Droit de réponse à Arrêt sur images – Calomnie, manipulation et amalgame : la réponse médiatique aux analyses de l’UPR …

Rassemblement! un  mot qui malheureusement, n’est pas plus fédérateur que les articles proposés. On verse dans les poncifs maçonniques, la diabolisation du simple mot patriotisme en est un exemple, comme si le fait de se revendiquer Français nous rabaissait à n’être que de pauvres esprits qui n’ont rien compris à ce nouvel ordre du monde. Le réagencement géopolitique, auquel nous assistons, peut sembler normal aux mondialistes qui voient dans la perte de souveraineté, la quintessence du mot égalité. Nous ne serons jamais égaux, chacun ayant sa propre culture, fier de la posséder, et voulant la conserver. De même que mettre l’accent sur les agissements d’un pays qui n’a de cesse de s’accaparer les richesses de tous, en usant de guerres, et semant la désolation partout sous couvert de démocratie, fait de nous des pro-machins ou anti trucs.. Mais là où on tire le pompon, c’est avec de soi-disant enquêtes de certains médias, qui occultent, arrangent, manipulent les faits pour tromper leur auditoire. Il est important de remettre les pendules à l’heure, c’est ce que F. Asselineau a fait. L’UPR est il un parti dangereux pour ceux qui ne défendent pas notre pays, qui le bradent? On aime ou on aime pas F.Asselineau, mais on ne peut pas dire qu’il est vague et superficiel, ses arguments sont sourcés et vérifiables. Vos avis sont les bienvenus. Merci à B.RT.

Ce texte est un droit de réponse de l’Union Populaire Républicaine à « l’enquête » de Laure Daussy « Mais qui est François Asselineau, le souverainiste sans page Wikipedia ? », publiée sur le site d’Arrêt sur images le 24 septembre 2014.

Irrités mais peu surpris, nous constatons que les médias dominants, au lieu de rendre compte loyalement et de débattre des analyses et propositions de l’UPR, ont choisi d’essayer de faire passer notre mouvement serein, rationnel et républicain pour une bande de conspirationnistes illuminés d’extrême droite. En quelque sorte, cela nous rassure ; c’est la preuve que nous sommes difficilement attaquables sur le fond.

En effet, nos adversaires n’ont rien de consistant à objecter à nos analyses précises et détaillées. Ils se rabattent donc sur la calomnie, en s’efforçant de nous discréditer en inventant de toutes pièces des éléments compromettants ou en faisant des interprétations biaisées.

Nous sommes surpris qu’Arrêt sur images participe à cette campagne de dénigrement ; nous pensions qu’ASI serait plus rigoureux et honnête. Corrigeons donc point par point les erreurs et les approximations de l’article qui nous a été consacré suite à la diffusion de l’interview de François Asselineau le 20 septembre 2014 dans l’émission de France 2 « On n’est pas couché » (il faut préciser au passage que cette interview a été expurgée au montage de nombreux passages importants ; au total les coupes concernent 19 minutes, plus de la moitié du temps de réponse de François Asselineau a disparu).

  1. Le parcours politique de François Asselineau

À chaque fois qu’il est question du passé de François Asselineau, les médias qui ont un a priori négatif sur l’UPR sélectionnent quelques éléments pour lui donner une image de « droitard pasquaïen ». Il suffit ici de renvoyer à deux textes publiés sur notre site Internet : la présentation du parcours de François Asselineau et une mise au point quant à ses liens avec Charles Pasqua. Après les avoir lus, on ne peut qu’être frappé par la malveillance de cette vision très orientée de la trajectoire politique du président de l’UPR. Les journalistes d’Arrêt sur images incriminent-ils François Hollande parce qu’il fut un très proche de François Mitterrand, titulaire de la francisque n° 2202 et protecteur de René Bousquet, l’auteur de la rafle du Vel d’Hiv’ ?

Ajoutons que des journalistes rigoureux devraient se poser la question suivante : si le président de l’UPR est censé être si à droite, pourquoi la majorité des adhérents de ce mouvement viennent-ils de la gauche ? Pourquoi d’ailleurs les journalistes refusent-ils de s’intéresser de façon approfondie à l’intégralité du programme de l’UPR et à la composition sociologique de ses adhérents ?

Quant à la mention du bref passage de M. Asselineau au RIF dirigé alors par Paul-Marie Coûteaux, elle est malhonnête car privée de précisions importantes : à l’époque, le RIF prétendait vouloir rassembler les souverainistes de droite et de gauche et M. Coûteaux n’avait aucun lien public avec le Front national. C’est plus tard qu’il s’est rapproché de l’extrême droite et de Marine Le Pen. Du reste, Paul-Marie Coûteaux étant l’un des cofondateurs d’Attac, pourquoi les journalistes d’ASI n’insinuent-ils pas que les responsables de l’association altermondialiste sont d’extrême droite ?

Quand on veut rendre compte honnêtement du parcours et de l’identité politiques de quelqu’un, il est essentiel d’être précis quant aux faits, notamment en ce qui concerne la chronologie.

Ajoutons que le ministère de l’Intérieur a classé les listes UPR aux dernières élections européennes en catégorie « listes divers » (LDIV), donc ni à droite ni à gauche. Il a par exemple classé les listes Nous Citoyens, Debout La République et Force Vie en « listes divers droite » (LDVD) et la liste Nouvelle Donne en « liste divers gauche » (LDVG). Il existe aussi des catégories « liste extrême gauche » (LEXG) et « liste extrême droite » (LEXD). Tout ceci peut être vérifié, département par département, dans les résultats publiés sur le site du ministère de l’Intérieur.

Ainsi, quel que soit l’angle par lequel on traite le sujet, affirmer ou insinuer que l’UPR et François Asselineau seraient d’extrême droite relève de l’erreur ou du mensonge.

  1. L’UPR et Wikipédia

L’anomalie que constitue l’absence de notices sur François Asselineau et l’UPR dans la version française de Wikipédia a été étudiée et commentée dans ce dossier très complet. Il y est notamment question de l’émission dans laquelle ASI a reçu Rémi Mathis (président de Wikimédia France) et Pierre-Carl Langlais (un des administrateurs de l’encyclopédie).

Nous finissons par trouver amusant d’avoir des notices dans une dizaine de langues sur Wikipédia mais aucune en français. Nous espérons que cette curiosité stimulera le goût de l’enquête des journalistes ; il y a peut-être quelque chose à creuser du côté du fonctionnement de Wikipédia.

