Un matador encorné par un taureau

C’est la vengeance de la grosse bête noire qui n’apprécie pas le fait que quelqu’un veuille la tuer juste pour le spectacle, donc ne pas s’inquiéter pour le toréador, ce n’est pas très grave, c’est la loi de la jungle, c’est tout!

Le matador espagnol Fernando Cruz a été grièvement blessé mercredi lors d’une corrida à Madrid.

Avertissement. Ces images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes. (Source: YouTube)

Dans les arènes madrilènes de Las Ventas, et alors qu’il s’apprêtait à donner le coup final à l’aide de son épée, Fernando Cruz s’est fait encorner de façon spectaculaire. Le matador a été touché au ventre, avant de se faire projeter dans les airs.

Après l’accident, Fernando Cruz a été rapidement évacué de l’arène et conduit à l’infirmerie de Las Ventas. Le premier rapport médical indiquait qu’il a subi deux lésions. Une des cornes de l’animal a pénétré de 20 centimètres dans son ventre, à la hauteur du colon, alors que l’autre corne a atteint sa cuisse gauche au moment où il retombait. Il a été conduit à l’hôpital, où sont état est jugé critique, selon le site de Las Ventas.

Source: L’essentiel

119 commentaires

  • Les prochains taureaux se seront les banquiers espagnols.

  • alkorak

    eat that !!!!!!!!

  • la symbolique de la corrida,
    le taureau qui est massacré: HERU, HORUS qui est le taureau céleste, qui est entre autre : le CHRIST.
    l’aspect négatif de ce rituel est que l’on tue le CHRIST chaque fois que l’animal physique est tué.
    rituel satanique!!!!!!!
    amitiés à vous tous

  • Bigoody

    Vive le taureau ! J’aime cet animal ! Il est beau, fort, puissant, combatif et courageux ! Quant à l’homme….. ben….là, je sèche :( ah oui, c’est tout le contraire ! ;)

  • La cruauté dans notre société est cachée dans les industries, je ne suis pas pour la tauromachie, mais tous ceux qui consomment de la viande ne sont pas mieux que le torero. l’hyprocrisie et le dénie est un fléau dans notre société chaque acte que nous faisons à une conséquence bénéfique ou catastrophique. Si les gens consommés beaucoup moins de viande et même pas du tout (5 ans végétarienne), le massacre serait fini. Lorsque vous mangez des hamburgers chez …., vous êtes responsable des déforestations, de la pauvreté des pays du Sud Amérique, et des élevages intensifs donc pollution de ses pays…

    Vous connaissez « voir la paille dans l’œil de son voisin et ne pas voir la poutre dans le sien » Mt 7. 3.

    Donc, nous sommes tous responsables de notre avenir, prenons tous nos propres responsabilités.

    • Karlinski

      Merci pour ce commentaire. C’est facile de crier au bourreau.
      C’est ce que j’essaye de leur dire mais ils sont nombreux leur avis de mouton les rassure. Et toc.

      • thierry thierry

        totalement hors sujet

        meme si tout le monde etait végétarien, cela n’empecherait pas cruauté de certain

        le sujet c’est la cruauté gratuite, je présise gratuite
        rien à voir

      • Karlinski

        C’est toi le hors sujet!
        La viande industrielle c’est pas de la cruauté gratuite, non…

      • nico

        Les taurins et la triche! Ils publient encore une liste BIDON !!! Les taurins ont raté leur coup en 2010
        et pourtant en 2012 ils remettent çà,sans aucune vergogne ni décence.en 2010 un texte avait été (soi-disant) signé par des députés, des sénateurs, des maires français…Après une longue recherche il a été découvert que parmi ces signataires il y avait des élus qui ne sont plus en activité, d’autres qui ont reconnu n’avoir jamais signé la lettre et nous avons même trouvé trois députés décédés!!!
        ils remettent çà en 2012 Ci-dessous un échantillon de leurs méthodes malhonnêtes, paru le 7 février 2012 sur L’Observatoire National des Cultures Taurines.(Alors qu’une nouvelle fois le danger supposé de la corrida pour les enfants est mis en avant par des associations animalistes, 150 psychiatres, pédo-psychiatres et professeurs d’université français appellent à considérer le problème de la violence sous un angle objectif et non partisan).cette fois encore il s’agit d’une liste BIDON, où l’on trouve pas mal « d’erreurs »… des erreurs qui risquent de leur coûter cher, car les associations de la lutte contre la corrida ne vont pas laisser passer cette nouvelle imposture sans réagir ! Plus de 50 psychiatres soi-disant signataires sont en réalité opposés au texte tel qu’il est proposé par les taurins, d’autres ne veulent pas se prononcer et seulement 20% seraient d’accord avec l’organisateur de cette mascarade.http://prou.over-blog.com/article-les-taurins-et-la-triche-ils-publient-encore-une-liste-bidon-101285175.html

