Grésillements dijonnais, sauce moutarde !

Friture dans le quartier des Grésilles, situé dans la capitale bourguignonne. Amora, la célèbre déesse de la moutarde, est montée au nez de certains habitants.

Suite au tabassage d’un jeune tchétchène par des Maghrébins du quartier des Grésilles, des opérations punitives ont été organisées par des membres de la communauté tchétchène afin de venger la victime. La suite est partie en live, avec beaucoup de photos, de selfies et de vidéos, circulant sur la toile et montrant un bon nombre de jeunes cagoulés, armés jusqu’aux dents, de haches et de Kalachnikov, prêt à en découdre avec les vengeurs.

Rien de nouveau sous le soleil, malheureusement. Les règlements de comptes ont toujours existé et les expéditions punitives aussi. Il n’y a que les politiciens pour afficher des mines étonnées et effarouchées.
Les déclarations du maire PS, François Rebsamen, du Préfet et de Hamid El Hassouni, adjoint au maire tiennent de la parabole alambiquée. D’une situation simple au départ, tabassage, vendetta et conciliation, les politiciens socialistes/républicains multiplient les explications oiseuses, spécieuses et compliquées. Grands spécialistes de comment noyer le poisson.

À entendre François Rebsamen, le quartier des Grésilles est un beau quartier de Dijon, desservi par les transports en commun, qui héberge deux écoles d’ingénieurs, l’agence régionale de santé et une usine de production de flingues en tout genre. En fait, sa déclaration sur Europe 1 s’est arrêtée à l’agence régionale de santé. J’ai cru bon de rajouter le reste, tant le nombre de porte-flingues semble pulluler dans ce quartier sympathique et touristique.

Dans la même interview, il en rajoute une couche en critiquant Sarkozy qui avait supprimé 10 000 postes de policiers. Il a oublié de dire qu’il a été Ministre sous Hollande – du 2 avril 2014 au 2 septembre 2015 – sans tenter d’influer sur le gouvernement afin d’en rétablir le nombre. Il termine l’hilarante déclaration en soulignant qu’il existe une politique de la ville pour les quartiers difficiles. Ouf ! Braves habitants du quartier, vous voici rassurés. (1)

Son adjoint, Hamid El Hassouni, qui est délégué au quartier des Grésilles dans lequel il vit, déclare et je cite : … Les habitants ont décidé de gérer eux-mêmes ce qui ne dépend pas du tout de leur compétence, en garantissant la sécurité des habitants… En clair, les habitants de ce quartier ont raison d’être armés, car comme ça, ils peuvent se défendre face à des attaques extérieures. (2)

Je ne sais pas ce qu’en pensent les magistrats de Dijon, mais ça me parait être hors code pénal. Le feuilleton continue avec l’interpellation de six membres de la communauté tchétchène et une seule condamnation exemplaire : 90 jours-amendes* de 5 € et une interdiction de détenir une arme pendant 5 ans. (3) Je reste confondu par tant de sévérité !

En revanche, des Gilets Jaunes sont toujours en taule sans avoir détenu d’armes de guerre et sans avoir été hyper violents. (4)

Bernard Schmeltz, le préfet de la Côte d’Or, a même émis l’hypothèse que les armes exhibées sur les vidéos pouvaient être factices. Un blessé par balle, des caméras plombées, mais le tout avec des pistolets à eau… Sérieusement… (5) (6)

Nous avons assisté à une guerre urbaine. Les renforts de police sont arrivés au bout de trois jours, sans effectuer la moindre interpellation. Juste du dialogue, mais sans résultats. Car en effet, la conciliation a été obtenue par l’imam Mohammed Ateb, proche des Frères musulmans… (tiens, tiens) dans le jardin de la Mosquée de la Fraternité à Quétigny près de Dijon. Thé et gâteaux de l’Aïd. Un autre imam tchétchène venu de Dole – Jura – était présent aussi. (7)

Rebsamen peut être satisfait. Le calme est revenu, mais pas grâce à lui, ni au Préfet, ni à Castaner, ni à Laurent Nunez venu à Dijon tenter de semer la bonne parole.

Deux poids, deux mesures dans notre beau pays. Les gueux ont droit à de la répression sauvage et immédiate. Blindés, CRS, BAC, gendarmes, voltigeurs à motos, canons à eau, LBD, grenades. Plus de 1500 blessés, plus de 150 blessés graves, 27 personnes énucléées et une interdiction régulière de manifester. Bref, les vrais délinquants ont un avenir radieux devant eux. Armes, deals, drogues, pognon et libertés. Youp la boum !