Ajout de dernière minute : une notice de François Asselineau vient d’être d’être mise en ligne sur Wikipédia en français. Comme l’indique le titre du présent texte, c’est encore « calomnie, manipulation et amalgame ». Et de quelles sources s’inspire principalement cette notice ? De l’article mensonger et malveillant du « Plus » du Nouvel Observateur et… de celui d’Arrêt sur images.

  1. L’UPR sur Internet et les réseaux sociaux

L’article d’ASI fait une présentation lacunaire des données sur la présence de l’UPR sur Internet. En effet, pourquoi dire que le « compte Twitter [de François Asselineau] n’est pas particulièrement suivi, par rapport à d’autres politiques : 8200 followers » (nous avons rejoint Twitter tardivement) et par contre cacher le nombre élevé des « fans » de notre page Facebook : 30 000 ?

Et lorsqu’il est affirmé ensuite que le nombre de vues des vidéos de M. Asselineau n’est « pas extraordinaire au regard du succès que peuvent remporter certaines vidéos virales », il nous semble que la barre de l’absurdité est franchie. Comparons le nombre de vues de cette vidéo de la dernière conférence de presse de François Hollande avec ce montage d’images de chats faisant des choses amusantes ou avec ce clip de Lady Gaga. Faut-il ajouter quelque chose ? Oui, ceci : que l’on nous montre des vidéos de responsables politiques obtenant de meilleurs scores que celles de François Asselineau. Même sans tenir compte du volume d’exposition médiatique – très défavorable au président de l’UPR –, peu de dirigeants (aucun ?) de parti politique peuvent rivaliser. Même Marine Le Pen est à la peine malgré une couverture médiatique très généreuse. On vante pourtant les succès du FN sur Internet…

  1. Nos analyses sur les États-Unis

Dès que l’on critique la politique étrangère des États-Unis, les médias du système s’empressent de lancer l’accusation d’ « anti-américanisme primaire ». Avant de se pencher sur l’hypothétique validité de ce qualificatif en ce qui concerne l’UPR, suggérons que c’est plutôt le « pro-américanisme primaire » des grands médias français qui devrait être un sujet d’interrogation et d’indignation.

Comme nous l’avons dit à plusieurs reprises, par exemple dans ce texte, non, l’UPR ne fait pas d’ « anti-américanisme primaire ». Certes, nous critiquons fermement les agissements des États-Unis en matière de politique étrangère, de surveillance (cf. les révélations de WikiLeaks et d’Edward Snowden) et de guerre, mais nous n’avons rien contre le peuple américain, qui souffre lui aussi des décisions prises par ses gouvernants.

Les analyses que nous faisons sur le rôle très néfaste des États-Unis dans le monde sont partagées par de nombreux Américains, dont certains sont des intellectuels de premier plan. Lire par exemple De la guerre comme politique étrangère des États-Unis de Noam Chomsky, Les Guerres scélérates : les interventions de l’armée américaine et de la CIA depuis 1945 de William Blum ou L’Horreur impériale : les États-Unis et l’hégémonie mondiale de Michael Parenti. On peut aussi se référer aux critiques (souvent beaucoup plus radicales que les nôtres) exprimées par l’économiste et journaliste Paul Craig Roberts ; l’UPR a rendu compte de certains des articles de ce dissident qui fut secrétaire adjoint au Trésor dans l’administration Reagan.

En ce qui concerne nos analyses sur le rôle des États-Unis dans la construction européenne, elles sont comme toujours étayées. Aussi nous attendons que nos contradicteurs démontrent l’inexactitude de ce qu’avance le journaliste britannique Ambrose Evans-Pritchard dans son article – basé sur des archives déclassifiées – publié dans le Daily Telegraph du 19 septembre 2000 (nous en avons proposé une traduction). Pareil pour l’enquête de Rémi Kauffer intitulée sobrement « La CIA finance la construction européenne » publiée dans le magazine Historia (n°675, mars 2003). De même pour notre dossier sur Robert Schuman ou celui-ci, montrant preuve à l’appui le soutien des États-Unis, dès les années 1960, à l’union monétaire européenne.

Au lieu d’accuser systématiquement d’ « anti-américanisme primaire » tous ceux qui critiquent l’impérialisme belliqueux des États-Unis, les journalistes devraient se documenter et enquêter sur ces sujets. Nous sommes ouverts au débat, s’ils ont des objections à formuler, nous sommes tout ouïe.

Quant à l’intervention militaire en cours contre l’État islamique, nous ne faisons que signaler que c’est l’Occident lui-même qui a permis l’émergence de cette force. En détruisant ou déstabilisant les États laïcs en Irak, Libye et Syrie, les États-Unis et leurs subordonnés européens ont ouvert un boulevard à des groupes djihadistes que les occidentaux utilisent sans aucune gêne quand ceux-ci servent ses intérêts géostratégiques (en Syrie aujourd’hui pour renverser le régime de Bashar al-Assad, en Afghanistan autrefois pour combattre l’URSS).

L’Occident-après-moi-le-déluge ayant un lourd passif de pompier-pyromane, il n’est pas interdit de s’interroger sur l’origine des financements de l’EI. À propos, l’Arabie Saoudite, allié protégé des États-Unis, a procédé selon le magazine britannique The Economist à 22 décapitations pour le seul mois d’août dernier (79 au cours de l’année 2013). L’UPR s’insurge contre le deux poids deux mesures permanent pratiqué par la prétendue « communauté internationale » et ses médias.

Quand les interventions militaires américaines causent des centaines de milliers de morts en Irak et en Afghanistan ou quand l’Arabie Saoudite décapite à tour de bras, ces victimes arabes disparaissent dans l’indifférence médiatique, leurs vies n’ayant manifestement pas la même valeur que celles des quelques malheureux occidentaux qui ont été assassinés récemment. Pour notre part, nous trouvons cette indignation sélective abjecte. Une vie est une vie, quelle que soit l’origine nationale ou la religion.

On cherche à discréditer l’UPR, à intimider les Français qui s’intéressent à nos idées, alors que les partis et les médias installés soutiennent la dangereuse politique des pays de l’OTAN vis-à-vis de la Russie et du monde arabo-musulman. Qui ouvre la boîte de Pandore ? Qui représente la plus grande menace pour la paix dans le monde ? C’est parce que l’UPR considère que la France devrait se désolidariser de cet Occident-là – États-Unis, Union européenne, OTAN – qu’elle est autant attaquée (ou ignorée).

