Fukushima : et si le pire était à venir ?

Merci à Michaël7094 pour cette proposition d’article, le Nouvel Observateur n’a pas oublié Fukushima, prévenant même qu’en cas de séisme, le pire serait à venir, sans toutefois souligner que la situation est quand même déjà sacrément gratinée! Cela nous permet d’avoir quand même un suivit de l’information officielle, savoir où ils en sont au niveau des informations délivrées…

Personne ou presque ne le dit : au cœur de la centrale japonaise dort une « bombe » dont les effets, en cas de nouveau séisme, seraient dévastateurs. De notre envoyé spécial au Japon.

A cause de la piscine du réacteur 4 (sur le toit), un nouvel accident peut se produire n’importe quand. (SIPA)

C’est une petite piscine – et un désastre planétaire en puissance. Un cube en béton de onze mètres de profondeur, rempli d’eau et bourré de combustibles nucléaires usagés : 264 tonnes de barres très radioactives ! Depuis un an et demi, ce bassin dit de « désactivation » repose à trente mètres du sol sur le bâtiment ébranlé du réacteur numéro 4 de la centrale de Fukushima-Daiichi. Il n’est plus protégé ni par un toit solide ni par des murs, mais par une simple bâche de plastique blanche.

Ce scénario d’apocalypse obsède la plupart des chercheurs

Les risques d’une telle situation sont incommensurables. Si, à la suite d’un typhon (dont la saison commence fin août) ou d’un nouveau tremblement de terre, la piscine venait à se vider ou à s’écrouler, la catastrophe qui en résulterait serait probablement sans précédent dans l’histoire de l’humanité. La mise à l’air libre de ces 264 tonnes de combustibles nucléaires pourrait dégager dans l’atmosphère dix fois plus de radioactivité que l’accident de Tchernobyl, si ce n’est davantage. Ce serait, disent certains, la fin du Japon moderne et, en tout cas, une calamité pour l’ensemble de l’hémisphère Nord qui deviendrait gravement et durablement contaminé.

Sensationnalisme ? Délire catastrophiste de militants antinucléaires ? Malheureusement, non. Ce scénario d’apocalypse obsède la plupart des chercheurs sérieux qui ont étudié le dossier. Jusqu’en septembre dernier, le professeur Koichi Kitazawa présidait la prestigieuse Agence japonaise pour les Sciences et la Technologie (JST), qui n’est pas, loin s’en faut, une antichambre de Greenpeace. Cette année, il a dirigé une grande commission d’enquête sur l’accident nucléaire de mars 2011. « Après avoir écouté des centaines de témoins, ma conviction est faite, raconte cet universitaire respecté. A la centrale de Fukushima, le pire est peut-être à venir. A cause de la piscine du réacteur 4, un nouvel accident peut se produire n’importe quand, qui menacerait la survie même de mon pays. » Et le scientifique ajoute :

Je prie pour que, dans les semaines à venir, une violente tornade saisonnière ne s’abatte pas sur la centrale. »

Haut responsable du département de l’Energie sous Bill Clinton, Robert Alvarez a été l’un des premiers à tirer la sonnette d’alarme. Il confirme : « Si un tremblement de terre ou tout autre événement venait à affecter cette piscine, il pourrait en résulter un incendie radiologique catastrophique, avec près de dix fois la quantité de césium 137 qui s’est propagée à la suite de l’accident de Tchernobyl. » Notons que les explosions à la centrale de Fukushima n’ont libéré qu’un sixième de ce césium émis à Tchernobyl. Autrement dit, la chute de cette piscine, qui selon l’expression du physicien français Jean-Louis Basdevant, semble être maintenue en hauteur par les seules « forces de l’esprit », pourrait être soixante fois plus grave que la catastrophe de mars 2011. Cette dernière ayant provoqué l’évacuation permanente de 160 000 personnes dans un rayon de vingt kilomètres autour du site atomique, on peine à imaginer ce que « soixante fois plus grave » veut dire.

Une radioactivité équivalente à 5 000 fois la bombe nucléaire de Hiroshima!

