La guerre la plus phonétique et la plus intensive en relations publiques de tous les temps

Par Caitlin Johnstone pour CaitlineJohnstone.com via Global Research

Le président et la première dame d’Ukraine ont  posé pour une séance photo romantique avec le magazine Vogue, au cours de laquelle le président Volodymyr Zelensky raconte avec poésie son amour pour sa femme chérie.

Maintenant, je sais ce que vous pensez : comment Zelensky prend-il le temps pour une séance photo de Vogue au milieu de son programme chargé d’apparitions de relations publiques pour d’autres grandes institutions occidentales ?

Je veux dire que c’est après tout le même Volodymyr Zelensky qui a été si occupé à faire des apparitions vidéo pour les Grammy Awards , le Festival de Cannes , le Forum économique mondial  et probablement  le groupe Bilderberg  également, et à rencontrer des célébrités comme Ben Stiller , Sean Penn , et Bono and the Edge de U2 . C’est une tournée de relations publiques aussi chargée qu’il pourrait l’avoir sans avoir une discussion sur l’importance stratégique de l’artillerie à longue portée avec Elmo sur Sesame Street.

Oh oui, et n’y a-t-il pas non plus une guerre ou quelque chose qui se passe en Ukraine ? On pourrait penser qu’il serait probablement un peu occupé avec ça aussi.

Appelez-moi fou, mais je commence à soupçonner qu’il pourrait y avoir un effort concerté pour manipuler la façon dont nous pensons à la guerre en Ukraine. En fait, j’irais même jusqu’à dire que c’est la guerre la plus agressivement gérée par la perception que nous ayons jamais connue.

Depuis que la Russie a envahi l’Ukraine en février, nous avons non seulement été écrasés par la propagande des médias de masse contrairement à tout ce que nous avons jamais vu alors que les médias russes sont purgés des ondes , nous voyons également le nouvel élément médiatique des  quantités sans précédent de censure en ligne , algorithm- stimulé la propagande et la pêche à la traîne sur les réseaux sociaux .  

Nous n’avons donc littéralement jamais vu autant d’efforts déployés pour manipuler la façon dont le public pense à une guerre. Ce qui est logique, étant donné qu’il s’agit d’une guerre par procuration profondément dangereuse qui ne profite en aucune façon aux gens ordinaires.

Je veux dire, pouvez-vous imaginer si les gens étaient autorisés à penser par eux-mêmes à la guerre économique de leur gouvernement contre la Russie , qui leur fait du mal financièrement  et pousse des millions de personnes vers la famine avec la pleine conscience et l’approbation du gouvernement américain ? Ou si les Américains étaient autorisés à se demander si les milliards qu’ils versent dans ce conflit par procuration pourraient être mieux dépensés chez eux ? Ou si les gens commençaient à s’opposer à un conflit inutile pour la domination géostratégique menaçant leur vie et celle de tous ceux qu’ils connaissent avec le risque d’ anéantissement nucléaire ?

Je ne peux pas avoir ça.

https://twitter.com/Levi_godman/status/1552031687365861376?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1552031687365861376%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.globalresearch.ca%2Fphoniest-most-pr-intensive-war-all-time%2F5788272

Il y a une différence jour et nuit entre vouloir dire la vérité aux gens sur quelque chose et vouloir manipuler leur perception de quelque chose. Il y a des moments où des faits réels peuvent être utilisés pour influencer la perception des gens d’une manière ou d’une autre, mais si votre objectif est de manipuler la perception plutôt que de dire la vérité, vous serez nécessairement obligé de vous fier aux mensonges, aux demi-vérités, à la distorsion et aux mensonges. par omission partout où la vérité ne sert pas cet agenda.

S’ils nous disaient la vérité sur cette guerre, ils ne censureraient pas les médias russes. Ils ne censureraient pas les voix en ligne qui ne sont pas d’accord avec les récits officiels sur l’Ukraine. Ils ne nous exploseraient pas continuellement au visage avec la gestion de la perception des médias de masse, et ils ne mettraient certainement pas la célébrité en chef de l’Ukraine sur la couverture du magazine Vogue.