      • C’est triste car le manque d’amour est si présent dans les commentaires, on est content de la mort du torero, on est loin de la compassion que l’homme devrait avoir de nature.
        Je ne dis pas être d’accord avec ce qu’il fait mais lorsque quelqu’un meurt pour une raison ou une autre, qu’il soit coupable ou non s’est triste, la souffrance du taureau ou du torero pour moi c’est insoutenable. Je ressens la faiblesse des hommes.
        Ceux qui disent l’abattage industrielle hors sujet, je crois que vous n’avez pas vu les animaux battus, tués sans être anesthésié, découpé presque vivant……
        Arrétez de faire le jeux de l’autruche…

        BIBLE ISAÏE 66-3 :

         » celui qui tue un boeuf est semblable à celui qui tue un homme, celui qui saigne un mouton est semblable à celui qui romprait la nuque à un chien (….. ) ceux-là trouvent du plaisir dans leurs abominations, Moi aussi je me complairai dans leur infortune et je ferai venir sur eux ce qui cause leur effroi , parce que j’ai appelé , et qu’ils n’ont point répondu, mais ils ont fait ce qui est mal à mes yeux et ils ont choisi ce qui me déplaît. »

  • Fêh.

    Tuer pour se nourrir lorsque la survie le préconise c’est déjà affreux, mais se délecter de l’agonie à petit feu d’un être quel qu’il soit y compris des plantes, légumes et fruits, là je perçois la cruauté initiale des consciences bassement sous-développées. Le retour spatio-temporel des énergies se prépare déjà dans l’intention, alors lorsqu’il s’agit de pensées, de paroles et surtout d’actions de cette envergure… Je plains la descendance de ces créatures dépourvues de sens logique, sans parler de leur propre évolution sur le plan Humain…

    Fêh.

    • thierry thierry

      ce qui me rassure, c’est que la tres grosse majorité condamne ces actes

      imagine l’inverse, l’horreur!

      on aurait plus besoin des abattoirs, des arenes partout,partout, et on fait souffrir à tout va, le plus sadique gagne un gros lot, plus les animaux en tout genre souffriront plus tu serais un héros nationnal

      je ne cautionnerais jamais cette barbarie d’un autre temps

  • Claude

    J’espère de tout coeur que ce ******* travesti crèvera et qu’il souffrira longtemps avant de crever. GROSSE MERDE

  • jeroe

    Tout aussi barbare.

    En Espagne, il existe de nombreuses fêtes qui impliquent des animaux, non seulement des taureaux (bien qu’ils représentent 95 % des animaux maltraités lors de fêtes populaires), mais aussi des vachettes, des chevaux (bon nombre des chevaux qui participent aux corridas sont si gravement blessés qu’ils en meurent, dans d’autres fêtes, ils doivent traverser des bûchers), des chèvres et des dindons (jetés du haut de clochers), des coqs (combats), des fourmis (aspergées de vinaigre), … ce qui représenterait le mauvais traitement et/ou le sacrifice d’environ 60.000 animaux chaque année.

    Parmi ces fêtes, le lâcher de canard à Sagunto (Valencia), où il s’agit de lancer les canards en l’air et de les rattraper, de quelque façon que ce soit, même s’ils en meurent. Le 5 octobre 2007, Le Tribunal Supérieur de Justice a annulé la résolution administrative qui autorisait la célébration de cette fête en 2005. L’opinion publique est partagée.

    Le Taureau de la Vega est une autre fête qui se célèbre début septembre, à Vallisoletana de Tordesillas depuis le XVème siècle. Il s’agit de poursuivre à cheval et avec des lances, un taureau jusqu’à ce que l’animal meurt (jusqu’à il y a quelques années, la personne qui tuait le taureau recevait l' »honneur” de lui couper les testicules).

    Les Taureaux de Feu, très répandus sur toute la région de Valence et Soria: à Medinaceli (Soria), la fête du taureau ”júbilo” se célèbre depuis le XVIème siècle. Le taureau, dont les cornes sont enveloppées de matériel inflammable, est lâché dans les rues de la ville.

    Le Taureau de San Juan: fête célébrée à Coria (Cáceres), du 23 au 28 juin, depuis le XVIème siècle, et déclarée d’intérêt touristique: le taureau est lâché dans les rues de la ville entourée de murailles, et devient la cible sur laquelle tous les participants doivent lancer des soplillos (grosses épingles). À la fin, le taureau est tué d’un tir.

    Ces dernières années, plusieurs fêtes ont été interdites:
    – Jeter une chèvre du haut du clocher, à Manganesos de la Polvorosa (Zamora) – désormais, les habitants jettent une chèvre en carton ou en pierre.
    – Les coqs de Guarrate (à Zamora): des hommes à cheval devaient équarrir des coqs avec une épée.
    – La dinde de Cazalilla (Jaén): il fallait jeter une dinde du haut du clocher de l’église du village.

    Et tout cela, sans prendre en compte les fêtes qui se célèbrent toujours, illégalement, qu’il s’agisse de corridas illégales ou de combats de coqs.

    Le traitement des lévriers en Espagne pose également problème depuis quelques années. En raison de leur vélocité, les chasseurs achètent ces chiens pour la saison de chasse, et s’en débarrassent une fois celle-ci terminée. De nombreux chiens ont été retrouvés pendus à des branches d’arbres dans les bois de la province de Tolède, bien que cette tuerie soit présente sur tout le territoire espagnol.

