Rétro : Auchan : Licenciée pour 0,85 centimes !…

Retour sur une Info de 2016, qui en a scandalisé plus d’un, pour ne pas oublier la politique de ces grandes surfaces, gavées d’argent public avec en prime, un mépris digne d’esclavagistes . Ce travail est indispensable pour beaucoup de ces employés, qui vont où sont, aller grossir les rangs de pôle emploi. Avec une accusation de vol, c’est la quasi impossibilité de retrouver du boulot. Continuez à dormir, bientôt vous ferez le travail des caissières avec des scanners portables. Ça existe déjà, vous n’avez plus qu’à payer à la sortie le contenu de votre chariot. Et les milliardaires patrons de ces hyper marché, continueront à boire du champagne, à la connerie institutionnalisée. Faites les bons choix en matière de lieux d’achat, quand tous les petits commerces auront disparu, et c’est en cours, quand on regarde le désert que sont nos centre villes, ils feront les prix qu’ils veulent et, vous n’aurez plus d’autres options, que de les engraisser toujours plus…

Pour deux paquets de pâtes et une petite boite de sauce tomate de 85 centimes, une caissière de 41 ans, mère de trois enfants, à Tourcoing a été licenciée pour « faute grave » après 5 ans et demi d’ancienneté.

 « Qui vole un œuf vote un bœuf », ont dit les représentants de la famille des milliardaires Mulliez qui dirige Auchan. « On ne peut pas lui faire confiance ! »

Samedi 7 juin 2015, depuis le congrès de Poitiers, Manuel Valls avait pris un Falcon pour aller la « Ligue des champions » à Berlin. Pris la main dans le sac, il avait tenté de faire croire qu’il était allé, non pas voir le match avec ses enfants mais assister à une réunionannulée – de l’UEFA, ce qui était d’autant plus invraisemblable que Platini s’était rendu à l’Elysée le lendemain. Platini, accusé de corruption depuis, avait pourtant tenté de couvrir le Premier ministre en disant qu’il l’avait invitémais les 17 000 euros du voyage étaient de l’argent public. Combien ça fait de petites boites de sauce tomate et de promotion sur les paquets de pâtes ? Valls s’en était tiré en remboursant 2 500 euros la présence de ses enfants dans le Falcon, et en s’excusant, « Si c’était à refaire je ne le ferais pas ».

Mais ce n’est pas visiblement pas la même chance donnée à la caissière d’Auchan qui perd tout et est obligée d’aller aux prud’hommes pour se défendre.

Les cas Jean Valjean sont plus fréquents qu’on ne croit de nos jours

Dans le film « La loi du marché » avec Vincent Lindon, primé à Cannes en 2015, la vendeuse a 50 ans, son salaire est si bas qu’elle a le besoin de récupérer en douce des « bons » d’achat d’un euro destinés aux clients, oubliés par eux et périmés : la direction du supermarché la surveille, la coince, la convoque, l’humilie, et la vire sans indemnités pour faute grave en dépit de ses 25 ans d’ancienneté. La vendeuse du film a peu de chances de retrouver du boulot. Elle se suicide.

Comme un salarié de Lidl, récemment à Rousset, dans les Bouches-du-Rhône. C’est plus courant qu’on ne croit…

Sarah, une ancienne caissière d’un supermarché de Lidl à Nancy, virée le 11 septembre 2012 pour avoir prétendument mangé un pain au chocolat d’une valeur de 0,39 euro vient de gagner, un an après, aux Prud’hommes et obtenu 8 800 euros de dommages et intérêts pour licenciement abusif. Il faut dire que le patron lui avait imposé 40 contrats en CDD avant de lui concéder un légitime CDI.

Les exemples fourmillent, ainsi à Alès, Nicolas, un agent de sécurité du supermarché Cora, après 6 ans d’exercice professionnel avait été mis à pied, « pour faute grave » : il aurait consommé 2 croissants pour 0,70 euros. Le patron voulait diminuer le nombre d’agents de sécurité sans frais…

La direction d’un autre supermarché dans le 4° arrondissement de Paris s’était débarrassée de tous les salariés à « temps pleins » pour les remplacer par des femmes à temps partiels, vulnérables et corvéables. La déléguée syndicale qui résistait s’était vue accuser d’avoir mangé un croissant de la veille, démarqué, et la direction demande son licenciement pour vol : l’inspecteur du travail qui refuse, se voit désavoué par le cabinet du ministre qui casse sa décision. Les licenciements abusifs sont décidément trop faciles ! Elle va aux prud’hommes qui lui donnent raison, en vérifiant que c’était un « usage » pour les personnels de manger ces croissants périmés : le patron fait appel, entre temps la loi Macron aura fait voter que gagner au tribunal ne donne pas lieu à indemnité ni réintégration, Valls aura baissé les plafonds des indemnités. Elle aussi, va se retrouver à 55 ans sans boulot, pour un croissant. C’est la logique de la loi El Khomri.

