Bernanke (Fed) recommande à la zone euro de former une union budgétaire

« Helicopter Ben » comme il est surnommé ferait mieux de « fermer sa g***le » pour parler franchement, excusez-moi l’expression. Voilà qu’il nous conseille une centralisation budgétaire, c’est à dire ce que certains appellent le NWO, tout centralisé, privatisé et entre les mains d’une poignée de financiers pas vraiment bien intentionnée. De plus, expliquer que si cela va mal aux USA, c’est par la faute de l’Europe, il fallait oser. Mais faits-le taire, il va y en avoir pour le croire!!!

Le président de la Fed Ben Bernanke, le 7 août 2012 à Washington

Le président de la Banque centrale américaine (Fed), Ben Bernanke, a estimé mardi qu’une union budgétaire permettrait à la zone euro de s’attaquer à « beaucoup de ses problèmes », tout en reconnaissant que le processus pour y parvenir était « très complexe ».

« La situation européenne est très difficile. Le problème fondamental est que (les pays de la zone euro, ndlr) disposent d’une banque centrale unique (…) mais que, contrairement aux Etats-Unis, ils n’ont pas une seule et même politique budgétaire », a déclaré M. Bernanke, lors d’un colloque à Washington.

Selon M. Bernanke, une union budgétaire permettrait « sans doute à la zone euro de s’attaquer à beaucoup de ses problèmes », citant notamment les tensions dans le secteur bancaire liées à crise de la dette des Etats.

Le président de la Réserve fédérale a toutefois reconnu que le processus pour y parvenir serait forcément « complexe ».

« Arriver (à cette union) est très difficile parce qu’il y a 17 pays différents (dans la zone euro) et que chaque contribuable veut que son propre pays soit traité de manière équitable », a précisé le président de la Fed.

Le Fonds monétaire international (FMI) a lui aussi récemment appelé l’eurozone à former une union budgétaire.

M. Bernanke a par ailleurs répété que la crise en Europe avait un impact « important » sur l’économie des Etats-Unis, en limitant les échanges commerciaux entre les deux rives de l’Atlantique et en alimentant des tensions sur les marchés financiers.

La crise en Europe « ralentit la reprise économique » aux Etats-Unis, a estimé M. Bernanke.

Source: Boursorama.com

12 commentaires

  • jul

    qu’il s’occupe de son pays endetté de 16 000 000 000 de dollars!

    • Pikpuss

      Il s’en fout : ce n’est pas lui qui est endetté mais la population de 330.000.000 de gentils Américains dociles…
      ( moins, bien sûr, les quelques centaines de mafieux de haut vol qui contrôlent la politique, la finance et les églises )

  • chamane

    bonjour les moutons

    c’est l’hopital qui se fout de la charité!!!…sinon je trouve olivier delamarche assez nerveux aujourd’hui…

  • Pikpuss

    Justement il a son mot à dire puisque c’est la banque fédérale américaine qui…garantit l’Euro. Et oui ! Pour toute nouvelle émission d’Euros, il faut l’accord de ce monsieur… Vous ne croyez pas tout de même qu’on a laissé l’Allemagne se réunifier gratuitement…. Pour cela il a
    fallu qu’elle dise bye bye à son Deutsch Mark… Mitterand
    a même menacé Kohl à l’époque d’une vraie guerre, poussé en cela par Margareth Tatcher, la perfide… On nous balade avec cette histoire d’Euro depuis le début… L’Europe n’a plus d’armée indépendante, n’a plus de monnaie indépendante et n’a plus de gouvernement indépendant puisque toutes nos élites de droite comme de gauche sont formées par l’Oncle Sam… Et nous aurons en plus obligation de faire la guerre qui nous attend tous… Bref, la même mafia qu’en 14 et en 39…mais en pire…

  • Pikpuss

    mais voilà, même les nations n’existent plus…sauf peut-être encore la Chine et les USA endoctrinés dans le culte de God bless America…

  • Pikpuss

    En fait l’union n’est pas difficile à faire : elle est impossible à faire lorsque des élites formées en dehors du continent ont été formatées justement, pour ne pas la faire…

  • LG

    Bernanke, comme tous les Juifs puissants veut un gouvernement mondial !

  • Farel

    C est l homme le plus approprié pour cette mission! Après avoir définitivement condamné 300 millions d’ américains- sans compter en fait TOUS ceux qui ont, ou utilisent, le dollar américain ( c est-à-dire tout le monde puisque les matières premières et le pétrole sont indexés sur le dollar et que toute la planète doit en acheter) il tourne très logiquement ses regards vers d’ autres centaines de millions de personnes « coincées » elles aussi par une autre monnaie commune: l euro! Ce n est rien de plus qu’un endettement massif et surtout IRREMBOURSABLE, pour s assurer la soumission économique de tous les pays!

  • Pikpuss

    Et ce Royaume ne tient qu’à un fil….le fil de notre bêtise..