Alors, où est « l’obsession du complot américain » dont parle l’article d’ASI ? Encore une fois, si nos analyses apparaissent erronées à quiconque, nous sommes toujours disposés à avoir un débat rationnel, y compris avec des obsédés de la soumission aux États-Unis…

  1. Nos analyses sur le Front national

Arrêt sur images moque nos affirmations sur le rôle et les soutiens du Front national. Nous conseillons donc à la rédaction d’organiser une diffusion du documentaire Le Diable de la République : 40 ans de Front national réalisé par Grégoire Kauffmann, Emmanuel Blanchard et Jean-Charles Deniau. Ce film diffusé sur France 3 le 30 novembre 2011 confirme ce que l’UPR avance par la voix même de Pierre Ceyrac, ancien élu FN et secrétaire général de CAUSA International, filiale politique de la secte Moon. Voir cet extrait du documentaire.

S’ils estiment que tout ceci relève du « complotisme », nous suggérons aux journalistes d’ASI de prendre contact avec les auteurs du documentaire et la rédaction de France 3. Avant de décrocher le téléphone, il peut être utile de consulter cette page du site Prevensectes, cet article du Monde, ou encore celui-ci des Inrockuptibles.

Quant à la promotion médiatique du Front national demandée par François Mitterrand, c’est Roland Dumas qui le dit.

Et pour ceux qui prétendent que la proximité du FN avec la droite américaine est de l’histoire ancienne, voici un article intéressant des spécialistes de l’extrême droite au Monde.

Au lieu de défendre le clan Le Pen, les journalistes devraient demander aux dirigeants du FN ce qu’ils pensent de nos analyses argumentées sur son rôle d’épouvantail consentant au service du système ou sur son refus de proposer réellement la sortie de l’euro et de l’UE.

Concernant Alain Soral, le rabatteur intermittent du FN, nous avons déjà dit que l’UPR n’avait aucun lien avec lui dans un droit de réponse à Rue89.

Nous regrettons une autre imprécision malheureuse (curieusement, elles nous sont toujours défavorables…) dans la mention de la présence de Robert Ménard lors d’une table ronde à l’Université d’automne 2012 de l’UPR. Non seulement il y avait aussi des personnalités de gauche à cet événement – Jacques Nikonoff, par exemple –, mais en plus, Robert Ménard, un invité parmi bien d’autres, n’était pas encore à l’époque le candidat soutenu par le FN à la mairie de Béziers. Là encore, la chronologie est importante.

  1. La suppression du crime de haute trahison dans la Constitution

L’article de ASI présente cette suppression comme s’il s’agissait d’une lubie du président de l’UPR et affirme qu’« en réalité », cette suppression aurait visé simplement à préciser une formulation « trop flou[e] ».

Or, l’incrimination de « haute trahison » du président de la République, qui a bel et bien été retirée de l’article 68 de la Constitution de la République par la loi constitutionnelle du 23 février 2007 (quelques semaines avant l’élection de Nicolas Sarkozy), a été remplacée par la formule « manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat ». Tout un chacun peut juger que, contrairement à ce qu’affirme ASI, cette nouvelle formule n’est en rien « plus précise » que l’ancienne. Elle a pour effet de retirer l’incrimination de « haute trahison » et elle lui substitue une formulation floue qui semble ne plus viser que d’éventuels problèmes de santé physique ou mentale qui frapperaient le chef de l’État.

Au passage, il est dommage que le réquisitoire d’ASI ne se soit pas intéressé au fait que François Asselineau signale que l’incrimination de « complot contre la sûreté de l’État », qui figurait dans le même article 68 de la Constitution de 1958, a elle aussi été retirée de notre Loi fondamentale par la loi constitutionnelle du 27 juillet 1993, dans la foulée de la ratification du traité de Maastricht. Ce silence signifie-t-il qu’Arrêt sur images juge que Charles de Gaulle était un « complotiste », à l’égal de François Asselineau ?

  1. Le 11 septembre

Nous sommes tombés des nues quand nous avons lu ceci dans le dernier paragraphe de l’article d’ASI : « Tout ceci nous amène à la question fatidique : quelle est la position de l’UPR sur le 11 septembre ? » Relisons : « Tout ceci nous amène » ; « la question fatidique »… Qui est obsédé par le 11 septembre au juste ?

Notre position, ou plutôt notre refus de prendre position sur ce type de sujet est exposé et expliqué dans ce texte. Si ASI estime que l’on ne parle pas assez du 11 septembre dans les médias, ça ne nous regarde pas.

Disons pour finir que nous déplorons qu’Arrêt sur images se soit prêté à l’injuste pratique de la culpabilité par association (X a croisé Y, qui fréquente Z ; X a été vu dans ce lieu, Z aussi ; etc.). Nous nous demandons ce qui reste du débat sur les analyses et les propositions dans cette « en quête de proximités ».

Le choix très orienté des mots-clés associés à « l’enquête » se passe de commentaires : « 11 septembre, Asselineau, CIA, Front National, Meyssan, OTAN, Pasqua ».

Nous regrettons qu’ASI, qui fait parfois de la critique des médias, ait raté une occasion de questionner l’UPR sur son programme ambitieux sur les médias (qui ne s’arrête pas à la renationalisation de TF1).

A lire:

Rachat d’Alstom : Le Centre Français de Recherche sur le renseignement (CF2R) publie un rapport qui conclut à un « scandale d’état »

Le CF2R publie un rapport sur Alstom qui conclut à un « scandale d’État » et qui dénonce le « racket américain », l’« amateurisme du gouvernement », la « trahison des élites » et la « démission d’État » qui règnent en France.  …/…

54 commentaires

  • utoro

    En même temps quelle idée de passer sur France 2 ? Je n’aime pas l’UPR qui passe son temps à faire une fixette sur le FN alors qu’ils ne sont pas au pouvoir. En cela ils participent bien à la vindicte populaire comme les autres partis classiques.

    Finalement ces partis sont des partis parasites pour empêcher la montée au pouvoir du FN : voilà ma théorie du complot :-)

    Toutefois, je reconnais que les critiques venant de l’UPR peuvent être justes et je ne suis pas forcément obtus et primaire. Et je pense que les médias, presse ou télé, sont tous complices de la propagande actuelle sur tant de sujet. Lors de la révolution, si elle vient un jour, il faudra s’occuper d’eux sérieusement et les traiter comme des traitres à la nation.

    • Le veilleur

      Très bien parlé, les 19 minutes qui manquent sont bien la preuve que les médiats font la pluie et le beau temps sous couvert d’avantage en tout genre et d’une dictature qui impose, qui filtre et cherche à diaboliser tous ceux qui s’opposent à leur projet destructeur car nous sommes bien dans une politique de destruction à tout les étages sinon nous n’en serions pas là.