Tout ce cirque nauséabond donne envie de vomir. Triste réalité de ce qu’est devenue la France, sixième puissance mondiale, incapable de faire respecter l’ordre, incapable de gouverner, mais championne de la parabole inepte. Et vous allez encore voter pour ces guignols en 2022 ?

Claude Janvier

Notes : (1) https://urlz.fr/cY92
(2) https://urlz.fr/cY95 (3) https://urlz.fr/cY99 (4) https://urlz.fr/cY9e (5) https://urlz.fr/cY9i
(6) https://urlz.fr/cY9k (7) https://urlz.fr/cY9m
* Jour-amende : Le principe est simple : vous êtes condamné à payer une amende dont le montant est fixé par jour et pour une certaine durée par le juge. Le montant de l’amende par jour peut aller jusqu’à 1 000 € et la durée maximale est de 360 jours-amendes

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

13 commentaires

  • Avatar Didodylie

    Tellement bien exposé, tout ça…. et qui montre surtout au moins 2 choses :

    1. nous n’avons aucune sécurité dans notre pays, protégés par rien ni personne… les politiques et ceux qui la servent (police, gendarmes, bisounours qui trouvent tout ça normal ou « exagéré » quand on le décrit…) qui permettent et entretiennent et empirent tout ça me dégoûtent ;

    2. et quand on est victime, honnête etc. on est davantage condamnable / condamné (gilets jaunes, ceux qui n’ont pas d’autres choix de se défendre seuls, etc.) que les voyous, voleurs, violeurs, psycho-socio-pathes en tous genres qui peuplent nos rues, nos villes….

    Tout comme vous, chaque jour qui passe, j’ai envie de vomir.

  • Coucou !

    De plus ça a clairement été instrumentalisé ! Ça ne pouvait pas mieux tomber, en pleine polémique de racisme et du mouvement black live matter ! Du putain de pain béni.. C’est devenu une guerre ethnique, or c’est faux, ils sont « juste » venu venger un jeune qui c’est fait tabassé par des lâches. C’est qu’une histoire de bonhomme rien d’autre ! Le jeune se serait fait frappé par des petits hommes verts que le résultat aurait été le même.

    De plus, ils recommence à ce la jouer une fois les tchétchènes rentré chez eux. Ils étaient où pendant trois jours ? Â la mer ? Quand le jeune leur a demandé d’arrêter parce que les tchétchènes allait venir ça les avait fait rire aussi, mais une fois devant le fait accompli, on a plus vu grand monde..

    Écoutons Patrice, il l’explique tellement bien :
    https://www.youtube.com/watch?v=BuYHGC7WZww

    Ça a été pareil durant la coupe de l’euro en France avec les supporters russes, ils se sont tous pris une PLS, flics, hooligans, racailles des quartiers, face à de vrais bonhommes qui n’ont pas eu une éducation par un papa fragile en slim, et qui passe leur enfance à la playstation et à regarder nickelodéon, c’est une autre histoire !

    https://www.youtube.com/watch?v=nGVfGbsX-W4

    Un vrai mec il passe son enfance dehors, à jouer au foot quand il pleut qu’il fait – 20, ça va à la salle de sport et de boxe pied poings, ça travaille à l’atelier avec leur pères, leurs oncles, ça va draguer et baiser les filles, c’est comme ça qu’on devient un homme !

    Et un vrai homme ça assume aussi, lorsqu’ils ont fait trop les malins face à la justice, ça paye sa dette sans moufter, ça ramasse par les flics parce que tu as fait le coq ? Pareille tu la fermes et tu assume, tu ne va pas manifester pour ça !! Tu as frapper un qu’il ne fallait pas et tu ramasses ? pareil, ça te grandira. C’est ainsi qu’on apprend la vie.

    Akasha.