Nous sommes manipulés et nous sommes trompés. Et nous sommes manipulés et trompés parce que notre perception claire par nous-mêmes irait à l’encontre des intérêts de l’empire. Ils nous mentent parce que les intérêts du peuple et les intérêts de l’empire sont, comme d’habitude, carrément opposés.

*

Note aux lecteurs : veuillez cliquer sur les boutons de partage ci-dessus ou ci-dessous. Suivez-nous sur Instagram et Twitter et abonnez-vous à notre chaîne Telegram. N’hésitez pas à republier et à partager largement les articles de Global Research.

L’image présentée provient de Vogue via Caitlin JohnstoneLa source originale de cet article est 

CaitlineJohnstone.com

Copyright © Caitlin Johnstone , 

CaitlineJohnstone.com , 2022

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

16 Commentaires

  1. que fait cette jolie femme avec ce dégénéré cocaïmane ,un fanatique nazillon manipulateur !! Encore un mensonge de plus , afin de cacher ses pulsions barbares !!

  2. Bizarrement en voyant cette photo, c’est pas du tout, mais alors pas du tout cette première pensée qui m’est venue.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    Là , je trouve que le décor humain sonne bien plus juste :
    https://www.youtube.com/watch?v=C5eXWeoe1Ko

  3. Et oui maintenant la guerre se joue sur les réseaux sociaux il faut être instagrammable à souhait….mais c’est les pauvres gens qui payent de leur vie leurs c****

  4. Et ben oui, n’en déplaise à qq’uns, Zelensky a de l’entre-gent et du charisme. Ce qui n’est pas le cas de la grande majorité d’autres barbares d’origine slave… De plus, en tant qu’ex-artiste (parce que quand bien même est-il devenu un pourriticard !), il reste un créatif. Et ça, ce n’est vraiment pas poutinesque ! Créatifs, artistes, LGBTQIA doivent disparaître de la surface du globe poutinesque. Seulement voilà, monsieur Putin ne « possède » ni ne « dirige » le globe. Et ce n’est pas près d’arriver. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • De l’entregent et du charisme ?
      D’autres ont été élus parce qu’ils portaient une belle chemise.
      Vous êtes la parfaite illustration d’une idiote qui découragent les partisans de la démocratie.
      Je commence à penser qu’on devrait passer une sorte de permis avant d’avoir le droit de voter. Pour éliminer les inconscients comme vous.

      • Tout à fait d’accord avec vous. Surtout qu’ici (sur les moutons) la grande majorité préconise l’abstention. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • C’est vrai que de jouer du piano avec sa bite pour terminé clown et pantin au service des Etats Unis pour essayer d’affaiblir la Russie, il n’y a pas de quoi pavaner…

        Le tout au mépris total de son peuple..

        Poutine est sans doute un conservateur rétrograde, mais encore une fois Zelensky n’est pas un exemple de progressisme (même si je n’aime pas ce terme), vu qu’il n’hésite pas à discriminer son propre peuple côté russophone… Il a interdit plusieurs partis, fait fermer plusieurs chaînes télévisuelles, fait couper eaux et courant dans certaines provinces russophones, fait interdire la langue russe dans les écoles (même si c’était déjà le cas avec son prédécesseur) et c’est torché le cul avec les accords de Minsk alors qu’il fut élu avec une grande partie des voix côté russophone.

        Il allait également lancé une vaste opération militaire pour récupérer le Donbass..

        Alors le manichéisme à deux sous… Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre, chacun défendant leurs intérêt au mépris des peuples les subissant !
        Il s’agit toujours d’être nuancé sur des sujets aussi complexes et ne pas les infantilisés façon BFM, ou de les traité dans l’instant sans tenir compte du passé, grande spécialité des médias modernes !

        Enfin à tort ou à raison, n’oublions pas que les médias ont pris le parti de l’Ukraine, donc forcément la réalité en sera biaisée, on ne peut juger d’une situation si on n’a qu’une partie des éléments, c’est d’une logique implacable. Ça marche également dans l’autre sens pour ceux qui prennent le parti russe ! Il faut tenter du mieux possible de ce placer entre..

        Akasha.

Les commentaires sont clos.