      A qui profite le crime ? mais bon nombre de Français sentent bien qu’on leur ment, la plupart s’informent sur internet et la télé n’est plus qu’un bruie de font de plus en plus imperceptible. Les traitres finiront dépouillés de leur avantage très bientôt car nous ne pouvons pas éternellement entretenir le mensonge sans que la vérité finisse par éclater au grand jour.

    • Jean3500

      @Utoro et autres qui défendent le FN : Vous n’aimez pas que l’ UPR critique le FN, mais qu’a fait le FN depuis 7 mois qu’ils ont été élus au parlement Européen ?
      Alors qu’ils détiennent 1/3 des 74 sièges des députés français.
      On ne les entend pas, ils ne changent en rien l’ Europe.
      Elle est où leur « Europe des Nations » ?
      Du vent comme tout cet ensemble FNUMPS qui à 15.000 eur mensuel multiplié par 74 députés, multiplié par 7 mois, nous a déjà coûté plus de 7.770.000 eur et avec leurs attachés parlementaires « famille » (SARL comme dans le cas de la Marine et son compagnon), on peut encore multiplier par plus de 2 les 7.770.000 eur gaspillés.

      Le FN est un parti du Système comme les 2 autres grands partis.
      Le Système dont les USA a instigué l’ Europe et en même temps finance ou aide médiatiquement, toutes les oppositions qui permettent de créer une « stratégie du choc ».
      Peu importe pour le Système qu’en 2017 ce soit UMP contre PS, le Système y gagne avec encore plus d’austérité, de privatisations, de lois liberticides sous des prétextes de piratage ou de terrorisme…
      Si c’est UMP ou PS contre FN, là encore le Système y gagne avec l’équivalent de 2002 où Chirac qui n’avait que 19% s’est retrouvé légitimé à 82%.
      Et dans le deuxième cas des plus improbable, si le FN accédait au pouvoir, comme depuis 7 mois, il ne changerait rien, ce parti qui pendant plus de 30 ans faisait des discours pour les chrétiens intégristes (Jeanne d’Arc) et contre les communautarismes J ou omo, ainsi que contre les frères la truelle.
      Mais qui depuis la Marine est Pro LAICITELGBTLDJISRAELFRANCMAC…
      Et le FN comme les autres du Système, pousse au « choc des civilisations » avec l’islamophobie.
      Ce qui arrange encore les USA comme pour l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, la Syrie, la Somalie,… où il y a plus de terroristes maintenant qu’avant leurs interventions qui devaient apporter paix, écoles, hôpitaux,…

  • Les médias salissent le gentil inoffensif UPR, mais tout ce qu’ils disent sur le FN est strictement vrai et représentatif ?

    Asselineau, j’apprécie beaucoup, mais il est saoulant avec le FN.
    Soyons sérieux 2 min.
    S’il fait la chasse au FN c’est parce qu’ils lui font de l’ombre. C’est sa stratégie de com de pouvoir proclamer « on est LES SEULS à proposer de sortir de l’UE ». Ce qui est faux. Marine en parle souvent. Après Asselineau peut bien nous dire que ce n’est écrit nulle part … lol quoi ! Tout le monde n’est pas aussi procédurier que lui. OSEFFFFF !!!

    Pour le reste, la contribution d’Asselineau est importante et appréciable. C’est lui qui a soulevé le lièvre de l’article 50 pour sortir de l’UE…
    Mais bon, faut arrêter l’autosatisfaction permanente, il n’a pas non plus inventé l’eau chaude.
    On s’en contrefou de l’article 50 dans la mesure ou on peut tout aussi bien renégocier le traité ou le dénoncer.
    Imaginons qu’il n’y ai pas d’article prévu dans le traité pour sortir de l’UE : ca y est, c’est fini, fin de la partie parce que c’est pas écrit sur un bout de papier qu’on peut sortir de l’UE ???

    Certains arguments sont vraiment ridicules et pas du tout à la hauteur de quelqu’un qui se prétends de stature nationale. On est dans la cour de récré la …
    La politique c’est une guerre, s’il commence à pleurnicher à chaque coup pris …

    Allo, non mais allo quoi !!!

    Qu’il continue de faire son travail humblement, et tout le monde s’en portera mieux.

    • Norbert

      Je fais un tir groupe:

      UTORO

      Asselineau La fixette contre le FN?Ce n’est pas sans raison et
      O combien justifiee,parti attrape-tout ,voie de garage pour les mecontents et parti instrument manipule par le systeme pour mieux diviser le peuple..
      Son fond de commerce electoral il ne le tire que principalement du rejet d’une partie de la population contre les Arabes,ce qui obcurcit le mental d’une partie de certains Francais pour comprendre qui est le FN en realite.

      UTORO,tu parles d’Asselineau sans rien savoir des propositions de l’UPR.
      Quelques videos(non-exhaustives) qu’apparemment tu ne connais pas ou refuse de voir,cela pourra peut etre t’eclairer un peu plus savemment au lieu de repeter ou de croire ce que tu entends a droite et a gauche sans rien savoir.
      sur youtube ,ecris:
      1)le role secret du FN,ingenierie sociale
      2)Roland Dumas:Mitterand fait monter le front national par tactique

      YOLANDA:

      Si Asselineau fait la chasse au FN parce que c’est un parti menteur et affabulateur,sa pub c’est parle de tout et son contraire chacun ne reteneant que ce qu’il a envie d’entendre.
      Bien sur qu’il n’y a qu’Asselineau pour proposer pour vraiment sortir de l’UE,Marine Le Pen ment effrontement
      une petite video qui en dit long sur le personnage:

      ecrire sur youtube:
      1)Le FN ne veut pas sortir de l’UE (seulement 2mns 47 tres eclairante)

      renegocier les traites???
      2)La plus grande arnaque de l’union europeene,changer d’Europe est impossible(3mns 41)

      L’article 50 a ete rajoute apres coup au TUE,ils n’en voulaient(les redacteurs) pour ne pas donner de mauvaises idees au peuple,mais ils y furent contraints car il existe un reglement international qui les y obligeaient

      Allez,j’ai fait simple ton « allo mais allo quoi »,c’est un peu trop enfantin,puerie comme reflexion……lobotomisation quand tu nous tiens…..

      A tous les 2 au lieu de parler d’Asselineau et de l’UPR sans savoir,allez donc vous informer plutot sur son site http://WWW.UPR.FR mais pas superficiellement

  • fossenbord

    Salut à tous.