  • Avatar mianne

    Comme d’autres Français, j’ai habité pendant quelques années à l’étranger mais jamais nous ne nous serions permis d’agresser quelqu’un ou de monter une expédition punitive , encore pire avec des armes , bref de mal nous comporter dans le pays d’accueil qui ne l’aurait certainement pas supporté . Nous nous serions fait emprisonner et expulser immédiatement de ce pays .
    Quand on est accueilli dans un pays étranger, la moindre des choses est de respecter le pays d’accueil et de ne provoquer aucun trouble à l’ordre public . Je ne comprends pas pourquoi la police française , qui ne tolère pas que les Français eux-mêmes sortent dans les rues de leur propre pays avec des armes s’ils ne sont pas en possession d’un permis spécial, ne leur a pas retiré immédiatement leurs armes ni perquisitionné leurs logements ( au besoin en faisant appel à l’armée si ces personnes étaient trop nombreuses et menaçantes ) et ne les a pas expulsées sur le champ de notre territoire . Le premier devoir de l’Etat français est de protéger la vie de ses administrés français . Si cela se trouve, ces personnes irrespectueuses d’origine étrangère bénéficient de la part de la France d’allocations familiales , de l’accès gratuit aux soins et d’autres allocations, et n’en semblent aucunement reconnaissantes aux contribuables français qui les financent . Par contre, les Français accueillis à l’étranger ne bénéficient de la part du pays d’accueil d’aucune allocation familiale, ni d’allocations de logement ni de chômage, d’aucune assurance maladie et les Français doivent payer en plus de leur poche la scolarité de leurs enfants à l’étranger . Si , à Dijon comme ailleurs, ces personnes d’origines étrangères irrespectueuses et belliqueuses sur le sol français ne sont pas immédiatement désarmées, privées de tous les avantages sociaux français, puis expulsées, cela va faire jurisprudence et tous les Français, même sans permis de chasse ni permis de port d’arme vont se permettre de se promener eux aussi armés jusqu’aux dents pour se défendre contre ces « invités » belliqueux et contre tous ceux qui leur déplaisent . L’ambiance de nos rues ne va pas s’améliorer .

    • Avatar Jean Xana

      Tu ne peux pas comparer.
      Toi quand tu as vécu à l’étranger ça n’avait rien à voir avec ce qui se passe pour ces gens. Qu’ils soient réfugiés ou travailleurs au rabais, ils savent fort bien qu’ils ne sont pas bienvenus en France, et ils savent fort bien qu’ils n’ont rien de bon à attendre de la police et des institutions. Même si la police n’est pas raciste (possible) il s’y trouve comme ailleurs des gens qui en profitent pour rosser lâchement des immigrés pauvres sous le moindre prétexte. Moi aussi je vis à l’étranger et je n’aurais pas l’idée de manifester. En Roumanie même les flics me saluent et essayent de me dire « bonjour » en français, ils savent que je suis « riche » et en tous cas possesseur d’un passeport qui vaut de l’or – comme toi je serais bien bête de vouloir changer ça.
      Mais un Arabe, un Tchétchène ? Et tous ce types venus pour ne plus mourir de faim ?

      • Avatar engel

        Continuez à jouer le(la?) riche en Roumanie, mais si vous pouviez éviter de donner des leçons de bien-pensance, à nous les cons qui sommes restés en France, ça serait un minimum bien sympathique.

        • Avatar Jean Xana

          Je ne te donne pas de conseil.
          Tu fais ce que tu veux et tu as même le droit de propager la panique si ça te chante.
          Moi je donne MON témoignage, vous en faites ce que vous voulez.
          Mais je n’admets pas les provocations racistes de la part d’individus froussards et xénophobes.
          Prends-le pour toi si tu veux.

        • Avatar Jean Xana

          Et puis, en 2020, ne jamais être sorti de l’hexagone, ça fait un peu ridicule.
          Apprends à parler une langue étrangère (même l’anglais, il n’existe pas d’homme assez con pour ne pas savoir l’anglais) et voyage un peu.
          Ca t’aérera les méninges et tu verras que le monde est beau en-dehors de chez toi…

          • Avatar engel

            Toujours pareil ces donneurs de leçons.

            – Le bien-pensant dit « le monde est beau »…et vit en Roumanie.
            Terre ancestrale de tolérance, comme chacun le sait…

            – Ayez un minimum d’intégrité dans vos convictions et commencez par les mettre en adéquation avec vos actes.
            Vous le pas « froussard », allez donc voir les roumains qui vous accueillent. Et faites leur vos beaux sermons sur la tolérance, la pauvreté qui absout, le vivre ensemble source de richesse… et toutes ses fadaises néo-bobos.
            Et surtout n’oubliez pas, comme vous le faites si bien ici, de les traiter de gros « froussards xénophobes » en leur rappelant leur comportement séculaire envers les gentils pauvres roms.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

            …Après seulement, revenez m’expliquer comme « le monde est beau en dehors de chez moi ». https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

          • Avatar engel

            Pour prétendre que je ne suis jamais sorti de l’Hexagone et que je ne parle pas l’anglais, on se connaît d’où…? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

Laisser un commentaire