Des milliers de vaccins rappelés par GSK

Des milliers de vaccins rappelés par GSK© rtbf.be

Belgique – Après la découverte d’une bactérie qui pourrait être dangereuse, le groupe pharmaceutique Glaxosmithkline a décidé de rappeler des milliers de vaccins pour enfants. Mais certaines de ces doses ont déjà été administrées.

C’est sur le site Glaxosmithkline de Wavre que sont produits les vaccins Infanrix Hexa et Infanrix IPV, conçus pour protéger les enfants de l’hépatite B, du tétanos et de la poliomyélite.

Des milliers de vaccins viennent d’être rappelés dans une vingtaine de pays par la société pharmaceutique dont près de 500 doses concernent la Belgique. Ces derniers ayant uniquement été distribués en Flandre.

La porte-parole du groupe GSK, Elisabeth Van Damme explique qu’une « bactérie gramme » potentiellement dangereuse a été détectée récemment dans l’environnement de production. Elle précise : « tous les composants qui se trouvaient dans ce local contaminé et qui ont déjà été utilisés pour d’autres fabrications antérieures, et tous les lots produits ont été retirés par mesure de précaution, car, il pourrait y avoir un risque potentiellement théorique que ces matières premières aient été également contaminées ». Et cette dernière d’ajouter qu’il n’y avait aucune contamination à l’époque de la dite production.

Des enfants déjà vaccinés : GSK rassure

Le temps de détecter la bactérie et de rappeler les vaccins suspects n’a pas suffi à éviter l’administration de doses à certains enfants. Elisabeth Van Damme rassure : « jusqu’à présent notre base de données d’effets secondaires n’a rien identifié qui aurait pu être dû à une contamination de ce type dans l’un de nos vaccins ». Le fabricant ajoute que les contrôles de qualité effectués sur ces vaccins suspects n’ont rien révélé et que ces lots ont été libérés par l’Institut de Santé Publique.

Mais vigilance oblige : si dans ce cadre, votre enfant présente des effets secondaires quelconques, n’hésitez pas à consultez un médecin.

Commentaire : Lire également :

Argentine – GSK reçoit une amende pour des expériences vaccinales illégales qui ont tué 14 bébés

GSK, condamnée à payer 3 milliards de dollars pour la plus grosse fraude sanitaire de l’histoire des Etats-Unis

Via Sott.net

2 commentaires