    Les analises de l’UPR sont pertinentes et justes,et je suis certains que si leur président pouvait débattre avec n’importe quel représentant politique que se soit,sur une chaine publique de grande audiance,beaucoup de français apprendrait,d’une à le connaitre et deux ils seraient obliger de reconnaitre vue la pertinence de ses propos justifiés que la plus parts des politiques nous mentent et en plus ses eux qui font de la désinformation en passant par des médias merdiques.
    Je souhaite seulement à monsieur Asselineau de pouvoir mieux se faire connaitre du grand public endormi et que son parti puisse un jour sauver la FRANCE.

    Merci à lui pour son combat Pascal

  • samlours94

    Asselineau est un personnage très important dans la sphère politique actuelle, n’en déplaise à certains.
    Le coté obsessionnel par rapport au FN est du au simple fait qu’il n’a pas envie de voir les Français perdre encore des années avec un leurre et ainsi ne plus faire confiance à qui que ce soit dans le milieu politique.
    Le FN a été entièrement fabriqué de A à Z par ce système et on risque fort d’en avoir la preuve très bientôt. Toutes les preuves ont été fournies maintes et maintes fois DÉMONTRANT que ce parti est un attrape couillons. Et quand les Français se seront fait avoir par le FN après s’être fait avoir par le PS, le PC, La droite classique et le reste, que restera t-il? Une masse de gens dépités, en colère et criant partout (on entend déjà ce discours) que de toute façon, la politique c’est de la merde, tous pourris etc etc…
    Ainsi, les quelques très rares personnes qui veulent redonner quelque sens à la politique (et je pense qu’Asselineau en est) seront noyées au milieu de ce bourbier et n’arriveront jamais à faire entendre leur voix.
    Pour répondre à Yoananda, renseignez vous un peu mieux sur l’UPR avant de dire ce que vous dites.(et vous êtes ridicule avec votre « non mais allo quoi », sachez le) Il est extrêmement important de rétablir la vérité sur le FN car ne nous y trompons pas : l’action de ce parti ne vise qu’une chose : bloquer la part oscillant entre 20 et 30% de mécontents des électeurs afin d’éviter qu’un vrai parti de changement ne prenne le pouvoir. On l’a vu avec éclat en 2002 ou Chirac, détesté des Français faisait encore plus de 80% au second tour face à Lepen et où des millions de gens entre les deux tours ont vociféré contre la « possibilité » (irréelle en plus) d’un Jean Marie Lepen Président de la République.
    Ce scénario permet au système de perdurer et de continuer à nous faire souffrir, ne nous trompons pas. Le FN fera régulièrement des écarts de conduite pour bien montrer qu’il n’est pas à la hauteur des plus hautes fonctions. Et si ça ne suffit pas, même si par miracle il prenait le pouvoir, il ferait ce que ses maitres financiers lui ordonneraient de faire , c’est à dire tout mais surtout rester dans l’UE et l’€ !!! Il n’y a aucun doute là dessus, il n’y a qu’à écouter Mme Lepen qui un jour dit blanc et le lendemain son contraire !!!
    Ce parti est un leurre et VOUS LE SAVEZ AU FOND DE VOUS car les analyses de l’UPR, avec ses défauts mais surtout ses qualités vous l’ont démontré.
    Un journaliste Allemand déclarait il y a très peu de temps qu’il n’y avait rien à craindre en France avec le FN car il avait été créé pour faire en sorte que lors d’élections importantes dans le Pays, au second tour entre le FN et un…balais, le balai gagnerait !!!!
    C’est la réalité et il faudra bien que vous vous en rendiez compte….pas plus tard qu’en 2017 hélas ou quel que soit l’adversaire du FN au second tour, cet adversaire sera élu haut la main !!!

    • engel

      Tu as peut-être bien raison et malheureusement!

      Mais une chose me chagrine dans ton développement:

      Dixit:  » il ferait ce que ses maitres financiers lui ordonneraient de faire , c’est à dire tout mais surtout rester dans l’UE et l’€ !!! »

      Tu trouves pas cela tout à fait incompatible avec cela:

      http://www.france24.com/fr/20141123-le-fn-tourne-vers-etranger-financer-banque-russe-poutine-le-pen-financement/

      ???…??..?.?.?

      • Diazen

        Bonjour engel,

        En ce qui concerne le financement du FN par une banque « Russe » je te conseille cet article d’Olivier Berruyer.
        http://www.les-crises.fr/fn-ils-sont-vraiment-enormes-chez-mediapart/

        Le financement par une banque, même Russe, ne veut pas dire être anti-système. Toutes les banques privées Russes n’appartiennent pas à Poutine, et ne sont pas « pro-poutine » …

        Mais bon, je ne t’enlèverais pas ton idée que le FN est « anti-système », pour une sortie de l’UE (bien qu’ils parlent d’un référendum, parfois) de l’Euro et de l’OTAN (bien qu’il cautionne les tortures de la CIA … Le « Reagan Français » qu’on l’appelait Jean-Marie Le Pen)

        Bref…

    • Salmour,

      Mais l’attitude d’Asselineau vis à vis du FN et puérile : la vidéo ridicule pleine de mauvaise foi « Le FN ne veut pas sortir de l’UE ».
      Ca fait trop cours de récrée. Désolé mais y a que les groupies pour ne pas le voir.
      En plus, en tant que micro-parti, il est quand même mal placé pour donner des leçons. On verra plus tard s’il perce.

      Pour le reste, comme je l’ai dit, j’apprécie son travail fouillé mais ça ne fait pas de lui un chef d’état pour autant.
      Au contraire même : qui voudrait suivre un gus qui t’endort pendant des conférences fleuves ?
      faut atterrir un peu, la politique c’est pas ça !

      Allo quoi !

      Quand à la critique du FN, de mon point de vue, elle est à coté de la plaque. C’était vrai il y a 20 ans.
      Je pense, prétentieusement, être un bien meilleur critique du FN ;-) lol

  • Grumpy boby

    J’en ai marre des mecs qui analysent ..

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    On a déjà lenglet … ça suffa comme si ..

  • 108

    « Vision à court terme sur l’économie… La destruction à venir

    Il n’y a pas de solutions au sein du système, il faut en sortir en créant le contre-pouvoir autogestionnaire et fermer toutes les institutions. Pas vraiment compliqué, il faut deux ingrédients essentiels: la solidarité et une inflexible volonté de résister solidairement…

    Notre destruction est planifiée, rien n’arrive par hasard. Ceux qui le pensent encore et pensent pouvoir changer cette ignominie en votant, en pétitionnant, en visitant leur « député », sont des utopistes, des victimes d’une hypnose quasi générale…

    Sortez de votre transe ! Solidarité, Union, Action !

