets de la maladie, quelle richesse et quel bonheur de pouvoir en bénéficier.
    De l’autre côté, des hurluberlus ancrés dans des croyances ancestrales avec des remèdes d vieilles sorcières… De la soupe aux légumes pour guérir le cancer… Et avec ça , il oublie de préciser que ce serait mieux si les légumes étaient bio.

    • patte2jaguar

      La mort n’est pas maléfique, c’est même tout le contraire…
      La mort est triste c’est sûr, j’observe les médecins depuis 14 ans pendant le traitement du cancer de ma mère.

      Elle a commencé par des mamographies pour surveiller…
      Elle a eu le cancer du sein.

      Elle a fait de la chimio donc, et il y a eu ce que vous appelez à tort « rémission ». Moi j’appelle ça propagation…

      Elle a eu un cancer à la tête.
      Là, on lui a enlevé un morceau de crâne et on lui a refait de la chimio… Il y a encore eu « rémission »…

      Maintenant elle a le cancer à la colonne vertébrale.
      On lui a gratté les tumeurs sur la colonne vertébrale et la voilà paralysé. Et bien sûr on lui a remis de la chimio puisque ça marche à chaque fois!!!! Pfff pathétique.

      Ma mère ne ressemble plus à rien et est paralysée à présent.
      Je peux vous garantir que je n’écouterai JAMAIS ces charlatans.

      Ma mère a vécu 14 ans de calvaire toujours plus atroce.
      La suite ne peut qu’être pire et je m’inquiète pour ma famille qui est touchée de plein fouet par ces 14 ans de souffrances, il ne faut pas oublié aussi que ces horreurs ont un impact sur l’entourage…

      Vous me direz ça fait 14 ans de gagner!
      Ba franchement faut être un vrai connard pour souhaiter une vie pareille à quelqu’un, plutot mourrir.

      Et tiens, la mort qu’est-ce que c’est? Vous croyez que quelqu’un aurez pris le soin de s’occupper de l’expliquer convenablement à ma mère?

      Personne!!!! Je suis obligé de m’y coller.
      La mort n’est pas maléfique.
      Vivre l’enfer dont je suis le témoin l’est.
      Et devoir expliquer le côté bénéfique à ma mère est horrible à vivre. Et pourtant, c’est ça le vrai travail qui doit être fait selon moi, avant tout traitement.

      Alors traite moi, moi aussi de fou.
      J’en ai rien à fiche, je sais d’instinct ce qui est bon pour ma mère.
      Je suis aussi en mesure de calculer le chiffre d’affaire généré par son traitement… Et je peux vous garantir qu’il y a du monde qui a crouté et qui croute encore sur son dos (sans mauvais jeu de mot).
      Se préparer à mourrir est plus important que n’importe quel traitement qui est plus bénéfique à celui qui l’administre qu’au patient.
      Voilà ce que je pense être la vérité.

      • patator patator

        ton témoignage me touche profondément ! tu met le doigt là ou ça fait mal !!! la mort !! l’un des plus grand tabou de notre société !! c’est pour ça que je me prépare en lisant « le livre de la vie et de la mort tibétain »
        le bouddhisme forme des accompagnants de gens en fin de vie !!
        la mort est un grand départ, un grand voyage ou l’on retourne à la maison !! mais c’est tabou !!
        courage patte2jaguar ! courage à toute ta tribu !!

    • k.oan

      Et bien, il y en a qui ont la forme , on tient notre lobbyiste acharné du jour ! merci de nous rappeler la pensée unique à nous qui avons choisi un autre chemin.

      Quel est votre vécu par rapport au cancer ? vous y avez été confronté ? vous avez déjà croisé des infirmières contaminées par l’injection de chimio qu’elles devaient faire ?
      Vous avez déjà croisé des gens qui s’en sont sorti avec des méthodes soit disant fantaisistes et que les « grands spécialistes » ont choisi d’ignorer parce qu’ils ne pouvaient pas donner de réponses valables selon leur critères.
      et je passe toutes autres questions, les premières se suffisent à elles même….

    • domi

      j’aurais eu la même réaction que vous il y a quelque temps mais en réfléchissant ,je me suis rendu compte que tous les gens que j’ai connu ,qui ont été soigné par chimio sont morts donc quitte à mourir ,autant claquer sans perdre ses cheveux et chier dans son froc

  • FreeMan FreeMan

    une hygiène de vie différente peut grandement aider a ce soigner de beaucoup de maladies,
    je vous conseil grandement ce reportage très enrichissant

    http://www.youtube.com/watch?v=dYb3pbA1cNY

  • Chegoku Chegoku

    Je propose moi un cristal magique au prix de 500 euros avec recharge spirituelle mensuelle de 200E.
    Voilà le genre de medecine alternative qu’il vous est aussi proposé!

    • k.oan

      mdr ;-) pour Halloween, j’ai du filtre spécialement conçu par ma Femme qui est une sorcière émérite de classe 63 et qui est vendu à 89€ le flacon de 56 ml .. c’est largement plus rentable que ton cristal !

      • pokefric pokefric

        Mdr, je passe un très bon moment devant vos commentaires et vous en remercient.
        Merci pour tout ces conseils qui sortent des chemins battus, je n’ai jamais vu des légumes empoisonnés des gens, à méditer…
        Bisous benji volti yael et tous les autres..

  • domi

    un résumé de la situation ,à visionner en entier

    http://www.youtube.com/watch?v=AlqBDfDb15o

    • pokefric pokefric

      mdr j’en peut plus,les larmes aux yeux, merci domi……..

      • rouletabille rouletabille

        J’en suis PAF ,il a raison DIEUDONNE,10 séances de rayons ,je peut vous dire qu’à partir de la 5 èm il y a trouble ,mais con comme je suis.. et aussi les accompagnateurs ,surtout ces gentilles préposées qui me disent,non,continuez svp,c’est pour votre bien,ben oui 10 Séances .
        Bisous les gars et merci à DOMI,DIEUDONNE je continue ,on se verras demain ,mais la il est encore + que génial..

    • rouletabille rouletabille

      je suis à la moitié,j’ai été opérer du cancer de la Thyroïde,et J’ADORE DIEUDONNE il est SUPER,je continue à regarder te remercie DOMI,bisous à POKEFRIC aussi…

    • rouletabille rouletabille

      SUPER,SUPER SUPER ,merci.

  • annecom

    ET le traitement interferon plus ribavirine , pour l’hépatite c , est-il aussi dangereux pour la santé ?merci pour d’éventuelles informations !

  • Bonjour,

    Mon père avait un cancer de la prostate, soigné par rayons, à 77ans cela devait être qu’une petite histoire…
    Moins d’un an après on lui trouve une énorme tumeur dans le colon et le foie est totalement métastasé…
    Il est mort en 2 jours après son opération…
    Il faudrait une stat par établissement sur les gens qui ont eu des rayons et voir qu’en fait certains hôpitaux ne savent pas, peut-être, régler leur machine et brûle tout…
    Ayant quelques facultés sensitives, j’ai vécu quelque chose de très fort a son départ que je j’explique ici en toute simplicité.
    N’ayez pas peur de la mort…
    Si cela peut aider des gens sur le départ ou des gens qui ont perdus des proches, c’est ma seule volonté.
    Bien à vous