Un italien de 54 ans meurt après s’être immolé devant le parlement

Un grand merci aux brindherbes au passage qui relaient des articles traduits de sources que l’on voit trop peu souvent dans la langue de Molière! Lorsque les gens commencent à s’immoler, c’est qu’un point de non-retour à été atteint, et la situation italienne s’annoncerait donc bien pire que tout ce les médias veulent bien nous lâcher… Le lieu choisi pour un acte aussi désespéré n’est en rien anodin non plus, bien au contraire…

D’abord la Tunisie, puis la Grèce, maintenant l’Italie (la même en Italie, où l’économie est “sous contrôle”, où les rendements sont “stables”, et où une grande partie des “progrès” ont été réalisés).

De Reuters : “Un homme de 54 ans est mort dimanche après avoir lui-même mis le feu à l’extérieur du Parlement italien la semaine dernière pour mettre en évidence sa lutte contre le chômage .

Angelo di Carlo a subi des brûlures sur 85 pour cent de son corps. (…) Le veuf.. a été confrontée à des difficultés économiques après avoir perdu son emploi et a lutté pendant des années avant que les contrats de travail temporaires n’offrent plus que peu de protection ou d’ avantages, selon les médias …

La mort Di Carlo est le dernier d’une vague de suicides très médiatisées liées aux difficultés financières de ces derniers mois qui ont mis en évidence le coût humain de la crise économique du pays.

Ce ne sera pas le dernier…

Mais aussi longtemps qu’existe le mythe selon lequel l’Etat-providence est «durable», n’attendez pas  l’effet domino du Printemps arabe, qui a été déclenché par l’ immolation de Mohamed Bouazizi (fin 2010).

Après tout, dans le “monde développé” les gens sont encore convaincus qu’ils ont beaucoup trop à perdre si ils considèrent une révolution.

Source : zerohedge.com via Les brindherbes

17 commentaires

  • syldeg

    D’abord la Tunisie, puis la Grèce, maintenant l’Italie (la même en Italie, où l’économie est “sous contrôle”, où les rendements sont “stables”, et où une grande partie des “progrès” ont été réalisés).

    et celui de la caf de mantes la jolie ,il ne compte pas???

  • DR.PANIK

    Triste fin. Je suis plein de colère et de revolte. Tous ces pauvres bougres qu’ils s’immolent. Le jour du peuple arrive. Arrêter de vous immolez Révoltés vous..

    • vanvoght

      ils n’ ont pas encore assé faim .

      • syldeg

        ça ne change rien de se revolter ,il faut s’adapter et changer son mode de vie, ce n’est pas comme le printemps arabe ou les etats ont du fric mais ne veulent pas le lacher ,ici les caisses sont vides et toute les revoluton ne changeront rien
        il suffit de regarder la derniere emeute en espagne pour s’en convaincre !

      • bayle

        Les caisses ne sont pas vides mais elles sont régulièrement vidées par l’avidité des capitalistes.
        D’où vient la richesse si ce n’est des mains de ceux qui la créent ?

        Allez adaptes-toi devient un esclave !!!

      • voltigeur voltigeur

        Rentre vite à la bergerie le loup a faim….. bhêêêê!!!

      • syldeg

        contrairement à vous ,j’ai de quoi lui donner à manger
        mais dites moi voltigeur et bayle au regard de l’actu ,vous n’etes pas dans la rue qu’attendez vous ??

      • voltigeur voltigeur

        J’y ai été quand il le fallait, pas de souci! à présent
        je ne peux pas me déplacer, et vu le nombre de moutons aveugles par chez moi
        c’est pas demain qu’ils vont sortir de leur bergerie……du moins tant
        qu’ils ont de quoi se nourrir

    • anonymous

      c’est triste, mais une bonne revolution internationbale remettra les pendules à l’heure et les reponsable dans le monde entier et leur complices devront etre juges devant des tribunaux populaires car les peuples sont souverrains.nous ne voulons plus de ces pseudo democraties ou la finance regne sans pitie et sans partage et utilise des complices (hauts fonctionnaires et politiques qui eux utilisent la force).nous ne voulons plus d’une europe finaciere ou les haut fonctioonaires etablissent des lois szous les ordres des lobbies. reveillons nous

  • odc

    Qu’ils entrainent au moins les responsables de leurs malheurs avec eux tant qu’a faire.

    Si je dois en arriver là, quelques « responsables politiques » auront intérêt a se cacher …

  • robin des bois

    tant que les peuples paieront les factures et l’addition des capitalistes de merde,pas de bonheur possible,1789 approche,attention les nantis

  • rouletabille rouletabille

    si j’en arrive la je ferais mon possible pour que l’un ou l’autre de ces pourris en profite avec moi,que cela serve à quelque chose bordel…….