    – Résistance 71 –

    La destruction de la classe moyenne est en phase finale

    L’élite qui est au courant de la proche destruction monétaire a placé sa monnaie de singe en dollars dans des biens physiques tangibles

    Tom Chatham

    27 Décembre 2014

    url de l’article:

    http://www.infowars.com/the-destruction-of-the-middle-class-is-nearing-the-final-stages/

    ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~ http://resistance71.wordpress.com/2014/12/29/vision-a-court-terme-sur-leconomie-la-destruction-a-venir/
     »

    Enfin, un peu de lucidité … Les Partis politiques suivent les règles du système, or c’est précisément le système (la machine) qui est nocif.

    Bonne fêtes à vous !

  • firebird2

    Faut que je vois le docu de ASI qui semble est une belle immondice de plus.
    Pour répondre à yoananda, en parler c’est bien l’écrire c’est mieux car procéduré ou non il n’y a que les écrits qui restent et font foi. C’est comme ça. Et le FN ne parle que de sortir de l’euro, donc ni de l’UE , ni de l’OTAN, ça peut sembler un détail mais c’est très important. Tu semble ne pas te soucier de ce genre de chose et c’est dommage, car il s’agit bien de différences fondamentales (« le diable est dans les détails » il faut constamment avoir cela à l’esprit)

    Concernant l’article 50, déjà c’est le premier à avoir levé ce lièvre comme tu le précise est c’est important à noté quand à la vrai volonté de sortir de l’UE ou pas d’un parti.
    Le fait que le FN ne parles pas de cet article est une indication qui montre qu’il ne veut pas vraiment sortir de l’europe et que comme souvent, c’est un chiffon rouge qu’il agite de temps en temps quand le vent tourne de ce coté. N’as tu jamais remarqué comment le FN brandi un sujet particulier suivant l’actualité (UE, immigration etc)

    L’UPR démonce le FN (entre autes), et s’il est vrai que l’UPR appuie plus sur le FN, c’est aussi car à chaque fois les journalistes assayent de la manière la plus malhonête de ratacher l’UPR à l’extrême droite donc à chaque fois ils mettent ça sur le tapis et c’est logique, quoi de mieux pour essayer de discréditer un parti (exemple type : ONPC et docu ASI)

    Pour revenir à l’article 50, tu indique que s’il n’existais pas il y aurait bien une solution. Oui c’est probable, mais l’intérêt pour l’UPR d’en parler est de montrer l’attachement de l’UPR à respecter les traités, c’est important si on veut gagner une légitimité et montrer que s’ils sont élus ils ne passeront pas outre les règles.
    D’autre part renégocier un traiter (surtout si celui là n’existait pas) serait long et compliqué, l’article 50 montre qu’on peut le faire légalement mais surtout vite et cela indique aussi que c’est possible car prévu et ce même si l’ensemble de notre classe politique essaye de nous faire croire que c’est impossible. Oui c’est de la sémantique, mais rien n’est plus important car c’est avec cette sémantique qu’une idée peut être bien comprise ou déformée et dévoyée.

    Enfin concernant la « chasse au FN » comme il le dénonce il le chasse pour la com, ok donc comme il fait la chasse au gouvernement américain c’est donc aussi pour la com ? donc tout est pour la com alors non ?

    Et c’est quoi faire son travail humblement, il ne devrait plus rien dire sur le FN pour que tu ne l’accuse pas de faire de la com sur son dos ? Avec cette explication Ourobouros se rapproche dangereusement.
    C’est comme ça qu’il faut le voir. Du coup l’argument n’a plus rien de ridicule.

    • Ha non au contraire, je me soucis beaucoup de sortir de l’OTAN ET de l’UE.
      Pour l’OTAN, a ma connaissance, MLP n’a jamais abordé le sujet, mais on ne lui a jamais posé la question, que je sache. On est dans sans réponses sur la question.

      Non, moi je demande une vraie critique du FN. Pas du fouille merde dans le passé. Une critique idéologique, et c’est quand même pas la mer à boire avec le FN.
      C’est des quiche en économie…
      Même si Marine a raison sur les bienfaits de sortir de l’Euro par ailleurs …

      Mais prendre des vidéos et des passages hors contexte pour en plus faire dire aux mots ce qu’elle n’a pas dit… c’est juste minable comme procédé. Et je ne dis même pas ça pour défendre le FN.
      Quand on dit des conneries sur Soral, même si je ne suis pas d’accord avec lui, je dis que c’est des conneries. Point.

      Asselineau n’a pas exclusivité de la sortie de l’Euro. Il va en faire un drame national ?

      • vanvoght

        asselineau n’est qu’un gros menteur . encore tout réçament marine a bien dit que pour retrouver notre souveraineté il fallait sortir de l’OTAN . mais bon , c’est vrais quant on passe des heures a écouter des discours de 2.3.5 h de l’upr on a pas le temps de regarder les vidéos de Marine . et de toute façon je ne pourrais jamais accorder ma confiance a un inspecteur des impôts qui a passer son temps a faire chier les petits artisans et entrepreneurs .

      • aobo

        Diplômé d’HEC et sorti vice-major de l’ENA en 1985, François ASSELINEAU n’est pas un plaisantin. Actuellement Inspecteur général des Finances, il a atteint le sommet de la hiérarchie administrative française. Il a exercé des responsabilités au plus haut niveau dans l’appareil d’Etat : nombreux voyages avec le président de la République, plusieurs cabinets ministériels, directeur de cabinet de Charles Pasqua, de Françoise de Panafieu, etc. Il a été nommé Délégué général à l’Intelligence économique au Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie par Nicolas Sarkozy le 12 septembre 2004, poste dirigeant du ministère puisque ayant rang de directeur.

        2°) C’est aussi un élu du suffrage universel …

        texte vers image

        ;-)

      • Thierry92 Thierry92

        Il serait bon que tu te penche sur l’organigramme de l’inspection générale des finances.
        Cela t’aurai permis de savoir qu’Asselineau n’étais pas inspecteur des impôts. éventuellement il aurai pu demander une enquête recommandée mais les Finances n’ont rien a voir avec les impôts, tels que tu les conçois.
        Je n’ai jamais vu un contrôleur des impôts accompagner un chef d’état dans une visite a l’étranger.
        Au lieu de perdre du temps a écouter MLP regarde les vidéos de l’UPR. Il est preferable de savoir de quoi on parle, cela évite de passer pour un niais.

  • Grumpy boby

    Et bla et bla et bla …..

    Pffffffff !!!

    • firebird2

      tu réponds à quoi ?

