150 quartiers seraient sous l’emprise de l’islamisme, selon la DGSI

Ce n’est pas rassurant mais, « promis! » nous aurons un plan « pas ficelé mais qui sera prêt avant les municipales ». Il ne suffit pas de s’agiter autour de cette question sécuritaire qui inquiète les français, avant l’échéance électorale (comme c’est pratique pour rassurer!) mais, comment a-t-on pu laisser le salafisme se propager dans autant d’endroits en France? Partagez ! Volti

******

Source RT-France (Selon le JDD)

On dirait un discours de Macron

Selon le JDD, un document secret-défense liste 150 quartiers français «tenus» par les islamistes. Parmi eux, des zones de banlieues comme de petites villes. Le gouvernement doit dévoiler son plan de lutte contre l’islamisme avant les municipales.

La France compterait 150 quartiers «tenus» par les islamistes. C’est ce qu’indique un document classé secret-défense de la DGSI, la Direction générale de la sécurité intérieure, qui a été transmis exclusivement au ministre de l’Intérieur, selon le Journal du dimanche (JDD).

Dans ce document, les banlieues de Paris, Lyon et Marseille sont visées, mais aussi des cités du Nord, comme Maubeuge, l’agglomération de Denin ou encore Roubaix où «la situation prend des proportions inquiétantes», selon un préfet cité par le journal.

Parmi les autres villes qui seraient touchées par l’islamisme, certaines sont plus inattendues : Annemasse (Haute-Savoie), Bourg-en-Bresse (Ain), Oyonnax (Ain), ou encore Bourgoin-Jallieu (Isère). Selon ce même préfet, on constate «l’apparition de microterritoires qui se salafisent dans des zones improbables», comme Nogent-le-Rotrou, en Eure-et-Loir.

Un plan de lutte contre l’islamisme avant les municipales

Selon le JDD, le gouvernement va dévoiler un plan pour lutter contre l’islamisme d’ici mars. «Le plan n’est pas ficelé, mais il sera prêt avant les élections municipales», explique l’Elysée à l’hebdomadaire. …/…

Lire la suite

RT-France

2 commentaires

Laisser un commentaire