Des vaches tuées par une herbe hybride « déréglée » qui produit du cyanure

La nature devient folle, mais les humains ne sont pas étrangers à ce dérèglement… Jusque là, cela s’est plutôt bien passé, nous n’avons pas eu de réel problème majeur malgré tout ce qui se dit, jusqu’à dernièrement. Une plante hybride s’est mise à produire spontanément de cyanure, tuant des vaches qui l’ont brouté, et demain? Cela sera quoi? Ou qui?

Au États-Unis, une variété d’herbe hybride répondant au doux nom de tifton 85 se met spontanément à produire du cyanure. Un troupeau de vaches a été décimé.

Herbe Tifton 85 - vaches mortesIl y a quatre semaines, rapporte CBS News, une quinzaine de vaches d’un troupeau texan de 18 têtes se sont effondrées, sans raison particulière. Une enquête fédérale est en cours, mais les résultats préliminaires incriminent d’ores et déjà le fourrage.

Cultivé massivement depuis une vingtaine d’année, sans aucun problème jusqu’ici, la variété hybride (*) tifton 85 s’est spontanément mise à produire du cyanure d’hydrogène, un gaz hautement toxique. Un phénomène aussi constaté dans d’autres champs de la région.

Les scientifiques du ministère US de l’Agriculture étudient actuellement l’herbe pour comprendre ce qu’il s’est passé (mutation génétique, intéraction avec un pesticide, conditions météo…).

(* : cette herbe n’est pas OGM, mais hybride, issue d’un croisement artificiel entre deux variétés différentes. L’hybridation peut aussi se produire naturellement. Un exemple d’hybride : le clémentinier)

(Article publié sur le site « Les mots ont un sens »)

6 commentaires

  • fotoulavé fotoulavé

    Les enfants, femmes et hommes font aussi parti du bétail et ça fait longtemps qu’ils nous empoisonnent de toutes les manières possibles sans que jamais leurs responsabilité soit vraiement engagée.

  • Aodès

    Extrêmement toxique, l’acide cyanhydrique est produit naturellement par certains végétaux, et peut être trouvé notamment dans les amandes amères, les noyaux de pêche (et plus généralement les noyaux des fruits du genre Prunus), de nèfles, les feuilles de cerisier (Prunus avium) et de laurier-cerise (Prunus laurocerasus), le sorgho (jeune plante et graines non mûres) le sureau hièble. Il intervient aussi dans l’arôme des cerises (comme le benzaldéhyde).

    Il est présent dans les cyanohydrines comme les mandelonitriles, et peut en être extrait par voie chimique. Certains millepattes dégagent du cyanure d’hydrogène comme mécanisme de défense. Il est contenu dans les gaz d’échappement des véhicules à combustion interne, dans la fumée de tabac et dans la fumée de combustion de certaines matières plastiques contenant de l’azote.

    J’ai l’air brillant comme ça mais la source c’est wikipedia. je voulais ajouter pour ma part que prunus = cerisiers et pruniers. Pourquoi? parce que.

  • un des humains

    Pour les noyaux (je le sais en tout cas pour les noyaux d’abricot) le cyanure est associé à un glucose (une molécule de sucre. il existe aussi le galactose, le maltose, fructose … et leur association donne des sucres plus complexes comme le lactose = 1 glucose + 1 galactose ou encreo saccharose = glucose + fructose). Dans l’organisme il faut une enzyme (une minuscule petite usine biologique) pour séparer le cyanure du galactose. Cette enzyme est massivement présente dans les cellules cancéreuse, ce qui rend les noyaux d’abricot et d’autres anticancérigène, un poison ciblé sur les cellules cancéreuses.
    Les hybrides ont été créés pour contrôler le vivant. Pour un semencier, le vivant pose un problème: il se reproduit tout seul (oui oui, évidemment normal, mais pour eux c’est un problème ^^). Les hybrides sont des croisements qui permettent à une plante d’être viable mais qui va obligatoirement des organismes dégénérés s’il se reproduisent. « Racheter mes graines, c’est les meilleures ! ». Il a été prouvé que les hybrides n’ont jamais été plus performants que les plantes naturelles (nées après des millions d’années de croisements naturels). C’est même le contraire. Si maintenant elles se mettent à produire des substances non voulues (le cyanure, on la remarqué parcequ’il tuait, il y a peut-être déjà eu de nombreux cas, non visible… à court terme) je dirais qu’ils ne contrôlent plus du tout ce qu’il font, et j’ajoute qu’ils s’en foutent.

  • theuric

    Je me souviens, enfant, d’un western où l’un des personnages avait perdu des têtes de bétail.
    Un médecin ou un vétérinaire, le savant du XIX° siècle, s’était rendu chez lui, lui expliquant qu’il pouvait s’agir d’un empoisonnement naturel dû à des herbes sauvages produisant, par moment et pour des raisons inconnues, du cyanure d’hydrogène.
    Il pouvait aussi s’agir d’un autre fermier désirant ainsi ruiner, discrètement, son rival de voisin en épandant le dit poison.
    Cette scène se conclu par le premier de ces personnages qui, voulant mettre une de ces herbes en bouche, en fut empêché par le second.
    J’ai du voir ce film il y a une quarantaine d’années, sur la télé noir et blanc de mes parents.
    Et puis c’est bon les pommes, elles sont toutes des hybrides, sauf les sauvages, si petites et minuscules.
    « Un couteau n’est, en soit, ni bon ni mauvais, mais le prendre par la lame est une absurdité! »

  • moimeme

    sa me rappel le film Phénomenes de night shyalaman