Un professeur à l’Institut de Recherche nucléaire universitaire de Kyoto, Hiraoki Koide, propose, lui, une comparaison plus effrayante encore, surtout pour les Japonais. « Si le bassin du réacteur numéro 4 devait s’effondrer, assure-t-il, les émissions de matière radioactive seraient énormes : une estimation prudente donne une radioactivité équivalente à 5 000 fois la bombe nucléaire de Hiroshima. » A notre connaissance, personne ne l’a contredit. […]

Source: tempsreel.nouvelobs.com

36 commentaires

  • Natacha Natacha

    C’est bien de faire tourner cet article, c’est une dure réalité qui ne fait que s’aggraver.

  • bilou bilou

    http://quakes.globalincidentmap.com/ je vous laisse juger sur ce site Quakes map.

  • hopix

    Ben puisqu’ils ont mis une bâche en plastique, on peut dormir tranquille.
    A noter que les dépenses militaires de par le monde n’ont jamais atteint de tels sommets : les priorités sont clairement définies par ce fait.
    http://www.grip.org/fr/siteweb/dev.asp?N=simple&O=930
    « En 2009, les dépenses militaires mondiales se sont élevées à 1 522 milliards de dollars ce qui représente 2,6 % du produit intérieur brut mondial et environ 220 dollars par habitant. À eux seuls, les États-Unis comptent pour 43,4 % de ce total. »

  • Fêh.

    Et si l’apocalypse prédit pour décembre… Qui s’en soucie ? Pourquoi ne retirent ils pas ces combustibles pour les conduire en lieu sûr avant une catastrophe démentielle aux conséquences incontrôlables pour toute la planète ?
    Les pauvres Japonais sont ils tellement décomposés par les radiations qu’ils ne peuvent même pas envisager la suite ?

    Fêh.

    • parce que tout ce qu’il y a autour est en miette, donc plus de grue dans l’enceinte pour déplacer les 1500 tiges de combustible.

      Mais pas d’inquiétude, Israël va régler le problème, ils ont été élu par des puissances supérieurs, alors zen tout le monde, buvons notre coca, mangeons nos chips, la vie est belle :D

    • engel

      et bein,

      Parceque cette catastrophe était impossible. Elle ne devait pas arriver(Comme les précédentes et comme les en devenir…).

      Alors techniquement, et bein, va falloir du temps et de la chance!!!!!!!!!!!!, pour extraire, séparer et confiner les barres de conbustibles dites usagées…

      Ils sont forts, des véritables lumières ces génies-chercheurs-sientifiques-ingénieurs-nucléaires…, et pas du tout imbus de leur personne !

      Notre père qui etes aux cieux, que votre volonté soit faite sur la terre…

      • brujitafr

        FUKUSHIMA, H1N1 : UNE MEME LOGIQUE‏
        http://www.brujitafr.fr/article-fukushima-h1n1-une-meme-logique-77337086.html

        Pourquoi les médias ont cessé de nous informer dix jours après la catastrophe nucléaire de Fukushima, alors que la situation là-bas ne cesse de s’aggraver ?

        Pourquoi une des premières décisions prises par les autorités de santé publique a été de relever le niveau des doses acceptables qu’une population peut encaisser ? Comme si l’imminence de la catastrophe avait tout à coup rendu nos organismes plus résistants à la radioactivité…

        Pourquoi toutes les vidéos d’un ressortissant français vivant au Japon ont-elles été supprimées de son compte Youtube

        À vous de réfléchir à ce qui se passe dans notre monde.
        À vous, à présent, d’oser sortir de votre naïveté à propos de la manière dont le monde fonctionne et est dirigé.
        Croyez-vous franchement que les médias ont pour mission de nous informés ? Le croyez-vous vraiment ?
        Croyez-vous franchement que les industries se préoccupent de notre bien-être, de notre santé, de notre vie ? Le croyez-vous vraiment ?
        Croyez-vous franchement que les gouvernements sont là pour défendre les faibles que nous sommes contre les puissants de ce monde ? Le croyez-vous vraiment ?