Un haut responsable de la sécurité, au siège des Nouvelles Galeries, était venu à la permanence de l’inspection du travail, parce qu’à son tour, il était licencié :

« Et pourtant j’en ai fait beaucoup pour eux…»

«  Quoi ? »

« Beaucoup, beaucoup, j’oserais même pas vous dire… »

« Mais dites ! »

« Bah je l’ai fait évidemment… »

« Mais quoi ? »

« J’ai placé des objets qu’on disait volés, dans les placards de délégués… »

« Comment ? »

« Bah j’avais les clefs pour accéder à tous les placards, il suffisait de mettre des trucs dans leurs sacs et on les coinçait à la sortie… »

C’est surtout dans la grande distribution que ces méthodes sont terribles, voire « Carrefour de l’exploitation », (livre de Grégoire Philonenko), chez Casino, Franprix… Chez Lidl c’est la schlague à tout moment : « Des contrôleurs piègent les caissières en glissant des saumons sous des packs d’eau dans leurs chariots ; si elles ne soulèvent pas tout pour vérifier, elles sont immédiatement convoquées par la hiérarchie. »

Hé oui, les licenciements sont trop faciles ! Pour « faute grave » et « faute lourde », ça permet des mises à pied immédiates et des licenciements sans indemnités. Et l‘accusation de « vol » c’est toujours une tache pour retrouver un travail. Et puis même si le patron perd aux prud’hommes, le salarié est viré quand même, pour quelques euros d’indemnités, c’est rien, et si ça fait quelqu’un de moins qui défend le code du travail :  le Medef est toujours là pour dire que c’est la faute à la grosseur du Code, « ennemi n°1 des patrons », El Khomri fait passer la loi TGV : « travailler plus, gagner moins, viré plus facilement ». Et le Conseil constitutionnel la ratifie à la louche.

Et, sous Valls, ces grosses chaines de distribution qui licencient pour 85 centimes, bénéficient du « Vive l’entreprise » et reçoivent des dizaines de millions du CICE, font des milliards avec des exonérations de cotisations sociales, tandis que l’inspection du travail est matée et que les prud’hommes sont menacés.

Ça sert à indiquer aux 900 000 caissières de ce pays qu’il faut qu’elles courbent l’échine, que leur « job » c’est la soumission, 85 centimes d’un côté, des milliards de dividendes de l’autre.

Gérard Mulliez et sa famille sont ainsi à la tête d’une fortune évaluée à 26 milliards d’euros en 2016, troisième fortune de France

Source Aphadolie via

https://fr.wikipedia.org/wiki/Association_familiale_Mulliez

http://www.filoche.net/2016/08/05/licenciee-pour-085-centimes-chez-auchan/

http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs/auchan-licenciee-pour-085-centimes/

http://www.lavoixdunord.fr/201292/article/2017-08-06/une-caissiere-avait-ete-licenciee-pour-0-85eu-l-affaire-auchan-city-un-apres

http://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/fraude-la-famille-mulliez-premiere-fortune-de-france-fiscalement-exilee-en-belgique-prise-dans-la-tourmente-57347e3035702a22d74ad28b

Note:

La famille des milliardaires Mulliez qui dirigent Auchan touche comme tous leurs homologues des subventions d’argent public via le CICE et  les différents dispositifs mis gracieusement à leur disposition par le gouvernement sans aucune contrepartie !

La CGT, ce 16 août annonce via un communiqué la réintégration de Stéphanie à son poste : « Cette victoire, nous la devons à la combativité de notre section syndicale dans l’entreprise, aux militants de notre Union locale, aux 6 000 signataires de la pétition, à toutes celles et tous ceux qui se sont manifestés contre l’injustice criante de cette situation. »

Gérard Filoche, 4 aout 2016

 

Voir aussi:

 

 

10 commentaires

  • JBL1960 JBL1960

    À la même époque, il y avait eu ce cas : Il manquait 5,32 euros dans la caisse : une vendeuse d’un supermarché Carrefour Market de la région parisienne a été licenciée pour avoir omis de scanner un pack de bière et deux sacs plastiques, avant finalement que la direction du distributeur ne propose de la réintégrer, a-t-on appris jeudi.