      • Grumpy boby

        A vous tous …

        Les mots sont dépassés, les arguments ne sont plus crédibles, fini de théoriser, analyser, communiquer etc …

        Plus personne ne crois plus personne.

        Donc inutile d’en mettre des tartines …

        Seuls les actes feront foi maintenant.

        Les discours y en a raz la casquette …

      • firebird2

        alors les mots ne sont pas dépassés car c’est tout ce qu’on a mais oui en effet presque tout est galvaudé les calomnies succèdes aux calomnies et il est bien compliquer de séparer le vrai du faux.
        Mais tu ne peux pas acter sans parler et annoncer ce que tu va faire, un acte seul peut aussi est mal compris, mal interprété ou calomnié, transformé, manipulé.
        Et acter ok mais quoi faire, pour savoir comment acter, il faut bien y réfléchir et en parler avant, savoir pourquoi et comment agir, et pour cela il faut avoir la vision la plus claire possible des problématiques et connaître les causes profondes du mal et réfléchir et débattre des solutions.
        Et donc le préalable à l’action est le débat, la discussion, alors oui parler, on le fait beaucoup et on l’a beaucoup fait, mais sais tu comment agir aujourd’hui ? agit tu ? Que fais tu ? Car moi, je réfléchit encore car je ne suis pas certain d’avoir LA cause et d’avoir les bonnes solutions et pas de fausses bonnes solutions.

      • firebird2

        Le problème d’une calomnie, c’est qu’il suffit d’une phrase, c’est bête, c’est simple et ça peut faire très mal. Face à ça on est obligé de rétablir la vérité et c’est long et fastidieux, car la petite phrase n’a pas besoin d’être étayée pour produire ces effets néfastes, la défense si.

        il est simple de détruire un mur mis long de le reconstruire.

        exemple type : la réthorique qui assimile l’UPR à l’exptreme droite, il suffit de dire « l’UPR est d’extrême droite car comme le FN, l’UPR veut sortir de l’europe »

        C’est con, c’est concis, c’est un raccourci fallacieux et visiblement faux, mais c’est marquant et laisse très facilement une trace dans un esprit. Dire la même chose à l’envers pour sa défense ne fonctionne pas en revanche, car de manière idiote la charge de la preuve est implicitement demandée au défenseur.

  • gege_al

    Faut arrêter de dire que l’UPR fait une fixation sur le FN, franchement.

    Allez sur http://www.upr.fr, combien d’actualités qui concernent le FN? Une seule sur douze. Je dirais même que ce sont les médias qui sont obsédés par le FN à en parler matin, midi et soir.

    Je pense que ce qui dérange certains frontistes c’est que l’UPR a un discours totalement différent concernant le FN par rapport aux autres partis et ils ont du mal à accepter certaines vérités. Du coup ils ont l’impression qu’on s’acharne sur eux.

    Par ailleurs pour ceux qui continueraient de croire que le FN est antieuropéen, voici que le trésorier du FN a déclaré il y a 2 jours que le FN n’était pas antieuropéen mais « contre cette Europe là »! Et vu qu’il faut l’unanimité des 28 états pour changer l’Europe voilà le piège qui se referme!
    Voir ici l’interview du trésorier du FN: http://www.itele.fr/chroniques/invite-galzi-jusqua-minuit/wallerand-de-saint-just-il-y-aura-des-fractures-au-fn-sil-doit-y-en-avoir-105928

    • vanvoght

      c’est bien , tu alimente la controverse . car le problème de l’article 50 est bel et bien la . IL FAUT L’UNANIMITÉ DES 28 . donc en réalité c’est asselineau qui nous prend pour des cons a nous bassiner avec son article 50 . et ce n’est pas de cette europe qu’on veux , effectivement , mais d’une europe des nations . c’est insupportable ces politiques qui pense que c’est en dénigrant l’autre qu’on vas gagner . c’est pour ça que votre patron n’est pas pris au sérieux . il n’arrête pas de se prendre les pieds dans le tapi .

  • rouletabille rouletabille

    QUE FERAS ASSELLINEAU UNE FOIS ÉLUS ???
    RIEN,RIEN,car il ne peut RIEN FAIRE .
    Tous ceux qui sont aux manettes de l’ETAT ,n’obéissent qu’aux BANQUES,(les 2 ROTHPOISONS au sommet,avec des larbins style MACRON et autres,PARTOUT)
    Police,justice,sénat,parlement,commanditent les Chemtails,vaccins,éducation etc etc,…
    Il se trouveras prisonnier devant un MUR d’insubordination,je parie qu’il n’est meme pas Franc Macaque,hahaha,il va au SUICIDE.
    désolé pour lui,franchement mais si quelqu’un peut arriver à la Présidence dans un environnement aussi pourris sans éliminer TOUS les cancrelats ?hahahahah
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • jaleo46 jaleo46

      Ne soyons pas négatifs et défaitistes. Asselineau fait un magnifique travail d’information. Ce travail est essentiel pour pouvoir argumenter efficacement, si non, comme pour la plupart des commentaires de ce blog et des autres, ça vole bas. Je ne crois pas aux élections. Le changement, s’il se produit, se ferra de manière imprévue et musclée.

      • marco marco

        il fait du bon travail, sauf que c’est les médias qui décide qui doit parler, ou pas.

        sans médias et sans soutien financier, il ne pourra rien.

        mlp, elle a droit de parler car elle est pro sionniste, elle aura bientot sa loge, aucun doute.

        c’est l’argent qui commande le monde, il se soumettra ou se prendra un gros fuck, ou un accident.

      • rouletabille rouletabille

        Pas d’autres choix ??
        EUROGENDFOR est en place,ils ont mis des uniformes et des salaires aux pires raclures des fin fond de l’Europe,comme avec DAECH partout ailleurs …
        Un changement ne viendras pas par NOTRE VOLONTEE à mon avis ,la grenouille aime l’eau chaude.
        Bisous JALEO46,je vous souhaite le meilleur,à demain et bravo pour éclairage
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif
        Arbitrage ce soir et demain ,jsuis content de pas etre seul dans mes réflexes hahaha.

    • lotharingien

      C’est justement de vous dont la France a besoin ! Il est plus qu’improductif de critiquer le seul mouvement susceptible de nous sortir du binz européen, de l’euro et de l’OTAN. L’UPR comptait 3.786 adhérents au premier janvier 2014 et elle en affiche 6.730 aujourd’hui 31 décembre soit une augmentation de 77,5 % ! (et ce nombre d’adhérents est contrôlé par huissier contrairement à tous les autres mouvements politiques). De plus c’est un parti d’union nationale qui se situe au dessus des partis même si sa sociologie indique plutôt des gens de gauche. Le mur des grands médias va finir par se fissurer et s’écrouler pour que François Asselineau puisse enfin fédérer les français et vous êtes invité à les rejoindre. Notre union nationale est la grande hantise de l’oligarchie mondiale… Ne lui faites pas ce plaisir de refuser l’invitation !