    • Bouffon

      C’est surtout qu’avec la culture de l’excellence, de la fierté national et les expériences de Hiroshima, Nagasaki et des gros seisme, une large partie de la population est enclins à croire qu’il ont réussit en deux ans à faire ce qu’on a toujours pas fait à Tchernobile en 30 ans.

  • vanvoght

    ont peu se defendre contre a peu pres tout , mais la , je vois pas de solution .
    bien sur les hyper friqués ont dejas leurs binker a 6 etages sous terre .
    nous , ici , aux antilles , ont a meme pas de caves .
    mais bon , finalement , je ne me vois pas vivre sous terre non plus alors …………………

    • mickye

      ce sera partout dans le monde :(((

      Bien OK avec vous !

      J’ai déserté des sites « survivalistes » dégoûtée, ils ne parles que d’armes pour se défendre mais jamais de solidarité

      Un exemple, j’ai visionné il y a quelques jours, une vidéo de presque 1 heure sur la rupture du barrage de Malpasset (fréjus). La solidarité a joué à fond et du monde entier.
      Il faut que je recherche le lien si une personne est intéressée.

  • NAD

    Je suis comme vous le danger de cette piscine bourrée au delà du possible de combustible usagé qui, si elle s’effondre, prendra feu avec émissions sans précedent dans l’atmosphère.
    Il me semble important d’ajouter que devant cette nouvelle catastrophe, c’est tout le site de Fukushima qui devra être évacué, et que sans présence humaine, le combustible contenu dans les autres piscines ne pourra plus être refroidi.
    Il se passera alors la même chose, et l’effet domino jouera avec des zones inhabitables de plus en plus étendues et des piscines d’autres centrales s’ajoutant les unes après les autres pour la même raison.
    C’est, pour finir, l’ensemble du japon qui devra être évacué pour des centaines d’années, reste à savoir si ces émissions ne vont pas mettre en péril le reste du monde aussi.
    Il n’y a plus qu’a attendre un an ou deux, selon le délai necessaire indiqué par TEPCO (dont on connait maintenant le seérieux)pour maitriser cette piscine, et de jouer à la roulette russe en attendant.

  • frisquette

    les hypers friqués ont leur abris sous terre ……je leur souhaite bien du plaisir à cette vermine , car sous terre , ils seraient obligés d’y passer un sacrés bout de temps et ils s’y emmerderont à cent sous de l’heure ;perso , quitte à morrir , je préfère que ce soit à la lumière du jour ;et pour ce qui est du japon , ce peuple est de toute façon condamné et sa descendence aussi ;

  • noonoo12

    Le nucléaire est non seulement ingérable à l’échelle humaine pendant son fonctionnement mais surtout sa pollution ne disparaît JAMAIS, en fait à Tchernobyl il semble que non seulement la pollution au césium n’est pas baissée en 30 ans (comme c’était prévu par les spécialistes et les modèles théoriques…) mais qu’elle est augmenté dans certains endroits !

  • noonoo12

    Bon et sinon on peut relativiser, du nucléaire on en a bouffé depuis 60 ans : 2 bombes atomiques (dont la majorité du contenu a été atomisé dans l’atmosphère), 2 000 essais nucléaires, une cinquantaine d’accident militaires et civils, des déchets radioactifs un peu partout, des rejets de déchets en continus (les rejets de La Hagues et de son homologue britannique en face c’est 1 Tchernobyl tout les ans par exemple…), bref est-ce qu’une explosion de Fukushima 1 sera pire ou pas, si c’est le cas il n’y a aucune échappatoire en effet…

  • TAMARA-W

    Y A UN TRUC QUE JE COMPREND PAS ,TOUT LE MONDE EST AU COURANT C EST LA VIE DE LE TERRE ENTIERE QUI EST EN DANGER Y COMPRIS LES HUMAINS ET AUCUN GOUVERNEMENT NE BOUGE…..LE NUCLEAIRE C EST DANGER….MAIS QU EST CE QU ON FAIS NOUS????BEN ON CONTINU….A VOULOIR PLUS D ORDI PLUS DE TELEVISIONS ALARME SUPER FRIGO PLAQUE ELECTRIQUE SECHE CHEVEUX……………BIENTOT ON VA PAYER LA NOTE ET FAUDRA PAS SE PLAINDRE ON AURA EU CE QU ON A VOULU…..ALORS VIVEMENT QUE CA PETE!!!!!