    Comme on avait bien bramé, elle avait été réintégré ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/29/00la-tete-a-toto/

    Ce n’est pas que plus personne dit rien (quoique) mais y’en a partout, tout le temps…

    Il y avait même eu ce cas : Il pensait bien faire. Mais son honnêteté lui a joué des tours. La semaine dernière, un homme s’est retrouvé assigné à résidence alors qu’il s’était présenté à la gendarmerie de Largentière, dans l’Ardèche, afin de ramener un portefeuille qu’il avait trouvé dans un bureau de tabac. Mal lui en a pris ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/26/ardechois-coeur-fidele/

    Maintenant c’est pas le Arnaud Montebourg qui prétendait ne même pas savoir qui était la famille Mulliez ?
    Alors qu’il était Ministre, hein ?

  • JBL1960 JBL1960

    C’est dans cet Instant Meurice là ► https://www.youtube.com/watch?v=KoGW4erCwJM&list=PL43OynbWaTMLEbdAWr-DnAfveOonmhlT1

    Que Montebourg ne sait même pas qui est la Famille Mulliez, Macron chouine parce qu’on a dit rien que des conneries à propos de son costard. Et donc le sujet était = La gauche et l’Institut Montaigne… (26/06/2016)

  • predateur

    quand je vois tout ce qui est détourné par des employés dans certaines entreprises ,je me dis qu il y a des vilains patrons supers cool ….. vols à la charge du consommateur au final
    et à votre avis pour une bouteille de ricard on licencie ou pas?????
    deux paquets de chips ?????

    du mulliez ou du leclerc il y en a eu grace à vous et à moi , qui nous vendent des produits de premières nécessité 30 % moins cher que le petit commerçant du coin …..un peu facile comme procèshttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Cyrildu44

    Le métier de caissière est le plus ingrat jamais inventé : manipule des pièces et billets qu’elle ne pourra jamais encaisser, se tape toute la misère sociale (mamie qui raconte ses problèmes, cas soc qui l’insultent, etc…), doit faire le travail d’un agent de sécu en demandant d’ouvrir les sacs et cabas, pas de possibilité d’aller aux toilettes quand elles veulent.

    Qu’ils suppriment ce métier et les remplacent par des machines surveillées par une ou deux personnes en cas de problèmes techniques.

    Concernant les licenciements pour vol de 85 centimes, c’est une manière de dissuader les autres employés de voler plus que de raisons : en effet, c’est facile de détourner des produits en falsifiant les papiers ou en faisant croire que c’est un con-sommateur qui a commis le vol.

    La société ne favorise pas l’honnêteté.
    Pourtant, les patrons gagneraient davantage de sous en proposant des primes aux salariés honnêtes…

  • logic

    si les salariés qui ont des boulots de merde prenaient le chômage comme une chance plutôt que comme un drame, les moutons progresseraient……..

    • predateur

      ça c était avant ……selon les dires d une responsable qui bosse dans le social il y a un gros tour de visse de fait depuis 6 mois …..
      j ai un copain qui est assisté financièrement depuis 5 ans ( plus envie de bosser) qui n a rien touché depuis la mi février ….il commence à avoir la trouille , avec une femme qui ne travail pas et ne perçoit rien , et un seul enfant donc pas grand alloc

      • logic

        rien de changé au niveau du chômage :

        https://www.pole-emploi.fr/front/common/tools/getElementStream.jspz?id=190032&prop=file

        pour info, le chômage c’est 24 mois maximum, alors 5 ans, je ne sais pas ce que c’est, mais sûrement pas du chômage !

        • predateur

          comme tu le dis on trouve vite les limites ,avec quel montant d indemnisation au bout de 24 mois et quel retraite en découlera ???????
          et aprés 45/50 ans pour retrouver du boulot , c est déjà plus difficile
          pour le cas que j ai nommé , ça a démarré avec un semblant d accident du travail ……

          • logic

            au bout de 24mois, rien, ou l’ASS si tu as travaillé plus de 5 ans, et la retraite et bien de toutes façon entre une retraite de merde et l’ASPA, il n’y a pas grande différence!!
            Mais mon propos ne portait que sur le fait de mettre a profit les périodes de chômage, pour prendre du recul par rapport au système, et apprendre à s’en passer! Bien sur, il va sans dire, qu’il faut consommer différemment et apprendre la sobriété, au profit de la liberté, ce n’est pas dû à tout le monde!

  • CryptoKrom

    …et des Responsables qui sabotent les machines de l’entreprise pour rejeter la faute sur les ouvriers .

    ( a force d’abuser au point d’envoyer un délégué a l’hopital, ces Responsables ont dues étre licenciés en douce pour ne pas nuire a l’Image…. L’Image d’une Entreprise doit briller, dévoiler ses comportements est le juste retour des choses )