      • marco marco

        attention, je critique pas, je dis ce qui va se passer.
        les mondialistes se laisseront pas abattre.
        ils ont des moyens collossaux, et sont tous frères.

        le NOM prendra le relai des états nation apres la WW3, c’est lui qui placeront ses pions, la colere des peuples n’y pourra rien. la dissidence sera emprisonnée.

        le puçage sera accepter en masse, il n’y aura plus de contre pouvoir possible.

        on a encore rien vu, revenez à la réalité, les peuples seront soumis à l’élite mondiale.
        c’est une dictature qui nous attend, on a déjà les deux pieds dedans.
        une dictature, pas autre chose.

        le jour ou tout le monde éteindra sa tv, c’est pas demain.
        le net va etre bridé.
        plus de contre pouvoir possible.

        les gens découvre l’upr, avec vingt ans de retard.
        les jeux sont fait.
        continuer de rever

        le temps est trop court maintenant.

        bonnes année!

      • Grognard

        Ce que j’apprécie chez les chinois c’est que leur pensée stratégique est globale.
        Même si pour ma part je n’adhère pas à cette école doctrinale.

        Néanmoins les 36 stratagèmes de Sun Tzu servent autant à la guerre qu’à l’économie quand ce n’est pas pour rédiger une mouture relative au ping pong par exemple.

        A méditer….

         » les mondialistes se laisseront pas abattre.
        ils ont des moyens collossaux, et sont tous frères. »
        Ecrit Marco.

        La meilleure arme de tout combattant ne se trouve pas dans une armurerie mais entre ses oreilles.
        La seule limite c’est l’intelligence, qui elle ne s’achète pas au supermarché du coin.
        Ca tombe bien parce que pour mettre ce système en l’air il faut penser guerre assymétrique.

        Un jour des blogs comme celui-là serviront à désinformer l’adversaire, à le noyer dans un flux d’infos qui lui boufferont un maximum de ses capacités, créeront des écrans de fumée.
        Pendant qu’une simple lettre….

    • Grognard

      Et dans ce cas là le FN devient encore plus utile.
      Les ultra friqués le poussent au pouvoir le temps de faire rentrer dans le rang la « populace » en utilisant divers moyens et dérivatifs.
      Une fois que l’ordre est revenu et que tout de joli monde recommence son business bien juteux: dehors le FN.

      Ils ont réussi à virer De Gaulle comme un malpropre ; alors le FN ça ne serait pas plus compliqué.

      • voltigeur voltigeur

        Ca justifierait amplement cette mise
        sur le piédestal médiatique. On les propulse
        au sommet, ils font le grand ménage et le calme
        revenu, on les éjecte sans parachute..

    • Grognard

      Je pense que le chois de l’UPR pour ce qui concerne sa stratégie électorale est plutôt bonne à mes yeux bien qu’elle souffre d’un point négatif.

      L’erreur des petites organisations, notamment en termes de moyens, c’est qu’ils veulent jouer avec les armes des gros.
      Bien entendu, ils ne peuvent pas suivre.

      En de sens le chois d’utiliser les vidéos est un bon moyen.
      Le défaut c’est que les gens ne sont pas habitués à visionner des vidéos de cette durée.

      Cette stratégie peut-être payante mais il faut l’épauler part ce que l’on appelait autrefois des réunions de préau d’écoles.

      Persigny avait en son temps réussi à faire élire Napoléon III avec des moyens dérisoires.

  • Thierry92 Thierry92

    Au lieu de vous bouffer le nez pour des conneries, car je vois que vous prêchez chacun pour votre paroisse, ne vous viendrait il pas à l’esprit qu’il y a plus qu’une affaire égotique dans la tétè de Mr Asselineau ?
    Sortir de la merde dans laquelle un gentil pays, qui a corrompu nos politiques, nous enfonce.

    La France voulait dire la Liberté dans le langage de l’époque. Au lire de certains commentaires je vois que cela à été bien oublié.

  • PhildeFer

    N’en déplaise, une fois encore, à certains: si la France est dans la situation où elle se trouve et dirigée par qui elle est dirigée c’est la faute des 65 millions d’abrutis qui la composent!

    Asselineau prétend vouloir gagner à la régulière au 421 alors que tout le monde sait (sauf lui?…) que les dés sont pipés…

    L’immense majorité des Français ne veut pas entendre ce que dit Asselineau. Ils veulent plus d’allocs.. moins d’impôts… partir au sport d’hiver ou à la plage selon la saison, travailler le moins possible mais gagner plus… en se foutant royalement d’où ou comment provient le pognon qu’on leur file… « y a ka faire payer les zautres mais pas eux… »

    Asselineau ne pourrait RIEN faire quand bien même il se retrouverait à la tête de la nation par un coup d’état..
    Tous les cadres Fm et au dessus d’eux l’élite juive saboterait systématiquement la moindre tentative de réforme.

    Le problème est donc: comment se débarrasser d’abord de tous les hauts fonctionnaires, les politiques aussi bien régionaux que nationaux qui sont organisés en mafia, les commissaires de police, les Rg, la DGSE, les dirigeants des institutions financières, ceux des médias y compris même toutes les journalopes qui scribouillent dans les merdias ou sévissent à la tv/radio, les colonnels, généraux amiraux des armées, etc… etc… et ce en l’espace de 24h avant qu’ils aient le temps de s’organiser en résistance puis alors s’emparer du pouvoir pour diriger les 60 millions de moutons restants (je compte 5 millions d’éradiqués..) en dépit de leurs avis stupides et égoïstes mais dans l’intérêt général de la Nation…

    Voilà le problème!

    Faire des conférences à quelques blaireaux ne sert à rien!

    • PhildeFer

      L’eschatologie nous dit qu’à la fin des temps, lors de la nuit de la Grande Pâque (préfigurée par celle où furent exterminés tous les 1er nés d’Egypte avant que Pharaon ne se décide enfin à libérer le peuple juif…) les anges exterminateurs de Dieu éradiqueront toute la race de Caïn de la surface de la terre en un jour.

      C’est, à mon sens, le seul espoir réaliste que j’ai de résoudre le problème posé plus haut…
      J’attends ce jour avec impatience. Rdv le 6 janvier.