    MODERATION!
    Merci!! de décoincer la touche majuscule :)

    • Les gouvernements ont pour mission de réduire la population, y’a pas de hasard, la maladie et la stérilité grâce aux radiation c’est le truc qu’ils leur manquaient, et oui un séisme de 9.0, prévu 2 ans à l’avance et un virus pour paralyser les systèmes de sécurité dans une centrale, forcément, c’était pas un caprice de la nature, y’a pas de hasard.

      Ces gens puissant, savent guérir les cancer, les éviter, et bine d’autre choses qu’ils ne partagent donc pas avec la population, on peut supposer qu’ils ont grâce à nos milliers de milliards d’impôt en tout genre, crée un médoc contre les radiations, alors ils s’en foutent que ça pète, nous serons les seuls victimes.

  • tamara-w

    desole pour la majuscule!!!

  • je ne comprend absolument pas pourquoi il n’y a pas une prise de responsabilité internationale par rapport à la catastrophe de Fukushima ,et surtout par rapport à la situation mondialement dangereuse du réacteur 4 à l’air!!!
    Pourquoi les pays les plus avancés n’envoient t’ils pas des équipes de techniciens pour aider à retirer le plus vite possible les barre de combustion nucléaire qui menace la planète?Vous comprenez vous?

  • Pourquoi les pays les plus avancés technologiquement par rapport au nucléaire n’envoient t’ils pas des techniciens pour aider a retirer les barres de combustions nucléaires du réacteur 4 à l’air au plus vite? C’est une responsabilité internationale ,car la vie de la planète en dépend! Vous comprenez vous pourquoi rien ne se fait?

  • NAD

    A la question de ZOUETTE :Pourquoi personne ne fait rien?

    Réponse : C’est parce qu’on ne peut rien faire dans l’immédiat.

    TEPCO vient de sortir quelques barres de cette piscine pour montrer qu’ils faisaient quelque chose sur le sujet.
    En réalité, les barres concernées étaient inactives, sans danger et sans interêt pour la suite.
    C’est de l’amuse galerie ( si on peut s’amuser avec sur le sujet!)

    Pour les centaines de tonnes de barres radioactives, on ne peut que les transvaser immergées dans beaucoup d’eau, dans des containers spéciaux, avec le poids qu’on imagine.

    Le pont roulant qui existait pour cette manoeuvre complexe est détruit suite à l’explosion du réacteur N°4
    (Nota : nous sommes toujours sans explication satisfaisante à ce jour sur la cause de l’explosion de ce réacteur N°4 qui était à l’arrêt?)
    Donc il faut oter la ferraille tordue,refabriquer un autre appareil de levage, le replacer, etc.

    Tout cela sur le site qui continue d’émettre de la radioactivité ( au passage,on ne sait toujours pas où en sont dans leur voyage dans le sol les centaines de tonnes hautement radioactives des coriums des réacteurs 1, 2, et 3 qui ont tous trois fondu en traversant les enceintes)

    Donc il va bien falloir un an à deux ans (ou plus?)pour réaliser l’opération et en attendant espérer qu’il n’y ait pas de secousses sismique forte ou de typhon important qui nous renverrait à la case « Apocalypse Japon » et peut être plus encore.

    L’essentiel est de rester calme.

    Notre « Ministre au Redressement Productif » a bien déclaré aujourd’hui qu’il trouvait que le nucleaire était une filière d’avenir.

    Allez, Youp la Boum ! et dormez tranquille on pense pour vous.

  • EGO

    on se fous de qui?il ne peuvent pas enterrer la central jusque auteur de la piscine ou couler du béton.

  • emilie

    Avec l’ouragan Bolaven qui vient de traverser le pays, as t’on des informations des conséquences que cela a eu sur la « piscine » ? merci … j’pense qu’on est dans le caca, mais que personne ne s’en soucie particulièrement …..