Google tient une liste de tous vos achats en ligne et vous ne pouvez pas la supprimer..

Pas de panique, pour l’instant, on ne sait pas à quoi sert cette « option » cachée de notre compte Google mais, si besoin était, c’est confirmé, le géant de Mountain View sait tout de nous. Partagez ! Volti

******

Sources business-Insider, Numérama, CNBC, via Aphadolie

illustration

Dans un onglet méconnu intitulé « achats », Google garde une trace de tout ce que vous avez acheté, depuis la création de votre compte Gmail. Cette liste est quasiment impossible à effacer.

Vous ne vous souvenez peut-être pas d’avoir acheté le premier album de Zaz en 2010 sur Amazon, mais Google, lui, s’en rappelle très bien.

La multinationale garde, pour chaque personne qui a un compte, un historique complet de tout ce que vous avez acheté en ligne, a remarqué CNBC le 17 mai 2019. Il suffit que vous ayez reçu un mail de validation ou de facture sur votre compte Gmail pour que Google ait extrait cette information et l’ait consignée dans une autre rubrique, méconnue, intitulée « Purchases » (ou Achats, en français) et qui est très largement méconnue du grand public.

Vous pouvez faire le test :

Il suffit de vous rendre sur le lien myaccount.google.com/u/0/purchases qui vous emmène directement sur la page en question. Vous pouvez alors remonter la totalité de l’historique de vos achats.

G - 1
Capture d’écran de l’onglet Achats // Source : myaccount.google.com

Une liste quasiment impossible à supprimer  

« Vous seul pouvez voir vos achats. Google protège votre vie privée et assure la sécurité de votre compte. », assure le site. C’est dans la page ajoutée en lien que l’on comprend d’où que toutes ces informations d’achats ont été « récupérées depuis votre compte Google à partir de différentes sources. », dont à la fois :

  • Les commandes passées sur le Google Play Store, via Google Express ou avec l’Assistant Google.
  • Mais aussi à partir des « reçus ou confirmations de commandes reçus dans Gmail ».

Le problème est qu’il est impossible de supprimer les données de la liste « Achats » sans supprimer l’email de confirmation de commande reçu. Nous avons fait le test : lorsque l’on clique sur un achat passé, par exemple cette carte microSD commandée sur Amazon en avril dernier, on obtient le détail de la commande.

En appuyant sur « Effacer l’achat » toutefois, Google assène : « Pour effacer cet achat, supprimez l’e-mail », et propose de renvoyer directement vers le mail en question.

G - 2
myaccount.google.com

Or un email est une garantie efficace qui permet aux internautes de garder une trace de leurs achats en ligne. Si vous souhaitez donc garder l’email, la commande sera conservée dans la liste, car Google ne permet pas de supprimer les informations de cette liste sans supprimer l’email. Il n’existe évidemment pas non plus de bouton « Tout supprimer » : chaque achat doit être traité au cas par cas — bon courage si vous effectuez tous vos achats avec la même adresse mail depuis dix ans.

Dans la rubrique « données et personnalisation » de notre compte personnel Google, il n’existe aucune option qui permette de refuser que les informations d’achats soient conservées et agrégées dans la rubrique Achats.

Contacté par CNBC, Google a affirmé qu’il était possible de mettre fin entièrement à cette agrégation d’informations sur une autre page dans les paramètres, mais nos confrères américains ne l’ont pas trouvée. Numerama ne l’a pas non plus trouvée.

À quoi sert cette liste ?

Il n’est certes pas surprenant de savoir que Google connaît le contenu de vos mails, et donc connaît l’historique de vos achats. Mais il est plus difficile de comprendre pourquoi l’entreprise garde une liste, à part, qui répertorie tous ces achats. Car officiellement, Google affirme ne pas utiliser le contenu de vos mails pour de la publicité ciblée (vous pouvez d’ailleurs choisir la dépersonnalisation complète de toutes les pubs relatives aux services de Google ici).

Contacté par The Verge, Google a confirmé : « Nous n’utilisons pas les informations de votre Gmail pour vous montrer des publicités, et cela prend en compte les reçus de commandes par mail et les confirmations qui sont montrées sur la page Achats. » En réalité, cette décision n’a été prise qu’en 2017, et on ne sait pas depuis combien de temps la rubrique Achats existe.

Alors à quoi cette liste peut-elle servir ?

Google affirme qu’elle existe pour « vous aider à voir facilement, et garder une trace de vos achats, réservations et abonnements à un seul endroit ». Mais cette rubrique, avant la découverte de CNBC, n’est pas du tout mise en avant dans les données de la rubrique Données de Mon Compte, et donc très largement méconnue des utilisateurs. Pour quelle raison, donc, Google extrait-il l’historique de tous nos achats dans une page à part, s’il ne s’agit ni de visée publicitaire, ni de donner plus de contrôle à ses utilisateurs ?

Bien qu’elle soit privée, l’existence de cette page montre combien Google a encore du mal à servir son objectif, récemment réaffirmé publiquement par son CEO Sundar Pichai dans une tribune au New York Times, de transparence et de protection de la vie privée des utilisateurs. Ce genre de découvertes — même si aucune explication ou conséquence néfaste n’a été trouvée pour l’instant — ne fait que renforcer le sentiment de défiance des utilisateurs qui réalisent (certes, tardivement) que les géants du web savent tout d’eux.

Aphadolie

Voir sur le sujet :

Comment Google est devenu un empire ? [Vidéo]

Google vous écoute en permanence. Voici comment trouver les enregistrements !

Impôts : Comment le site du gouvernement vous trahit

14 commentaires

Laisser un commentaire