Elle dépasse les bornes ! Délire. La ministre du travail veut que ceux qui sont fermés embauchent !!!

Où va s’arrêter la folie ? Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Qu’est-ce que j’ai rigolé, mais rigolé, d’ailleurs j’en rigole encore.

Je ne sais plus quoi penser de nos mamamouchis et autres mamaouchettes…

Hahahahahahahahahahahahahahaha

Oulala,

J’en ai les yeux qui pleurent…

D’après cet article de la chaîne d’informations la plus sérieuse du Paf, à savoir BFM TV « La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a déclaré que les stations de ski ne devaient pas hésiter à embaucher des saisonniers, même s’il est encore « trop tôt » pour dire si elles pourront ouvrir à Noël ».

Hahahahahahaha

hahahahahahahaha

hahahahahahahahahaha

Je traduis.

Siouplait les patrons, je vous ferme, je vous ordonne de fermer mais faudrait que vous recrutiez quand même des gens que vous ne pourrez pas faire travailler dans vos stations que je n’autoriserais pas à ouvrir…

Hahahahahahahahaha

hahahahahahahahahaah

Je crois, que là, la Elisabeth elle dépasse toutes les bornes.

« Il est « trop tôt » pour dire si les stations de ski pourront ouvrir pendant les vacances de Noël malgré l’épidémie de Covid-19, mais les professionnels ne doivent pas hésiter à embaucher des saisonniers, quitte à demander ensuite du chômage partiel, a souligné dimanche la ministre du Travail, Elisabeth Borne. Ça n’est pas banal de recruter puis de mettre (les salariés) en activité partielle, mais mon objectif c’est qu’on puisse le faire », pour que les 120 000 saisonniers des stations « puissent être recrutés », a expliqué Elisabeth Borne sur Radio J. »

Non, mais là ce gouvernement, devrait directement pointer au chômage, sortir des inepties de cette ampleur c’est comment dire… inédit !

Je crois qu’ils sont tous atteints de démence économique totale.

Jamais, Jamais un patron ne recrutera le moindre collaborateur alors qu’il ne sait même pas si l’Etat l’autorisera à ouvrir… enfin, un patron jamais, mais il se trouvera bien une ou deux collectivités locales qui pour fayoter le préfet du coin iront recruter des gus qui ne travailleront pas. Mais ce seront les con-tribuables qui paieront.

En tous cas je viens de me payer une bonne tranche de rire et quand un gouvernement vous explique qu’il faut recruter des gens pour des entreprises qui n’ont pas le droit d’ouvrir puisque le même gouvernement l’interdit, mais qu’il suffira de les mettre au chômage partiel, je crois que nous atteignons des sommets de délires collectifs.

Ils sont devenus fous.

Tous fous.

Charles SANNAT

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

7 commentaires

Laisser un commentaire