  • S’il y a un taureau à combattre, cela doit être celui-ci et uniquement celui-ci: http://a407.idata.over-blog.com/500×352/3/95/63/96/images-publiees-3/s_o03_57968784.jpg
    Pour les autres, foutons leur un peu la paix…

  • Angel

    Ce torréador n’a que ce qu’il mérite !!!
    Désolée, ce n’est pas de la méchanceté mais tellement marre de voir tous ces animaux souffrir gratuitement sans aucun état d’âme de l’espèce humaine que là ce n’est que juste la juste justice universelle !
    Laissons les animaux libre en paix et respectons les !

  • Elgo

    Je suis choqué par la violence des commentaires. Les animaux sont infiniment inférieurs aux hommes. Ce ne sont que des biens, des outils. Les bœufs servent à tirer les chariots, les vaches à faire du lait, les araignées à manger les moustiques, etc. Les taureaux, eux, sont utilisés pour la corrida, qui est un spectacle folklorique multi-centenaire et sensationnel de grande qualité.

    Ne vous trompez pas de combat et ne soyez pas naïfs. Vous êtes typiques de ces bourgeois citadins qui n’ont jamais vécu à la campagne et qui attribuent toutes les valeurs morales aux animaux sans jamais avoir rien possédé d’autre qu’un chat ou un chien, c’est-à-dire un animal même pas naturel, domestiqué et dont les races ont été créées par l’homme depuis des siècles. Chacun son camp. J’ai toujours détesté ceux qui s’approprient les causes des autres. Vous n’êtes manifestement pas des taureaux, alors rangez vos grands principes et faites preuve de pragmatisme.

    La grandeur humaine ne se construit pas sur de grands principes moraux et idéalistes, mais sur l’exploitation et la mise à profit des ressources. Les animaux sont une de ces ressources. Il faut voir la maltraitance animale gratuite comme du gâchis, rien de plus. La corrida n’est pas un gâchis, puisqu’elle justifie cette maltraitance par la vente de billets et la production d’une prestation, ce qui justifie amplement la vie d’une bête.

    Soyez cohérents. Si l’on est contre la mondialisation, on est pour le local, la préservation des cultures, la valeur de la coutume. Être contre la corrida, c’est contribuer à l’uniformisation des cultures et à l’anéantissement des particularités. Tous américains, c’est ça que vous voulez ?

    • azteck

      « Je suis choqué par la violence des commentaires. Les animaux sont infiniment inférieurs aux hommes. Ce ne sont que des biens, des outils. Les bœufs servent à tirer les chariots, les vaches à faire du lait, les araignées à manger les moustiques, etc. Les taureaux, eux, sont utilisés pour la corrida, qui est un spectacle folklorique multi-centenaire et sensationnel de grande qualité. »

      eh bé t’a une sacré paire de corrones toi!

      Ne vous trompez pas de combat et ne soyez pas naïfs. Vous êtes typiques de ces bourgeois citadins qui n’ont jamais vécu à la campagne et qui attribuent toutes les valeurs morales aux animaux sans jamais avoir rien possédé d’autre qu’un chat ou un chien, c’est-à-dire un animal même pas naturel, domestiqué et dont les races ont été créées par l’homme depuis des siècles. Chacun son camp. J’ai toujours détesté ceux qui s’approprient les causes des autres. Vous n’êtes manifestement pas des taureaux, alors rangez vos grands principes et faites preuve de pragmatisme.

      Comme tu le dit nous ne sommes pas des taureaux, la façon dont tu le dit laisse supposer que si Toi tu n’en est pas un,tu l’es néanmoins plus que nous!

      « La grandeur humaine ne se construit pas sur de grands principes moraux et idéalistes, »

      C’est justement ça qu’on combat sur ce site!

       » mais sur l’exploitation et la mise à profit des ressources. »
      On est tous ici un peu écolo! t’avais pas remarqué?

      Les animaux sont une de ces ressources.

      Il faut voir la maltraitance animale gratuite comme du gâchis, rien de plus.
      D’un coups, je pense au jambon!

       » La corrida n’est pas un gâchis, puisqu’elle justifie cette maltraitance par la vente de billets et la production d’une prestation, ce qui justifie amplement la vie d’une bête. »
      Là, je reste sans voie, tu me clou/trou Le bec/ le c-l !!!

      En résumé tu est un taureau avec deux grosses corronés;

      Message au webmaster:

      peut-tu ouvrir une rubrique arène sur le forum afin que nous puissions découvrir l’orgasme de la mise à mort?

      Pour ma part je pense que tu est certainement un mec bien qui avait envie de rigoler ;-)

    • engel

      Bravo Elgo !
      Grace à toi j’ai appris que le taureau, au contraire du chien et du chat n’a jamais été domestiqué par l’homme.

      Encore bravo pour tes connaissances dans ce domaine.
      Et merci de nous instruire et de nous remettre dans le bon chemin de l’ignorance crasse!!!